22/05/2013

La Syrie gagnera (a gagné). Toute seule

Avec l'aide de l'Iran, du Hezbollah et le reste du blabla dont certains n'hésiteront pas à user, bien évidemment. Je l'écris en préambule. Comme ça, c'est fait.

USA, France, Grande-Bretagne, Union Européenne, Suisse (hélas, mille fois hélas), Ligue Arabe (Pffff), Qatar (chameaux et milliards), Arabie Saoudite (chameaux, milliards), Turquie, Israël. J'oublie, consciemment, des dizaines d'autres (laquais et larbins divers, dont, encore une fois hélas, le nôtre) constituant cette Assemblée aussi hétéroclite que minable qu'est "les Amis de la Syrie". Tout cela s'est ligué contre mon pays d'origine, le plus vieux pays et la plus vieille civilisation du monde, dans l'espoir, vain, qu'elle ne le soit plus. Ils en paieront le prix, très cher, bientôt.

Les avancés spectaculaires de l'Armée Nationale Syrienne ces derniers jours, au grand dam des bédouins du Golfe Persique et leurs maîtres à Washington et Tel Aviv, d'où le branle bas de combat dans cette dernière, semble dessiner l'évolution définitive de ce conflit dans les prochaines semaines. Des sources "rebelles" parlent de centaines de morts, parmi lesquels 3 "commandants" de très haut rang, dont le commandant en chef du Front Al Nosra à Al Qousseir et de capturés dans leurs rangs ces deux derniers jours. Ceci a poussé certains jihadistes valeureux et très combatifs à se déguiser en femmes, la désormais classique Burka mais aussi un maquillage complet.

Et c'est à Israël qu'on confie, cette fois, la tâche de monter au créneau. Les menaces de cette dernières deviennent un peu plus précises à l’encontre de la Syrie.

Nous laisserons au futur, ainsi qu’à la médiocrité de certains "prévisionnistes", ayant déjà prévu la chute d’Assad en mars 2011, l’entrés de la Turquie en Syrie, l’intervention américaine et française, etc. sévissant sur cette plateforme, entre autres, le plaisir de le faire.

Ils seront surpris et…très déçus.

08:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : syrie, israël, terroriste, islamisme, islam, jihadiste, france, turquie, gowrié, usa, suisse

22/09/2011

Freysinger (encore) menacé de mort

J'étais derrière le conseiller national UDC lorsque celui-ci s'était fait entarté et j'ai reçu quelques goûtes de crème, qui par la suite s'avéra être de la mousse à raser. C'est à ce moment qu'un barbu vêtu d'un Sarouel et d'un (une ?) Keffieh autour du cou se précipita vers lui, l'entourant de ses bras et lui demandant : ça va ? ça va Monsieur ? Quelqu'un de l'assistance lui lança alors : arrêtez votre cinéma, vous avez l'air tellement content. C'est ce même Monsieur qui, accompagné de quelques politicards genevois en mal de voix (électorales) circule de temps à autres dans les rues de notre cité appelant à remplacer le président syrien par des « démocrates » pacifiques tout autant barbus que lui, en beaucoup plus méchant.

C'est leur nature profonde, en effet.

Voici que les amis de ces pacifistes qui appellent au meurtre de M. Freysinger.

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/Freysinger-menace-...

Il se trouvera toujours des imbéciles, bien évidemment « spécialistes » des mouvements terroristes et salafistes (on se demande où ils ont obtenu leurs diplômes), tel que Jean-Yves Camus, pour nous dire que tout cela n'est pas sérieux et qu'ils ne constituent pas de réel danger. Effectivement :

Ceux qui ont descendu les tours jumelles ne constituaient aucun danger auparavantM. Freysinger.jpg

Ceux qui ravagent les pays du Maghreb ne constituent aucun danger

Ceux qui explosèrent le train en Espagne ne constituaient aucun danger.

Ceux qui lancent des fatwas et des appels au meurtre à tout va ne constituent aucun danger

Ceux qui font exploser les églises en Egypte ne constituent aucun danger

Ceux qui ont massacré les moines de Tibhirine ne constituaient aucun danger

http://www.youtube.com/watch?v=xsWL1h2_9pw

Comme d'habitude, la liste est interminable. Mais tout cela ne constitue pas de réel danger.

Je commence lentement à croire M. Camus et ses amis, tout autant spécialistes que lui. Le vrai danger n'est autre que lui et ses amis. Etant par essence incapable de penser même à les faire taire (je suis pourri par la démocratie et la liberté d'expression), je me demande s'il ne faut pas faire appel au barbu du premier paragraphe et les amis de ce dernier pour le faire.

 

07:15 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : freysinger, ramadan, média, suisse, islam, islamiste, islamistes, terrorisme, terroriste

14/09/2011

Médias : on déchante

Voici venu le temps des désillusions. Les médias et ceux qui les commandent tirent leurs dernières cartouches dans tous les sens. S'il n'y a plus de manifestations « monstres » dans les villes syriennes, il faut alors trouver autre chose. Car, après Timisoara, l'Irak et tout le reste, on comprend aisément qu'il leur devient de plus en plus difficile de passer encore une fois pour les..dindons de la farce.

Mais puisqu'ils sont en service commandé...

Car comme les scénario égypto-tunisien n'a pas fonctionné en Syrie, on espérait la chute du régime en quelques semaines, il fallait entretenir la flamme par tous les moyens. On en est même arrivé à ce l'ambassadeur américain à Damas sorte lui-même inciter les gens à manifester.

Le voici. Découvert à temps par quelques citoyens, ceux-ci ont scandé des slogans hostiles et l'un d'eux est allé le couvrir d'un portrait du Président syrien. C'est là qu'il fut emmené par ses gardes.

http://www.youtube.com/watch?v=yD_zlCfTQCs

Quant à son laquais, Juppé, il ne sait plus où se donner la tête. Du Conseil de Sécurité aux Droits de l'Homme, pour revenir au Conseil de Sécurité. Il vient de rentrer de Moscou, la queue entre les jambes. Arrivé à Paris, il laisse éclater sa colère. Le Président russe, en personne, ne vient-il de lui signifier une fin de non recevoir en précisant que les « amis pacifiques » de M. Juppé sont des personnes violentes qui peuvent même être qualifiées de « terroristes » ?

Voici sa déclaration à Euro News : http://www.youtube.com/watch?v=GixInuYjL_4

Quant aux laquais « locaux », ligue arabe en tête, leur position a radicalement changé en l'espace d'une petite semaine. L'ultimatum de la semaine dernière s'est transformé en accord de principe entre les deux parties. La raison ? La diplomatie arabe a certainement pris acte, avec quelque retard, de l'essoufflement - confirmé une nouvelle fois ce vendredi 9 septembre - de la contestation en Syrie, de sa marginalisation et aussi de sa radicalisation.

Reste Al Jazeera, décidément (même France 24 l'a lâchée) et quelques journalistes irréductibles ci et là. Voici la dernière trouvaille de cette chaîne (où M. Vannay a été interviewé) : même la Libye devient la Syrie. Al jazeera montre une ville syrienne (Al Rastan). Il se trouve que les images proviennent de la Libye (voir la flèche et l'ovale jaune)