20/04/2016

Ruquier, Moix, Salamé et les autres

Moix est un "chroniqueur" chez Ruquier. Il passe son temps à essayer d'imiter Baffie en lançant des vannes et en faisant des jeux de mots. Il y de cela quelques temps, celui que Michel Onfray conseillait de pas s'essayer à la pensée et de se contenter de ses écrits, s'est fendu d'une diatribe d'une violence rare et, surtout, d'une vulgarité peu commune, à l'endroit de la Suisse, coupable, selon lui, d'avoir enfermé son "ami" Polansky dans le luxueux chalet que ce dernier possède dans nos Alpes.

Voici quelques passage de ce chef d’œuvre du minable, de celui qui demandait à ce que l'on interdise aux parents d'élever leurs enfants biologiques.

"Roman Polanski restera emprisonné en Suisse : c’est la Suisse la prison. C’est la Suisse le bourreau. C’est la Suisse la sentence. C’est la Suisse la trahison. C’est la Suisse la haine et la revanche et la vengeance. Parce que la Suisse n’est pas un pays : la Suisse n’est rien. La Suisse n’existe qu’en détruisant. En neutralisant. Ce n’est pas un pays neutre, non : c’est un pays qui neutralise. Très joli pays qui, pendant la guerre, voyant qu’un peu trop de juifs venaient étrangement faire du tourisme en ses montagnes, a demandé à ce que fût apposé sur les passeports le « J » de Juden. La Suisse n’est pas un pays neutre : c’est un non-pays vendu".

Et, un peu plus loin :

"La Suisse n’existe pas : pour exister, elle est obligée de faire dans le sale, dans le crade, dans le porno. La Suisse est un pays pornographique" (...) C’est un pays qui se vend sans cesse au plus offrant. Qui courbe incessamment l’échine devant le plus fort. C’est un pays qui fait basculer les choses vers le plus dictateur, le plus violent, le plus menaçant. La Suisse ne se donne même pas, comme le feraient des salopes ordinaires : la Suisse se prête au plus fort. Elle prête sa soumission. C’est une pute".

Et c'est Yann Moix, un citoyen...Français qui écrit cela.

C'est un habitant du pays du "Maréchal", pays de la déportation, de Drancy et de tout le reste, qui s'indigne de l'apposition par la Suisse du "J" sur le passeport de juifs venus "faire du tourisme" dans ses montagnes. Vichy, comme chacun le sait, fut un lieu de villégiature où les juifs français passaient de superbes moments entre détente, cures reposantes et repas gastronomiques.

"C'est une pute", dit-il. Et c'est toujours un Français qui écrit cela. C'est un citoyen du pays qui a pour amis (très intimes) l'Arabie Saoudite, le Qatar et autres joyeusetés du genre qui reproche à la Suisse de se soumettre au plus offrant. C'est le concitoyens d'un certain Laurent Fabius (le Front Al Nosra fait du bon boulot sur le terrain) qui traite la Suisse de pute. Le citoyen du pays qui, au prix de 3 milliards de dollars (payés par les Saoudiens pour que la France "arme" le Liban) estime que ses amis sont les gens du Golfe et les "rebelles" du Front al Nosra et que ses ennemis sont les Russes.

Elle se sous-loue. Elle fait des offres. Elle écarte les jambes quand viennent à passer un officier nazi, ou une très grande puissance comme, par exemple, aujourd’hui, nos amis les Etats-Unis.

Je me mets sérieusement à douter. Pensait-il vraiment à la Suisse quand il a écrit cela ? Ainsi, c'est un Français qui s'offusque de la soumission de la Suisse aux ordres de nos amis...les États-Unis ? "Elle écarte les jambes quand passe un officier nazi" ? j'ai beau lire et relire les archives de la deuxième guerre mondiale, je n'ai pas réussi à trouver trace du passage d'officiers nazis dans nos contrées. En revanche, les Français semblent avoir beaucoup à dire en terme de parties de jambes en l'air, en compagnie de leurs amis de la Gestapo, des SS, etc., de 1940 à 1945.

 

 

 

 

11:18 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Consacrer ne serait-ce qu'une ligne à ce personnage aussi triste que lamentable, c'est déjà trop ! Moix se croit penseur, chroniqueur, analyste et j'en passe mais il n'est que le pâle reflet de sa bassesse et de sa noirceur. Il mérite le mépris, le silence ou - comme l'a fait Sébastien récemment - qu'on lui rue dans les plumes et ça il n'aime pas , le pôvre petit.

Écrit par : uranus2011 | 20/04/2016

"Moix est un "chroniqueur" chez Ruquier."
Cela devrait se passer de commentaire, mais les téléspectateurs étant ce qu'ils sont (devenus) grâce à "la machine à décerveler", comme le disait l'autre, vous faites oeuvre utile.

Écrit par : Mère-Grand | 20/04/2016

"à "la machine à décerveler", comme le disait l'autre, vous faites oeuvre utile""

C est oeuvre utile ou idiots utiles (=obsolescence programmée)comme les Terroristes Al Nosra/Daech/Saoudie/Qatar/Hollande et Sarkosy qui ont plongé la France dans la m....

Écrit par : Charles 05 | 20/04/2016

Est ce que Moix/Ruquier/Salamé diraient ils un jour:"C est François Sarkosy puis Nicolas Hollande qui ont livré la France en Mini-Jupe et qui penche trop pour lècher non pas les bottes mais bel et bien les sandales (chahatas) des Cheikhs chèques et que la France avait tissée de salliances contre nature avec eux? Puisque le but du "Gros" et de l autre "qui a l air d un cocaïno-man" est de se faire sponsoriser leusr acmappgne sprfésidentielles (Libye-sarkosy) et de vendre quelques Rafale ou que "le Gros" aille "donner" 1 milliard d Euros à la Jordanie ou 100 millions à l Egypte (est ce du Budget branlant de la France ou du budget alloué par les salfos(=-Saoud0-Qataris) et passant par le Gros...?)

Écrit par : Charles 05 | 21/04/2016

aucune surprise d'un Moix qui avait fait sa diatribe anti-suisse


à l'époque des cris d'orfraie de maires de communes frontalières genevoises, tous debout derrière "les suisses tous xénophobes donc racistes", le vent en poupe lors des votations MCG (Genève) et Ecopop (contre l'immigration de masse)

ne suis pas assez maso pour me coltiner les émissions de (& enrichir) L Ruquier,

les dialogues impossibles avec invités non-stop interrompus pour le bien.être de l'égo des 3 :

Ruquier et ses cataractes de rires forcés
Moix & ses plaigneureries sans fin
Salamé & ses logorrhées imposées

un imbuvable trio aux performances laminées dans 1 volonté de consensus au service de leurs égos respectifs

Salamé est cette chroniqueuse franco-libanaise, à l'intelligence bouffée par son ambition carriériste dans le cercle restreint du parisien franco-français

qui face à Hollande s'est donnée sans ambages à son addiction: "non, mais c'est une plaisanterie!" - vite faire le buzz, après avoir mis un pied dans "le système" à la sauce Taubira-Audrey Pulvar: "je suis issue de minorité donc victime de racisme donc soit vous m'approuvez soit vous êtes mon ennemi"

ce qui est choquant chez Ruquier, sont ses invités-prétextes, les montages & détournements d'idéologies, de faits d'actu, de politiques et de situations

visiblement mis en situation pour nourrir un complexe identitaire

Écrit par : divergente | 21/04/2016

C est pour quand qu on pourrait distinguer entre la France et le Gouvernement français du "Gros" ou de celui qui a "l air d un cocaïno-man Nicolas"

Écrit par : Binji | 21/04/2016

Wikipedia :

"Il crée la polémique le 1er février 2010 en publiant un extrait de son prochain livre La Meute dans La Règle du Jeu sous le titre « J’aime Polanski et je hais la Suisse »43, en traitant la Suisse de « pute », de « Gestapoland » et de « pays inutile », « nul » et « fondamentalement antisémite », puis un jour plus tard dans le journal Le Matin ses citoyens de « mous salauds44 ». En date du 2 février 2010, le texte est retiré du site à la demande de l'auteur45. La presse francophone de Belgique46 et de France47 commence à relater l'information et l'ambassade de France en Suisse diffuse un communiqué de presse se désolidarisant de l'auteur en estimant à propos de l'ouvrage : « […] on peut à bon droit penser qu’il eût mieux valu qu’il ne parût point48 ».

D'abord ami et admirateur de Marc-Édouard Nabe, il rompt avec lui en 2007 en considérant qu'il est devenu antisémite49.

Fin 2010, il apparaît comme un des signataires d'une pétition pour l'abrogation de la loi Gayssot aux côtés de Robert Faurisson, Dieudonné et de militants d'extrême droite, initiative également soutenue par Noam Chomsky5"

Le parcours d'un cinglé extrémiste...

Écrit par : Géo | 22/04/2016

Les commentaires sont fermés.