UA-138665747-1

Floyd, Traoré, Dijon, Libye et Erdogan

Je dois commencer par m'excuser auprès de mes lecteurs pour les titres de mes billets qui, dernièrement, se ressemblent beaucoup. Note après l'autre, je me contente, il est vrai, de rajouter quelques noms à ceux des articles précédents.

 

C'est que tout cela est parfaitement et intimement lié. Et il serait illusoire de croire, ne serait-ce qu'un instant, qu'il s'agit d'évènements distincts. Il y eut d'abord le traumatisme de la deuxième guerre mondiale, puis le désastre gauchiste des années 70 et 80 qui, lui, continue de faire des ravages, pour que l'Occident, entendez notamment "l'Europe" prenne la décision, consciente ou pas, de se soumettre.

 

La paix...à tout prix.

 

Pour avoir la "paix", l'Europe paie. Elle est riche, alors elle paie, tout le monde. Et elle s'agenouille aussi. Elle paie Erdogan pour que ce dernier accepte de garder les "réfugiés" dans ses camps. Réfugiés qu'il a lui-même par ailleurs largement contribué à créer et continue tout aussi largement de le faire. Erdogan qui fait ce qu'il veut en mer méditerranée, envoie les mercenaires islamistes (qui, entre parenthèses, se battaient jusque là pour la "liberté et la démocratie" en Syrie) mettre la Libye, libérée par Sarkozy et BHL, à feu et à sang, passe joyeusement outre le blocus "imposé" par la "communauté internationale" sur les armes et envoie "chi..." le navire de guerre  grec (quel plaisir) venu arraisonner les bateaux transportant hommes et armes. Oh, la "France" a protesté. Erdogan tremble de peur. Erdogan dépend de l'Europe pour plus de 50% de son commerce extérieur mais l'Europe des "femmelettes" ne touchera pas à ce dernier. L'Europe de Bruxelles et, surtout, de Berlin,occupée à s'agenouiller devant les passants d'une certaine couleur, préfère gonfler les muscles devant l'ennemi ultime : la Russie.

 

Trois jours. Trois jours et 72 heures que de véritables scènes de guerre ont lieu à côté de chez nous, à Dijon, sans qu'aucun média, je dis bien aucun, n'en parle. Ils étaient, il est vrai, occupés 24h/24h à relater la misérable vie de Mlle Assa Traoré, sœur du délinquant tué par la police en 2016, faisant lui-même partie d'une fratrie constituée de délinquants. Assa qui, en 2018, appelait à marcher sur l’Élysée pour "déboulonner" (tiens, tiens) l'occupant de l'endroit "exactement comme on fait là-bas, en Afrique". Mais les enfants du désastre gauchiste préfèrent ne pas en parler. Sans doute que cela constitue un acte de "racisme". Des centaines de tchétchènes venus de partout en France (de pauvres "réfugiés") avec, tenez-vous bien, des Kalachnikovs, affronter des bandes de Maghrébins, que tout cela est joyeux, sans que cela ne fasse bouger personne. Ce n'est que lorsque la chose commença à sentir très mauvais que les vaillants "gardiens" de la République montèrent au "front". Le clientélisme étant la marque fabrique et le seul souci des gauchistes, écolos en tête, on a même entendu la candidate de ce parti aux municipales appeler à ce que la police intervienne de la manière la plus énergique qui soit pour mettre toutes ces bandes au pas. J'ai dû me nettoyer les oreilles plusieurs fois pour être certain d'avoir bien entendu. Ces gauchistes ont appelé, pendant plus de deux semaines et jusqu'à ce que l'odeur de la pourriture des nouvelles de Dijon commence à sentir très mauvais, à ce que la police soit...désarmée. Le minable (pardon, mais je ne peux vraiment pas faire autrement et j'emmerde tous les biens pensants, de quelque bord qu'ils soient) Mélenchon qui, 24 heures auparavant, s'agenouillait lamentablement avec sa clique de miséreux et faisait des déclarations ahurissantes sur la police "10 fois trop armée et trop brutale" a tweeté en demandant à ce que ce que ces bandes soient "soient désarmées et dissoutes". Les mots, pour le très cultivé "Décaillet" ayant toujours un sens, je reste pantois même devant cet appel. Rendez-vous compte ! Mélenchon demande à ce que ces bandes soient...dissoutes.

 

https://twitter.com/JLMelenchon/status/1272621857750102016

 

Je vais répéter : "dissoutes".

 

Je ne savais pas que ces bandes avaient un statut "officiel". Elles étaient enregistrées auprès de quel organisme déjà ?

 

 

 

Commentaires

  • Bonjour Monsieur Gowrié

    CNews

    Cette chaîne en a parlé immédiatement et en parle toujours. C'est le seul média qui vaille actuellement. Il s'y dit ce qui est censuré ailleurs...:-)

  • Bonjour,

    C'est absolument vrai. Ils ont par ailleurs commencé en disant que personne ni aucun média n'en a parlé.
    Bien à vous.

  • Vous pouvez ajouter TV Libertés:

    https://www.tvlibertes.com/

    et en particulier leur TJ (du lundi au vendredi, chaque soir) et leur émission I-média (chaque jeudi), dont les dernières concernent les sujets de ce billet:

    https://www.youtube.com/channel/UC6uo3uVzDvJVzrJ2DdmZT5Q

  • Allemagne, Duisburg, émeutiers en confrontations dans Marxloh - ce Quartier entier est en mains de familles arabo-musulmanes, qui en interdisent l'accès à tous mécréants, imposent leur charia, et en informent les policiers, avec menaces + sanctions, par mail:

    "Am 22. Mai, so steht es in der Akte, erhält das Polizeipräsidium Duisburg eine E-Mail mit einer Anschlagsdrohung und Warnung, sich aus Marxloh zurückzuziehen. „Betreff Allahu Akbar, Duisburg-Marxloh ist unser Stadtteil. (…) Wir verbieten allen Ungläubigen, unseren Stadtteil zu betreten. Alle Polizisten, Journalisten und auch andere Ungläubige werden wir mit Waffengewalt vertreiben oder töten. Bei uns gilt nur die radikale Scharia“, heißt es in dem Schreiben. „Wir haben uns 2000 Stück AK-47 Sturmgewehre mit genügend Munition aus der Türkei und Russland beschafft. Allahu Akbar, tötet alle Ungläubigen.“

    https://www.general-anzeiger-bonn.de/news/politik/deutschland/duisburg-marxloh-wie-clans-die-polizei-bedrohen_aid-51620341

    Relaté en anglais:
    https://gellerreport.com/2020/06/germany-muslims-declare-a-sharia-zone-and-forbid-all-unbelievers-to-enter-threaten-to-kill-infidels-and-cops.html/


    Tandis que depuis 2017, la Zentrale für Politische Bildung classe les Grauen Wölfe (Loups gris), ultranationalistes turcs, national-islamistes radicalement antisémites, comme la plus grande organisation d’extrême droite d'Allemagne.

    https://www.bpb.de/politik/extremismus/rechtsextremismus/260333/graue-woelfe-die-groesste-rechtsextreme-organisation-in-deutschland?p=0

    Qui veut parler des coupables-vilains électeurs de droite, AFD en Allemagne, UDC en Suisse?

  • Oui Cnews la seule chaine à peu près neutre du paf de langue française en avait parlé et grâce à cette TV, on commence à parler également de l'inefficacité, de la lâcheté et la méconnaissance constatée
    des politiciens des états et encore plus de l'Europe.
    Un exemple, l'Europe ne se suffit plus de sa production alimentaire et importe un 20%. Et elle bien d'ordonner de 10% les surfaces cultivables dans les 27 pour en faire des surfaces d'embellissement.
    On rêve.

  • Lien entre les Tchétchènes, les Loups Gris et votre note?
    Leurs business, entre autres de AK47, en libre-usage dans les rues chez nos voisins.

    Le lien avec chez nous? En France comme ailleurs, ce sont des Décades de lâchetés politiques et de laxisme judiciaire en ré-interprétation des lois, au finish non appliquées, pour seule réaction face aux délinquances et violences communautaristes
    - ce que Genève et de plus en plus de cantons Suisses connaissent,

    décisions politiques des autorités des pays respectifs, qui ont laissé s'organiser des réseaux criminels devenus incontrôlables, au point que face au mur, les polices, en impuissance systémique, n'ont qu'un ordre, en guise d'action sécuritaire, celui de ne rien faire.

    Nos autorités ont-elles atteint ce seuil de non-pouvoir?
    Ou Profitent-elles de ce que nos villes sont trop petites pour avoir des quartiers entiers de "no-go" sous charia tel à Duisburg

    masquant les conséquences toxiques sous-jacentes à leur non-gestion de dizaines de milliers de migrants clandestins rien que pour Genève
    situation porteuse de violences et de destruction sociale, en fermentation latente
    alimentée à coups de millions versés "au social" - chaque trimestre, et cela ne suffit plus - en guise de gestion du "problème" cad. d'application des lois,

    en tous cantons frontaliers comme à Winterthur, comme par nos autorités administratives en cette cuvette du bout-du-Léman.

    Les pourvoyeurs d'AK47 (Turquie - avec spéciale dédicace d'Erdogan, Albanie, Bulgarie) n'ont pas fini de faire la fête.

  • La France s'accroche aux puits libyens, Félicie aussi !

  • Macronette s'en est prise aux tchétchènes, alors que ce sont des maghrébins qui ont tabassés une gamin de la communauté tchétchène, ce sont des maghrébins qui ont exhibés des centaines d'armes automatiques de guerre et qui ont attaqués les représentants de la communauté tchétchène venus demander des explications par rapport au tabassage !

    Il semble que le gouvernement français ne sait pas à qui il a à faire !

  • Ce que les gouvernements français adossés aux mafias des drogues et des trafiques d'armes organisés par la pire des dégénérescences que la France connait, vient de comprendre qu'il est trop tard, l'impunité généralisée algérienne en France a débordé sur les autres communautés ethniques présentes sur le sol français !

    On peut dire ce que l'on veut sur les tchétchènes et même les afghans, les kosovars et tant d'autres cultures musulmanes, mais ces derniers ne viennent pas à 10 pour s'en prendre à des femmes, des gamins et des vieillards isolés et sans défense, ça c'est la spécialité des maghrébins, pas des tchétchènes. C'est vrai que ça contraste avec les habitudes que la France rencontrent au quotidien depuis quelques décennies !

    Et il me semble qu'il ne faudra pas attendre longtemps pour qu'une quantité devenue substantielle et motivée viennent remettre la mosquée au milieu du bled !

    Normalement dans la police et la politique, lorsque les loups se dévorent entre eux, nul besoin d'agir, mais nous assistons au contraire avec ces arrestations de tchétchènes dans cette affaire dont la moutarde monte vire au nez.

    En Russie vous trouverez encore des milliers de soldats traités par des psychiatres, principalement ceux qui sont sortis vivants des guerres avec la Tchétchénie, quelque chose me dit que Castaner et ses habitudes vont devoir changer de trottoir, avec les tchétchènes le tempo et les games sont légèrement moins dans les nuances "moderato cantabile" et ils doivent savoir que les tchétchènes ne vont pas s'en prendre à des écolières ou des élèves du lycée Henry IV !

    Pour les tchétchènes, quelques afghans et autres populations musulmanes adeptes de la varappe et autres sports d'altitude, les algériens sont des poulettes en voie d'éclosion et ils ne savent pas faire "d'homelette" sans casser des oeufs, la cuisine et l'immeuble, voir parfois le pays entier !

    Si Castaner et macronette étaient habitués aux salons de thé à la menthe tout à fait hallal, il vont très vite voir que le décor va changer tout autant que les boissons.

    Les français ont compris qu'il y a une sortie de la terreur par une terreur 1000 fois plus convaincante avec l'attitude des tchétchènes envers les maghrébins algériens, ce serait au contraire de fait ce gouvernement corrompu par les filières des trafiques en place depuis trop longtemps et la politique pro-iranienne de macronette et de ses prédécesseurs, enfin des personnes capables de juguler cette plaie et que fait macronette, comme avec les masques et le reste, il choisit ce qui est le plus toxique pour la France !

  • Aujourd'hui dans la presse qui ne parle que du strict minimum ou alors quand c'est vraiment trop !

    Les deux auteurs cités ci-dessous sont musulmans proches des frères musulmans :

    New-York : Rashid frappe sans raison une femme de 92 ans, il avait déjà été arrêté 103 fois

    Vidéo : https://disrn.com/news/man-pushes-over-92-year-old-woman-in-nyc-attack

    Paris : une dame de 85 ans tabassée, défigurée, cambriolée par trois Nord-Africains ultra-violents,

    Une dizaine de violents coups de poing
    Elle aurait reçu une dizaine de violents coups de poing, qui lui ont causé un traumatisme crânien avec saignement interne et deux fractures du nez. Un examen médical a écarté tout acte d’agression sexuelle. Les malfaiteurs en voulaient à ses biens précieux.

  • La France est à prendre, voici comment réagissent certaines « figures » de la diaspora tchétchène en Russie dont j’ai rencontré deux membres « haut placés » ce matin à Moscou.
    Tout d’abord une chose très claire : qu’ils soient en France, en Allemagne, au Brésil ou ailleurs, qu’ils aient fui la Tchétchénie en désaccord avec Kadyrov (Président de Tchétchénie) ou tout simplement pour organiser quelques trafics, les Tchétchènes à l’étranger restent toujours en contact avec leur base à Grozny, capitale de la Tchétchénie.

    Et il se trouve que beaucoup d’entre eux se trouvent à Moscou généralement pour blanchir les millions de dollars déversés par la Russie pour soi-disant « reconstruire » la Tchétchénie. Et puis on vit beaucoup mieux à Moscou qu’à Grozny sous le règne de la loi islamique…

    Les événements de Dijon ont donc été très suivis par les « figures » de la diaspora, qui ont en fait, après avoir montré leur détermination et leur force, imposé « leur » paix à Dijon, face aux voyous arabo-africains.

    Une rencontre a été organisée hier dans une mosquée de Dijon où étaient présents un imam tunisien représentant les voyous dijonnais, un imam tchétchène venu d’une autre ville française, le père de la victime à l’origine des troubles (un adolescent passé à tabac par les voyous dijonnais), plusieurs « représentants » des deux communautés, et curieusement « des journalistes »… du moins pour une partie des négociations.

    En présence des journalistes, les palabres ont en fait été courtes : Les « Dijonnais » reconnaissent leurs torts et présentent des excuses au père de la victime. Tous récitent quelques prières et se quittent bons amis.

    Ceci est la version « officielle », mais la réalité est quelque peu différente. Une fois les journalistes partis et le père de la victime rentré chez lui, les véritables palabres ont commencé, hors la présence des 2 imams qui ont été priés d’aller voir ailleurs.

    Les Tchétchènes ont alors exigé un « dédommagement matériel » de 100 000 euros, faute de quoi ce serait « un bain de sang » chez les Afro-Maghrébins. Et en « signe de bonne volonté » ils ont accepté de fournir des armes aux voyous immigrés de Dijon, moyennant finances bien entendu ! Ils ont par contre accepté de rester à l’écart des trafics de narcotiques à Dijon, trafics où d’ailleurs ils n’étaient nullement impliqués.

    Une transaction a été acceptée à 80 000 euros, dont 30 000 iront à la victime, et 50 000 à la « communauté tchétchène », et une première commande d’armes serait déjà en cours de discussion.

    Et maintenant, le meilleur si on peut dire : une fois les accords passés, les deux imams ont été priés de revenir et ont entériné « la paix entre les communautés » – sans en connaître les détails – au nom d’Allah!

    La conclusion des « figures » de la diaspora tchétchène rencontrées à Moscou est très claire : « On a compris que la France est à prendre ». Et selon ce qu’ils ont laissé entendre, ils ne vont pas en rester là. « À Dijon on est en, paix inch’Allah, mais il n’y a pas que Dijon en France »!

    Leur plus grande surprise a été l’absence totale des forces de police.

    Comme ils ont dit « À Grozny ou à Moscou, ceci serait impensable ».

    Eh oui. Mais en France tout est possible !

    Boris Guenadevitchg Karpov

  • Regardez la liste des socialistes qui avaient intégrés le parti nazi français dès 1934 :

    https://nidnim.wordpress.com/2015/07/24/liste-des-collabos-socialistes-radicaux-de-gauche-du-gouvernement-de-vichy/

    Ils nous refont exactement le même cirque, simplement que cette fois, ils vont très mal finir avant d'avoir commencé !!

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel