UA-138665747-1

La fée et le "migrant"

Un migrant, fuyant "forcément" la "percussion" dans son pays d'origine, fait la rencontre, quelques jours après son arrivée en territoire helvétique, d'une fée. Celle-ci lui fait comprendre qu'il peut formuler trois vœux. Ces derniers seront immédiatement exaucés.

  • Je veux de l'argent, pour moi et ma famille. Je veux la gratuité des soins, des transports gratuits aussi, des soins de physiothérapeutes et tout ce qui peut rendre la vie douce. "A l'image de celle que je viens de quitter".

Ni une ni deux, son vœux fut exaucé.

  • Je veux une maison. Une grande maison pour moi, mes femmes et mes enfants.

Ce vœux fut tout aussi vite exaucé.

  • Je veux devenir Suisse.

Tout comme les deux premiers, ce dernier vœux fut aussi exaucé. Le migrant, devenu Suisse, l'a remarqué à...ses dépens. Il s'est trouvé à la rue, sans maison, sans argent...

Tu es devenu Suisse. Il va falloir que tu "travailles" si tu veux de l'argent, une maison, etc.

  • Puis-je revenir en arrière ? Redevenir migrant ?
  • SVP ! Où êtes-vous ?

La fée avait disparu. Le migrant n'avait droit qu'à...trois vœux.

Commentaires

  • Excellent !

  • Excellent oui :-)

  • MDRRRR

  • Eh oui cest bien ça, sauf que dans la réalité, même une fois suisses, le migrant et sa famille vont encore toucher toutes les allocations possibles et imaginables.

Les commentaires sont fermés.