UA-138665747-1

L'Elite, les Spécialistes et les Gueux

C’est en écoutant un « spécialiste », un de ceux qui pullulent sur les plateaux de télévision, de radio, etc., expliquer à la « journaliste » l’exactitude des chiffres avancés par le gouvernement français concernant la hausse du pouvoir d’achat des Français, que l’idée de ce billet est née. La hausse moyenne, par ménage, expliqua-t-il, est de 850 euros.

 

Ainsi, l’élite, le gouvernement français, offre à « son peuple » une augmentation de pouvoir d’achat de l’ordre de 850 euro, en moyenne, par ménage et par an. Le « spécialiste » vient dérouler sa science pour confirmer les chiffres de l’élite et la…journaliste fait sont habituel : hmmm, hmmm, hmmm.

 

Je vais donc laisser tomber mon titre d’économiste, ma spécialisation en finances et vais revêtir mon habit de gueux pour poser une question simple de…gueux. Quand je consulte les chiffres de l’élite, confirmés par les spécialistes, je tombe sur le suivant, nombre des ménages français : 30'0000’000. Trente millions de ménages. Maîtrisant un peu, en tant que gueux, les opérations arithmétiques de base, et encore, je fais une petite multiplication : 30'000’000 X 850 = 25.5 milliards d’Euros.

 

Vingt cinq milliards d’euros.

 

Je force un peu mon potentiel de réflexion de gueux et pose la question de savoir où vont-ils trouver cet argent à « donner » au Français ? Car, à priori, Macron a commencé par vouloir imposer de nouveaux impôts, enlever certains privilèges, etc., afin, précisément, d’alléger les finances de l’Etat. A la vue de quelques gilets jaunes dans les rues, il a renoncé et bassiné les Français pendant des mois avec ses fameuses mesures à…10 milliards (qu’il ne savait déjà pas où trouver). Alors, ces 25 milliards !

 

Normalement, mon billet devait se terminer ici. Mais les dernières annonces, mitraillées par « l’élite » de Macron me poussent à aller un peu plus loin.

 

Ainsi, après avoir gagné presque 5 mois sur le dos des gueux (novembre 2018 – mai 2019) avec son « débat national », histoire de s’approcher au maximum de l’échéance électorale qui le travaille le plus (les élections européennes), Macron sort enfin, à deux semaines de ces mêmes élections, son « programme » pour l’Europe. Et en tête de ce dernier, on trouve…l’écologie. Cela va de soi.

 

Macron le sait. Il regarde les sondages d’opinion et il voit qu’il suffit de quelques simagrées, annonces fracassantes, débat national, etc., pour que le pourcentage des gueux lui faisant confiance remonte de 18 à 25%. Voyant la courbe baisser un peu, à 21%, il lance une volée de nouvelles promesses qui, comme l’élite le sait mieux que personne, n’engagent que ceux qui y croient : les gueux. Ces derniers ayant déjà mordu à l’hameçon en 2017, en donnant leurs voix à un parti qui n’existe pas, constitué presque exclusivement de « réfugiés » POLITIQUES (à cette différence près qu’ils ne craignaient pas la persécution mais la défaite électorale de leurs anciens partis). Alors Emmanuel recommence. Il recommencera autant de fois et aussi longtemps qu’il y aura des…gueux.

 

1'000'000'000'000, rien de moins que cela. Mille milliards d’euros. A côté, le mensonge effronté des 25 milliards passe pour une petite plaisanterie. Emmanuel a promis mille milliards d’euros aux écologistes (je dis bien aux écologistes et non pas à l’écologie). Il espère ainsi, comme depuis 2017, rafler les voix des écolos. Après, on verra, ou plutôt pas. Inutile de dire que personne ne verra la couleur du centième de cette somme faramineuse. Emmanuel lui-même ne sait pas où la trouver mais cela n’a pas la moindre importance. Les élections européennes seront derrière nous et il doit déjà réfléchir aux prochains hameçons à jeter dans les gueules de gueux.

Commentaires

  • On pourrait presque penser que cette promesse est une manière de tuer définitivement les mouvements écologistes.
    Du moins si les "gueux" étaient quelque peu rancuniers.

  • Promesses pour les écologistes.... ? Bien plus! sachant que ces derniers sont pour l’immigration de masse actuelle.... et qu’ils le suivent dans la destruction de l’identité française...Il compte donc sur eux pour faire le travail, et ce « cadeau » n’est pas QUE pour les voix d’une « minorité «  d’écologistes.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel