29/09/2014

Rassemblements contre l'Etat ISLAMIQUE en France : où sont les musulmans ?

Voici d'abord la "liste" des affirmations de la "majorité" des musulmans concernant les agissements de la "minorité" sensée ne PAS représenter l'Islam :

  • L'Islam, ce n'est pas ça.
  • L'Islam est une religion de tolérance et de paix
  • La majorité des musulmans n'est pas comme ça
  • C'est l’œuvre d'une minorité qui ne représente pas l'Islam
  • Ce n'est pas l'Islam que je vis (Ouardiri)
  • L'Islamisme n'est pas l'Islam (histoire de noyer le poisson)
  • Cette bande d'excités et de criminels ne représente pas l'Islam
  • Etc.

On pouvait dès lors s'attendre à un raz de marée vendredi dernier suite à l'appel de tout ce que compte la France comme associations et institutions musulmanes, Imams, recteurs, etc. D'autant que cela devait se passer après la grande prière du vendredi et un nombre important de "fidèles" devait donc de déplacer "naturellement". La plupart des journaux télévisés, bulletins radio et autres médias nous parlent de plusieurs "centaines" de personnes qui se sont rassemblées devant la Grande Mosquée de Paris. D'habitude, la prière du vendredi réunit entre mille et deux milles personnes dans cette mosquée. Les habitués...quoi.

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/09/27/des-musulmans-...

Avant eux, Ouardiri et quelques acolytes ont aussi voulu marquer leur "désapprobation" et ont manifesté devant la Palais des nations à Genève.

La voici, la majorité, représentant le "vrai islam".

 

2015469_pic_970x641.jpg

Hier dimanche et alors que tout ce que compte la France comme organisations de tous bords ont appelé à un "grand" rassemblement "républicain" pour dénoncer les crimes barbares commis par une "minorité" d'excités, une "majorité" de...un millier de personnes (majoritairement constitué de militants anti-racistes, de gauche et d'extrême gauche, LICRA, etc.)


Une figure importante de cette "majorité", un certain Blancho le Roux" s'est même élevé contre l'arrestation de 15 imams ultra radicaux arrêtés au Kosovo. Ceux-ci sont accusés d'avoir endoctriné la population en prêchant l'islam radical et en recrutant des volontaires pour les conflits en Syrie et en Irak. Il y a de cela quelques jours, il apparaissait aux côté de deux autres membres de la "majorité". Je vous laisse avec l'article en question.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/f3cfda08-45b0-11e4-80ff-d...

web_ouaridri_ramadan_blancho--672x359.jpg

A ce propos, observez bien la transformation "physique" de ce membre de la "majorité" qu'est Blancho.

D'abord Rock’n’roll et tonnes de gel dans les cheveux.

Ensuite Kéfié

Pour finir en Imam...modéré, j'en suis certain.

Blancho cascade.PNG

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : islam, terrorisme, égorgement, décapitation

26/09/2014

Daesh ou pas, c'est l'Etat "ISLAMIQUE"

J'écoutais il y a quelques instant la journaliste, encore une, de France Info, encore eux, interroger un certain Malek Chebel, "philosophe des religions". Cela démarre très fort (12:18:18), autre manière de dire avec les mêmes lieux communs et poncifs répétés à en avoir la nausée : "bonjour Malek Chebel (...) il y a aujourd'hui un problème de lecture du coran et d'interprétation aussi des textes". La "journaliste" n'oublie pas d'appliquer à la lettre l'ordre qui lui a été donné, auquel échappent désormais très peu de ses "confrères" : il ne faut jamais dire "État islamique" mais uniquement "Daesh".

http://www.franceinfo.fr/player/reecouter

Ainsi et après toutes ces horreurs, cette barbarie innommable et unique dans l'histoire de l'humanité, c'est encore et toujours une mauvaise interprétation des textes "sacrés" qui conduit ces "pauvres jeunes gens désœuvrés" à commettre ces horreurs. Dès lors, Merci à Chebel, Ramadan, Décaillet, Ouardiri et tous les autres qui le souhaitent de bien vouloir nous interpréter correctement les textes suivants :

  1. Sourate 4:89 : "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." C'est Allah qui ordonne que l'on tue.
  2. Hadiths : "Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que Mahomet est Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans[14]. »

    "Celui qui change de religion, tuez-le[15].

La brillante journaliste, au formatage impeccable, n'oublie pas de souligner l'existence de "ceux qui pratiquent un Islam modéré". Merci aussi de nous expliquer ce que c'est (toujours par rapport aux textes "sacrés", SVP)

Le brillant philosophe lui répond par ces termes, aussi ahurissants qu'incroyables, :"le clivage est de plus en plus marqué et je constate un réel progrès dans l'application des directives du Coran (...) car pour la première fois on voit se profiler l'idée que l'Islam n'est pas l'islamisme".

Je suppose que ce Monsieur est un musulman qui applique d'une manière "modérée" les directives et ne boit donc pas d'alcool. Je peux donc supputer qu'il n'était pas ivre lorsqu'il a "raconté" ce qui précède. Car où serions-nous maintenant s'il n'y avait pas "un réel progrès dans l'application des préceptes du Coran".

Le reste de l'entretien est aussi inintéressant que classique, stupide, répétitif et nauséeux.

Chers Madame la "journaliste", Monsieur le "philosophe", Mesdames et Messieurs les menteurs et complices de ces crimes abominables qui ne sont commis qu'au nom de l'Islam , au contraire de ce que vous essayez désespérément de faire croire, je vous laisse, si cela est encore nécessaire, en compagnie de vos "frères d'armes" à Raqqa, au nord de la Syrie, devenue la capitale du Califat. C'est un reportage qui a été diffusé hier, sur France 2. Vous y verrez des islamistes barbares devenus totalement normaux, ne coupant ni la tête, ni la main de personne, du moment ou tout le monde applique les "préceptes du Saint Coran".

http://www.francetvinfo.fr/islam,égorement,décapitationreplay-magazine/france-2/envoye-special/


15:08 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : islam, égorement, décapitation