03/02/2017

Les délinquants de la République

J'ai décidé d'écrire ce billet seulement après avoir entendu, hier matin sur France Info, un ex-soutien de Sarkozy, Eric Ciotti, défendre "son" candidat, François Fillon, dans la "tourmente" que ce dernier traverse actuellement. Ce fut simplement un...chef d’œuvre. Être aussi droit dans ses bottes, face à de telles évidences, cela ne peut que forcer l'admiration. Nous avons affaire à un vrai "politicien" dans ce que cette "profession" peut produire de pire. Et dire qu'il s'agit de l'ex-probable futur président de la République.

Ainsi, le Monsieur qui a carrément intitulé son action "probité", celui qui se demandait s'il était possible d'imaginer le Général (DE Gaulle) mis en examen (il raillait son "boss", Sarkozy), se trouve être un "brebis" égaré...comme les autres. Tous les autres. 500'000, puis 900'000, puis 1.5 millions (d'Euros), les chiffres s'affolent. On ne sait plus qui a fait quoi et qui a touché combien. Et la dernière (ou pas) est la meilleure. Dans un entretien diffusé sur France 2, accordé à l'époque (2007) par la très vertueuse Pénélope à une journaliste anglaise, l'épouse de Fillon déclarait :« Je n’ai jamais été son assistante » et « je ne me suis pas occupée de sa communication non plus »

Sarkozy doit être en train de boire du petit lait.

On peut aussi revenir pour la énième fois sur le cas Cahuzac. Pour moi, ce n'est même pas le fait d'avoir caché son argent, fraudé le fisc et fit de la (tenez-vous bien) lutte contre l'évasion fiscale son cheval de bataille. Non. C'est plutôt l'extraordinaire capacité de ces délinquants à donner en même temps des leçons de probité, d’honnêteté et de droiture qui force l'admiration, à moins que ce ne soit le dégoût total.Inutile bien évidemment de revenir sur le cas Strauss Kahn, ni sur celui de...Sarkozy et de...tous les autres.

Enfin, je ne puis m'empêcher de vous servir mon exemple habituel : essayons, vous, moi et quelques autres, de nous parquer un quart d'heure de plus que le temps autorisé et de ne pas payer l'amende. Inutile d'affirmer qu'on nous pourrira l'existence. Mais ceci est absolument normal. Les gens droits n'ont jamais été...excitants.

 

 

 

09:45 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)