29/06/2012

Dernier jour avant les vacances : vives les médias

La Croix est l'un des derniers médias que je m'efforçais encore à respecter. Ceux qui y travaillent semblaient garder un minimum d'honneur (les autres peuvent bien évidemment se sentir visés). Et voici qu'au détour d'une recherche sur la toile je tombe sur cet article.

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Monde/En-Syr...

Lisez très attentivement ce qui suit. Alors même que le "journaliste" y reproduit mot pour mot la déclaration du ministre syrien de l'information : " Tous ceux qui incitent à la violence, tous ceux qui font campagne contre la Syrie, que ce soit des médias, des responsables ou le Conseil de sécurité (de l'ONU), notamment ceux qui ignorent la présence d'hommes armés, assument l'entière responsabilité du crime ". prononcée suite à la tragique attaque de la chaîne d'information Al Ikhbaria, au cours de laquelle 7 personnes avaient été sauvagement assassinées par les protégés de nos médias, ce même journal titrait le même article : " Une annonce du gouvernement Syrien stipule que "tout ceux qui font campagne contre la Syrie", médias compris, doivent être "exécutés". Il mettait le mot exécutés entre parenthèses.

Comparez la déclaration, encore une fois reproduite texto dans l'article, avec le titre de ce même article.

Que dire ? Tout commentaire est désormais "vraiment" superflu.

Vous n'avez aucun honneur et seule mon éducation m'empêche de vous envoyer le liquide qui convient à la figure. Mais ce n'est pas l'envie qui manque.

Hier, une bande de VOS amis terroristes a massacré à son domicile à Al Hossen, près de Homs, Ahlam Ilad, professeur à la faculté du génie pétrochimique de l’université al-Baas de Homs. Avec ellle sont tombés sous les balles des assassins soutenus pEglise désacralisée.jpgar VOUS et notre ministre des affaires étrangères, Monsieur Burkhalter, sa mère, son père et trois enfants de sa soeur.

Il y a de cela quelques semaines, des militants "pro-démocratie" (c'est bien comme cela que VOUS les appelez, non ?) ont détruit et désacralisé des églises à Homs où il n'y en a plus une seule qui reste debout. Regardez bien ces images. Demandez à Boris Mabillard, à Vannay, à Hammouche et aux autres si c'est bien cela qu'ils ont vu lors de leur "immersion" parmi les manifestants pacifiques de Homs. Demandez leur ce que ces églises viennent faire dans la lutte que leurs "amis et protégés" terroristes mènent contre le régime et pour la démocratie et la liberté.

Alors oui, vous devez et vous allez rendre des comptes. Bien plus rapidement que vous ne le croyez.

Honte à vous.