UA-138665747-1

Notre-Dame de Nice : plus rien ne sera jamais comme avant

Començons un peu par voir les têtes, toujours elles, de ces minables.

islam,islamiste,gowrié,france,macron,mélenchon,gauche

Comme on peut le constater, Macron a "immédiatement" décidé d'augmenter le nombre de militaires sur le sol français.

 

Donc, après Charlie-Hebdo où Hollande avait promis que "plus rien ne sera jamais comme avant" ajoutant que la "République" sera INTRAITABLE, le Bataclan où il a aussi promis que plus rien ne sera VRAIMENT plus comme avant et que la "République" sera encore plus INTRAITABLE, Nice où, et lui et le dhimmi minable Estrosi avaient promis le pire aux ennemis de la "République", le père Hammel où personne n'avait rien promis car sa tête ne valait rien, Samuel Paty où tout le monde (y compris l'ineffable Macron, le mari de la Dame, le drôlatique de Matignon et la pile Duracell, Darmanin) a promis le pire aux ennemis de la "République" et que les islamistes ne passeront pas et que ceci et que cela, voilà qu'un gentil "ami" de la "République" entre dans une église, tue deux personnes présentes (on ne sait pas s'il s'agissait de "fidèles" mais cela m'étonnerait) et en décapite une troisième (dernière mode). Et voici que, à peine 10 minutes après, le "drôlatique" de Matignon qui déclare devant les élus de la "République" que cette dernière sera INTRAITABLE et que ses ennemis (mot pour mot) seront pourchassés avec une "détermination sans faille".

 

Et comme plus rien ne sera jamais comme avant, on va de nouveau se rassembler devant le parvis de la cathédrale, allumer des bougies et disposer des fleurs. Mais, attendez, c'est peut-être cela ! Comment ai-je pu ne pas y penser avant ? C'est exactement cela !

 

Plus rien ne sera jamais comme avant. Mais oui...

 

On est en train de parler des...fleurs. Les fleurs qu'on trouve à la décapitation de Paty ne sont pas (saison oblige) celles qu'on voit maintenant et sont certainement différentes de celles qu'on verra à la prochaine décapitation où plus rien (les fleurs) ne sera comme avant. Au fait, M. Mélenchon, l'insoumis, question à trois sous : le tueur de Notre-Dame de Nice, serait-il...Tchétchène ?

 

Entre temps, il paraît que pour toute réaction aux attaques et humiliations publiques proférées par Erdogan, l’Élysée aurait déclaré que cela "n'est pas acceptable".

 

Ooooooh. Comme il a peur, le Turc. On peut même se demander, et je vous jure que je suis on ne peut plus sérieux, pourquoi ces musulmans se contentent juste de "ça" face à ces minables.

Commentaires

  • L'ambassadeur de France en Suède ose dire à la télé, que la France est un pays musulman! Silence du gouvernement français!

  • Billet magistral de Michel Onfray à lire absolument. Tout y est dit; et comment !!!

    [ https://frontpopulaire.fr/o/Content/co284682/les-factures-de-maastricht ]

    Pour Michel Onfray, l'actualité récente (attentats islamiste, nouveau confinement...) montre combien, depuis presques 30 ans, le Traité de Maastricht a émoussé les capacités de résistance de la France.

  • Certes, mais l'Union Européenne n'est-elle pas une invention française pour faire payer aux autres ses factures en raison d'une incapacité à créer de la richesse en respect de principes tels que liberté, égalité et fraternité ? Ce qui est aussi arrivé avec l'économie marxiste.

  • Notable évolution: levée d'un tabou (le Figaro, LCI, ) autour des mesures de lutte contre l'islamisme terrorisme immigration,

    https://www.lefigaro.fr/vox/politique/jean-eric-schoettl-terrorisme-islamisme-desserrer-nos-contraintes-juridiques-pour-agir-enfin-20201021

    Thèmes et niveaux abordés, en gros:
    - le droit des Etats de droit se heurte aux plafonds édictés par les CEDH et cours de justice Européenne
    - la souveraineté d'un Etat-membre doit être prioritaire. Mais est dévitalisée. En balance, la nécessité de faire évoluer les Constitutions, se passer des directives contraintes édictées CEDH et CDJE.
    etc.


    Prendre connaissance de l'exposé critique, extrêmement clair, explicite et fondé, du brillant Jean-Éric Schoettl, ex-constitutionnel etc. (paru dans le Figaro pour les abonnés), reporté en partie sur le site suivant - extrait:

    "L’État de droit doit rester le correctif de la souveraineté, non dévitaliser cette dernière. Or nous assistons, depuis un demi-siècle, à la contraction des marges de manœuvre des pouvoirs soumis au suffrage dans le domaine régalien".

    https://siawi.org/spip.php?article23677

    Nos conseillers seraient bien avisés d'en tirer quelques conséquences.

  • Rien ne va changer!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel