31/03/2017

A la RTS, on cherche encore Mossoul sur la carte

La RTS, tout comme Le Temps, feu l'Hebdo (espérons pour toujours), La Liberté ainsi qu'une bonne partie des "médias" communément appelé "mainstream", est une institution mue uniquement par le souci de la recherche de la vérité et de la diffusion de l'information la plus fidèle possible. Elle est tout à fait neutre et...objective. Son but est de faire en sorte que le téléspectateur puisse "forger sa propre opinion" concernant un évènement donné.

Du moins, c'est ce que l'on lit, notamment dans les décisions rendues par l'AIEP (autre institution totalement indépendante) qui examine les plaintes en matière de radio et de télé diffusion, bien évidemment. Et pour que tout ce monde puisse faire son "travail" et accomplir sa mission de la manière la plus parfaite possible, il y a une troisième institution, Billag, qui, elle, nous dépouille de CHF 460 par année, chacun.

Comme chacun le sait, puisque tout ce beau monde nous en parle, une bataille acharnée semble avoir lieu en ce moment à Mossoul, en Irak. Mossoul est la "première" capitale de l’État Islamique, que l'autre état, l'irakien, essaie de reprendre avec l'aide "massive" de la...coalition. Aux dernières nouvelles, les choses ne se passent pas vraiment comme prévu et on apprend que la "coalition", par ses frappes chirurgicales, a causé la mort de milliers de civils "coincés" dans la partie ouest de la ville. Pour se justifier, ses chefs nous disent que les personnes concernées sont prises en otage, plus précisément utilisées comme boucliers humains par les "terroristes" de Daech. J'ai donc voulu en savoir davantage et suis aller voir sur le site de la RTS, en commençant d'abord par le journal du 19h30 et là...

Rien. Ce depuis le 19 février. Rien, cela veut dire absolument rien, le néant.

Je me suis alors "rabattu" sur le journal de 12h45 et suis tombé sur des informations le 19 et le 27 février et les 5, 7, 13 et 26 mars. Lors de cette dernière émission, on nous parle des raids aériens menés par la coalition internationale et qui pourraient signifier un "changement de cap" de l'administration du nouveau président des USA.

Ainsi, pour la "journaliste" de la RTS, touchant une bonne partie des CHF 460 annuels subtilisés à chacun d'entre nous, cela "pourrait" signifier un "changement de cap" de la nouvel administration du nouveau président des USA.

J'ai alors tapé "Alep" dans l'espace "recherche" du site de la RTS et là...

Pour le mois de novembre 2016 :

  • 23.11.2016 : un sujet au 12h45 et deux autres au 19h30
  • 28.11.2016 : un sujet au 19h30
  • 29.11.2016 . un sujet au 12h45 et deux autres au 19h30

Pour le mois de décembre 2016 :

  • 3.12.2016 : le 12h45
  • 8.12.2016 : un au 12h45 et trois autres au 19h30
  • 09.12.2016 : un sujet au 19h30
  • 10.12.2016 : deux sujets au 19h30
  • 11.12.2016 : un sujet au 19h30
  • 12.12.2016 : trois sujets au 19h30
  • 13.12.2016 : un sujet au 12h45 et un autre au 19h30
  • 14.12.2016 : trois sujets entre le 12h45 et le 19h30
  • 15.12.2016 : un sujet au 12h45
  • 16.12.2016 : un sujet au 19h30
  • 17.12.2016 : un sujet au 19h30
  • 18.12.2016 : trois sujet dans Geopolities et mise au point
  • 19.12.2016 : trois sujets entre le 12h45 et le 19h30
  • 22.12.2016 : un sujet au 19h30
  • 23.12.2016 : une sujet au 12h45 et un autre au 19h30

C'était, comme vous pouvez l'imaginer, la période où l'armée syrienne (pardon, l'armée de Bachar el Assad) aidée par l'aviation russe (re-pardon, l'aviation de Vladimir Poutine) essayaient de reprendre la ville aux terroristes d'Al Nosra (re-re-pardon, les rebelles syriens) et où toutes les pensées des gens de la RTS allaient vers le "martyre" de la population civile coincée dans la ville assiégée.

  • Deux émissions en moyenne tous les jours, contre pratiquement rien dans le cas de Mossoul.
  • Crimes de guerres, crimes contre l'humanité, population civile massacrée à Alep, contre un...changement de cap de l'administration américaine à...Mossoul

En continuant, je sens que je vais dépasser les limites de la bonne éducation et commencer à utiliser un langage que les minables de ces institutions méritent pourtant bien.

Dès lors...j'arrête.

 

 

 

 

 

 

09:45 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

M. Gowrié,
Très bien dit votre article.
Je me permets d ajouter cette petite phrase car on nous a dit que Mossoul est libérée et Alep est Tombée et les gens gobent ça malgré qu un idiot du village aurait réfléchi 10 secondes avant pour déceler cette ineptie...

Écrit par : Charles 05 | 31/03/2017

Répondre à ce commentaire

Quand un de nos media mainstream fait un gros titre "Le régime assoiffe Damas", parce que des rebelles "modérés" ont versé du diesel dans les réservoirs d’eau de la ville... Et que ça passe sans autres réactions... Alors il ne faut plus s'étonner de rien, abandonner tout espoir de justice, et se préparer au combat.

Écrit par : Kampfbereit | 01/04/2017

Répondre à ce commentaire

Mr Gowrié,
Vous dites à raison:"" A la RTS, on cherche encore Mossoul sur la carte""

Mais c est tout à fait "normal"!
Tout le monde a des plans et des leçons à donner sur la guerre contre la Libye, la Syrie, l Irak...etc... et vraisemblablement qu ils ne savent pas dans quel continent ces pays s y trouvent.

Après le grand défilé militaire Lors de la fête Nationale du 14 juillet 2016, Jean Marc Ayrault, ministre des AE, (=Affaires Etranges) comme son prédécesseur, Laurent Fabius, copain d Al Nosra/Al Qayda qui fait du bon boulot en Syrie, a déclaré ceci:

14 juil. 2016 - Interrogé par France2 en marge du défilé militaire du 14 juillet, Jean-Marc Ayrault a déclaré: "Le siège d Alep nous fend le coeur (ndr:sans blague!). Il faudrait que ça cesse toute de suite et aujourd hui le siège criminel d Alep commis par les troupes de Saddam Hussein ...""

www.huffingtonpost.fr/.../jean-marc-ayrault-saddam-hussein-bachar-al-assad_n_1098...

NB:Pour donner une "bonne" note au "charisme" deZ Ayrault et compagnies sus cités, il est normal que les zéros de morale et des droits Humains leur seraient bien mérités mais le "top", hélas, à 10/10 surtout pour leur encouragement afin que le sang syrien, irakien et libyen continue à couler et à ce jour ...

Écrit par : Charles 05 | 02/04/2017

Répondre à ce commentaire

Les Américains renoncent à abattre Bachar-al Assad. Du coup, on apprend qu'il y aurait une attaque au gaz toxique contre les "rebelles". Information reprise avec une totale complaisance et une complète servilité par les larbins de la RTS.
Je parie tout ce que vous voulez contre n'importe quoi que si attaque au gaz il y a eu, ce sont les rebelles eux-mêmes qui l'ont faite contre leur propre population pour essayer de montrer que Bachar est un criminel. Tellement typique !

Écrit par : Géo | 04/04/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.