17/03/2017

Pays-Bas : le cynique doublé d'un dhimmi

Comme je le prévoyais dans mon précédent billet (inutile de souligner qu'aucun média, ni aucun "journaliste" n'a su ou voulu relever cela), les gesticulations lamentables du premier ministre néerlandais n'étaient que de la poudre aux yeux à but strictement électoraliste. Devant la "menace" Wilders, il était prêt à tout (tout comme certains candidats de la droite française) y compris mettre dehors le ministre des affaires étrangères turc.

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2017/03/1...

Et les électeurs (pauvres électeurs) ont bien mordu à l'hameçon.

Cela fait 50 ans qu'ils le font, alors, une fois de plus...Et histoire de leur montrer à quel point on les prend pour des imbéciles, le premier ministre néerlandais n'a attendu que 24 heures pour appeler à l'arrêt des "hostilités" avec Erdogan (rappelons que ce dernier a qualifié le Hollandais de nazi).

"Nous aimerions volontiers réduire les tensions avec la Turquie", a déclaré, immédiatement après le vote, la ministre de la défense, une certaine Jeanine Hennis-Plasshaert. Elle voulait ainsi signifier au Turcs (au cas où il subsisterait encore une doute) que les agissements du premier ministre n'avaient pour unique but que les élections.

https://politikstube.com/wahl-vorbei-ruttes-rolle-rueckwa...

Il lui reste de présenter ses excuses à Erdogan, comme l'exige ce dernier.

Et il le fera.

11:07 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Erdogan lui, ne risque pas le genre de procès que l'on a fait (avec raison, je m'empresse de le dire) à Le Pen pour sa mention des chambres à gaz. Il est vrai qu'il a plus de "divisions" que n'en avait Le Pen à l'époque. Et si sa fille en a un jour plus, on oubliera sûrement de remercier Erdogan et on en attribuera toute la responsabilité aux "islamophobes".

Écrit par : Mère-Grand | 17/03/2017

l'islamisation de nos pays est aujourd'hui immuable, parce que tous nos gouvernements sont complices, et que les musulmans ne font de ré-appliquer leurs vieilles méthodes, l'Indonésie et la Malaisie en sont 2 parfait exemple assez récent! Mais l'état déplorable de toutes nos centrales nucléaires va arrêter tout net cette expansion débridée, mahomet d'avait pas prévu les radiations nucléaires, qui vont êtres fatals aux humains quelque soit leur religion!

Écrit par : Degoumois Dominique | 17/03/2017

Dans le cadre du conflit NL-Turquie, un ministre turque l'a dit cette semaine: L’Europe va droit vers une guerre de religion. Au moins c'est dit, on sait ce qu'ils veulent si on les contrarie, et dès qu'ils se sentiront assez nombreux ils le feront (ce qui n'est pas loin).

J'ose croire que malgré la trahison de nos gouvernements, il y aura un sursaut populaire (remenber 60% des suisses contre les minarets) et que ce combat millénaire se finira comme toujours par la défaite des sarrasins !

Mais attention, cette fois est différente de toutes les autres, la 5eme colonne est déjà dans la place et avec de nombreuses complicités locales, voulues, ou naifs trop cons.

Écrit par : C. Martel | 17/03/2017

C est qui Erdogan sauf la main de l Europe pour détruire l Irak et la Syrie?. Ceci aurait un prix à payer, donnant donnant. Que l Europe crache aujourd hui sur Erdogan, c est bien mais c est trop tard. Il ne fallait pas l utiliser comme leur mercenaire. En règle générale, le mercenaire-djihadiste a une date d obsolescence programmée mais quand il sent que sa fin de mission commence à être échue, il devient violent, très violent comme une bête blessée qu on voudrait ne plus la payer ou ne plus la soutenir et obéir à ses caprices voire peut être vouloir l achever...

Voici deux liens intéressants sur les affaires "propres" de la Famille Erdogan (Bilal et Sumaya).
--------------

La fille d'Erdogan (Sumaya) dirige un hôpital secret en Turquie soignant les miliciens de l'Etat islamique
http://www.fr.awdnews.com/politique/la-fille-d-erdogan-dirige-un-h%C3%B4pital-secret-en-turquie-soignant-les-miliciens-de-l-etat-islamique
--------------

La famille Erdogan éclaboussée par le pétrole de Daech, Bilal Erdogan
https://fr.sputniknews.com/presse/201511261019838757-erdogan-daech-petrole-ei/
--------------
Bien à Vous.

Écrit par : Charles 05 | 18/03/2017

Les commentaires sont fermés.