21/10/2016

Les socialistes français aiment beaucoup la démocratie, parfois lucrative, du Qatar

Mais pas seulement. Avant eux, Sarkozy et sa bande (car on ne peut les appeler que comme cela) avaient, eux aussi, de "très bonnes" relations avec l'émirat.

A part cela, la France lutte pour la démocratie et combat le...terrorisme. Notamment celui de l’État Islamique et du Front Al Nosra qui sont financés par ces mêmes monarchies hyper démocratiques. Vous suivez encore ?

Mercredi, François Hollande, président normal et (moi président) de la très vertueuse République Française, est sortie excédé après sa rencontre avec Vladimir Poutine (vous savez, le boucher soviétique). Il (le gros de l’Élysée) a accusé le russe de commettre des crimes de guerre.

Regardez, écoutez et...savourez.

https://youtu.be/-3olLI_Ha0U

Toute petite dernière chose. Dans un précédent billet, j'avais prédit le départ (l'exfiltration) des islamistes vers la Syrie. J'avais aussi prédit le départ des "Arabes", la plupart de ceux qui restent seraient des "étrangers", ceux qui sont allés là-bas de toute façon pour mourir.

"Moi président", semble bien confirmer tout cela.

https://francais.rt.com/international/27851-francois-holl...

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

@ M. Gowrié, vous dites à juste titre:"J'avais aussi prédit le départ des "Arabes", la plupart de ceux qui restent (ndr:à Mossoul) seraient des "étrangers", ceux qui sont allés là-bas de toute façon pour mourir."

Pour le départ des Djihadistes arabes de Mossoul, c est vrai que la Coalition Pro-Daech chapeautée par les USA aimerait bien envoyer ces mercenaires arabes en Syrie à Deir El Zorr, Raqqa, Khamishli et Hassaké.
Néanmoins, 400 kms de voyage en plein désert et à parcourir est très long en espérant que les Russes et l Armée Nationale Syrienne les canardent et qu ils meurent tous la bouche ouverte (souhait "soit dit" des USA, la CE, la France ...).

Quant aux djihadistes étrangers de Moussol, cette coalition ne va pas les liquider, loin de cela, elle va les expédier d une manière ou d une autre par des grands avions cargos de l Otan vers l Ouïghours chinois ou vers la Tchétchénie pour foutre la m...à plein régime. Le même scénario a eu lieu après que "les combattants de la Liberté Anti Khaddafi (blague à part) avaient fini d achever la peau non pas de Khaddafi RIP mais bel et bien de la Libye RIP, ils ont été transporté par des gros avions cargos de l Otan soit au Mali soit en Syrie formant l Armée Syrienne Libre, libre sans blague!...

Écrit par : Charles 05 | 21/10/2016

M. Gowrié, vous dites "les socialistes français", c est quoi ce camp ou ce truc? Hollande a réussi à démanteler plutôt son camp que celui du Calais et il a fait pschiit pour la déchéance de la nationalité française mais non pas pour son Projet de la déchéance de la moralité politique française?

Sarkosy et les Le Pen sont plus socialistes que les précités au même tarif que Sarkosy est plus à l extrême droite et pire que Les Pen à ce sujet car pour lui, soit il accèdera au pouvoir en 2017 avec une immunité et un sursis présidentiels pour au moins 5 ans soit il ira menotté et en taule s il ne gagne pas?

Où le bât blesse est que les citoyens français sont soit anesthésiés soit carrément euthanasiés soit qu ils vivenet dans une varie république bananière. Comment acceptent t ils d avoir comme 2 grands candidats présidentiels pour 2017 , Sarkosy, un assassin de la Libye et un autre assassin de la France et de la Syrie, Hollande? Chacun des deux clones précités est obsédé par l autre et vice versa et en plus que ces deux ont rendu la France un pays (enfin?) pro-terroriste voire carrément terroriste et à 100% le toutou de l Otan, du Qatar, Saoudie et certes de Washington et je pèse mes mots? Pincez moi...?

Écrit par : Charles 05 | 22/10/2016

Nous aimerions bien qu on nous explique pourquoi l "information" mé(r)diatique nous fait applaudir les Français et les Américains ainsi que l Armée Irakienne donc ceux qui "libèrent" Moussol et qui font la même chose que la Russie "de" Poutine et la Syrie de "Assad" qui "martyrisent" Alep et commettent des Crimes de Guerre et des Crimes contre l Humanité méritant le TPI, entre autres, nous disent ils?

Les seules réponses ne sont elles pas l hypocrisie, les mensonges,
l enfumage et la pensée unique du nouveau ordre mondial (NOM)? Ne s ajoute t il pas à ces dernières réponses qu ils se foutent autant de l opinion publique que de notre gueule? Sauf, s il y a de bons et de mauvais bombardements et de bons et de mauvais terroristes bien que l Ennemi est le même, me semble t il, c à d le Terrorisme mondial. Parmi ces sales terroristes, une bonne partie sont "musulmans" mais il y a beaucoup d autres fanatiques (terroristes selon les termes de Voltaire d il y a 250 ans, comme quoi...) qui ne sont pas forcément musulmans et de qui, chuut, on n en parle pas.

Le Terroriste/Fanatique est celui qui est capable de tuer n importe qui n est pas du même avis que lui à cause de sa pensée unique, nul n aura de vertu qu eux et ses amis et vice versa.

Bien à Vous.
Charles 05

Écrit par : Charles 05 | 22/10/2016

Avez vous remarqué que la Diplomatie Française à l égard de la guerre contre la Syrie et surtout ce qui se passe à Alep-Est, que cette Diplomatie s est agitée énormément ces derniers temps surtout avec le fade et palot de Ayrault?
Que se cache t il derrière cette agitation genre celle d un cocaïno-man?

Depuis 5 ans Hollande et son sub alterne l autre escroc Fabius, mentaient devant les français en hululant qu ils combattent le terrorisme jusqu à déclarer ce dernier comme Cause Nationale Number one étiquetée comme Guerre dans le sens propre contre le terrorisme. Or fin septembre 2016, le s renseignements militaires français avertissaient que l Opposition (inclus Al Nosra/Al Qayda) est sur le point d être perdante à Alep-Est et qu en conséquence, Al Nosra battue dévoilerait l aide qu elle lui a été apportée par la France conformément aux dires de fabius en septembre 2012:Al Nosra fait du bon boulot en Syrie.

Donc, il fallait sauver Al Nosra à tout prix.
----------------
Sauver à tout prix al-Nosra à Alep-Est

L’Elysée panique depuis que, fin septembre 2016, des rapports émanant du renseignement militaire français indiquent que les « rebelles », à Alep, sont en difficulté et que la coalition qui soutient l’Etat syrien engagé dans un combat atroce contre les terroristes venus de partout faire le djihad en Syrie, était à deux doigts de sortir gagnante. Cela malgré les énormes stocks d’armes et de nourritures accumulés durant les trêves, fournis aux terroristes par les puissances qui les soutiennent tout en disant à leur bon peuple (ndr: USA et la France) qu’ils les combattent.

L’Elysée panique à l’idée que le peuple français puisse découvrir que les « rebelles » que la France a soutenus, et sur qui elle comptait pour renverser le « régime Assad », soient vus pour ce qu’ils ont toujours été ; des terroristes.

La France et les médias paniquent à l’idée que la voix de cette autre Syrie légale qu’ils se sont employés à étouffer ne parvienne au public et que celui-ci découvre que, depuis 2011, les civils fuyaient la terreur des groupes armés et plaçaient toute leur confiance en Assad.

Pressentant que les choses prenaient une tournure qui pouvait mettre à mal sa narration sur le terrorisme, la diplomatie française s’est dépêchée de sortir de son chapeau le pâle et médiocre Jean-Marc Ayrault, porteur d’une résolution que la Russie a fort heureusement rejetée et qui, comme les précédentes, avait pour objectif de renverser la donne et de permettre aux djihadistes de l’emporter.

La France, aidée par la narration des médias, s’est montrée ces derniers jours prête à précipiter le monde dans la plus grande inconnue ; toute la propagande qu’elle distille revient à entretenir coûte que coûte la fable du dictateur sanguinaire qui tue son propre peuple et à rendre coupable la Russie qui le soutient.

Nos lecteurs qui suivent de près l’actualité ont sans doute immédiatement compris, en écoutant Hollande et Ayrault parler des victimes dont la Russie serait coupable, que la France est avant tout préoccupée de trouver un moyen d’aider les « rebelles » à tenir. S’ils perdent, la vérité va sortir. Elle doit retourner les faits de telle façon que les citoyens ne puissent découvrir que les vraies victimes n’ont jamais été les « civils » vivant dans la partie d’Alep-Est tenue par les « rebelles ». Que les vraies victimes sont les patriotes Syriens dont tout le monde, autorité, ONU, MSF, médias, ont occulté les immenses souffrances.

En clair. Les médias traditionnels, tout comme les gouvernements qui ont fait la part belle aux terroristes à l’insu du public, tremblent maintenant à l’idée que, si l’Etat syrien gagne et libère Alep, la voix des patriotes syriens qu’ils ont ignorée ne permette au public de comprendre qu’ils lui ont menti durant 5 ans. En clair. Que les gentils « rebelles modérés » étaient pour les Syriens aussi dangereux et menaçants que Daech.

Ils tremblent à l’idée de devoir, demain, rendre des comptes.

http://arretsurinfo.ch/la-france-ne-combat-pas-le-terrorisme-en-syrie/
------------------------
Bien à vous et Merci.

Écrit par : Charles 05 | 22/10/2016

Avez vous remarqué que la Diplomatie Française à l égard de la guerre contre la Syrie et surtout ce qui se passe à Alep-Est, que cette Diplomatie s est agitée énormément ces derniers temps surtout avec le fade et palot de Ayrault?
Que se cache t il derrière cette agitation genre celle d un cocaïno-man?

Depuis 5 ans Hollande et son sub alterne l autre escroc Fabius, mentaient devant les français en hululant qu ils combattent le terrorisme jusqu à déclarer ce dernier comme Cause Nationale Number one étiquetée comme Guerre dans le sens propre contre le terrorisme. Or fin septembre 2016, le s renseignements militaires français avertissaient que l Opposition (inclus Al Nosra/Al Qayda) est sur le point d être perdante à Alep-Est et qu en conséquence, Al Nosra battue dévoilerait l aide qu elle lui a été apportée par la France conformément aux dires de fabius en septembre 2012:Al Nosra fait du bon boulot en Syrie.

Donc, il fallait sauver Al Nosra à tout prix.
----------------
Sauver à tout prix al-Nosra à Alep-Est

L’Elysée panique depuis que, fin septembre 2016, des rapports émanant du renseignement militaire français indiquent que les « rebelles », à Alep, sont en difficulté et que la coalition qui soutient l’Etat syrien engagé dans un combat atroce contre les terroristes venus de partout faire le djihad en Syrie, était à deux doigts de sortir gagnante. Cela malgré les énormes stocks d’armes et de nourritures accumulés durant les trêves, fournis aux terroristes par les puissances qui les soutiennent tout en disant à leur bon peuple (ndr: USA et la France) qu’ils les combattent.

L’Elysée panique à l’idée que le peuple français puisse découvrir que les « rebelles » que la France a soutenus, et sur qui elle comptait pour renverser le « régime Assad », soient vus pour ce qu’ils ont toujours été ; des terroristes.

La France et les médias paniquent à l’idée que la voix de cette autre Syrie légale qu’ils se sont employés à étouffer ne parvienne au public et que celui-ci découvre que, depuis 2011, les civils fuyaient la terreur des groupes armés et plaçaient toute leur confiance en Assad.

Pressentant que les choses prenaient une tournure qui pouvait mettre à mal sa narration sur le terrorisme, la diplomatie française s’est dépêchée de sortir de son chapeau le pâle et médiocre Jean-Marc Ayrault, porteur d’une résolution que la Russie a fort heureusement rejetée et qui, comme les précédentes, avait pour objectif de renverser la donne et de permettre aux djihadistes de l’emporter.

La France, aidée par la narration des médias, s’est montrée ces derniers jours prête à précipiter le monde dans la plus grande inconnue ; toute la propagande qu’elle distille revient à entretenir coûte que coûte la fable du dictateur sanguinaire qui tue son propre peuple et à rendre coupable la Russie qui le soutient.

Nos lecteurs qui suivent de près l’actualité ont sans doute immédiatement compris, en écoutant Hollande et Ayrault parler des victimes dont la Russie serait coupable, que la France est avant tout préoccupée de trouver un moyen d’aider les « rebelles » à tenir. S’ils perdent, la vérité va sortir. Elle doit retourner les faits de telle façon que les citoyens ne puissent découvrir que les vraies victimes n’ont jamais été les « civils » vivant dans la partie d’Alep-Est tenue par les « rebelles ». Que les vraies victimes sont les patriotes Syriens dont tout le monde, autorité, ONU, MSF, médias, ont occulté les immenses souffrances.

En clair. Les médias traditionnels, tout comme les gouvernements qui ont fait la part belle aux terroristes à l’insu du public, tremblent maintenant à l’idée que, si l’Etat syrien gagne et libère Alep, la voix des patriotes syriens qu’ils ont ignorée ne permette au public de comprendre qu’ils lui ont menti durant 5 ans. En clair. Que les gentils « rebelles modérés » étaient pour les Syriens aussi dangereux et menaçants que Daech.

Ils tremblent à l’idée de devoir, demain, rendre des comptes.

http://arretsurinfo.ch/la-france-ne-combat-pas-le-terrorisme-en-syrie/
------------------------
Bien à vous et Merci.

Écrit par : Charles 05 | 22/10/2016

Les commentaires sont fermés.