30/12/2017

Bonne année à François

Je n'avais pas souhaité un Joyeux Noël à François (il aime tellement qu'on l'appelle comme ça...simplement) parce que je n'étais plus tellement sûr de savoir s'il y...croit. Il aime tellement qu'on l'appelle simplement François qu'il a dû lui-même oublier qu'il était...pape.

Pape ? De qui exactement ?

Car depuis un bon moment déjà François ne s'intéresse plus à la condition, misérable, de ses ouailles. Il est allé en Grèce et en est revenu avec douze familles musulmanes dans ses bagages. Car comme tout le monde le sait, les chrétiens irakiens, syriens etc. vivent dans un paradis tellement enviable que "leur" pape n'a pas besoin de s'en occuper. Par la suite, François est allé rendre visite aux...Rohingyas, des musulmans (encore) que la junte militaire de Rangoon persécute depuis quelque temps. A leur vue il "a pleuré". Il a ensuite cherché où il peut aller mais "Noël" l'a rattrapé. Il en a alors profité pour pourfendre la politique "méchante" de l'Occident vis-à-vis de "ceux qui viennent chercher refuge chez nous".

Et lorsqu'on lui a parlé du énième attentat contre les chrétiens d’Égypte, une douzaine de morts dans une église, il s'est exclamé : "des chrétiens ? qu'est-ce que c'est ?".

13:10 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (9)