UA-138665747-1

Cela se passe chez Aldi à Meyrin : le marché aux réfugiés

Aldi Meyrin (Ch. de Riantbosson) vendredi 8 novembre 2019, 13h30.

 

Presque à l'entrée du magasin, faisant quelques petites courses, j'entends deux personnes, un homme et une femme, parler une langue, disons...moyen orientale : de l'arabe à accent syrien, du côté de Damas. Quelques minutes plus tard, j'entends d'autres voix. Tournant la tête, je vois un autre couple, la femme, comme la première, voilée, salue cette dernière et l'homme ne semblant, lui, pas connaître son "homologue", salue ce dernier et fait sa connaissance.

 

Deux conversations s'engagent immédiatement. Celle des deux hommes, rappelons-le, il viennent à peine de faire connaissance, attire immédiatement mon attention. J'entends le premier dire : "selon moi, le Danemark et la Hollande, un peu moins la Norvège, seraient les mieux placées. Je comprends de suite qu'il s'agit d'une discussion autour du "marché" européen aux réfugiés.

 

Le premier : "Je peux t'assurer que ça n'a rien à voir. Il n'y a actuellement pas mieux que ces deux pays. Mon cousin est parti pour les Pays Bas il y a de cela 4 ans. Il ne parle pas la langue et il est en phase d'obtenir la nationalité. Comprends-moi bien : non pas une carte de résident permanent, mais la nationalité".

 

L'autre : "oui mais du point de vue financier, on est mieux payé en Suisse, même si les conditions ne sont pas optimales".

 

Le premier : "ça dépend. Moi, si j'avais su que cela évoluerait comme ça, j'aurais choisi les Pays Bas".

 

Conversation habituelle et tout à fait normale, entre deux "authentiques" réfugiés, bien évidemment. Conversation habituelle et tout à fait normale qui a lieu chaque fois que deux "réfugiés" se rencontrent.

 

D'un coup, leurs regards se tournent vers quatre jeunes hommes, des recrues de l'armée suisse qui faisaient quelques emplettes.

 

Le premier : regarde moi ces fillottes.

 

L'autre : allah Akbar. Alors, que me conseilles-tu ? Rester ici ou aller aux Pays Bas.

 

Le premier : remarque, dès que tu auras le permis B, les allocations vont plus que doubler. Nous, on a eu le permis B immédiatement car nous nous sommes présentés dès le départ comme opposants au régime ayant participé aux manifestations et tout le reste.

 

A un moment de la "discussion", l'un des deux regarde de mon côté puis dit à l'autre :"crois-tu qu'il nous comprend ?". L'autre répond : "je ne le crois pas. Pas plus que tous les autres ânes dans ces pays". Je suis désolé de le dire comme ça mais, effectivement, je n'ai pas tout à fait la tête de quelqu'un qui comprend cette langue.

 

Je l'ai regardé et lui dit :"mais bien sûr que je vous comprends. Et vous avez parfaitement raison sur une partie de votre phrase, celle qui concerne les autres ânes. Vous ne pouvez imaginer à quel point il faut être des ânes pour continuer à se faire à ce point berner par des gens comme vous". Il s'en est bien sûr suivi les insultes habituelles concernant les "mécréants" et tout ce qui va avec : "là-bas, on t'aurait coupé la tête".

 

Vous auriez alors dû rester "là-bas", ai-je dit.

 

- Non, on vient chez vous et vos dépens, que vous le veuillez ou non.

 

Ce qui précède est parfaitement authentique. Ce que j'ai relaté ici ne constitue pas la moitié de ce que j'ai entendu et qui, en soi, n'est pas du tout une surprise pour moi.

 

Je dédie ce texte à Ada Marra, Cesla Amarelle, Christian Levrat, à Brunschwig-Graf et aux quelques gaucho-verdâtres qui, sans aucun doute, feront de leur mieux pour que nos amis "réfugiés" deviennent des électeurs au plus vite.

 

 

 

 

 

 

Commentaires

  • Vae victis. Si les peuples européens se laissent avoir par cette racaille, tant pis pour eux. La pitié n'est pas de mise en Histoire. L'Empire romain s'est effondré dans des circonstances similaires et plus personne ne pleure sa perte.

  • Il restera quant même les centrales nucléaire et leurs déchets qui vont impacter la planète pour plus d'un millions d'années! Le peuple turque qui est aujourd'hui musulman était un peuple chrétien jusqu'au milieu du 14 ème sc. Je ne sais pas qui va remplacer qui mais en tout cas le bouleversement n'en est qu'au début!

  • Je ne suis pas surpris. Voici une autre anecdote : Une infirmière de l'IMAD doit se rendre à Versoix pour laver et habiller une vieille dame kosovar et réfugiée. Cette femme habite un appart fournis pas la commune et loge avec son fils et sa femme ainsi que les 2 enfants de 18 et 20 ans de ces derniers. Lorsque l'aide soignante lave la vieille dame c'est sous le regard de la jeune fille qui contrôle les faits et gestes. Un jour l'aide-soignante a demandé à la jeune fille si elle ne voulait pas s'occuper de sa grand-mère. Réponse de cette jeune fille :"La Suisse nous a acceptés alors qu'elle paie tout. Il n'y a aucune raison qu'on fasse quoique se soit "!!

  • Comme vous l'écrivez si bien nous sommes trahis par ceux qui les font venir comme les politicars nommés dans le texte et aussi ceux qui les laissent faire comme les politicards de la soi disant droite, calfeutrés dans leur confort. Le temps n'est plus très éloignés ou les seconds comme les premiers devront quitter leur confort délogés par ses "enrichissements culturels" qui nous considèrent comme des filliotes. Le pire c'est qu'ils ont raison nous somme devenus des dimis avant l'heure.

  • Et donc le problème est moins les musulmans que les salopards qui leur ouvrent les bras et tout le reste. Ils sont aussi trop stupides pour comprendre que ces musulmans les considèrent comme de la merde. Alors pourquoi ne pas profiter tant et plus de cette stupidité?

  • Tout à fait d'accord. Seulement, il y a un problème. Il se trouve, croyez que cela me coûte de le dire, ces salopards, comme vous dites, ce sont bien nous qui les ont...élus. Et comme le masochisme et l’autoflagellation sont devenus un véritable mode de vie pour nous, nous continuons de le faire.

  • Et en plus de ça les médias dont la RTS essaient de laver les cerveaux pour convaincre ces "sales" européens de souche qu'il faut se faire stériliser pour ne plus avoir d'enfants et sauver la planète, alors que notre population est vieillissante et que nous sommes envahis:

    https://www.rts.ch/info/suisse/10855763-de-la-greve-du-climat-a-la-greve-des-bebes-.html

    et aussi ça:

    https://lesobservateurs.ch/2019/11/04/londres-une-affiche-geante-encourage-les-blancs-a-se-faire-steriliser/

    En revanche, si on avait le malheur de parler du contrôle des naissance en Afrique on se ferait traiter de sale raciste.

  • Une amie à depuis quelques mois ici à Genève, des voisins érythréens, qui habitaient avant à Neufchâtel, ils sont venus vivre ici parce que les allocs y sont plus généreuses! Nos 590 millions de déficits ne sont donc qu'un début!

Les commentaires sont fermés.