11/06/2018

L'Autriche expulse des imams et ferme des mosquées : discours du Chancelier autrichien

Le discours, très offensif, du jeune chancelier autrichien.


"Nous avons décidé d’expulser une soixantaine d’Imams étrangers et de fermer sept mosquées financées par l’étranger, notamment la Turquie. Nous savons que notre décision allait soulever des protestations, notamment de la part des leaders de ce pays et en particulier de son bouillant « président ». Et cela n’a pas manqué car ce dernier s’est, comme à son habitude, précipité pour condamner l’attitude « raciste » et « islamophobe » de l’Autriche, exactement comme il le fait à chaque fois que quelque chose ne lui plaît pas.

Disons d’emblée que cela ne nous fait ni chaud ni froid. Nous avons par ailleurs définitivement décidé de ne plus utiliser la langue « diplomatique » pour expliquer nos actions. Ce personnage peut faire toutes les déclarations qu’il souhaite, cela ne changera rien à nos décisions. Par ailleurs, nous trouvons que la coupe est plus que pleine et que, dès lors, nous avons décidé d’expulser la totalité du personnel diplomatique turc et de fermer toutes les représentations de ce pays chez nous. Au-delà, nous considérerons désormais toute déclaration des autorités de ce pays et plus particulièrement de son président, comme un acte hostile vis-à-vis de l’Autriche et appellera des mesures de rétorsion diverses. Nous n’exclurons aucune éventualité, y compris militaire. A ce propos, nous voulons rappeler au sultan du vingt et unième siècle que c’est sous les murailles de Vienne que le déclin de ses prédécesseurs, alors à l’apogée de leur puissance, avait commencé. Nous étions 15'000 à défendre notre cité contre 200'000 turcs musulmans. Nous souhaiterions à l’occasion de ce rappel historique tourner notre regard vers l’Ouest et rappeler que nos « amis » occidentaux, les mêmes qu'aujourd'hui, n’ont pas levé un petit doigt pour nous venir en aide. A part les princes de Bavière et de Saxe, seul le roi de…Pologne a couru à notre secours.

En septembre 1683, en effet, Louis XIV, le Roy Soleil et Roy « très » chrétien, était occupé à préparer son mariage secret avec Madame de Maintenon. Entre autres."

Tout le monde l’aura compris, cette déclaration n’est qu’un…rêve. Et il le restera, malheureusement. Comme tout le monde le sait, aussi, l’Histoire se répète, très souvent. Il faut dès lors croire, encore une fois, que le salut nous viendra de l’Est.

Peut-être.

10:51 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Rêvons!

Écrit par : Mère-Grand | 12/06/2018

Jusqu'au dernier paragraphe j'ai voulu y croire en me disant "enfin"! Bon dommage, mais les choses évolues et garder la tête dans le sable sera de moins en moins possible.

Écrit par : C. Martel | 12/06/2018

Les commentaires sont fermés.