02/08/2016

Pape François : le poisson pourrit toujours en commençant par la tête

Le Pape François aime beaucoup faire des commentaires, en se tenant debout, lorsqu'il fait des voyages en avions. Le point commun entre ces commentaires et petits discours est souvent et avant tout le "culpabilisation" des Chrétiens. Comme chacun le sait, une charité bien ordonnée commence par soi-même.

Ainsi, notre cher chef de l’Église Catholique et en réponse à l'atroce égorgement du prête Hamel, vient de nous gratifier d'une de ces commentaires dont il a le secret : "Il n'y a pas de violence dans l'Islam". Mieux : "on ne peut parler de violence sans parler de celle chez les...Catholiques". Pour illustrer ses propos, l'Argentin prend l'exemple des Mafieux (comme quoi) et puisqu'ils sont Catholiques et baptisés, cela prouve que la violence n'a pas de religion.

Tous les Musulmans ne sont pas violents comme tous les Catholiques ne sont pas violents

Les deux individus (car ils ne sont pas terroristes, pour le Pape) sans religion (car ils ne sont PAS musulmans, pour le Pape) sont allés dans un bâtiment (car ce ne fut pas une église, pour le Pape) égorger un homme (car ce n'était pas un prêtre, pour le Pape) qui était sans religion non plus (car il n'était pas chrétien, selon le Pape).

Ainsi, on aimerait beaucoup que le Pape (de qui exactement, puisqu'il n'y a pas de chrétiens ?) nous explique quel motif a poussé ces deux "jeunes" gens à aller égorger un prêtre qu'ils ne connaissaient pas et qu'ils n'ont certainement jamais vu avant ? Quelle était la seule "qualité" de ce prêtre pour ses égorgeurs ?

Avec les Borgia, Clément et autres François. Avec les générations d'enfants dévastés et perdus par les agissements des prêtres pédophiles. Si, avec tout cela, il reste des Chrétiens (je parle essentiellement de la "branche" catholique de l’Église) c'est que ces derniers sont vraiment des saints. Et c'est probablement sur eux, individuellement et collectivement, que reposera le salut de...l’Église.

Je l'ai toujours dit : la plus grande grande victoire de la chrétienté fut en même temps sa plus grande défaite : avoir conquis Rome et avec elle, sa décadence.

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Le Pape est peut être un infiltré islamiste. Sa rhétorique ressemble tellement à celle des musulmans.

Écrit par : norbert maendly | 02/08/2016

Et vous norbert maendly, vous êtes infiltré par qui et votre rhétorique et vieille antienne reessemblent elles à qui et à quoi?C est bien de faire le tour du monde mais il est aussi utile et plus important de faire le tour de soi-même au moins une seule fois de sa vie.

Écrit par : Asmar | 02/08/2016

Malheureusement nous ne sommes plus a l'époque ou Jacques Prévert pouvait écrire "La pipe du Pape Pie pue".
Aujourd'hui le Pape est déjà un saint, quoiqu'il dise ou fasse ... ou laisse faire.
J'en suis attristé, car j'en viens parfois à me demander si les seuls capables de résister à l'islamisation par les Musulmans imbéciles ne sont pas les Chrétiens crétins.

Écrit par : Mère-Grand | 02/08/2016

Très bon billet !

Ceci dit, je pense que sur ce coup, le pape a vraiment perdu les pédales.

Ce sont des propos infiniment tristes, car empreints d'hypocrisie et de lâcheté.

Plus l'épreuve est insoutenable, plus l'horreur est répugnante, plus on lèche les bottes.

Le pape n’a pas lu le coran, du moins ce coran qui apprend aux musulmans que les chrétiens, parce qu’ils sont chrétiens, «ne sont qu’impureté» (Coran 9.28), les «pires de la création» (Coran 98.6), «plus vils que des bêtes» (Coran 8.22; cf. 8.55) «au même titre que l’excrément, l’urine, le chien, le vin.» Ceux qui ne sont pas musulmans ne peuvent qu’être des pervers et des maudits (Coran 3.10,82,110; 4.48,56,76,91; 7.144; 9.17,34; 11.14; 13.15,33; 14.30; 16.28-9; 18.103-6; 21.98; 22.19-22,55; 25.21; 33.64; 40.63; 48.13), etc., etc.

On ne lui a pas envoyé la photo du père Hamel, la tête sciée et baignant dans son sang.
Il ne peut donc mesurer à sa juste valeur cette horreur enseignée dans le coran.

Et il n’a jamais entendu parler du fameux discours de Soljenitsyne (8 juin 78, à Harvard), où il parlait du «déclin du courage», de la lâcheté, de l’aveuglement (volontaire ou non) et de l’esprit moutonnier des élites occidentales pour expliquer leur démission devant le danger.

OK, c’est le pape, il n'a pas le temps de lire les autres, il a assez à faire avec sa religion et ces textes alambiqués où l’on ne s’embarrase pas trop de contradictions, de chantages, de menaces, d'intimidations et discriminations (Paul aux Romains).

Et quand il lance:

«On peut tuer avec la langue aussi bien qu'avec un couteau»

Ici, le propos «infaillible» a l’avantage d’être gratifié et rehaussé par le journaliste d’un magnifique:

«…se référant apparemment à la montée des partis populistes qui attisent le racisme et la xénophobie.»

Vous l’aurez compris, ceux qui dénoncent la barbarie avec le plus de véhémence, sont évidemment mis dans le même sac que les trancheurs de tête.

Écrit par : petard | 02/08/2016

Excellent article et très réaliste!

Écrit par : lovejoie | 02/08/2016

Si le Royaume annoncé par les Evangiles n'est "pas de ce monde" quid de l'Etat du Vatican avec, il n'y a pas si longtemps, ses papes chacun Très Saint-Père/"Vous n'avez qu'un père, celui qui est dans les cieux", évangiles) entrant en leur basilique éventés et portés tels les pharaons d'autrefois.

De qui se fiche-t-on?

Il culpabilise les chrétiens, François.

L'Eglise catholique depuis longtemps est ouverte à l'islam (d'autant plus que ce n'est pas le statut inférieur réservé aux femmes qui dérangerait la hiérarchie catholique)!

Catholique, il est vrai, signifie universel.

Eglise catholique, Eglise Mère universelle.

On annonce une Eglise universelle marchande. (David Wilkerson, VISION)

Le public qui n'aura pas par cette Eglise été tamponné (aujourd'hui, pucé) ne pourra plus se faire servir ou se servir dans les magasins.


Science-fiction: le pape à venir un prochain jour sera un robot.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/08/2016

@Myriam Belakovsky,

Vous le dites bien:"De qui se fiche t on". Ils se fichent de notre pomme.Il ne fait que nous anesthésier en douceur voire essayer de nous euthanasier avec ses belles paroles d un Rock Star car l excés de l écouter (comme pour tout autre religieux mono thésite ou athée ou agnostique...etc) entrave l accès à l intelligence et au sens critique des choses.

Moi, ce qui me scandalise que pour le Pape François, une Rock Star, quoi, les plus grands génocides planétaires dénoncés par lui sont:" La pillule contraceptive et l Avortement".

L avons nous entendu parler des 9 millions de congolais massacrés par les Belges? Ou le demi million de Libyens** massacrés par Sarkosy, Barroso et l Otan ou le 1.5 millions d Irakiens** dont 400 à 500 milles enfants de bas âge et pour lesquels l Autre, Madeleine Albright avait justifié l ampleur et l horreur de ce chiffre dont le demi million d enfants précités en disant:"Liberty has No Price"(quelle salope!, pardon aux lecteurs)? Et la Syrie et Gaza avec 2400 morts le 8.7.2014 et les 67 israeliens massacrés par les palestiniens, et le massacre des Kurdes par Erdogan....

Peut être aussi qu à la décharge du Pape, il a oublié que "Ne dites et ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez qu ils vous fassent" et il doit se demander "Père, pourquoi m as tu abandonné..."

**Sans avoir aucune sympathie, bien au contraire, ni à khaddafi ni à Hossein Saddam, les massacres/génocide de ces 2 peuples en question, ne nous fait il pas regretter leur disparition? Et je pèse mes mots.

Écrit par : Charles 05 | 03/08/2016

La devise des grandes puissances vis à vis des pays recalcitrants est:" Tu obéis sinon je ne te protège pas contre les terroristes et si tu persistes je te les envoies moi-même".

L autre fait est qu à chaque fois que les USA ou la France de Sarkosy puis de Hollande, avaient déclaré vouloir éradiquer le terrorisme, ce denier a flambé et il est devenu de plus en plus fort et violent. Cherchez l erreur.

Ce n est pas pour rien qu Al Nosra/Branche principale d Al Qayda, nous dit-on, vomis par les USA bien qu Al Qayda est leur création et qu Al Nosra est aujourd hui étiqueté par les USA et le Petit Gros de l Elysée(terme trade mark à Mr Gowrié) comme faisant du bon boulot en Syrie, selon l escroc Fabius..

Attendez, une révolution vient de se produire, Al Nosra ne s appelle plus ainsi mais Fath Al Cham (Conquête du Cham), ça "change tout" et elle est désormais classée comme "Rebelles Modérés" selon ses anciens Amis d Obama et du Petit Gros de l Elysée. "Oui", ils sont modérés par rapport au Hard de Daech. Le modéré tient les pieds du futur décapité pendant que le modéré lui tient les pieds..(L histoire ne nous dit pas si ce "gentil et chou" de modéré tienne les pieds du décapité ou du décapiteur?

Écrit par : Asmar | 02/08/2016

@ Charles 05

Pape Rock Star François ne l'est pas tout seul.

Avant lui, grave, Jean Paul II Jamboree Jeunesse coup de foudre de pas mal de femmes! "Probable chagrin d'amour en son jeune âge".

Adorait et jouait théâtre le rôle de jeune premier lui revenant de droit.

Un "bon" point pour François en ses débuts au Vatican.

Dénonciation des maladies de l'Eglise.

Sur ce coup, Charles 05, on ne saurait lui donner tort.

Pour la suite, Charles 05, vu le "profil" de la curie romaine tenant sans doute encore pour un peu de (bon?) temps à vivre... prudence, prudence...!?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/08/2016

Tout chrétien, lorsqu'il est giflé, doit tendre l'autre joue. C'est une différence fondamentale avec le musulman, dont la devise est "Œil pour œil, dent pour dent". Comme quoi le pape est un bon chrétien.

Écrit par : Kad | 08/08/2016

Les commentaires sont fermés.