30/05/2016

Obama à hiroshima : "il ne faut pas avoir peur de construire un monde sans armes nucléaires"

Rien que pour cette phrase, cet homme mériterait le prix Nobel de la paix pour les dix ans à venir, au moins. Mieux, je crois que l'homme est vraiment sincère. Je crois même que si cela devait se faire un jour, les USA seraient les premiers à se débarrasser de leurs armes nucléaires (pour autant que tous les autres fassent de même, bien évidemment, ce qui est normal).

Ceux qui me lisent se posent certainement déjà la question : où veut-il en venir, connaissant ce que je pense en général de ce pays et de ses dirigeants.

Ils ne se trompent pas.

Cette phrase, dans la bouche de celui qui l'a prononcée, explique à elle seule l'état du monde. Elle nous fait comprendre, quand on sait les motivations réelles des USA, de quelle manière ces gens arrivent à nous berner, tout le temps. Effectivement, à première vu, qui ne serait pas d'accord, de suite, d'éliminer les armes nucléaires dans le monde ? Seulement, très peu réfléchissent et essayent de voir au-delà du bout de leur nez. Effectivement (j'élimine d'emblée le virage humaniste et les sentiments d'amour et de fraternité qui se seraient emparés soudainement des dirigeants Yankees, car cela se serait su). Non, dans leur cas, il faut toujours se poser une seule et unique question : que gagneraient-ils si cela devait se produire ? Pour répondre immédiatement à cette question, prenons un seul exemple : imaginons un instant le cas où, exactement au même moment, USA et...Corée du Nord se débarrassent de leurs arsenaux nucléaires respectifs. Que perdraient les uns et...les autres d'un tel évènement ? Inutile de se précipiter en déclarant : eh bien, bon débarras, s'agissant du régime nord coréen. Ce ne fut qu'un exemple, pour illustrer le vrai cas.

Imaginons donc un monde où USA, Russie (de Poutine bien évidemment, cela va de soi), Chine, France, GB, Inde, Pakistan, Israël et...Corée du Nord (officiellement détenteurs de l'arme suprême) décident de détruire leurs armes nucléaires respectifs. La suprématie des USA, déjà assez grande, serait alors totale, absolue. Déjà extrêmement dangereux, inhumain, déréglé, inégalitaire et néfaste, un monde dans lequel les USA seraient "vraiment" les maîtres sera tout simplement invivable.

 

10:32 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

"Mieux, je crois que l'homme est vraiment sincère."

Je ne crois pas. Comment expliquer l'accroissement du budget militaire et la mise au point de nouvelles ogives nucléaires? Et le positionnement d'armes nucléaires en Allemagne. Il aurait pu mettre son véto. Il ne l'a pas fait. Bien au contraire. Il n'a même pas présenté d'excuse pour les crimes de guerre commis contre le Japon. Vous aviez mieux cerné sa personnalité ici:

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2016/05/11/obama-ce-farceur-276090.html

Écrit par : Johann | 30/05/2016

Mr Gowrié, vous avez eu la primauté de dire qu Obama est un farceur (et j ajouterais:si vous me le permettez; un farceur cynique et menteur ).

Toutes les grandes puissances mondiales ont chanté Halléluyia et Paix enfin établie sur la planète terre grâce à elles et depuis qu elles ont obtenu un accord (de force) avec l Iran qui n obtiendrait plus son "éventuelle, possible et peut être" sa première bombe militaire nucléaire. Tandis qu elles, ces grandes puissances inclus la Russie, elles ont 16'000 ogives nucléaires mais ça "c est rien, c est juste pour établir la paix dans le monde (blague à part!) tout en nous prenant pour des idiots du village.

Ni John Kerry ni son patron Obama ne présenterait pas des excuses à Hiroshima puisque les Putes de l info (AFP-ute, Reuters, Associated Press) nous ont dit que les deux yankees précités étaient très très émus, ça nous fend le coeur.

La bombe iranienne est "dangereuse, très dangereuse" mais pas celles au Pakistan ni en Isreal ( 3 à 300 ...qui sait..)ni chez le mou Hollande, un pro-terroriste ...etc..

Coluche disait:On est tous égaux mais il y a ceux qui sont plus égaux que des autres. Et l opinion publique mondiale est elle anesthésiée ou euthanasiée? je penche pour la 2ème.

Écrit par : Charles 05 | 30/05/2016

A propos de la "sincérité" du s. k. par drones interposés:

http://www.voltairenet.org/article192062.html

Écrit par : Johann | 31/05/2016

Je vous rejoins. N'avez-vous pas ressenti un peu d'ironie dans mes propos ? L'essentiel étant de démontrer ce qui se cache systématiquement derrière ces déclarations : "...Cette phrase, dans la bouche de celui qui l'a prononcée, explique à elle seule l'état du monde. Elle nous fait comprendre, quand on sait les motivations réelles des USA, de quelle manière ces gens arrivent à nous berner, tout le temps".

Écrit par : Jean Gowrié | 31/05/2016

Les commentaires sont fermés.