24/10/2017

Raqqa (Syrie) "libérée". La RTS nous "informe".

Oyez, Oyez braves gens, la capitale "autoproclamée" de l’État Islamique (Daesh, pour les biens pensants et les islamophiles) vient d'être "libérée" par les soldats de la "coalition" arabo-kurde, appuyés par la "coalition" américano...euh, américano quoi déjà ?

Ainsi et après un silence de quelques semaines (n'ayant pas de gazage, opportun, de la population civile à annoncer) la RTS, tout comme certaines de ses "consœurs", ont annoncé la bonne nouvelle. Ont suivi des "reportages" sur les exploits des libérateurs et sur la "souffrance" de population de la ville "martyre" qui a enduré durant trois longues années l'oppression des islamistes de...Daesh. Nous avons ainsi "découvert" une ville totalement détruite "par de longs mois de combats acharnés" (notez bien cela : par des "combats" acharnés). Une ville "vidée" de ses habitants, dont certains sont revenus très brièvement pour constater les dégâts irrémédiables causés par les terroristes de Daesh à leurs habitations.

Nous avons aussi découvert ce que la RTS (qui nous coûte la bagatelle de 460 francs par an) et ses consœurs ne nous ont pas dit. Nous avons appris "l'exfiltration" des combattants de l’État Islamique, par les forces de la "coalition" vers d'autres cieux plus "cléments". Nous avons vu les camions les transportant sortir de la ville pour se diriger vers Deir el Zor, là où ils pourront reprendre le combat. Deir el Zor où ces mêmes combattants de l’État Islamique ont donné les "clefs" du plus grand champ pétrolier, au nord de la province, aux forces de la "coalition" pour aller ensuite combattre les soldats de l'armée syrienne. Ce que la RTS (qui nous coûte la bagatelle de 460 francs par an) n'a pas constaté non plus est le fait que les forces de la "coalition" se trouvaient à plus de 25 km alors que les soldats de l'armée syrienne n'étaient qu'à  peine 4 km de ce même champ. Les frappes "très opportunes" des Américains étaient donc plus que bienvenues pour retarder l'avance de cette dernière.

La RTS (qui nous coûte la bagatelle de 460 francs par an) n'a pas voulu non plus nous renseigner sur la rapidité extraordinaire avec laquelle Américains, Français et Allemands ont annoncé le déblocage de centaines de millions de dollars pour la reconstruction de la ville de Raqqa. La RTS (qui nous coûte la bagatelle de 460 francs par an) n'a certainement pas souhaité nous dire que c'est pour gommer au plus vite les traces des destructions massives causées par les frappes indiscriminées des avions de combat de la "coalition". Les décompte extraordinairement précis du nombre des morts (3'250) laisse aussi songeur. D'autant plus que plus de la moitié de ces derniers sont des civiles. Oui mais, ces civiles, la RTS n'aime pas trop en parler. Elle préfère consacrer deux sujets par jour aux soi-disant victimes civiles des frappes syriennes et russes lors de la libération d'Alep.

A Alep, ce furent les méchants du régime de Damas qui assiégeaient, bombardaient et affamaient les pauvres "combattants" de la liberté, causant, au passage, la morts de dizaines de civiles. A Raqqa, ce sont les "gentils" de la coalition qui chassent les combattants de Daesh. Les 1'300 victimes civiles (le nombre exact doit être supérieur de quelques milliers) ne sont que des dégâts "collatéraux". Dès lors, inutile de s'attarder sur leur cas.

Et tout cela est fait avec le même "professionnalisme (journalistique) auquel la RTS nous a habitués.

 

 

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

La R.T.S. c'est: Ranges Ton Sonotone, la pensée unique va émettre.

Écrit par : Maendly Norbert | 24/10/2017

Répondre à ce commentaire

"Nous avons appris "l'exfiltration" des combattants de l’État Islamique, par les forces de la "coalition" vers d'autres cieux plus "cléments"."

J'avoue ne pas comprendre la logique qui sous-tend une telle action. Comment cela fonctionne-t-il ? Est-ce la suite de tractations secrètes ? Est-ce une règle de guerre ? Les "perdants" ne devraient-ils pas être jugés et emprisonnés ? On dirait presque que tout est fait pour que les conflits s'éternisent.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Pauvre PJ. Il n`a rien compris, rien de rien. Parler de logique? Oui, il y a une logique, celle de ceux qui veulent se débarrasser du gouvernement de la Syrie à tout prix comme auparavant de l`Irak et de la Libye et qui sont prets a tous les crimes. PJ ne sait meme pas que Al Qaida et Daech sont des création des USA et d`Israel.
Raqqa ne sera libérée que lorsque l`armée syrienne appuyée par ses alliés reprendront le controle de la ville qui ressemble a Dresde en 1945.

Écrit par : Turlutut chapeau pointu | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

M`enfin Turlutut, devriez savoir que les USA et Israel sont les gentils alors que les islamistes, la Syrie et la Russie sont les méchants. Ou va-t-on si on ignore ces principes de base?

Écrit par : Ignaz, le moyne des sables | 25/10/2017

Oui, j'avoue, je ne comprends rien.

Écrit par : Pierre Jenni | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.