UA-138665747-1

Guy-Olivier Segond s'en est allé. Dieu ait son âme

Dans de telles circonstances, il convient de s'abstenir de tout commentaire. Le problème est que ce faisant, on ne peut plus rien dire. Je ne dirais donc pas grand chose et me contenterais, encore une fois, d'un seul et unique exemple qui, comme d'habitude, résume à lui tout seul le monde dans lequel on vit et la pourriture de celui-ci.

 

Dans tous les commentaires que nous avons entendus, à la RTS notamment, toujours elle (entendez RTS post Rochebin), on relelevait l'humanisme de l'homme mais surtout...sa faculté de visionnaire. Dans le reportage que la RTS lui a consacré, un long passage où M. Segond nous livre, très longuement, sa "vision" (puisqu'il s'agit d'un visionnaire) du futur sombre de la Suisse. Ce fut en 1992 où il s'était engagé cœur et âme pour la compagne pour l'intégration de la Suisse à l'Europe (à l'époque Espace Économique Européen). Voici les paroles du "visionnaire" M. Segond.

 

"Moi je pense que les conséquences politiques, économiques, sociales du vote d'aujourd'hui seront graves. Elles seront beaucoup plus rapides qu'on ne le pense et rendront inéluctable l'adhésion à terme de la Suisse à l'Europe".

 

Ce fut en...1992.

 

Trente ans ont passé. J'ai essayé en vain de chercher les conséquences graves dont feu M. Segond parlait, je n'en ai pas trouvé. Quant à l'inéluctabilité de l'entrée de la Suisse dans l'Europe...

 

Respect est dû aux morts, il est vrai. Mais vérité est aussi due aux...vivants. Je disais que cette "épisode" résume notre vie et histoire. Ce sont donc toujours des activistes, la plupart du temps dogmatiques et parfois fanatiques, qui font que le monde est ce qu'il est. Eux, ils réussiront sans doute à rendre effective la "vision" de M. Segond. La gravité de leur activisme dépassera même ses prévisions. De nos jours, nous avons droit aux gauchistes en général et aux verdâtres en particulier. Eux aussi nous font des prévisions qui font froid dans le dos. Quoique, dans le cas de ces derniers, c'est plus de chaleur dont il convient de parler.

 

"Guy-olivier Segond, surnommé GOS, un politicien visionnaire, parrain, conseiller des générations des politiciens après lui". Ce sont les commentaires de fin du reportage de la RTS.

 

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/il-a-marque-lhistoire-de-la-geneve-des-annees-80-et-90--lancien-conseiller-detat-guy-olivier-segond-sest-eteint-vendredi?urn=urn:rts:video:11750198

 

Et bien cela promet.

Commentaires

  • Un Segond premier en quoi? Cette Europe pensée par Hitler et Hallstein en 1942 n'en fini pas de ruiner tous ces peuples!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel