08/08/2017

Guillaume Tell existe bel et bien, tout comme LA Suisse

Un des passages les plus savoureux de la perle de LA Conseillère Nationale socialiste (j'arrive encore à lui trouver quelque chose de "savoureux") est cette phrase inimitable : "moi, je sais que Guillaume Tell n'a jamais existé". Il n'y pas de doute, à la lecture de cette phrase, on est forcé de croire que Dame Marra est soit retombée en enfance, soit qu'elle était sous l'emprise de substances hallucinogènes. Car la dernière fois que j'ai entendu ce genre de phrases dites de cette manière-là fut lorsque ma fille aînée déclara à Noël : "moi, je sais que le Père Noël n'existe pas".

A l'époque, je lui ai répondu : mais, ma chérie, bien sûr qu'il existe. La preuve, tu y as crû jusqu'à maintenant ! Quelque temps après, elle me surprit avec cette remarque : "papa, je comprends maintenant ce que tu voulais me dire".

Alors, tout petit récit (et non pas leçon) d'Histoire à l'adresse de LA Conseillère Nationale, originaire d'Italie, native de Paudex et, surtout, membre influent du...Parti Socialiste.

Je vous informe, au cas où cela vous aurait échappé, que, selon toute vraisemblance, Rémus et Romulus n'ont jamais existé non plus. Pourtant, c'est bien eux qui ont fondé Rome ! Romulus, après avoir tué son frère (cela vous rappelle-t-il quelque chose ?) devient même le premier roi de la Cité Éternelle. Et, pour faire vite, Vous n'êtes pas sans savoir (ou probablement si) que les deux frères sont les fils de Rhéa Silvia et qu'ils lui ont été donnés pas le...dieu Mars. En remontant la "chaîne", on arrive à Enée, rescapé de la destruction de Troyes et lui-même fils de la déesse Vénus. Vous croyez vraiment que Vénus a existé ? Et que dire de Jupiter et de tous les autres dans son Olympe ? Et pourtant, ils existent bien, Madame. Ai-je besoin de vous parler du Roi Arthur, de Merlin l'enchanteur ou encore de Robin des Bois ? Ont-ils jamais existé ? Doit-on remonter (vous, la soi-disant catholique devriez en savoir quelque chose) jusqu'à Caen et Abel, voire Adam et Eve ?

Et pourtant, ils existent bel et bien.

Alors, oui, Madame. Guillaume Tell existe tout comme ce magnifique pays dont il est l'un des symboles, ne vous en déplaise. Oui, ne vous en déplaise. Et aimer ma famille ne signifie en aucun cas détester celles des autres. Adorer mes enfants n'est nullement synonyme de rejet de ceux des autres. Il faut avoir l'esprit assez dérangé et le dogmatisme maladif assez poussé (suivez mon regard) pour supputer cela.

Et, c'est le point le plus important de l'affaire, lorsqu'un Suisse décide, ou souhaite, évoquer un épisode ou des personnages marquants de "SON" Histoire, il ne parlera selon toute vraisemblance ni d’Apollon, ni de Robin des Bois mais probablement de...Guillaume Tell et de Winkelried. Et quand on parle de la Grèce, on pense inévitablement à toute la mythologie qui a joué un rôle primordial dans la formation de la conscience collective de cette "nation" et qui fait son "unicité".

Venons-en à une autre de vos perles : "c'est comme avec la religion les histoires des mythes nationaux, dès qu'on a plus le droit de les considérer avec un sens critique, c'est le début de la fin". Vous remarquerez que je reproduis ici votre phrase (pour autant que l'on puisse la considérer ainsi) tell qu'elle apparaît dans votre bijou du 1er août. Linguistiquement, je vous laisse consulter mon billet d'hier à ce sujet. Pour le reste et puisque votre "affichage" de "catholique" semble à ce point vous plaire, pour ne pas dire vous convenir, voyons ce qu'il en est en réalité.

Pour faire court, je me contenterais de deux de vos déclarations :

  • Comment peut-on être chrétien et de droite (décidément) et...
  • Il faut absolument rappeler que l'Islam n'est pas mauvais.

Décidément, comme pour tout gauchiste qui se respecte, votre sens "critique" est très sélectif.

 

 

 

09:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Pour ces gens-là, quand un vieil Africain meurt, c'est comme une bibliothèque qui brûle. Mais si la tradition orale est occidentale, alors Morgarten n'a pas eu lieu (même si on a retrouvé des armes sur le champ de bataille...), l'Abbaye de Saint-Maurice n'a pas été brûlée deux fois par les Arabes, etc, etc...
Les révisionnistes de l'Histoire sont à l'oeuvre, la droite leur a laissé toute la place dans les universités et dans les écoles en général...

Écrit par : Géo | 08/08/2017

Répondre à ce commentaire

La gauche n’existe pas ce n'est que l'antithèse de la droite.

Écrit par : Maendly Norbert | 08/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.