17/02/2014

AIEP : La RTS trompe le public sur la Syrie

La décision vient de tomber et c'est l'Autorité Indépendante d'Examen des Plaintes en matière de radio-télévision qui le dit : la RTS trompe le Public.

Voici d'abord la décision de l'AIEP.

AIEP - Armes chimiques en Syrie: la Radio RTS trompait le public

Cela fait des mois, des années, que je suis parti en combat essentiellement contre la désinformation de nos médias, supposés, précisément, faire de...l'information. La décision de l'AIEP qui, d'habitude est très réticente à donner des suites favorables aux diverses plaintes contre ces médias, revêt une grande importance. On peut la considérer comme une décision globale frappant la presque totalité des émissions consacrées à la Syrie. Les pseudos journalistes de ces médias, propagandistes avant tout autre chose, se dont donnés pour mission (à moins qu'on la leur ait donnée) de déformer toute nouvelle en provenance de la Syrie. Lorsque l'armée syrienne frappe des positions de terroristes, ces derniers se transforment en pauvres civiles dans nos médias. Lorsque leurs protégés (oui et j'insiste) terroristes massacrent les habitants de villages entiers (lisez pour cela le rapport de HRW http://www.hrw.org/fr/news/2013/10/10/syrie-executions-et...), c'est soi le silence absolu soit, carrément, l'inversion des faits.

La RTS justifie cela par...des priorités rédactionnelles.

Un dernier mot. La RTS peut contester cette décision devant le TRibunal Fédéral. Rien de moins que de cela. On peut être certain qu'ils vont le faire. Ceci au moins pour deux raison :

  1. 1. Gagner encore plus de temps. Après, tout le monde aura non seulement oublié mais l'affaire n'aura presque plus d'objet.
  2. 2. Qu'est-ce que cela leur coûtera ? Rien. C'est bien aux frais du contribuable.


La belle vie quoi.


09:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : rts, télévision, radio, syrie

09/09/2011

TSR, RSR...et les autres

Il y de cela quelque semaines, j'ai publié un article à ce sujet. Le voici :

Vannay, Hama.docx

Voici les commentaires d'autres observateurs qui étaitent à Hama en même temps, c'est édifiant.

Mère Agnès.docx

Mais aussi, les commentaire de M. Piccinin, professeur d'histoire et de sciences politiques. On peut dire ce que l'on veut de leurs témoignages, ils valent au moins celui de M. VANNAY (pour autant que ce dernier ce soit vraiment rendu là-bas et nous attendons toujours les preuves).

http://pierre.piccinin-publications.over-blog.com/article...

De ce fait, on aurait pu s'attendre, au pire des cas, à ce que les médias en parlent au moins autant.

Il n'en était rien, et pour cause, cela n'est pas dans leur cahier des charges. Ce dernier leur ordonne la publication unique et systématique des méfaits du régime syrien.

Enfin, hier, 8 septembre 2011 à 19h30, la TSR diffusait un énième sujet sur la violence de ce même régime. Sans, moi, charcher en aucune manière à dédouaner quiconque, je crois indispensable que le lecteur puisse se faire sa propre idée et en toute connaissance de cause. Ceci n'est possible que lorsque l'information est complète et neutre.

L'information des médias n'est ni complète, ni neutre. A l'autocensure s'ajoute la censure tout court.

Dès lors, voici des images, il est vrai, très dures, au moins tout autant que celles diffusées par la TSR. Elles se passent à Hama, fin juillet. Tiens, au moment que les manifestations "pacifiques" de M. Vannay. N'ouvrez pas le lien si vous ne le souhaitez pas.

http://www.infosyrie.fr/actualite/les-opposants-pacifique...

En voici la traduction

Traduction Assi Hama 31 juillet 2011.docx

Ces documents, ainsi que de nombreux autres, sont entre les mains de la TSR, RSR, ainsi que tous les autres médias, y compris la presse écrite.