19/12/2016

Mabut, Cuénod et les "autres". Du journalisme, du militantisme, de l'ignorance et de la désinformation

Silencieux depuis un peu moins de trois semaines faute de matière sérieuse, je ne sais plus où me tourner la tête depuis le début de la semaine dernière. Et au moment où je publie mon dernier billet (http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/12/1...) je tombe sur une perle d'une rareté absolue. La bêtise à l'état pur. Jean-Noël Cuénod, qui se présente comme un journaliste et écrivain..."libre" Paris-Léman, accessoirement correspondant à Paris pour la Tribune de Genève, nous gratifie d'un billet dont le contenu ne pouvait être rédigé que soit sous hallucinogènes soit après avoir assisté à une réunion de trois heures au moins au sein de la plus haute instance de l'OTAN. Et comme cette dernière hypothèse est à exclure...

La Super Journée du Super Tsar Poutine (cliquez, si vous le sohaitez)

Là-dedans, une somme ahurissante d'élucubrations et d'affirmations aussi extravagantes que maladroites et insensées. Le victoire annoncée du "Tsar" l'a rendu fou, le Cuénod. Du coup, c'est toute la haine qu'il essaie si maladroitement de cacher qui se déverse dans ce billet. Ses "lecteurs" ne se sont du reste pas trompés. Les commentaires (il faut tout de même lui rendre hommage de les avoir publiés) sont à ce propos sans équivoque.. On y sent presque de la "pitié" pour le journaliste, pour qui Poutine est le fruit d'une relation extra-naturelle entre Yvan le Terrible et Josephe Staline. Il devient aussi expert en langue russe et nous apprend que "beau" et "rouge" y sont désignés par le même mot. Pris par son élan, il nous apprend aussi que les "soldats de Bachar el Assad, plus vaillants au viol et aux tortures qu'au combat", sont en train de massacrer tranquillement des milliers de femmes et d'enfants. Comme cela est drôle (comme un commentaire le souligne par ailleurs) même la RTS (c'est tout dire), l'OSDH, l'ONU ou l'AFP n'ont pas signalé ces assassinats et viols de masse ! Un commentateur parle du "lyrisme" de Cuénod. C'est sans doute son éducation qui l'empêche d'employer d'autres qualificatifs.

Euh...Jean-Noël Cuénod. Comment appelle-t-il son blog ? Un PLOUC chez les bobos ?

Qu'est-ce que Mabut vient faire là-dedans ? Eh bien c'est le hasard qui a voulu que ce dernier publie, presque au même moment, un billet intitulé : "Le journalisme en 2017 ? C'est à vous de jouer !". A la fin du premier paragraphe, on lit : "les journalistes seuls ne parviendront pas à rétablir la qualité de l'information". Franchement, M. Mabut, êtes-vous sérieux ? Car celui qui écrit une telle phrase présuppose et prend pour acquis que les journalistes ont par essence cette qualité là : le rétablissement de la vérité. Qui doit-on prendre pour exemple ? M. Cuénod ? Les journalistes de la RTS ? Ceux du Temps ? Ceux de Libération, de La Liberté, de CNN, de TF1, de France 24 ou de France Info ? Doit-on prendre pour exemple les journalistes allemands qui ont caché les évènements de Cologne pendant 4 jours ? A moins que vous ne nous proposiez celui des journalistes suédois qui ont attendu deux ans avant que les viols des festivals de Bravalla et Karlstad ne soient révélés ! Doit-on prendre pour exemple la "couverture" de la "guerre" d'Irak par CNN et la FOX ? Et que pensez-vous de l'aveu...publique, par la chaîne "publique" autrichienne lorsqu'elle a présenté un massacre durant la guerre d'Irak (datant de plus de deux ans auparavant) comme étant arrivé en...Syrie ? Doit-on prendre pour exemple la présentation (par la quasi totalité des "journalistes") de l'intervention de l'ambassadeur russe auprès des Nations Unis lors de l'avant dernier vote au Conseil de Sécurité sur la Syrie ? Ceux-ci se sont acharnés à ne répéter que la fameuse phrase "vous vous prenez pour mère Térésa" alors même que la partie la plus importante de l'intervention se trouve immédiatement derrière : "vous vous prenez pour Mère Térésa ? Avez-vous oublié de quel pays vous êtes la représentante ?". Doit-on admirer et prendre l'exemple des journalistes "fans" des merveilleux casques blancs d'Alep (pour peu on parlerait de chevaliers blancs) qui sont en réalité partie intégrante des groupes terroristes dans cette ville ? Avez-vous pu regarder les images et vidéos relayées sans cesse par les "journalistes" et qui se révèlent, petit-à-petit, n'être (comme depuis bientôt six ans) que des mises en scène ?

Tenez, juste pour vous : https://www.youtube.com/watch?v=GfwMGHkBIqk&feature=yout...

Regardez aussi cette image :

Casques blancs.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Regardez bien le visage de la petite fille. On ne le voit pratiquement plus tellement il y a du...sang. C'est un peu drôle de constater qu'il n'y a pas une...goutte de sang...ailleurs. Bien badigeonné, le visage. On peut aussi se poser la question de savoir ce que font TOUS les autres personnages aux alentours, car ils semblent s'agiter tout seuls. Regardez l’empilement plus que bizarre de tous ces objets dans la "scène", supposée être le théâtre d'un bombardement.  

Est-ce que je suis en train de faire un "bon travail" de journaliste là ? Croyez-vous que les "journalistes" devraient faire la même chose ?

"Chacun doit s'y mettre, nous devons tous avoir le réflexe du journaliste", écrit-il au début du deuxième paragraphe. Et il continue : "vérifier les sources, s'assurer de leur indépendance, de leur fiabilité, ne pas transmettre de rumeurs".

Les mots me manquent, M. Mabut. Soit vous ne croyez pas un mot de ce que vous écrivez et c'est grave, soit au contraire vous y croyez vraiment et ce serait dramatique.

Avoir le réflexe du journaliste, après tout ce qu'on a vu et lu, depuis 2003 ? Vraiment ?

Croyez-vous vraiment qu'il puisse y avoir pire mort d'une âme que celle-là ?

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Bien dit, M.Gowrié. Il y a juste un point qui me chiffonne : que penser des nouvelles en provenance des Russes ? Cette rumeur d'officiers de l'OTAN capturés par les forces spéciales syriennes à Alep-Est ? Avez-vous des informations sérieuses sur ce sujet ? On voit bien les mensonges des Français et des Américains, ce serait dommage que les Russes utilisent les mêmes méthodes...

Écrit par : Géo | 19/12/2016

@Géo,

J'adorerais que ce soit vrai. J'ai beaucoup lu là-dessus mais cela me parait, pour l'instant, être une de ces nouvelles qui circulent sans fondement réel. On ne peut donc ni affirmer ni infirmer. Je dirais juste que si cela était vraiment vrai, le sort des 2 à 3 mille terroristes qui restaient encore à Alep aurait été différent. On aurait certainement pas hésité à les zigouiller, tous.

Écrit par : Jean Gowrié | 19/12/2016

"On aurait certainement pas hésité à les zigouiller, tous."
Ou justement pas. D'ailleurs, on ne comprend pas très bien pourquoi Damas permet l'évacuation de ces rebelles avec armes et famille. Surtout les armes : on voit là quelque chose d'inconcevable pour un esprit occidental. Vous imaginez les flics français encerclant les frères Kouachi les laissant partir avec leurs armes ?

Écrit par : Géo | 19/12/2016

On se pose la question de savoir pourquoi ce qui est reproché à "Mabut, Cuénod et les autres" ne leur est pas reproché directement sur leurs blogs?

Lisant les articles de Mabut et de Cuénod, pour le fond, je ne vois aucune désinformation.

Si La forme, parfois, devait ne pas convenir aux lecteurs, libre à eux, de le leur faire savoir.l
La mode étant hélas à la désinformation encourageons les journalistes,
Soutenons-les en ne perdant pas de vue que sans aucun doute pressions ou manipulations n'épargnent aucun d'eux.

Pour la forme, une personne appréciant les invitations de Poutine à dépendre moins des Etats-Unis ne sera pas enchantée en lisant Jean-Noël Cuénod ("Super Tsar Poutine") une autre "anti Poutine" (éventuellement sans même savoir pourquoi) encensera Jean-Noël Cuénod...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 19/12/2016

Si nos commentaires n'étaient pas refusés, on serait d'accord avec vous, MB...

Écrit par : Géo | 19/12/2016

Les commentaires sont fermés.