18/07/2016

Que s'est-il "vraiment" passé en Turquie ?

Rarement un coup d'état fut aussi bizarre, aussi minable. Surtout dans un pays où l'armée est aussi bien structurée (il faut le reconnaître) ce malgré les purges successives dans ses rangs opérées pas Erdogan et sa bande depuis une dizaine d'années. Tout est bizarre : l'annonce du coup, le déroulement des évènements, le calme relatif de tout le monde et, surtout, l'absence de...surprise, notamment chez les premiers concernés, Erdogan et sa bande. Même absence de surprise de la plupart des pays, notamment occidentaux. C'est comme si tout le monde le savait. Un fait très troublant vient étayer cette supposition. Deux jours avant le coup d'état, certains pays occidentaux ont émis des recommandions à leurs ressortissants d'éviter la Turquie. La France a même fermé son ambassade et son consulat, rien de moins que cela. Je ne suis pas loin de croire que derrière le coup, il y a un homme : Erdogan lui-même. Le coup fut avorté avec une telle rapidité, une telle efficacité et un tel manque d'hésitation (on savait très exactement où aller et qui chercher) qu'il me paraît pratiquement impossible que les services secrets turques et peut-être d'autres, n'en soient pas les instigateurs. Erdogan fait un coup double, voire triple, à court terme en tout cas : il fait sortir au grand jours les éléments armés qu'il n'a pas pu purger durant les dix dernières années, pour les éliminer. Il se fait ensuite passer pour une victime et, enfin (comme à son habitude) en accusant son ancien allié, Fethulla Gülen, d'être derrière le coup d'état, cela lui permet d'éliminer virtuellement ce dernier. Il est tout de même très bizarre de constater qu'à propos d'un coup d'état militaire, Erdogan s'attaque en premier aux...juges, dont il fait arrêter ou limoger plus de 2'500. Parmi ces derniers, des juges de la cour constitutionnelle.

Ce n'est pas tout, dans la foulée, on apprend que l'activité de la base aérienne américaine d'Incirlik a été arrêtée, le courant coupée et l'espace aérien du sud de la Turquie (pourquoi le sud ?) fermé. On apprend même que le général en chef de cette base est arrêté. Ceci empêche les Américains d'effectuer leurs frappes contre...l’État Islamique. Manœuvre turque (chantage) ou, ce serait vraiment terrible, la dernière trouvaille des Américains pour justifier le ralentissement de leur action militaire contre Daech ?

A part cela, on assiste dans les rues d'Ankara et d'Istanbul à des lynchages des putschistes, dans la plus pure tradition des islamistes de l’État Islamique, matraquage en public et égorgement de soldats, aux cris d'Allah Akbar. Sinon, la Turquie est membre de l'OTAN, amie de l'Occident (au contraire de la Russie qui en est le grand ennemi), candidate à l'adhésion à l'UE et l'exemple donné systématiquement par les Occidentaux pour montrer qu'une démocratie islamiste apaisée est possible. Aux dernières nouvelles, Erdogan voudrait aussi rétablir la peine de mort. Il ajoute ainsi une autre corde à son arc (de chantages) : accélérez le processus d'adhésion si vous voulez que j'y renonce. La dernière fois, ce furent 3 milliards d'euros, pour qu'il freine le départ des "migrants" vers l'Europe.

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

La soit disant coup d'Etat en Turquie profite tellement à la politique revancharde d'Erdogan qu'on peut légitimement se demander s'il n'a pas été orchestré part par le Sultan lui même pour qu'il puisse justifier les purges qu'il ne pouvait organiser démocratiquement. De toute façon il ne faut pas compter sur ses amis européens, Merkel en tête, pour nous informer à ce sujet.

Écrit par : norbert maendly | 18/07/2016

Non, @Norbert Maendly.
Autant la Russie que les USA avaient décidé fin 2015 de faire la peau à Erdogan et non pas à la Turquie, certes.
Effectivement, le Sultan du Bosphore est aussi un mercenaire de la Cia ou un Sultan de la CIA. De tels mercenaires, ils ont une date d obsolescence programmée et ce st le cas d Erdogan. Quant à las Russie, son avion descendu par l armée du tyran sanguinaire de Recep Tayep ne serait jamais digérée même si ce clown de Racep a présenté non pas des excuses mais des condoléances à la Russie, nuance ...

Écrit par : Charles 05 | 18/07/2016

Ce qui scandalisent les Européistes, ce ne sont pas les lynchages et autres massacres, mais l'éventualité du rétablissement de la peine de mort. Quelle bande de crétins qui ne sont même pas capables de voir que la peine de mort a été déjà rétablie de facto si ce n'est de jure.

Même analyse:
http://www.les-crises.fr/le-coup-detat-en-turquie-a-bien-reussi-par-djordje-kuzmanovic/

Écrit par : Charles | 19/07/2016

C’est digne d’un James Bond, mais pourquoi pas…


Il y a une explication assez plausible qui circule ici:


numidia-liberum.blogspot.ch/2016/07/coup-detat-en-turquie-poutine-sauve-la.html

——EXTRAIT——
Un rapport étonnant du Conseil de sécurité russe (SC) circulant dans le Kremlin aujourd'hui, dit que, juste après avoir terminé sa conversation téléphonique avec le président Poutine, Recep Tayyip Erdoğan, revigoré, a salué la Fédération de Russie pour lui avoir sauvé la vie et qu'il allait rencontrer le Président Poutine dans les 2 prochaines semaines. Il a aussi promis «vengeance» contre le président Obama pour avoir organisé le coup d'état manqué contre son régime.
——XXX——


et surtout ceci qui se serait passé avant et dont on a jamais rien su:

numidia-liberum.blogspot.ch/2016/01/syrie-la-turquie-abat-deux-helicopteres.html

numidia-liberum.blogspot.ch/2016/02/represailles-militaires-americaines.html


Pour résumer:
À la stupéfaction des Russes, Erdogan se serait mis en délicatesse avec les Américains en abattant deux de leurs hélicos en Janvier. Ce qui déclencha des représailles de leur part.
Dans l’embarras, Erdogan présente ses excuses à la Russie pour «l'incident» de novembre (chasseur russe abattu et pilote tué). Poutine saisit la balle au bond et en profite pour poser SES CONDITIONS: arrêt du soutien turc aux rebelles anti-Assad. Arrêt des hostilités turques envers le régime d’Assad.

Les Américains complètement échaudés par ce revirement de situation, planchent sur le renversement d’Erdogan.... et comme d'hab., bêtement ils se plantent et ratent leur coup.

En conclusion: Erdogan est désormais pris au piège des deux côtés... Mais surtout, Poutine le tient par les couilles et il en fera ce que bon lui semble.

Écrit par : petard | 19/07/2016

Donc le seul coup d'état a avoir lieu; c'est celui d'Erdogan

Écrit par : aoki | 19/07/2016

Seulement 6 hrs après le Putsch en Turquie, les listes à virer, à limoger étaient imprimées et prêtes à l emploi. Ces listes contenaient 7500 employés du minsitère de l intérieur à faire gicler ou emprinsonner ou mettre en garde à vue (a t il de la palce ;erdodan, pour les foutre en tôle?). De même que 30 sur 80 gouverneurs sont à virer. Des milliers de soldats bas gradés (2500?) et un millier de gros et garnds gradés à limoger ou les faire passer devant une cour martiale sur le champ de bataille. Les Kemalistes le savaient bien qu un jour ou l autre ils vont être virés ou zigouillés par Erdogan comme les partisans de Gulen.

En tout cas , un message auto-monté (retrour de manivelle?) par Erdogan ou véridique via les putschistes est clair: Avoir la peau d Erdogan n est pas ni difficile ni un tabou. A bon entendeur. L entrée de la Turquie à l UE non plus, guerre civile en Turquie non plus et Erdogan qui ouvrirait s il se fâche (colère de Dieu!) les mannes des migrants vers l Europe incluant des "honnêts gens et queles "bons boulots" de djihadistes qui glissent dans la foulée"

HS: Toutes les "actions" même cosmétiques de la Coalition Internationale "contre" Daech sont stoppés, à cause de la situation en Turquie et jusqu à nouvel ordre mais on n a pas vu de différence quand elles sont stopées ou pas, c est blanc bonnet ou bonnet blanc...

Écrit par : Charles 05 | 19/07/2016

"C’est digne d’un James Bond, mais pourquoi pas…"

Mais cela explique tout. Vraiment TOUT. Si la Russie et la Turquie font alliance, s'en est fini de Daech, et des magouilles yankees, israéliennes et saoudites pour renverser El Assad.

Écrit par : Charles | 19/07/2016

Les commentaires sont fermés.