UA-138665747-1

  • Dans mon équipe (de foot, bien entendu) je suis le seul Suisse

    C'est ce qu'a rapporté, hier, un gamin de 12 ans, s'entrainant dans un club de "foot" quelque part dans notre joli canton du bout du lac (de Genève, ou du Léman, c'est selon).

     

    En creusant un peu, le gamin finit par avouer que non seulement il était le seul "Suisse" de son équipe, mais que, sur les 11 joueurs "réglementaires", 8 étaient des Albanais.

     

    C'est feu Micheline Calmy Rey qui doit être contente. Sa camarade Ada (Adolorata pour les intimes) doit l'être encore plus, elle qui considère que la Suisse "n'existe pas".

     

    Et lorsque le même gamin signale à l'entraineur (Suisse, lui aussi) qu'il ne comprend pas ce que ses "camarades/coéquipiers" racontent car ils parlent albanais, ce dernier lui rétorque : "on va attendre qu'ils finissent de...discuter".

     

    Remarquez que si même notre armée "nationale" (celle qui défendra "notre pays" en cas d'attaque) se fiche complètement du fait que certains de SES soldats (SES ? soldats) chantent l'hymne de la Grands Albanie...

     

    Encore une fois : se rendre, comme des moutons, ce que nous sommes devenus (sous la houlette, essentiellement, des gens de "gauche") ou...

     

    La guerre civile.

     

    Je crains, malheureusement, qu'il ne soit trop tard pour cette dernière.