30/12/2017

Bonne année à François

Je n'avais pas souhaité un Joyeux Noël à François (il aime tellement qu'on l'appelle comme ça...simplement) parce que je n'étais plus tellement sûr de savoir s'il y...croit. Il aime tellement qu'on l'appelle simplement François qu'il a dû lui-même oublier qu'il était...pape.

Pape ? De qui exactement ?

Car depuis un bon moment déjà François ne s'intéresse plus à la condition, misérable, de ses ouailles. Il est allé en Grèce et en est revenu avec douze familles musulmanes dans ses bagages. Car comme tout le monde le sait, les chrétiens irakiens, syriens etc. vivent dans un paradis tellement enviable que "leur" pape n'a pas besoin de s'en occuper. Par la suite, François est allé rendre visite aux...Rohingyas, des musulmans (encore) que la junte militaire de Rangoon persécute depuis quelque temps. A leur vue il "a pleuré". Il a ensuite cherché où il peut aller mais "Noël" l'a rattrapé. Il en a alors profité pour pourfendre la politique "méchante" de l'Occident vis-à-vis de "ceux qui viennent chercher refuge chez nous".

Et lorsqu'on lui a parlé du énième attentat contre les chrétiens d’Égypte, une douzaine de morts dans une église, il s'est exclamé : "des chrétiens ? qu'est-ce que c'est ?".

13:10 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Le fait d'être pape lui monte à la tête. Il se prend pour l'élu de Dieu alors qu'il a été élu par une bande de vieux. Tant qu'un seul chrétien reste persécuté dans le monde c'est à celui là qu'il doit vouer ses efforts et pas à ceux qui veulent les faire disparaître.

Écrit par : Maendly Norbert | 30/12/2017

Répondre à ce commentaire

Les vrais catholiques sont en République Démocratique du Congo, pas à Rome. Ils luttent pour la démocratie pas pour promouvoir la venue chez nous de gens qui pratique une religion qui ne reconnait pas à tous les êtres humains les mêmes droits.

Écrit par : Maendly Norbert | 31/12/2017

Répondre à ce commentaire

Nous aussi allons devoir lutter ici pour nos libertés!

Écrit par : dominique degoumois | 01/01/2018

L'activisme politique pro-immigration tous azimuts mais d'abord pro arabo-musulmans prônée par ce Pape, répond très exactement aux stratégies de Soros - bizarre me dis-je.

Un tel gros dossier le concernant (Georges Soros, cad où sont les centre nerveux du système de financements, soit d'où vient le pognon), à commencer par les ong "humanitaires" (les 2 +importantes) (qui finance les bateaux en Méditerranée à votre avis?) d'influence primordiale au sein de l'ONU, & autres groupes ou mouvements (cf no borders) qu'il a créé et finance, afin d'abolir toutes frontières et pousser l'UE a prendre 1 million/an d'immigrants issus d'Afrique, en passant par le lobbying de ce monsieur auprès des principaux commissaires de l'UE dans ce but (cf les dernières pressions UE contre la CH), vaudrait de lui préparer un billet.

Un tout beau réveillon à vous, et mes meilleurs voeux de succès pour votre blog en 2018! (pourvu que ça dure)

Écrit par : divergente | 31/12/2017

Répondre à ce commentaire

oui soros c'est le diable, et il a plein d'amis dont les clinton et les obama!

Écrit par : dominique degoumois | 01/01/2018

A mon avis soros fabrique aussi des bateaux et les gilets de sauvetages! Il n'y a pas de petits profits pour le diable!

Écrit par : dominique degoumois | 01/01/2018

Ce pape fait parti d'un "dispositif diabolique" qui nous mène droit à la guerre civile partout dans le monde aujourd'hui! Restons lucide et n'ayons aucunes illusions pour la suite, elle sera à coup sûr très douloureuse!

Écrit par : dominique degoumois | 01/01/2018

Répondre à ce commentaire

On peut ne plus y croire, en Dieu, tout en cultivant ce qu'il y avait de mieux dans les bagages des Anciens réalisant qu'il nous faut apprendre à vivre en bonne intelligence les uns avec les autres.

Avec les Grecs le Connais-toi toi-même pour le Judaïsme "Connais ton Dieu" (on a eu L'occasion d'apprécier à Auschwitz, par exemple...

Mais il est évident qu'à Rome, à commencer par le statut des femmes non admises au sacerdoce rien ne change et que les réflexions du pape sont celles d'une personne bien informée sur l'actualité... sans plus.

Les actes qu'il pose tels ramener des personnes souffrantes ne changent en rien la mentalité de ce temps... on voit mal un pape affronter la curie romaine.

N'est-ce pas lui, François, qui en début de pontificat avait commencé par nommer les maladies de l'Eglise (ce qui correspondait à l'histoire évangélique de la paille et de la poutre soit commencer par balayer non seulement devant chez soi mais en notre propre demeure avant d'aller "guigner" chez les autres...

Avec quelles réponses des éminences cardinalices (le pape se fait appeler François mais à un cardinal on dit "votre Eminence"!) qui l'entourent!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 01/01/2018

Répondre à ce commentaire

L'indépendance, peut-être, la vérité, j'ai quelques doutes.

Écrit par : Michel Sommer | 03/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.