22/08/2016

Les documents "chocs" de la RTS et...d'Amnesty International

Comme chacun le sait, ou presque, la RTS est, selon ses propres dires, financée majoritairement par les redevances. 465 francs par ménage, rien de moins que cela. Comme pour n'importe quelle "denrée" (ceci est basique en économie) le consommateur (téléspectateur) est en droit de s'attendre à un produit correspondant au prix qu'il a mis pour l'acquérir. Au prix des fruits en ce moment, CHF 4.5 pour un kilo de pommes à la Migros ou à la COOP, il faut être maso pour accepter que le panier soit rempli de fruits pourris. Et en dehors des banalités évidentes ne nécessitant aucun effort ni de réflexion, ni d'investigation, on pourrait sans trop se tromper parler de fruits complètement pourris s'agissant des émissions de cette institution à...redevances.

Jeudi dernier, la RTS nous a de nouveau gratifiés d'un sujet sur la...Syrie (j'en ai compté plus de 300 depuis le début de évènements dans ce pays). Il s'agissait du "rapport" (encore un) qu'Amnesty International (grand gardien de l'état des droits de l'Homme dans le monde) sur les supposés morts, 18'000, dans les prisons du régime de Damas.

Voici d'abord le sujet.

http://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/amnesty-internation...

Le journaliste qui commente le sujet nous y parle d'un "document choc" d'Amnesty International. C'est, je l'avoue, tout ce qui m'intéresse dans cette affaire. Ceci pour la raison simple et logique que le téléspectateur serait en droit de s'attendre à des révélations et images sortant de l'ordinaire. Des informations qui nous éclaireraient sur ce qui se passe effectivement dans ce pays. Et de fait de document choc, on a eu droit à :

  • Des images de...synthèse faites sur ordinateur, à la portée de n'importe quel gamin de 11 ans.
  • Le témoignage d'un supposé ancien prisonnier
  • Les commentaires du responsable d'Amnesty International, parlant de crimes contre l'humanité.

Suis-je en train de contester que ces évènements, en tout ou partie, aient eu lieu ? Nullement. Mais cela n'a pas la moindre importance. Ce qui m'intéresse est de démontrer que la chose n'a en réalité aucune importance pour la RTS elle-même. Ceci rappelle par ailleurs une autre "affaire" qui, toujours selon la RTS, devait faire l'effet d'une "bombe". Il y a de cela quelques mois, la RTS a consacré 22 minutes de son journal de 19h30 à la découverte de dizaines de milliers de fiches de l’État Islamique, avec noms, prénoms, date de naissance, affectation, etc., de ses membres. 22 minutes et un grand "spécialiste" du sujet, comme d'habitude. On a même eu le droit de regarder ces fiches, impeccablement empilées et présentées sur une table. La RTS et le grand spécialiste ne se sont bien évidemment pas posé la question de savoir par quel miracle et pour quelle raison ces informations, contenues dans une clef USB dérobée par un ancien membre de l'EI, devaient aisni être "imprimées".

465/ans de redevances. Vous vous rendez compte ?

 

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Quand une grenouille veut se faire grande comme un éléphant, voilà les résultats.
Quand un mé(r)dia devienne un chien de poche, il s étonne comme une vierge effarouchée pourquoi l audience baisse mais comme vous le dites M. Gowrié les 465 sont dûs...

Écrit par : Charles 05 | 22/08/2016

Les commentaires sont fermés.