30/12/2014

Les "vrais" dictateurs ont été et sont toujours, ceux de gauche

Sous couvert de permissivité "sociétale", nouvelle expression à la mode ces temps-ci, les dictatures de gauche, hier comme aujourd'hui (peut-être même aujourd'hui plus qu'hier), ont été les plus sanguinaires et les plus inhumaines, pour autant qu'une dictature puisse l'être un tant soit peu. Le gauchiste, contrairement à ce que le terme "socialiste" pourrait laisser croire, est forcément quelqu'un qui s'élève "contre" la société. Pour lui, c'est forcément une "structure" passéiste qu'il faut "abattre". D'où cette violence inouïe qui a conduit aux guerres et aux massacres les plus horribles que l'humanité ait connus. Même si cela ne constitue qu'un poncif répété à maintes reprises, il n'est jamais inutile de souligner, pour rappeler les épisodes les plus sombres de notre histoire récente, que Mussolini ne fut qu'un socialiste, tout comme son admirateur Hitler. Inutile bien évidemment de rappeler les 30 millions de victimes du...communisme, étape ultime du...socialisme. Tout comme il est inutile de rappeler le maoïsme et sa révolution "culturelle". Kim Il Sung est, bien évidemment, socialiste, tout comme feu son fils Kim Jong Il ou encore le petit de ce dernier, un certain Kim Jong Un. Et ne vous y trompez pas, les socialistes qui se baladent dans nos contrés ne sont que les descendants directes de ces dictateurs sanguinaires. Les premiers s'attaquèrent physiquement à leurs semblables (pour autant qu'ils puissent encore prétendre appartenir à la race humaine) alors que les seconds s'attaquent aux fondements mêmes de ce qui fait qu'il soit possible de vivre ensemble : la société elle-même. La société, quelle que soit sa nature, est une structure "systématiquement" et d'une façon permanente passéiste. Et cela ne date pas d'hier. La gauche, où qu'elle soit, n'a jamais, je dis bien jamais, fait du bien-être des hommes une de ses préoccupations. C'est la destruction (certains diront déconstruction) des structures sociales qui a toujours été son unique bataille, sa raison d'être. Déconstruire la société et élever l'individu en valeur unique, dans le mauvais sens du terme puisque, en même temps, l'individu n'a pas son mot à dire. Et, toujours, avec couardise. La couardise et l'abjection de ceux qui s'attaquent aux cibles les plus faibles, les plus faciles à atteindre, sans risquer une quelconque rétorsion (il va de soi que les gauchistes de tous bords prétendent défendre les faibles contre les puissants. Je demande qu'on me donnent des exemples. Il n'y en a pas). Cela a toujours été le signe distinctif des pleutres.

En France et alors que la misère, la pauvreté et le chômage sont à des niveaux jamais atteints auparavant, les socialistes, au "pouvoir" de nouveau depuis 2012, n'ont rien trouvé de mieux que d'élaborer des "lois" permettant aux homosexuels de se marier, aux écoliers de ne plus faire la différence entre masculin et féminin et aux criminels de sortir des prisons car ils n'ont rien à faire là-dedans. Les gauchistes de tous bords n'ont, depuis quelques semaines, qu'une bataille d'une "très" grande importance à mener : les crèches. La république et la laïcité sont en danger de mort. Une crèche devant une Mairie ? Et à la question de savoir s'ils ne se trouvent pas assez ridicules, lâches et minables de s'attaquer encore et toujours aux Chrétiens, les représentants de cette secte (je parle bien des gauchistes) ont clairement répondu que, s'agissant des Musulmans, ils ne peuvent rien faire car ils ne trouvent pas de représentants "clairement identifiable" de cette "religion".

Chez nous, il y a les Marra, les Amarelle et autres Summaruga, Levrat et j'en passe. Les socialistes Suisses, encore plus que leurs "homologues" Français, ont cette particularité d'être de vrais dogmatiques de la "chose sociétale". Lorsqu'on n'a rien à faire et l'on n'a jamais rien fait de sa vie, on s'amuse avec ce qu'on peut. Et tout aussi courageux que tous les autres socialistes, les gauchistes suisses s'attaquent au mal suprême qui guette notre société. Une église qui brûle et les socialistes jubilent.

Capture.PNG

Vous remarquerez la "profession" de ce socialiste : animateur culturel. Tout un programme.

Quant à savoir ce qu'ils pensent des égorgements pratiqués par ceux qui, comme eux, sont adeptes d'une secte de "paix et d'amour", et bien, euh... ce sont forcément des :

  • Égarés
  • Des victimes de la...société (tiens)
  • En mal d’identité
  • En rupture avec la société (de nouveau)
  • Des cas isolés
  • Tous les musulmans ne sont pas comme ça
  • Il ne faut pas faire d'amalgames
  • Dissocier l''islamisme de l'islam (au fait comment faire pour dissocier le christianisme du...de quoi déjà ?)
  • Etc.

Regardez maintenant la première chose qui saute aux yeux en ouvrant la page du site de la section "féminine" du parti socialiste suisse.

Capture.PNG

...Féministes, avant tout. Tout comme leurs "consœurs" : les Femens. Il faut juste demander aux unes et aux autres (Marra et Amarelle en tête, surtout la première qui ne manque pas une occasion pour nous rappeler qu'elle est socialiste PARCE QUE CHRÉTIENNE) dont la préoccupation première (celle qui doit conduire à la réalisation de l'égalité homme/femme) consiste à souiller les Autels des églises et d'enlever l'Enfant Jésus Place Saint Pierre à Rome, ce qu'elles pensent de ce qui arrivent à leurs "sœurs" chrétiennes, Yézidis et autres, là-bas, en Irak et en Syrie, vendues et échangées comme esclaves sexuels par les...égarés et les victimes de la société.

Je vous le disais : courage, probité, compassion et, ne l'oublions pas, paix et amour sont des qualités indissociables de celle de ... socialiste. Ils ont réussi l'exploit (mai 1968) improbable de réaliser ce qu'aucun libéral de droite n'aurait pu imaginer : transformer l'individu en un simple sujet de consommation. Voici donc leur réussite : des "consommateurs" faisant la queue (dormant à même la rue) 48 à 72 heures devant un magasin Apple Shop pour être les premiers à acquérir le dernier i-phone.

Minable ... aussi.

10:18 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (12)

17/12/2014

Exclusif : le massacre de 140 enfants dans une école au Pakistan serait l'œuvre d'extraterrestres

Des extraterrestres, venus d'une planète jusque-là inconnue, seraient les auteurs de l'horrible massacre de plus de 140 enfants (oui, des enfants) tués de sang froid et d'une manière délibérée. C'est d'ailleurs cela qui fait croire à une "œuvre" inhumaine (par opposition aux actions entreprises par des humains). On commence déjà à entendre certains "analystes" déclarer que "ce n'est pas l'Islam" et que "tous les musulmans ne sont pas comme ça". En effet, l'Islam étant une "religion" de "paix, d'amour et de tolérance", une religion (il semblerait acquis qu'il en soit une) où l'amour du prochain est élevé en valeur suprême, il parait effectivement difficile d'admettre que les auteurs de ce carnage puissent s'en réclamer. C'est précisément cela qui fait croire à une attaque de l'au-delà cosmique.

A l'appui de cette analyse, certains "spécialistes" avancent une similitude troublante avec d'autres événements ayant eu lieu non loin de là, où des hommes (c'est en tout cas ce qu'on croyait jusqu'à très récemment) barbus, vêtus de noir et tenant des drapeaux de cette même couleur portant des inscriptions incompréhensibles (des linguistes ont avancé l'hypothèse, aussitôt écartée par les Hollande, Décaillet, Fabius et quelques autres, de l'arabe primitif) attaquent et massacrent à intervalles réguliers les habitants de villes et villages entiers. Certains ont même parlé de séances d'égorgements publiques, où les martiens tenant la tête de la victime (humaine, cella-là) d'une main et le couteau de boucher de l'autre, prononçaient des bribes de ce qu'on a crû être des versets du Coran (hypothèse elle aussi très vite écartée par les mêmes analystes cités plus haut) avant de séparer la tête du corps.

L'enquête promet d'être longue et difficile.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (6)

11/12/2014

Pour Didier Burkhalter, être invité au G20 est plus important que le génocide arménien

En digne héritier de Micheline Calmy-Rey (celle qui a été la première à reconnaître le Kosovo, à s'agenouiller devant Khaddafi et à se voiler en présence d'Ahmedinejad, l'iranien), CE Conseiller Fédéral, Romand Neuchâtelois à l'accent si délicieusement germanique, vient d'envoyer une "recommandation" aux autorités genevoises pour que celles-ci renonce à l'édification d'un mémorial commémorant le génocide d'un million et demi de Chrétiens Arméniens perpétré par les Turcs en 1915-1916.

Sujet de la RTS.

Voici ce que le chef de "notre" diplomatie considère comme étant moins important que l'invitation de la Suisse par la Turquie (de Rejep ERDOGAN, chef officieux de l’État Islamique) au sommet du G20 :

Capture.PNG

Je disais que CE Conseiller Fédéral a adressé une "recommandation" aux autorités genevoises. De fait d'autorités, on apprend qu'on avait en réalité affaire à deux "personnages" faisant partie des "ces autorités" sont allés rencontrer l'héritier de Calmy-Rey pour faire part de leurs préoccupations concernant les fortes pressions exercées par les autorités turques.

Quand on apprend que ce même Didier Burkhalter a, il y a de cela à peine deux semaines, lancé des diatribes indescriptibles à l'endroit de la Russie pour "dénoncer" l'intervention de cette dernière en Ukraine, on ne peut s'empêcher de se poser des questions :

  • Sur la force réelle des cette Turquie Islamique qui se permet de faire plier des pays n'ayant en réalité pas besoin d'elle, sauf, peut-être, cette volonté inébranlable de casser l'Europe historique et l'islamiser, y compris de force.
  • Sur la faiblesse lamentable de cette "grande Russie" dont les gesticulations du Président sont apparemment aussi efficaces que de fumer des cigarettes mentholées en espérant d'arrêter de fumer.
  • Sur la grandeur de notre pays, gardien universel de la démocratie et des droits de l'Homme.

Gardien aussi, à ses heures, de quelques sous.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (3)

09/12/2014

Ainsi, USA, Occident et Etat Islamique, c'est "strictement" la même chose

Ce n'est, bien évidemment, pas moi qui le dis, même si je l'ai toujours soutenu, mais le "plus Américain" (dans le mauvais sens du terme) d'entre eux tous : un certain John McCain.

Regardez bien ces deux extraits. Il s sont clairs et limpides. J'en profite pour rendre hommage à ces "journalistes" (généralement anglo-saxons, hélas) dont certains méritent le titre professionnel dont ils s'affublent.

Ce n'est de loin pas le cas de nos "journaleux".

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Ici, tout est traduit. Regardez. Remarquez quelque chose d'extrêmement important : "Je suis en contact quotidien avec ces gens-là". En contact quotidien, Vous avez bien vu et...lu.

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

Dans cet extrait, McCain n'y va pas par quatre chemins : "Hillary Clinton l'a déjà expliqué il y a de cela deux ans, tous, sans exception, dans le bureau de la sécurité national, ont recommandé d'armer l’État Islamique".

Vive la démocratie, liberté et...je vous le donne en mille, les droits de l'Homme.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2014

Daesh (Etat ISLAMIQUE) n'a rien à voir avec l'Islam ?

Inscrivons tout d'abord les deux affirmations les plus à la mode ces temps-ci :

  • ça, ce n'est pas l'Islam.
  • Tous les musulmans ne sont pas comme ça.

A remarquer aussi que tous ceux qui nous matraquent à longueur de journée par ces assertions s'en contentent, sans qu'ils ne nous expliquent, puisque "ça" ce n'est pas l'Islam, ce que ce dernier EST. Il y en a même qui, après avoir visité quelques mosquées à Istanbul et "ruminé" pendant 3 ans (rendez-vous compte) accusent les autres de "méconnaissance de l'Islam" et de "ignorance crasse".  La logique voudrait normalement que ces derniers disposent donc des "connaissances" nécessaires du domaine en question. Nous partons donc du principe que M. Pascal Décaillet est un grand connaisseur de l'Islam et qu'il pourra nous enlever la "crasse" qui recouvrent nos cuirs épais.

Une fois ceci "liquidé", voyons ce qu'il en est. Parlons donc de FAITS et de rien d'autre.

La barbarie de l’État Islamique n'a rien à voir avec l'Islam ? C'est l'exact contraire qui est vrai. J'irais même plus loin. Féru d'histoire et, contrairement à l'assertion très prétentieuse de Décaillet, connaissant très bien celle-ci, ce que l’État Islamique nous fait voir depuis quelques années fut une véritable révélation pour moi. Pour la première fois dans l'histoire, nous assistons à un "remake" parfait d'un événement historique. Je connaissais bien cette Histoire (d'abord parce que j'y étais obligé, sur les bancs de l'école où on nous "apprenait" la "lumière" apportée par les conquêtes de l'Islam et ensuite parce que je voulais enlever la "crasse" qui me couvrait). Mais je la connaissais par le truchement des livres d'Histoire, études d'historiens, etc. Et, à l'instar de quelques autres événements historiques, certains aspects restaient pour moi obscures : la fulgurance, la rapidité et la "facilité" avec lesquelles les "conquérants" de l'époque ont pu anéantir des civilisations pourtant millénaires. Ce jusqu'à ce que les protégés de Fabius (ils font du bon boulot sur le terrain), appliquant à la lettre les mêmes recettes de leurs aïeuls, conquièrent en quelques jours, voire même en quelques heures, des villes telles que Mossoul, Raqa, etc. : la terreur et la barbarie poussées à leur paroxysme. Cette barbarie qui paralyse et coupe les membres et anéantit l'esprit de l'adversaire. Des villes et villages où il n'y a ni adversaire, ni État, mais de simples villageois démunis et loin de tout. A l'époque, ce fut strictement pareil : la terreur qui précède les envahisseurs et où les populations conquises, exactement comme aujourd'hui, avaient le choix entre se convertir, payer le tribut ou mourir, de la manière la plus barbare possible. En ce qui concerne les femmes (prise de "guerre") on procède exactement de la même manière d'il y a 1400 ans : offertes aux "guerriers" de l'Islam.

Mais cela n'est pas l'Islam. Ce dernier est une "religion" de paix, de fraternité et de tolérance. A remarquer que, en dehors de ces poncifs devenus épuisants, personne (Décaillet, Ouardiri et quelques autres) ne nous a encore montré où trouver des preuves de ces qualités exceptionnelles. Quant à savoir que faire des paroles "divines" appelant à tuer les "mécréants" et les "agnostiques", là, ce n'est même plus le silence assourdissant mais carrément la mort. Ce qui n'empêche pas de traiter les autres "d'ignares".

Enfin, tous les musulmans ne sont pas comme "ça". Oui, on le sait. Tous les Allemands n'étaient pas des Nazis, c'est certain. Cela n'a empêché ni la deuxième guerre mondiale, ni l'Holocauste.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

29/10/2014

Hani Ramadan : le visage de l'imposture

Si cher et si souvent utilisé, c'est la première et la dernière fois que j'emprunterais une partie de mon titre à Ramadan.

Le voici donc en deux ou trois petites phrases, le Ramadan (mais en avait-on réellement besoin) qui se révèle au grand jour. Mieux, croyant faire un coup, le résultat est l'exact contraire de ce qu'il espérait. En deux ou trois petites phrases, disais-je, Hani Ramadan résume toute sa pensée, sa manière d'être et de considérer les autres. Tout comme la plupart de ses coreligionnaires.

Voici d'abord l'article dont il s'agit :

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/10/26/l-islam...

Tout heureux, Hani Ramadan, à l'affût du moindre évènement pouvant, selon lui, servir "sa cause", n'a fait que porter un coup à celle-ci.

Hani Ramadan, s'adressant systématiquement à "ses" concitoyens (il est né, a grandi et fait toute sa vie ici, en Suisse) en disant : "vous", "vos principes", "vos lois", votre démocratie", etc., diffuse cette vidéo en faisant les louanges de cette "démocratie" où, toujours selon lui, "l'islamophobie n'a pas de place". Il doit être content, le Ramadan, de vivre dans une telle démocratie, qu'il haït tant. On aimerait beaucoup que ce soit pareil dans des endroits tels que :

  • Arabie Saoudite
  • Qatar
  • Pays du Golfe, en général
  • Iran
  • Pakistan (où l'on décapite une femme qui aurait blasphémé et une autre coupable d'avoir tué celui qui la violait)
  • Libye
  • et j'en passe...

Ne vous en faites pas. J'ai déjà entendu certains dire : "Allah" a mis la démocratie dans ces pays pour que l'Islam puisse s'y répandre et les gouverner par la suite.

13:15 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (16)

24/10/2014

Le Coran et le code pénal, suisse, français...

Une des choses les plus remarquables concernant "nos démocraties" et "nos valeurs" est cette faculté extraordinaire de "nos démocrates" de les ignorer, lorsqu'elles (démocratie, liberté et valeurs) commencent à les "embêter".

Avez-vous une seconde réfléchi à ce qui vous arriverait si vous "oubliez" une seule fois de payer une amende, pour un stationnement trop long, de 40 francs ? Ils (nos démocrates) vous pourriront l’existence : rappel, puis frais de rappel, puis commandement de payer, puis poursuite et cela peut théoriquement aller jusqu'à la saisie de vos biens, pour 40 francs.

Inutile bien sûr de donner d'autres exemples du genre :

  • Vol à l'étalage
  • Détroussement
  • Incendie volontaire
  • Vol avec, ou sans, effraction
  • viol
  • Vol avec violence
  • Violence avec coups et blessures
  • Etc.

Inutile, surtout, d'envisager même ce qui pourrait vous arriver dans ces cas :

  • Meurtre
  • Assassinat et...
  • Appel et incitation à la violence et au meurtre.

Dans ces derniers cas, notamment, voici ce que prévoient "nos" lois.

L'article 259 du code pénal prévoit ceci : "

Provocation publique au crime ou à la violence

"1 Celui qui aura provoqué publiquement à un crime sera puni d’une
peine privative de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire.
1bis La provocation publique au génocide (art. 264) est punissable
même lorsqu’elle a lieu à l’étranger si tout ou partie du génocide
devait être commis en Suisse. 196
2 Celui qui aura provoqué publiquement à un délit impliquant la violence
contre autrui ou contre des biens, sera puni d’une peine privative
de liberté de trois ans au plus ou d’une peine pécuniaire".

Voici maintenant ce qu'en prévoit l'article 69 de ce même code pénal :

"1 Alors même qu’aucune personne déterminée n’est punissable, le juge
prononce la confiscation des objets qui ont servi ou devaient servir à
commettre une infraction ou qui sont le produit d’une infraction, si ces
objets compromettent la sécurité des personnes, la morale ou l’ordre
public.
2 Le juge peut ordonner que les objets confisqués soient mis hors
d’usage ou détruits.

Voici maintenant, pris "au hasard" une publication que certains considèrent comme étant "divine" et la plupart en tout cas comme loi fondamentale régissant leur vie et leurs relations avec autrui.

Coran 4:89. "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." 

Coran 4:91. "Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'association (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. Par conséquent, s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains, alors, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste."

Coran 5:33. "La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment."

Coran 9:5. "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (ceux qui croiraient à autre chose à côté d'Allah) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat (prière) et acquittent la Zakat (aumône), alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Voici aussi, en vrac, quelques autres passages d'un texte faisant partie intégrante de la même "loi fondamentale" à laquelle tous doivent être soumis.

" Le messager d’Allah a dit :
- Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un œuf et que sa main soit coupée, ainsi que sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. " (récit d’Abu Huraira, Muslim XVII 4185)

" L’envoyé d’Allah a dit :
- Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. " (récit de Ubada b. as Samit, Muslim XVII 4191)

" Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le. " (récit d’Ikrima, Bukhari LXXXIV 57)

" Le messager d’Allah a dit :
- J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. " (récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)

" L’apôtre d’Allah a dit :
- Sache que le paradis est à l’ombre des épées. " (récit d’Abdullah bin Abi Aufa, Bukhari LII 73)

Notre "démocratie" est tellement bien faite que nous comptons pas moins de :

  • 7 Conseillers Fédéraux
  • 46 Conseillers aux États
  • 200 Conseillers Nationaux
  • 38 Juges Fédéraux à plein temps
  • 19 Juges Fédéraux suppléants.

Et j'en passe.

Tous ont pour rôle et tâche uniques, confiés par le "peuple", de défendre notre "démocratie et nos valeurs" et de veiller au respect de nos lois par "TOUS".

Il semblerait bien qu'ils soient tellement occupés à faire appliquer la loi sur la circulation et le "stationnement", qu'ils n'ont plus le temps de voir autre chose.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : islam, décaillet, terrorisme, meurtre, violence

23/10/2014

Canada, Ottawa : ça n'a rien à voir avec l'Islam

J'avoue que, tout comme pour certaines autres, encore plus savoureuses et magnifiquement prononcées, après trois ans de "d'intense réflexion" par le Pascal Décaillet, Ouardiri, Ramadan et certains autres, cette phrase commence à me...plaire.

Voyez-vous, 100% (je dis bien 100%) de celles-et ceux qui commettent ces atrocités innommables, en concurrence directe avec les pires barbaries de l'histoire, le font au nom de l'Islam. Cela n'empêche : selon Décaillet et les autres, cela n'a rien avoir avec l'Islam. Il aura suffit à DES canadiens "de souche" (j'en parle parce que ce sont les derniers exemples en date) de se "convertir" pour commettre ces crimes abominables contre des gens qui ne leur ont rien fait.

Mais cela n'a rien à voir avec l'Islam.

Ce qui a donc été prévu de longue date se réalise, en pire. En effet, nos politiciens, toujours eux, nous font croire qu'il faut "craindre" le retour des jihadistes partis en Syrie combattre le "tyran". J'ai, dès le premier jour et même avant, soutenu que :

  • Contrairement à ce que nos dirigeants (corrompus jusqu'à le moelle) prétendent, ils sont tout contents de se débarrasser de quelques milliers de "nuisibles", dont l'écrasante majorité se fera tuer sur place.
  • Le mal, le vrai, est ici, chez nous. Ce sont les "enfants" de nos démocraties mourantes.

Zemmour, en dehors de l'épisode inutile et stupide sur Vichy, avait raison sur toute la ligne.

Mais cela n'a rien à voir avec l'Islam.

10:15 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : islam, terrorisme, décaillet, ouardiri, charia, canada, ottawa

09/10/2014

De l'autre côté du Rhin, quelques courageux. De ce côté-là, les minables

Voici d'abord la lettre recommandées que j'ai adressée à un certain Laurent Joffrin, "très" grand "journaliste" (il paraît que c'est une profession) à propos d'une énième désinformation de "son" journal. Ce fut à propos de l'enlèvement d'un autre "journaliste", James Foley, mis sur le dos du "régime de Damas". Le "grand" journaliste qu'est Joffrin n'a même pas eu le courage d'assumer sa "connerie" (commise consciemment). Il a enlevé l'article en question 24 heures après la décapitation de Foley par l’État Islamique.

Lettre recommandée Libération - Joffrin

Voici l'article que Joffrin a essayé de supprimer :

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2014/08/2...

Inutile de préciser qu'il n'a pas répondu à mon interpellation. Normal, c'est un "journaliste".

Voici maintenant ce que :

  • France 2
  • TF 1
  • France 3
  • BFM TV
  • I Télé
  • France 24
  • LCI
  • France Info
  • Libération
  • ET...
  • La RTS

Ne feront jamais.

http://www.les-crises.fr/allemagne-autocritique-dans-les-...

http://www.les-crises.fr/n-allemagne-il-y-a-de-l-informat...

A propos du vol MH 17 de Malaysia Airlines, Vous avez très certainement remarqué (après l'agitation inouïe des premiers jours) le silence total, absolu et assourdissant de tous, Hollandais en tête ?

Au fait, Monsieur Didier Burkhalter, notre Cher Conseiller Fédéral, président de la Confédération et, accessoirement, Président de l'OSCE, vous ne voulez pas nous faire part de la vérité, que vous détenez très certainement, à propos de cette tragédie ?

A moins que vous ne soyez très occupé à barrer la route aux investigations concernant les charniers de Donietsk ? Sous les ordres de qui vous savez !

Il y a de cela quelque temps, notre très chère démocratie, tout comme toutes celles, de ce côté-là de l'Oural, ont obligé un certain Dick Marty (vous savez, le procureur chargé d’enquêter sur le trafic d'organes par de hauts responsables du Kosovo de Mme Calmy Ray) de la fermer. Mais "vraiment" la fermer, pour le coup.

Pareil pour les vols utilisant nos espace aérien et nos aéroports pour le transport de prisonniers vers les centres de torture.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (12)

07/10/2014

Fabuleux. Simplement fabuleux

Inutile, bien sûr, de s'attendre à ce genre de choses sur les médias français ou même, hélas, suisses. RTS en tête.

Cela les embêterait certainement un peu, après presque 4 ans de militantisme pro terroristes.

Cela se passe sur la ZDF, non pas la petite "télé" du coin.

http://www.les-crises.fr/n-allemagne-il-y-a-de-l-informat...

10:32 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

06/10/2014

Tous les musulmans ne sont pas comme ça.

On peut aussi ajouter les autres poncifs, si chers à Fabius et Juppé : "ça n'a rien à voir avec l'Islam".

Regardons donc ce rassemblement de musulmans "normaux" qui, de plus est, se passe dans un contexte n'ayant, à priori, rien à voir puisque...sportif.

A la 48e seconde, sans raison apparente, la foule, représentant l'Islam normal, commence par scander : "Daesh, Daesh" (État Islamique).

A 1'28", on entend : "Allah Akbar au jihad".

Oui mais l'Islam n'a rien à voir avec ça. En fait, l'Islam n'a rien à voir avec rien.

A moins que Ouardiri, Poggia et Pascal Décaillet puissent nous éclairer là-dessus.

https://www.youtube.com/watch?v=cnk1hnO80Pg#t=78

Cela se passe à Casablanca, lors d'une rencontre...sportive.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (44)

02/10/2014

Médias : "petite" tentative de réinformation

Regardez bien ces deux photos...

 

nolen-facebook-twonolen

 

Savez-vous qui sont ces deux "jeunes" gens ?

C'est la même personne. Un certain Alton Nolen qui, la semaine dernière, a égorgé une de ces collègues de travail en criant : "Allah Akbar".

Hussein Obama a refusé de qualifier l'acte de "terroriste". Quant aux "médias", ils ont tous, sans exception, présenté la photo de droite. Histoire de dissocier encore plus l'acte de la personne de son appartenance...actuelle.

Mardi dernier, un autre barbu, bien de "chez nous", celui-là, a été l'invité d'une émission de la RTS qui s'appelle Infrarouge. C'est une émission où l'équilibre, la priorité donnée à l'information et à la vérité règnent en maître...bien sûr. Le barbu en question, que voici, a déclaré ceci à propos de l'égorgement d'Hervé Gourdel, alors qu'on ne lui avait même pas posé la question. Regardez et écoutez bien son avis, dès la 36e minute.

http://www.infrarouge.ch/ir/2121-suisse-cible-islamistes

12:07 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (11)

29/09/2014

Rassemblements contre l'Etat ISLAMIQUE en France : où sont les musulmans ?

Voici d'abord la "liste" des affirmations de la "majorité" des musulmans concernant les agissements de la "minorité" sensée ne PAS représenter l'Islam :

  • L'Islam, ce n'est pas ça.
  • L'Islam est une religion de tolérance et de paix
  • La majorité des musulmans n'est pas comme ça
  • C'est l’œuvre d'une minorité qui ne représente pas l'Islam
  • Ce n'est pas l'Islam que je vis (Ouardiri)
  • L'Islamisme n'est pas l'Islam (histoire de noyer le poisson)
  • Cette bande d'excités et de criminels ne représente pas l'Islam
  • Etc.

On pouvait dès lors s'attendre à un raz de marée vendredi dernier suite à l'appel de tout ce que compte la France comme associations et institutions musulmanes, Imams, recteurs, etc. D'autant que cela devait se passer après la grande prière du vendredi et un nombre important de "fidèles" devait donc de déplacer "naturellement". La plupart des journaux télévisés, bulletins radio et autres médias nous parlent de plusieurs "centaines" de personnes qui se sont rassemblées devant la Grande Mosquée de Paris. D'habitude, la prière du vendredi réunit entre mille et deux milles personnes dans cette mosquée. Les habitués...quoi.

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/09/27/des-musulmans-...

Avant eux, Ouardiri et quelques acolytes ont aussi voulu marquer leur "désapprobation" et ont manifesté devant la Palais des nations à Genève.

La voici, la majorité, représentant le "vrai islam".

 

2015469_pic_970x641.jpg

Hier dimanche et alors que tout ce que compte la France comme organisations de tous bords ont appelé à un "grand" rassemblement "républicain" pour dénoncer les crimes barbares commis par une "minorité" d'excités, une "majorité" de...un millier de personnes (majoritairement constitué de militants anti-racistes, de gauche et d'extrême gauche, LICRA, etc.)


Une figure importante de cette "majorité", un certain Blancho le Roux" s'est même élevé contre l'arrestation de 15 imams ultra radicaux arrêtés au Kosovo. Ceux-ci sont accusés d'avoir endoctriné la population en prêchant l'islam radical et en recrutant des volontaires pour les conflits en Syrie et en Irak. Il y a de cela quelques jours, il apparaissait aux côté de deux autres membres de la "majorité". Je vous laisse avec l'article en question.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/f3cfda08-45b0-11e4-80ff-d...

web_ouaridri_ramadan_blancho--672x359.jpg

A ce propos, observez bien la transformation "physique" de ce membre de la "majorité" qu'est Blancho.

D'abord Rock’n’roll et tonnes de gel dans les cheveux.

Ensuite Kéfié

Pour finir en Imam...modéré, j'en suis certain.

Blancho cascade.PNG

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : islam, terrorisme, égorgement, décapitation

26/09/2014

Daesh ou pas, c'est l'Etat "ISLAMIQUE"

J'écoutais il y a quelques instant la journaliste, encore une, de France Info, encore eux, interroger un certain Malek Chebel, "philosophe des religions". Cela démarre très fort (12:18:18), autre manière de dire avec les mêmes lieux communs et poncifs répétés à en avoir la nausée : "bonjour Malek Chebel (...) il y a aujourd'hui un problème de lecture du coran et d'interprétation aussi des textes". La "journaliste" n'oublie pas d'appliquer à la lettre l'ordre qui lui a été donné, auquel échappent désormais très peu de ses "confrères" : il ne faut jamais dire "État islamique" mais uniquement "Daesh".

http://www.franceinfo.fr/player/reecouter

Ainsi et après toutes ces horreurs, cette barbarie innommable et unique dans l'histoire de l'humanité, c'est encore et toujours une mauvaise interprétation des textes "sacrés" qui conduit ces "pauvres jeunes gens désœuvrés" à commettre ces horreurs. Dès lors, Merci à Chebel, Ramadan, Décaillet, Ouardiri et tous les autres qui le souhaitent de bien vouloir nous interpréter correctement les textes suivants :

  1. Sourate 4:89 : "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." C'est Allah qui ordonne que l'on tue.
  2. Hadiths : "Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que Mahomet est Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans[14]. »

    "Celui qui change de religion, tuez-le[15].

La brillante journaliste, au formatage impeccable, n'oublie pas de souligner l'existence de "ceux qui pratiquent un Islam modéré". Merci aussi de nous expliquer ce que c'est (toujours par rapport aux textes "sacrés", SVP)

Le brillant philosophe lui répond par ces termes, aussi ahurissants qu'incroyables, :"le clivage est de plus en plus marqué et je constate un réel progrès dans l'application des directives du Coran (...) car pour la première fois on voit se profiler l'idée que l'Islam n'est pas l'islamisme".

Je suppose que ce Monsieur est un musulman qui applique d'une manière "modérée" les directives et ne boit donc pas d'alcool. Je peux donc supputer qu'il n'était pas ivre lorsqu'il a "raconté" ce qui précède. Car où serions-nous maintenant s'il n'y avait pas "un réel progrès dans l'application des préceptes du Coran".

Le reste de l'entretien est aussi inintéressant que classique, stupide, répétitif et nauséeux.

Chers Madame la "journaliste", Monsieur le "philosophe", Mesdames et Messieurs les menteurs et complices de ces crimes abominables qui ne sont commis qu'au nom de l'Islam , au contraire de ce que vous essayez désespérément de faire croire, je vous laisse, si cela est encore nécessaire, en compagnie de vos "frères d'armes" à Raqqa, au nord de la Syrie, devenue la capitale du Califat. C'est un reportage qui a été diffusé hier, sur France 2. Vous y verrez des islamistes barbares devenus totalement normaux, ne coupant ni la tête, ni la main de personne, du moment ou tout le monde applique les "préceptes du Saint Coran".

http://www.francetvinfo.fr/islam,égorement,décapitationreplay-magazine/france-2/envoye-special/


15:08 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : islam, égorement, décapitation

24/09/2014

Ouardiri, Ramadan, Décaillet et... Al Azhar

A mon billet du19.09.2014, concernant le traitement préconisé par les "docteurs" de l'Islam réservés au femmes

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2014/09/1...

Hafid Ourdiri, ancien haut responsable de la mosquée de Genève, reconverti depuis dans le pacifisme de façade, m'avait envoyé le commentaire que voici :

"Cher Monsieur,

J'ai lu votre article et les commentaires qui s'enchainent et qui ajoute la haine à la haine et de l'ignorance à de l'ignorance ainsi que les vidéos que vous nous avez proposé comme arguments contre l'Islam...

Ces marionnettes ignobles sont des imams diaboliques qui sont les pires ennemis de l'islam qui falsifient le vrai message de l'islam qui prône le respect et la dignité de l'être humain "femme et homme" et qui a engendré une civilisation extraordinaire qui nous profite encore et ce lorsque les musulman(e)s vivaient avec intelligence, raison et intuition.

Aujourd'hui à cause de cette minorité d'excités, psychopathes, pervers narcissiques enrobés et enturbannés ,l'islam est défiguré et transformé en une horrible idéologie morbide et barbare.

Ce sont des frustrés qui n'ont jamais su goûter à la LIBERTE et à l'EQUITE que nous offre l'islam et ces FOUS sont les pires ennemis de l'Humanité et du monde que l'islam condamne.

Honte à eux et honte à celles et ceux qui nous abusent et nous accusent en usant de leurs cruels délires.

J'invite la majorité des musulmans qui veulent vivre humbles, justes et au service de la paix de pas se laisser prendre par ces prêcheurs haineux et ceux qui instrumentalisent leur propos et leur attitudes haineuses et barbares pour accuser l'islam de tous les crimes qui sont commis par eux en son nom.

Non, ce n'est cet islam que je vis.

Alors de grâce cessez de propager cette propagande empoisonnée car vous devenez complices dans vos extrémismes contre l'immense majorité des musulman(e)s et de l'islam qui ne contraint personne à quoi que ce soit et pour qui seule la liberté,la connaissance et le respect sont les principes qu'il enseigne n'en déplaise à ces détracteurs.

Bien à vous dans la vérité, le respect, et la paix.

Hafid Ouardiri
www.fec-geneve.ch"

Reprenons cela point par point.

     1. M. Ouardiri n'en démord pas. Selon lui, je suis, comme tous les autres, un ignare : "ajoute la haine à la haine et de l'ignorance à de l'ignorance". Je ne sais pas ce dont parle ce Monsieur mais je rappelle que je n'ai fait que publier un matériel visuel authentique, sans plus. Je le renvoie donc à ses "amis" apparaissant dans ce document, docteurs en Islam. Quand à l'ignorance, il doit certainement savoir que ce n'est qu'elle qui a permis à ses semblables de prospérer dans ces contrées. Contrairement à ce qu'il prétend, l'ignorance ne le dérange aucunement, tout au contraire. C'est l'éveil, très tardive, hélas, d'une partie de nos concitoyens qui le contrarie.

     2. Ignorance, dit-il. De quoi ? de l'Islam ? Je le renvoie cette fois à mon billet du 22.09.2014

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2014/09/1...

et lui demande de me prouver "mon ignorance". Qu'il commente simplement ce qui y figure.

     3. "Ces marionnettes ignobles sont des imams diaboliques qui sont les pires ennemis de l'islam qui falsifient le vrai message de l'islam". C'est tout de même incroyable le nombre ahurissant d'imams "fous" qui falsifient l'Islam. C'est tout aussi incroyable qu'on n'entende...qu'eux. Petite anecdote pour M. Ouardiri, l'imam actuel de la mosquée de Genève, a refusé de dire quoi que ce soit concernant les actes barbares de ses confrères en armes sévissant en Irak et en Syrie. Un imam aussi fou, M. Ouardiri ?


     4. "Aujourd'hui à cause de cette minorité d'excités (...) l'islam est défiguré et transformé en une horrible idéologie morbide et barbare". Et voilà, on nous sert de nouveau l'histoire de la "majorité silencieuse". Effectivement, un silence assourdissant, M. Ouardiri. Dites-nous, M. Ouardiri, Blancho, est-il minoritaire ou majoritaire ? Quel est le statut (minorité/majorité) de tous les imams appelant au meurtre au sein même de vos mosquées, ici même en Suisse et ailleurs en Europe ?

Dites, M. Ouardiri :

  • Vider l'Irak de ses chrétiens, après toutes les horreurs qu'ils ont subies, est-ce l’œuvre d'une minorité ?
  • Vider la Syrie, à un rythme un peu plus lent, il est vrai et pour cause, est-ce aussi l’œuvre d'une minorité ?
  • Vider l’Égypte elle-même, de ses chrétiens et toutes les exactions que ceux-ci subissent depuis des dizaines d'années, est-ce aussi l’œuvre d'une minorité ? Que vous ont-il fait exactement ? Moi, je le sais et vous aussi : ils sont ce qu'ils sont, sans plus. Leur propre existence vous est insupportable.

     5. "l'islam qui ne contraint personne à quoi que ce soit et pour qui seule la liberté,la connaissance et le respect sont les principes qu'il enseigne n'en déplaise à ces détracteurs". Alors pour une surprise, s'en est une. Je sais que ni vous, ni aucun de vos acolytes ne répondront à aucune question. Je vais tout de même vous en posez, M. Ouardiri.

Dites-moi, qu'est-ce qui est prévu, dans les textes mêmes :

Sourate 4:89 : "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." C'est Allah qui ordonne que l'on tue, M. Ouardiri, qu'on tue.

Hadiths : "Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que Mahomet est Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans[14]. »

"Celui qui change de religion, tuez-le[15].

Cela me conviendrait parfaitement que vous déclariez que tout cela est faux (ceci vous sera difficile) ou que vous disiez qu'il est nul et non avenu (là, vous savez ce qui vous attend, y compris de la part de la "majorité").

Prenons un autre cas, à vous de me dire s'il s'agit d'un majoritaire, minoritaire, excités, ou "normal". Lisez bien ce qui suit, M. Ouardiri. Il s'agit d'un billet publié par un chantre du pacifisme islamique, un certain Hani Ramadan.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/08/08/quand-l...

Lisez juste ce passage, à vomir, M. Ouardiri :"Les mesures de rétorsions infligées par ce groupe contre les populations chrétiennes minoritaires constituent un objet de scandale propice à rendre légitime une nouvelle ingérence, mais entreprise cette fois contre un ennemi terroriste dont tout le monde voit bien le danger qu’il représente (ainsi se trouvent corrigées les erreurs grossières du passé que l’on doit à tout prix effacer de nos mémoires)". Des "mesures de..."rétorsion", M. Ouardiri, contre les chrétien. Ouvrez le dictionnaire, M. Ouardiri et expliquez-nous ce qu'il en dit.

Al Azhar, M. Ouardiri, plus haute autorité dans l'Islam, voulez-vous en savoir un peu sur le programme d'enseignement religieux qui y est dispensé ? Minoritaires et excités, aussi ? Voulez-vous que je vous fasse parvenir les chapitres consacrés à la manière dont on doit se laver le derrière, entre autres ?

L'imam  Docteur Karadawi, Président de l'Union International des Érudits (Ulémas, docteurs en sciences de l'Islam), minoritaire et excité aussi ?

Le meilleurs est, comme toujours, pour la fin. Il vous reste à nous servir le fameux : "il faut condamner tous les extrémismes et tous les extrémistes". "Ce sont des endoctrinés qui se sont radicalisés". Soit.

Dites-nous, M. Ouardiri :

1. Que fait un musulman ou, mieux, un converti, lorsqu'il s'endoctrine et se radicalise ?

2. Que fait un chrétien, boudhiste ou autre, lorsqu'il s'endoctrine et se radicalise ?

N'oubliez pas, pas de discours.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (26)

23/09/2014

Concours pour trouver des synonymes à...socialiste. Misérable est déjà pris

On peut aussi citer : pathétique, sot, etc.

A vous maintenant.

Pas grand chose à dire aujourd'hui. Je vous laisse en compagnie de :

  • Le Chef Levrat (je promets que je ne dirai rien sur son accent) et son "fascistoïdes".
  • Amara et ses déclarations à l'emporte-pièce
  • Le président des jeunes socialistes et sa "honte" d'être suisse (il ne l'a pas dit comme cela mais c'est pire : je suis suisse par hasard, j'aurais pu naître n'importe où) et qui veut remplacer le drapeau suisse par celui de l'arc-en-ciel.
  • Et quelques "militants" (c'est comme cela qu'on appelle le menu crottin des socialistes) dont voici un exemple.

Socialiste.PNG

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5)

22/09/2014

Décaillet sur l'Islam : la montagne a accouché d'une misérable souris

Il ne s'attendait certainement pas à pareille désapprobation, ou peut-être qui si, finalement, le Décaillet. Ruminer (il appelle cela papier) depuis des mois, voire même des années...des années de "réflexion", d'observation, d'apprentissage et "d'études" pour...ça :

  1. Pour Décaillet, le résultat de la votation sur les minarets est "ahurissant". Mais ce n'est pas ce qui le dérange. Ce qui le frappe, c'est le niveau "d'inculture" de ceux qui l'ont acceptée.

A priori, je peux affirmer sans trop me tromper que lorsque j'accuse l'autre d'être un voleur, le minimum serait que je ne le sois pas moi-même. Lorsque je demande à mon voisin de ne pas jeter ses détritus n'importe où, je serais bien avisé de faire le tri de mes propres déchets d'abord. De même, si M. Décaillet dénonce"l'inculture" des autres (quelle vanité, déjà), il ferait bien de nous démontrer la sienne. Rien de tout cela, en dehors des poncifs habituels : "tous les Musulmans ne sont pas comme ça", "ce n'est l'Islam", ce sont les pratiques d'une minorité", etc. Oh...il nous a bien dit que, dans sa jeunesse, il avait visité quelques mosquées à Istanbul. Là aussi, M. Décaillet tombe mal car à voir les millions de touristes qui arpentent chaque années les mosquées d'Istanbul et d'ailleurs, la culture et la connaissance de l'Islam devraient déborder de partout.

 

       2. "Méconnaissance totale de l’Histoire des religions. Ignorance crasse sur ce qu’est     l’Islam".

De nouveau, à priori, cela signifierait que M. Décaillet dispose des connaissances nécessaires pour aborder ce sujet. Il y va très loin, Décaillet, en parlant de s'informer, apprendre et, impossible d'échapper à celle-là : "d'éviter l'amalgame". Je suppose donc que M. Décaillet sait, s'est informé et a appris ce qui suit. Morceaux choisis :

Coran 4:89

"Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur."

 

Coran 4:91

"Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'association (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. Par conséquent, s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste."

Coran 5:33

"La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment."

 

Coran 8:17

"Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient."

On voit que l'absolution est donnée par avance. Ainsi, M. Décaillet, vous avez totalement tort et vous n'y connaissez strictement rien, rien du tout. Le jihadistes ne sont pas des ignares, contrairement à ce que votre propagande essaie de le faire croire. Ils savent très bien ce qu'ils font et ils exécutent scrupuleusement les ordres d'Allah.

Coran 9:5

"Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (ceux qui croiraient à autre chose à côté d'Allah) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat (prière) et acquittent la Zakat (aumône), alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Coran 9:30

"Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils de la vérité ?"

Et lorsque le "messager" (entendez le prophète) va faire un razzia, voici ce qu'il reçoit directement d'Allah, sous forme de "Sourate" :

Coran 8:1

"Au nom d'Allah le Très Miséricordieux. Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants."

Les "Ulémas" (docteurs en sciences de l'Islam), ceux que je vous ai présentés vendredi derniers, affirmant que la femme est une bête de somme, vous diront (ce que M. Décaillet, grand connaisseur de l'Islam, doit certainement savoir), que la doctrine se base sur le Coran, livre "sacré" ainsi que, également, sur les "Hadiths", enseignements du Prophète.

Prenons donc quelques uns de ceux-ci.

" Le messager d’Allah a dit :
- Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un œuf et que sa main soit coupée, ainsi que sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. " (récit d’Abu Huraira, Muslim XVII 4185)

" L’envoyé d’Allah a dit :
- Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. " (récit de Ubada b. as Samit, Muslim XVII 4191)

" Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le. " (récit d’Ikrima, Bukhari LXXXIV 57)

" Le messager d’Allah a dit :
- J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. " (récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)

" L’apôtre d’Allah a dit :
- Sache que le paradis est à l’ombre des épées. " (récit d’Abdullah bin Abi Aufa, Bukhari LII 73)

" Le Prophète a dit :
- J’ai regardé le paradis et j’ai trouvé que les pauvres gens formaient la majorité des habitants; j’ai regardé en enfer et j’ai vu que la majorité des habitants étaient des femmes. " (récit d’Imran bin Husain, Bukhari LIV 464)

" L’apôtre d’Allah a dit :
- Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. " (récit d’Abu Burda, Muslim XXXVII 6666)

" Khadija est morte trois ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aisha qui était une fillette de six ans; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage. " (récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236)

Je crois sincèrement que des visites supplémentaires dans quelques mosquées bien choisies feraient un grand bien à M. Décaillet.

Pour le reste, puisqu'un nombre croissant de gens sont fatigués d'entendre les mêmes banalités et poncifs distillés à longueur de journée par les "enjoliveurs" de cette doctrine, merci à tous ceux qui le souhaitent, de s'en tenir "strictement" à ce qui est écrit ci-dessus. Prouvez que ceci est FAUX, nul et non avenu.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (13)

19/09/2014

Une femme c'est une bête de somme. On peut la frapper comme un âne

Pas grand chose à dire, cette fois. Je vous laisse avec ces magnifiques images d'interviews de"Ulémas" (grands savants, docteurs en doctrine musulmane).

La traduction est complète mais est malheureusement en anglais. Je suppose que cela ne doit pas constituer un obstacle.

Je dédie ce matériel didactique tout spécialement à Pascal Décaillet. Je le dédie aussi à toutes celles et tous ceux qui adorent les termes :

  • Oui, mais ce n'est pas l'Islam
  • Ne faisons pas d'amalgame (un des termes que j'aime le plus)
  • Tous les musulmans ne sont pas comme ça (oui, on le sait)
  • La majorité des musulmans ne suivent pas ces enseignements (sauf que dans les mosquées, que M. Décaillet aime "visiter", c'est cet enseignement qu'on "prodigue")

Etc.

Bonne lecture, avec un coca et du pop-corn

Uléma.PNG







http://www.charlesayoub.com/more/800553

https://www.youtube.com/watch?v=ty-q9GTure4

      1. Morceaux choisis, du premier "Uléma" :

  • 12e seconde : cette histoire sur l'honneur de la femme est nouvelle et on ne l'a pas connue avant.
  • 28e - 33e seconde : comment puis-je considérer qu'un homme jouissant de sa femme est en train de la violer (il répondait à la question de la violence exercée par le mari)
  • 45e - 50e seconde : l'Islam a interdit de frapper "sauf qu'avec un bâton".

      2. Morceaux choisi (deuxième "Uléma")

  • Dès la 60e seconde : l'homme (éduque, punit) sa femme en la frappant alors qu'elle (c'est fabuleux) éduque et punit son mari en pleurant
  • Dès la 1.12e minute: lorsque tu bats un animal, ton but est de lui faire mal afin qu'il t'obéisse, normal, c'est un animal, il ne comprends pas. Il ne comprend qu'avec le bâton. Un âne ou un dromadaire ne comprendra qu'avec ça.

      3. Morceaux choisis (troisième "Uléma")

  • Lui, il attaque tout de suite : si tu sens que quelque chose t'embête de sa part, tape-là de suite sans attendre, casse lui la tête.

      4. Morceaux choisis (quatrième Uléma).

Décidément, cela va crescendo. Lui, c'est au-delà même de l'imaginable.

Dès la minute 1.59 : je dis que Dieu a honoré la femme avec cette punition qu'est de la battre.

      5. Cela va crescendo.

Minute 2.25 : La femme n'est même pas "bonne" à conduire une voiture, encore moins une maison ou quelque chose d'encore plus important.

Minute 3.16 : cher frère (il répond à la question d'un téléspectateur) sache que ta femme est une prisonnière chez toi.

Minute 3.42 : en présence des tes "deux" épouses, s'il arrive qu'elles t'énervent, attache les toutes les deux (ensemble) par les cheveux et tape à volonté là où cela fait mal.


Juste des malades ? Non. Lisez cette sourate, sorti du Coran :


"34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"

Je n'ai vraiment plus envie d'aller plus loin. Je vous laisse visionner la suite.

Oh...j'ai juste oublié de demander à M. Décaillet si ce qui précède est le résultat de mon..."inculture", voire même de simples vues de l'esprit ?

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (26)

18/09/2014

Sanctions contre la Russie : l'Europe bientôt à genoux ? Espérons-le.

Il n'y a pas un seul "analyste" ou "spécialiste" (toujours eux), de la Russie, de l'Ukraine, des finances, de l'économie mondiale, du pétrole, de ceci et de cela, de tout et de rien, qui n'ait prédit la chute du "régime russe" à plus ou moins courte échéance : la débandade économique y conduira inévitablement.

Avant hier, on apprenait dans l'édition du 19h30 du TJ, que l'OCDE révise à la baisse, un demi point, la croissance économique européenne à à peine 0.8% en moyenne. Pis, ou mieux, la locomotive européenne, l'Allemagne, voit son horizon économique s'assombrir et les prévisions de croissance descendre à 1.4%...au mieux. C'est dans le même sujet qu'on voit les acteurs de l'économie allemande, pas uniquement les producteurs de fruits et légumes mais de grandes entreprises de fabrication de machines, confirmer les effets directs des mesures de rétorsion russes sur la marche de leurs affaires.

Ainsi et bien plus vite que quiconque n'eut pu l'imaginer, la magie se retourne contre le magicien et la balle, que les laquais de Bruxelles ont tirée sous les ordres de leur maître d'outre Atlantique, s'est vite allée se loger dans leur pied.

Et il est fort à parier que l'histoire ne s'arrêtera pas là.

Car il ne faut pas oublier que si les Européens, fidèles à leur courte vue légendaire, se sont précipités tête baissée dans le piège tendu par leur "allié" américain, faisant même de la surenchère en décidant d'une troisième série de sanctions au soir même de la signature de l'accord de cessez-le-feu entre le gouvernement de Kiev et les "rebelles" du Dombass, encouragés en cela par leur certitude quant à la "faiblesse" de la Russie, cette dernière n'a, entre temps, rétorqué qu'en laissant quelques cagettes de pommes sur le quai...histoire de voir. De nouveau, il est fort à parier que les Russes ne commenceront à montrer leurs cartes/atouts que maintenant et petit à petit : machines, machines-outils, industrie lourde, automobile et, bientôt avec l'arrivée de l'hiver...le gaz et le pétrole. Mais le plus drôle serait de voir ce que les Français feront le 31 octobre, date contractuelle prévue pour la livraison du premier Mistral : Il sera livré en temps et en heure. J'en prends le pari. Car les minables, quel que soit leur bord, n'ont jamais eu les moyens de leurs ambitions, pour autant qu'ils n'en aient jamais eues.

Pour revenir aux "spécialistes", ceux-ci nous expliquent aujourd'hui que l'industrie européenne commence à souffrir (Opel licencie déjà et baisse sa production) car la baisse du rouble "rendait l'acquisition des produits d'importation de plus en plus difficile, pour les Russes.

Ce sont ces mêmes spécialistes qui, hier, nous disaient que cette même baisse, de ce même rouble, est le signe du succès et de l'efficacité des sanctions européennes.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

17/09/2014

L'Etat Islamique n'est pas l'ennemi des USA ou de l'Europe. C'est leur tête de pont

L’État Islamique, non pas Daesh, non déplaise à François et Laurent (respectivement Hollande et Fabius). État tout ce qu'il y a de plus islamique, avec son cortège d'horreurs innommables.

Il apparaît donc clair, même à ceux atteints de cécité chronique, que les USA et l'Europe, n'ont pas la moindre envie de combattre ces barbares sanguinaires. Car on ne combat pas un ennemi tout en s'associant directement avec lui, en même temps.

Je parlais de ceux atteints de cécité chronique car même eux n'ont plus le moindre doute quant à l'identité réelle de ces barbares : rien d'autre que l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. Les trois, au-delà même des "liens" les liant aux Occidentaux, sont membres à part entière dans cette mascarade, la seconde du nom en l'espace de trois ans, qu'est la "coalition" contre l’État islamique. Mieux, Kerry, le Secrétaire d’État des USA, après sa lamentable tournée dans la région où il a mendié l’adhésion de certains bédouins à sa cause, a même poussé le minable jusqu'à déclarer que ces pays sont "membres de la coalition" mais "leur rôle ne sera déterminé que plus tard". On voit en effet mal comment ces "pays" peuvent faire la guerre à eux-mêmes.

Les occidentaux et cela est nouveau, ne cherchent même plus à sauver les apparences. 29 pays réunis à Paris pour dessiner les contours d'une action "globale" contre l’État islamique qui sévit en Irak ET en Syrie, mais pas question de parler de cette dernière. En effet, pour Hollande, recevant ses ordres de Doha et Riyad, directement ou indirectement via Washington, M. Bachar el-Assad est "son ennemi", pas l’État Islamique.

Le plan fut donc bien ficelé : l'ASL (comprenez Armée syrienne Libre) étant en lambeaux, on envoie le Front Al Nosra (émanation directe et sanguinaire d'Al Qaida) qu'on finance, équipe et entraine (en Jordanie par les instructeurs de l'armée US). L'objectif fut Damas. Plus de 40'000 "combattants" ont marché sur la capitale syrienne mais l'échec du plan fut sanglant et il ne reste de cette "armée" que quelques poches qui sont à leur tour en voie d'anéantissement. Rappelons-nous à cette occasion l'épisode des observateurs de l'ONU, capturés par Al Nosra il y a de cela quelques semaines.

Tous ces plans ayant lamentablement échoué, mais au prix de dizaines de milliers de morts, de déplacés, d'égorgés, etc., il fallait activer l'étape suivante dans l'échelle de l'horreur : l’État islamique.

Contrairement à ce que la propagande occidentale ne le laisse croire, l’État Islamique, dont tout le monde présente maintenant comme une pure création " irakienne", n'a fait parler de lui qu'en Syrie (tout le monde semble maintenant ignorer que les journalistes "égorgés" ont été capturés au nord d'Alep, en Syrie). Jusqu'à il y a quelques mois où certains groupuscules (toujours comme par hasard) ont commencé à se montrer. L'apogée fut atteinte avec la prise fulgurante de Mossoul. Et à ce moment-là seulement que certains ont semblé découvrir l'existence de ces barbares. Il convient ici de marquer un petit arrêt. Car, vous l'aurez certainement remarqué et les images de 'armée américaine le montrent, les projectiles des avions de combats atteignent directement les véhicules, voire même les individus eux-mêmes. Une précision diabolique. Très surprenant lorsqu'on remarque que, quelques semaines auparavant, des colonnes entières de véhicules remplis d'Islamistes AU BEAU MILIEU du désert, n'ont été vu par...personne.

L'Irak se trouve désormais dos au mur, obligé de demander l'aide des Américains.

Un pays demande l'assistance d'un autre, lequel autre n'a donc pas besoin d'aller au devant du...Conseil de Sécurité. Et puisque "l'ennemi" ne connaît pas les frontières, il convient donc d'aller le combattre "là où il se trouve" : en Syrie...aussi. Mais puisqu'on ne reconnaît pas la légitimité du "régime de Damas", la Syrie ne "peut pas demander l'assistance des USA". Il faut donc armer l'opposition "modérée" (oui, là aussi, vous avez bien lu) qui va "combattre à la fois l’État Islamique ET le régime de Damas".

On nage en pleine fiction ? Que nenni. Rappelez-vous que "l'opposition modérée" est, jusqu'à nouvel ordre, l'ASL (Armée Syrienne Libre), dont il reste....en réalité il n'en reste rien, absolument rien.

10:10 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (15)