14/06/2016

Les Vernets : Lambiel et Gusmeroli. Infrarouge : Poggia et Vielliard. Le valse des minables

img-8076-korr-jpg.jpgLa semaine dernière, les gens d'Infrarouge, toujours eux, nous ont gratifiés d'une "émission" consacrée entièrement au...racisme suisse (oui, oui) anti...français. Une heure et demie d’antenne consacrés à une "journaliste" (encore une, Marie Maurisse)) qui a pondu un "livre" où elle "pose un regard désenchanté sur l'immigration française en Suisse".

Tout un programme.

La Suisse, qui accueille donc "chaque jour" plus 160'000 de Français, serait un pays raciste. Cela me rappelle la colère d'un autre "journaliste" (un certain Courvoisier qui, lui, est un vrais Suisse) qui s'insurgeait contre l'islamophobie suisse (il n'était peut-être pas encore né lorsque notre chère Micheline Calmy Rey avait décidé d'accueillir plus de 150'000 Kosovars chez nous).

Mais le pire dans l'affaire est l'émission elle-même. Car si le fait de consacrer une émission à ce torchon est déjà insupportable en soi, le déroulement de celle-ci a dépassé l'entendement et fut une véritable insulte à notre pays. On ne sait pas pourquoi mais le Maire de Saint Julien en Genevois (par ailleurs "blogueur" ici) a été invité. Le voici :

vielliard_antoine.jpg

Ahurissant, proprement ahurissant. A un moment de l'émission, ce Monsieur s'est permis à parler de l'Office Cantonal de l'Emploi (notre OCE, non pas celui de la France). Une diatribe aussi invraisemblable qu'ahurissante. De longues minutes où il a critiqué (donc à la manière d'un Français, qui est chez lui, bien évidemment) nos règles et directives. Mais ceci n'était rien à côté du silence invraisemblable de NOS représentants dans l'émission. Personne n'a eu la décence de lui couper la parole en lui demandant de se taire, tout simplement. Personne, présentateur, Poggia, etc. n'a eu la décence de demander au personnage de quel droit il se permet de critiquer nos règles et lois et ce chez nous, sur notre sol.

Nouveau signe, si besoin est, d'une soumission maladive.

Qu'est-ce que cela a à voir avec la patinoire des Vernets, Stéphane Lambiel et Vanessa Gusmeroli, vous savez, la patineuse française ? Je vais vous raconter l'histoire.

La patinoire des Vernets a récemment décidé de "renouveler" totalement sa structure (on parle du patinage artistique). Pour cela, elle a lancé ce que l'on pourrait assimiler à un soumission d'offres. Plusieurs étaient sur les rangs, entre autres Stéphane Lambiel (notre grand et vrai champion) et une certaine Vanessa Gusmeroli, une patineuse française dont le meilleur exploit fut une médaille de bronze aux championnats du monde, à Lausanne, en 1997.

Et pourtant. Ce fut cette dernière dont le "projet" a finalement été retenu par la...Ville de Genève.

Lamentable et minable.

On nous dit en revanche qu'elle connaît du monde, la Gusmeroli, au service des sports, à la patinoire des Vernets et ailleurs. Ceci explique peut-être cela. Stéphane Lambiel, qui amenait aussi le grand Peter Gruter (entre autres grands talents dans son équipe) n'a pas été jugé aussi capable que la Française. On nous rétorquera sans aucun doute que seules les "qualités intrinsèques et techniques" du candidat qui ont décidé les membres du Comité. On les croit...bien évidemment.

Vanessa Gusmeroli est responsable d'entrainement aux Vernets depuis...5 ans. Depuis, sa compétence indéniable a abouti à un résultat extraordinaire : un zéro bien rond. Pas le moindre titre (je parle évidemment de celles-et ceux qu'elle entraine) au niveau suisse ou même romand. Entretemps, Stéphane Lambiel à permis à Noah Bodenstein de devenir champion suisse...3 fois. La championnes russes viennent à Champéry, où officie Lambiel, pour que ce dernier leur "confectionne" leurs programmes. Ce n'est peut-être qu'une anecdote mais le champion "recalé" arrive encore à faire des...quadruples sauts. 

Stéphane Lambiel, double champion du monde, Mouscou en 2005 et Calgary en 2006, médaillé d'argent aux jeux olympiques de Turin en 2006 et 9 fois champion de Suisse n'a pas été jugé assez capable par les responsables du projet de la patinoire des Vernets, qui se trouve aux...Vernets, dans le canton de Genève en...Suisse (apparemment).

A la Ville de Genève, on entend ceci : "Notre décision a été prise selon des critères bien précis», riposte Sybille Bonvin, cheffe du Service des sports de la Ville, qui goûte peu à ces attaques: «Jusqu’à présent, cinq professeurs de patinage – dont Vanessa Gusmeroli et Peter Grütter – évoluaient en totale indépendance à la patinoire des Vernets. Nous avons voulu mettre de l’ordre dans le système. Une collectivité publique comme la nôtre se doit d’instaurer des règles identiques pour tous.» Conseiller administratif en charge des Sports, Sami Kanaan abonde: «Face aux différentes formules de cours proposées, avec des tarifs et des prestations tout aussi variés, des parents étaient perdus. Il fallait clarifier la situation avec un cahier des charges précis".

Bien.

Ce qu'on aimerait, c'est que M. Kanaan puisse nous parler des tarifs qui seront appliqués par...Gusmeroli (moi, je les connais). Ce qu'on aimerait aussi, c'est qu'il nous parle des "rétrocessions" qu'elle demandera aux entraineurs qui enseigneront sous sa...responsabilité. Il est vrai que la dame avait déjà déclaré que son but ultime était de monter une...entreprise. Mais ce n'est pas tout. S'agissant du choix entre Gusmeroli et Lambiel, qu'est-ce que les différentes formules proposées "avant" viennent faire dans l'affaire ? Puisque (s'il s'agissait effectivement de cela) l'on pouvait demander la même chose à...Lambiel !

 

 

 

 

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Genève, ....... 102ème département français .... mince alors pas de chance ...
Vieillard (remercié par son employeur suisse)se croit tellement "populaire" à Saint-Julien-en-Genevois, qu'il faut simplement écouter les commentaires de ses administrés ...... un poème.
Vraiment nous sommes gouvernésm par la chienlit pro communiste française. Mais pas de panique, le retour de manivelle sera cinglant.

Écrit par : Ras_le_bol | 14/06/2016

Plus ça change, plus c'est la même chose. C'est à peu près tout ce que l'on peut dire de la nouvelle Genève.

Écrit par : Mère-Grand | 14/06/2016

Ce M. Vielliard a la parfaite tête de l'emploi : arrogant (nous les français savons mieux que tous..), cumulard multirécidiviste (maire de St-Julien, et membre de différents conseils d'administrations à GENEVE; hôpital, TPG,..) .

Quel Genevois pourrait se vanter de bénéficier de tant de largesses (sonnantes et trébuchantes) de l'autre côté de notre frontière et comment pourrait-il espérez y accéder en toute transparence? Même pas un de nos Conseiller D'Etat franco-suisse, n'oserait y songer. C'est dire si la balance du "GrandGnève" est équilibrée...


Pour l'affaire Lambiel, athlète et personnage hors norme, il ne fallait pas qu'il vienne faire de l'ombre à un quelconque fonctionnaire de la Ville de Genève...Par définition; ce qui vient d'ailleurs est tellement mieux et si enrichissant n'est-pas ?

Écrit par : Exprof | 14/06/2016

Ce qui est évident est que la France est devenue un Pays donneur de leçons, de morale mais sans avoir un fond palpable solide car elle voit avec "brio" la poussière dans l oeil de l autre et non pas la poutre dans le sien.

On est arrivé à un stade où la France ose s auto-proclamer le Pays des Droits de l homme 24/24 et 7/7 malgré ses alliances honteuses car elles sont contre nature avec les Emirs et les Rois du Golfe qui sont tellement frappantes et que sa vassalité aux EUA/Otan et l UE est aussi flagrante. Le Pouvoir de Sarkosy puis de Hollande ont livré la France en mini-jupe aux "grands" démocrates du golfe...La France en mini jupe se penche trop pour lécher les sandales (chahatas) des Emirs et des Rois précités, n appelle t on pas cela par les experts en expertologie du " Real Politik" ou plus vulgairement-parlant de la Prostitution de la vierge effarouchée qui hurle avec des cris d orfraie...?

Écrit par : Charles 05 | 14/06/2016

Monsieur Vieillard a vraisemblablement été bombardé de commentaires sur son blog, qu'il a censurés. Les miens en tous les cas. Je n'ai jamais compris qu'on n'assume pas la critique lorsqu'on lance des boulets.

Écrit par : Pierre Jenni | 14/06/2016

Le problème de la France est qu on dit d eux que les Français sont des râleurs, chose réductible, vulgaire et bête car il cache la m....au chat.

Oui, ils "râlent" en parlant comme au café du commerce avec une ou deux bières pour donner des leçons de morale farfelus:"" Mais bordel que fait la Police? Que fait le Président mou (qui se fout de la France puisqu il couche dans le coffre de la voiture-pilote qui dirige la France depuis qu il a eu le pouvoir en 2012 sous condition de céder le volant de cette voiture-pilote aux Multi Nationales, aux Gattazeries, à l Otan, à Washington, à Bruxelles, aux Emirs-Rois du Golfe"". Il a cédé le volant même avec plaisir donc sine quanone, il a bcp de chance d y revenir en 2017.)
Mais jamais un citoyen français ne "râlerait" pas en disant et moi, qu est ce que j ai fait sauf râler avec deux bières ? Rien. On a vu l Escroc Sarkosy faire la peau non pas à Khaddafi mais bel et bien la peau à la Libye et il revient en 2017. On a vu Hollande faire la peau à la Syrie, se taire sur le massacre des Yemenites pour vendre 2 à 3 Rafale, vendre une légion d Honneur aux Saoudiens, Légion d Honneur commandée et payée d avance...

N est elle pas "belle" la France avec sa politique surtout étrangère (ou étrange, très étrange? Quand on est mauvais , très mauvais et criminel à l extérieur on ne peut pas être un ange pour l Intérieur de la France. Hollande et Fabius, des portes-paroles des Terroristes!?Pauvre de toi la France!

Écrit par : Charles 05 | 15/06/2016

"n'a eu la décence de demander au personnage de quel droit il se permet de critiquer nos règles et lois et ce chez nous, sur notre sol. "

Tout simplement parce que ce monsieur se croit des droits sur notre territoire du fait des accords bilatéraux. C'est vrai qu'il suffisait pour lui rabattre son caquet de lui dire que charbonnier est maître chez lui. Je crois avoir compris que le directeur des sports à la ville est... français? Est-ce exact? Avez-vous déjà vu un étranger occuper un poste dans une administration française? Moi, jamais. Il est dans des conseils d'administration genevois publics ou semi-publics? Comment est-ce possible?

Écrit par : Johann | 25/06/2016

Les commentaires sont fermés.