23/08/2014

Faut-il une RC professionnelle pour les "journalistes" ?

Lorsqu'un médecin fait une "connerie", cela peut lui coûter très cher. Même chose pour un architecte, conseiller financier, etc.

La responsabilité civile professionnelle a pour but de "dédommager" financièrement le(s) lésés. "Un acte ou une omission commis par négligence suffisent "déjà" à fonder la responsabilité". 

  • Avocats
  • Notaires
  • Médiateurs
  • Fiduciaires
  • Réviseurs (experts-comptables)
  • Conseillers fiscaux
  • Informaticiens
  • Conseillers en placement/gestionnaires de fortune
  • Conseillers d’entreprise
  • Courtiers en assurances
  • Distributeurs de fonds
  • Fiduciaires immobiliers
  • Administrateurs d’immeubles
  • Experts immobiliers
  • Agents en brevets
  • Experts en assurances de pensions/en prévoyance professionnelle

Pas les...journalistes. Et pourtant.

Je vous laisse juste lire ce qui suit. Et cela dure depuis plus de trois ans. Le seul et unique sentiment que j'éprouve à l'encontre de ces énergumènes et leurs torchons respectifs, c'est le dégoût, total et absolu.

http://www.liberation.fr/monde/2013/05/04/un-journaliste-...

10:35 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : journaliste, journaux, repsonsabilité civile