UA-138665747-1

  • Les dhimmis de Bienne et le PDC (Parti Démocrate...Chrétien ?)

    A l'instar des centaines, peut-être plus, de ses coreligionnaires, Mohamed Hamdaoui, Conseiller de ville et député au Grand Conseil de Bienne, a rejoint le PDC février de cette année. Auparavant, il était au...PS.

     

    Rendez-vous compte ? Même le PS n'était plus assez à son goût, c'est tout dire.

     

    Comme j'ai souvent eu l'occasion de le dire et écrire, la classification gauche-droite de nos partis m'a toujours fait rire. Car en dehors du cas UDC, et encore, on a affaire à des variantes de gauchistes plus ou moins libéraux du point de vue "économique" et c'est tout. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien que, de nouveau en dehors du cas précité, ces partis se trouvent très souvent du même côté lors de votations, par exemple.

     

    Il y a de cela quelques semaines, une jeune fille fréquentant le Collège Calvin m'a dit qu'une semaine "politique" allait être organisée et que des politiciens de gauche ET de droite venaient présenter leurs vues et...différence de vues. Qui croyez-vous se sont rangés du côté gauche ? LA socialiste, LA verte et...LA PDC.

     

    Revenons à M. Hamdaoui et aux dhimmis de Bienne. Selon Le Matin, M. Hamdaoui, le PDC, a poussé un coup de gueule, en bon représentant de la...laïcité, bien évidemment, contre les messages "chrétiens" véhiculés sur les trolleys de Bienne. Ni une ni deux, les dhimmis biennois auraient "compris la colère du "PDC" Mohamed Hamdaoui" et décidé des les interdire, désormais.

     

    https://www.lematin.ch/suisse/eternel-benira-trolleys-biennois/story/22257799

     

    Il paraitrait que le message ait été bien reçu par les collègues de Hamdaoui, y compris les...UDC.

     

    Et le Hamdaoui de jurer que ce n'est qu'en tant que laïque, jamais comme musulman, qu'il a entrepris cette démarche.

     

    Vous avez dit Takîya ?

     

    Et le PDC, dans tout ça ? Les PDC ne rêvent plus, depuis longtemps déjà, que d'enlever la lettre C de leur acronyme. Le problème c'est qu'ils ont peur que les lettres restantes ne fassent mauvais genre.