27/06/2016

Brexit : tous contre un (le Peuple)

Au lendemain du vote (par le peuple, celui qui élit et paie ceux qui sont censés sauvegarder ses intérêts) sur la sortie de la GB de l'Europe, quelques dizaines de "Londoniens" se sont rassemblés devant la maison de l'ancien Maire (jusque-là adoré) de la métropole, le conspuant et le considérant comme l'un des principaux responsables de "leur" revers. C'est connu, les démocrates (notamment de la gauche "progressiste") n'aiment pas trop que les décisions "démocratiques" ne correspondent pas à "leur" manière de voir le monde. Il semblerait même qu'une pétition circule demandant, tenez-vous bien, la "sortie" de...Londres de la GB et son adhésion (de Londres) à L'Europe. La folie prend parfois des tournures vraiment bizarres. Une autre pétition, demandant que l'on...revote sur la sortie de la GB de l'EU, aurait recueilli un million de signatures. Cela nous rappelle à nous autres Suisses de bons souvenirs. Les très démocrates gauchistes n'ont toujours pas digéré le résultat de l'initiative sur l'immigration de masse qui, au passage, ne s'est toujours pas traduite dans les faits. Ainsi, les "démocraties, pour prouver qu'elles le sont vraiment, font voter leurs peuples sur des sujets engageant l'avenir de ce...peuple. Et si le résultat ne correspond pas aux attentes des "plus" démocrates d'entre EUX (roses-verdâtres pour la plupart) on se fâche et on demande un autre vote ou alors on passe outre, tout simplement : France (Sarkozy, tout de même), Irlande ou encore Pays Bas, à propos du traité sur la Constitution européenne.  Le rôle du "peuple", forcément idiot et ignare, est de simplement élire (démocratiquement) ses représentants qui, eux, sont au sommet de l'intelligence et du savoir. Ces derniers sauront "conduire" le peuple systématiquement vers le bonheur et le bien être permanent.

Pourquoi le titre de ce billet ? Simplement parce que, effectivement, les "élites" de la terre entière, je dis bien de la terre entière, se sont mis comme un seul homme et pendant des mois à déconseiller le Brexit et démontrer les "désastres", économiques notamment, qui s'ensuivront. FMI, Bruxelles, Berlin, Paris, États-Unis et même...Londres, ont mis tous les moyens à disposition, notamment médiatiques et politiques, pour dissuader les Britanniques de voter la sortie de l'Europe. Rien n'y a fait, même pas la mort tragique de la députée Joe Cox, causée par un détraqué minable.

Au soir du vote déjà, on constatait des signes qui ne trompent pas sur la suite "possible" des événements. Voici l'évolution des indices boursiers à la clôture des places de Londres, Paris, Francfort, Tokyo, Zürich et New York :

  • Londres : - 3.15%
  • Paris : - 8.04%
  • Francfort : - 6.82%
  • Zürich : - 3.44%

Dites, il me semble que c'est la...GB qui est sortie de l'Europe et, dès lors, c'est elle que le désastre, notamment économique, devait frapper ! Il me semble aussi que nos Levrat, Amarelle, Mara et d'autres rosiers du même genre prédisaient le même désastre, en pire, pour la Suisse qui, selon eux, devait se dépêcher de rejoindre...l'Europe ! Pourtant, c'est bien les indices de...Londres et de...Zürich qui ont le moins baissé, non ? Les spécialistes des marchés financiers se seraient-ils trompés de...place boursière ?

Dans mon dernier billet, qui contenait tout de même quelques prévisions, je m'engageait à ressortir ce dernier dans 6, 12 ou 18 mois et ce quel que soit l'évolution de la situation. Je crois que je pourrais le ressortir beaucoup plus vite. Des "professeurs" d'universités et d'autres très grands "spécialistes" sont aussi allés de leurs prévisions, plus sombres que les idées noires du Petit Prince de Saint-Exupéry. Ils trouveront, eux, toujours une excuse pour expliquer des évolutions qui ne sont pas allées dans le sens de leurs prévisions.

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/06/2...

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Le peuple a toujours raison, disent les populistes. Vous y croyez ?

Écrit par : Bret Ksit | 30/06/2016

"Le peuple a toujours raison, disent les populistes. Vous y croyez ?"

Certainement! Le peuple a toujours raison selon même les philosophes et les sages et les non adeptes de la saloperie du Nouveau Ordre Mondial (NOM).

Quand les gens disent une vérité, on les catalogue de "populistes ou d anti américains -Primaires ou Primitifs" (interdit de rire SVP!)

Il fallait dire:""Quand le peuple vote puisqu on lui a demandé l avis, (Referendum), ce peuple a toujours raison même s il a tort aux yeux de quelques uns, il faut chercher à comprendre pourquoi il avait voté ainsi au lieu de les traiter de noms d oiseaux absurdes.

Écrit par : Charles 05 | 30/06/2016

Les commentaires sont fermés.