04/09/2017

Citoyens du monde, enfants d'Easy Jet

Aucun rapport, à priori, entre les deux "sujets" du titre de ce billet. Et pourtant.

En retirant avant hier le GHI de ma boîte aux lettres, je tombe immédiatement sur l'article traitant du "ras le bol" des clients d'Easy Jet face au service "minable" proposé par cette dernière : annulation pure et simple de vols, service clients inexistant, avions détournés, entre autres.

De qui se moque-t-on exactement ? Qu'attend un client d'une compagnie "aérienne" proposant de se rendre à Barcelone (oups) pour CHF 36, à Stockholm pour CHF 49, à Amsterdam pour CHF 36, Berlin pour CHF 38 ou encore CHF 44 pour se rendre à Heraklion ? Et, au fait, pourquoi se rendre à Barcelone (re...oups), Stockholm, Amsterdam, Berlin ou encore Haraklion ? Car, il y a de cela quelques mois en arrière, je me suis rendu en famille à Stockholm (quatrième ou cinquième fois pour moi depuis la première, début années 90) et première pour les enfants. Ces derniers, à la question de savoir ce qu'ils pensaient de Stockholm, m'ont répondu : bof. Non pas qu'ils la trouvaient "moche, sale" ou que sais-je encore. C'est tout simplement qu'ils ne voyaient pas de...différence : mêmes rues, mêmes bâtiments, mêmes cafés et mêmes (surtout)...kebabs. Les choses seraient-elles différentes à Barcelone, Amsterdam ou Berlin ? Pas vraiment.

Zappant l'autre jour sur la radio, je tombe sur une interview de Barnabé (Théâtre Barnabé Servion). Une seule réflexion a attiré mon attention, c'est lorsqu'il dit : "je crois avoir été jeune au bon moment. A L'époque, lorsque je me rendais en Irlande et allais dans une boîte là-bas, je me sentais...en Irlande. Tout comme je me sentais en Espagne en me rendant à Madrid ou à...Barcelone, en France lorsque je me trouvais à Paris. Aujourd'hui, ce sont les mêmes boîtes, mêmes décors, même nourriture, mêmes boissons, même musique et...mêmes clients, physiquement". Les "citoyens du monde" achètent un billet Easy Jet à 36 francs et vont passer deux jours à Barcelone. Traduction : ils achètent un billet Eays Jet et vont se soûler deux jours de suite à Barcelone. Le weekend après, ils referont le coup à Berlin ou Amsterdam où, au passage, ils fumeront un petit joint dans un Coffee Shop. Et ainsi de suite. Les citoyens du monde, certains doivent aduler Ada Marra et Cesla Amararelle, ne veulent plus se sentir "étrangers" nulle part. C'est pour cela qu'ils "transportent" avec eux leurs coutumes, habits, boissons, musique et...kebabs. Mara et Amarelle nous parleront certainement de "l'enrichissement" apporté par tous ces "citoyens".

A vrai dire, rien d'étonnant à tout cela. Celui qui serait prêt à acheter un billet Easy Jet en sachant par avance qu'il risque de "poireauter" deux heures dans une file d'attente à Cointrin pour qu'à la fin se voir signifier un retard de trois heures supplémentaires sur son vol pour Barcelone, Barcelone, Barcelone ou Barcelone (pardon Barcelone, Amsterdam, Berlin ou Stockholm), est quelqu'un qui est prêt à accepter toutes les autres concessions.

A la réflexion, je me dis que le "citoyen" du monde a peut-être finalement raison. A quoi bon aller étouffer au milieu de la foule se pressant à la Sagrada Familia, la Tour Eiffel, etc. où se pressent tous les autres "citoyens du monde" ? Tant qu'à faire, mieux vaut aller se soûler dans une boîte genevoise se trouvant à Barcelone (pour changer) après avoir "dégusté" un...kebab, originaire de Stockholm.

Fort de toutes ces expériences, aussi "diversifiées" "qu'enrichissantes", (il est vrai que les ingrédients du kebab peuvent un peu "varier" d'un endroit à l'autre), le citoyen du monde va vers "d'autres" horizons, d'autres découvertes toutes aussi fécondes et instructives. Tiens, à Berlin, p.ex.

09:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Franchement, aller à Stockholm et bouffer du kebab (ou Macdo), c'est manquer totalement de curiosité. Il y a tellement d'autres choses à voir ou faire!

Écrit par : mikhail | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

N'encouragez pas l'alcoolisme !

Écrit par : Mère-Grand | 07/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.