24/10/2014

Le Coran et le code pénal, suisse, français...

Une des choses les plus remarquables concernant "nos démocraties" et "nos valeurs" est cette faculté extraordinaire de "nos démocrates" de les ignorer, lorsqu'elles (démocratie, liberté et valeurs) commencent à les "embêter".

Avez-vous une seconde réfléchi à ce qui vous arriverait si vous "oubliez" une seule fois de payer une amende, pour un stationnement trop long, de 40 francs ? Ils (nos démocrates) vous pourriront l’existence : rappel, puis frais de rappel, puis commandement de payer, puis poursuite et cela peut théoriquement aller jusqu'à la saisie de vos biens, pour 40 francs.

Inutile bien sûr de donner d'autres exemples du genre :

  • Vol à l'étalage
  • Détroussement
  • Incendie volontaire
  • Vol avec, ou sans, effraction
  • viol
  • Vol avec violence
  • Violence avec coups et blessures
  • Etc.

Inutile, surtout, d'envisager même ce qui pourrait vous arriver dans ces cas :

  • Meurtre
  • Assassinat et...
  • Appel et incitation à la violence et au meurtre.

Dans ces derniers cas, notamment, voici ce que prévoient "nos" lois.

L'article 259 du code pénal prévoit ceci : "

Provocation publique au crime ou à la violence

"1 Celui qui aura provoqué publiquement à un crime sera puni d’une
peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.
1bis La provocation publique au génocide (art. 264) est punissable
même lorsqu’elle a lieu à l’étranger si tout ou partie du génocide
devait être commis en Suisse. 196
2 Celui qui aura provoqué publiquement à un délit impliquant la violence
contre autrui ou contre des biens, sera puni d’une peine privative
de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire".

Voici maintenant ce qu'en prévoit l'article 69 de ce même code pénal :

"1 Alors même qu’aucune personne déterminée n’est punissable, le juge
prononce la confiscation des objets qui ont servi ou devaient servir à
commettre une infraction ou qui sont le produit d’une infraction, si ces
objets compromettent la sécurité des personnes, la morale ou l’ordre
public.
2 Le juge peut ordonner que les objets confisqués soient mis hors
d’usage ou détruits.

Voici maintenant, pris "au hasard" une publication que certains considèrent comme étant "divine" et la plupart en tout cas comme loi fondamentale régissant leur vie et leurs relations avec autrui.

Coran 4:89. "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." 

Coran 4:91. "Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'association (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. Par conséquent, s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains, alors, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste."

Coran 5:33. "La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment."

Coran 9:5. "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (ceux qui croiraient à autre chose à côté d'Allah) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat (prière) et acquittent la Zakat (aumône), alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Voici aussi, en vrac, quelques autres passages d'un texte faisant partie intégrante de la même "loi fondamentale" à laquelle tous doivent être soumis.

" Le messager d’Allah a dit :
- Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un œuf et que sa main soit coupée, ainsi que sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. " (récit d’Abu Huraira, Muslim XVII 4185)

" L’envoyé d’Allah a dit :
- Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. " (récit de Ubada b. as Samit, Muslim XVII 4191)

" Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le. " (récit d’Ikrima, Bukhari LXXXIV 57)

" Le messager d’Allah a dit :
- J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. " (récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)

" L’apôtre d’Allah a dit :
- Sache que le paradis est à l’ombre des épées. " (récit d’Abdullah bin Abi Aufa, Bukhari LII 73)

Notre "démocratie" est tellement bien faite que nous comptons pas moins de :

  • 7 Conseillers Fédéraux
  • 46 Conseillers aux États
  • 200 Conseillers Nationaux
  • 38 Juges Fédéraux à plein temps
  • 19 Juges Fédéraux suppléants.

Et j'en passe.

Tous ont pour rôle et tâche uniques, confiés par le "peuple", de défendre notre "démocratie et nos valeurs" et de veiller au respect de nos lois par "TOUS".

Il semblerait bien qu'ils soient tellement occupés à faire appliquer la loi sur la circulation et le "stationnement", qu'ils n'ont plus le temps de voir autre chose.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : islam, décaillet, terrorisme, meurtre, violence