UA-138665747-1

La Conseil Fédéral déchire sèchement l'accord-cadre

Merci et pardon à la TDG de lui avoir "piqué" le titre de l'article.

 

Comme d'habitude, ou presque, je ne serai pas très long. Je passerai donc très rapidement, voire pas du tout, sur le sujet lui-même et me contenterai du plus important : les attitudes, les postures et les déclarations des uns et des autres. Nous apprenons ainsi que Ursula Von der Leyen, l'ogre de l'Europe, aurait refusé de prendre notre cher président Guy Parmelin au téléphone.

 

Eh oui. Il est vrai aussi que Parmelin n'a pas vraiment la tête de...Erdogan. Dans le cas de ce dernier, Von der Leyen était restée sagement debout, à côté d'un canapé à 10 mètres du Turc. Et la seule chose qu'on a entendu à ce moment-là était : "euh, euh..."

 

Comme quoi...

 

Je reviens aussi très rapidement sur mon billet d'hier pour dire qu'au cours de même journal télévisé on apprenait que la Suisse a condamné "fermement" le "détournement" de l'avion de Ryanair par Loukachenko et qu'elle va demander une enquête internationale.

 

Hmmm...

 

Je reprends donc les deux exemples d'hier : Biden traite Poutine de "tueur qui va en payer les conséquences" et va, quelques semaines plus tard, le rencontrer gentiment à Genève. Paris qui "détourne" en 1956 un avion marocain au bord duquel se trouvaient 5 membres du FLN et s'offusque ensuite du même acte opéré par Loukachenko.

 

Et nos autorités qui condamnent cet "horrible" acte et veulent une enquête internationale et tout ce qui va avec. Ces mêmes autorités qui, à partir de 2003, ont "officiellement" (officiellement mais clandestinement) couvert l'atterrissage et le décollage, sur notre propre territoire, d'avions de la CIA transportant des "terroristes" vers des cieux plus cléments où l'on pouvait sous-traiter la torture.

 

Il paraît que deux torts ne font pas un droit (est-ce la bonne traduction de : "two wrongs don't make a right ?). Il paraît qu'il y a aussi : "on ne répare pas une injustice par une autre". Mais, vous l'auriez remarqué, ce sont toujours ceux qui commettent ces horreurs qui nous servent ensuite ces conneries de dictons.

 

 

Commentaires

  • A tous ceux qui veulent se défendre et luttter contre la diabolisation que subissent tous ceux qui osent ne pas penser selon la pensée unique mondialiste que les médias veulent nous imposer, je recommande de commander cet excellent ouvrage sur le sujet (Prix: 7 Euros et seulement 0.56 Euros de port pour la Suisse)

    https://boutique.institut-iliade.com/product/manuel-de-lutte-contre-la-diabolisation/

    Manuel de lutte contre la diabolisation:

    La diabolisation est une technique de manipulation des esprits. Elle vise à interdire la description des faits ou l’expression de certaines idées en disqualifiant celui qui les rapporte, en l’accusant de « racisme », d’« homophobie », de « populisme », d’« extrémisme », de « dérapage » ou de « provocation ». La diabolisation est l’arme majeure du terrorisme intellectuel. De la domination culturelle par les « progressistes ». Et de l’abaissement de l’Europe et des Européens par la culpabilité et la repentance. Ce livre vise à donner aux diabolisés la force et les moyens de relever la tête.

Les commentaires sont fermés.