14/03/2016

Vous avez dit "migrants" ?

Ce billet pourrait presque être la suite logique du précédent, s'agissant du volet réservé au traitement "médiatique" de certains évènements/nouvelles. De même qu'aucune question sérieuse ne fut posée s'agissant des fameuses fiches des combattants de l’État Islamique, la nouvelle concernant le "retour" au pays de certains "réfugiés" a été relatée comme ça, sans que "l'excellent" David ne pose la moindre question sur le décalage énorme entre ce que lui et ses confrères nous racontent à longueur de journée et la réalité qui éclate à l'occasion de ce "reportage".

Nous découvrons ainsi que, à partir de 26' 22", que "le rêve d'une vie meilleure se brise sur la réalité...". Vie meilleure ? Nous qui croyions qu'il s'agissait uniquement et surtout de...sauver sa vie ! De fuir l’État Islamique pour certains et les tyrans sur place, pour d'autres !

Mais passons.

26' 35" : "ce qu'on sait moins, c'est qu'un mouvement inverse est enclenché et accéléré ces derniers temps...". Ah bon ? Pourquoi ?

Le meilleur est à venir.

"Des centaines d'hommes et de femmes retournent chez eux, en avion...". Chez eux ? Là où ils risquent la mort ? Chez l’État Islamique et les tyrans ?

Vient ensuite le "sujet", tourné dans un centre de "réfugiés" en Allemagne. La "journaliste", encore une, nous y parle que "depuis quelques semaines, ce sont toujours les mêmes images". On y voit des femmes et des hommes demandant aux responsables de leur redonner leurs passeports pour qu'ils rentrent chez eux. Dès le minute 27' 29", on voit le cas d'une famille de cinq personnes, père, mère et trois enfants, arrivés en Allemagne il y a deux mois et qui veut maintenant repartir dans l'autre sens. "Ils se disent déçus de leur statut de réfugiés". A 28' 15", le Monsieur nous dit être venu "parce qu'il a vu les belles photos d'ici, envoyées par des Irakiens venus avant lui". "Ils disaient qu'on pouvait toucher 2'000 euros en travaillant chez BMW". Etc, etc.

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/j...

Celles et ceux, aveuglés par un dogmatisme faussement humanitaire, ne voient rien de tout cela et n'arrivent qu'à faire le jeu de ceux-là mêmes qu'ils dénoncent, les qualifiant systématiquement qu'extrémistes. Ils ne voient même pas que les premières victimes de cette évolution sont les "vrais" réfugiés eux-mêmes. Ils ne comprennent pas que l'Histoire ainsi que la vie de tous les jours nous apprennent que les retours de bâtons sont très souvent bien plus douloureux.

Le reste, je le laisse à l'appréciation de chacun.

 

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (17)

Commentaires

Mais s'ils repartent sur qui les bobos vont déverser leur excédent de compassion ? Pas sur ceux qui en ont besoin chez nous, c'est pas assez exotique.

Écrit par : norbert maendly | 14/03/2016

Et billets d'avion payés par l'État allemand pour 5 personnes et un "pécule" de 1700 Euros... Il n'y a pas la guerre à Erbil. Idem dans le sud de l'Irak et l'ouest de la Syrie.

Écrit par : Charles | 14/03/2016

Et bien sur comme toujours aucune personne ne travaille dans le domaine. Donc on a droit à des pleurnicheries socialo-communiste... oui j'ai bien dit chialerie socialo-communiste...on pleure de la meme manière

Écrit par : plumenoire | 14/03/2016

On sait pertinemment que ceux qui travaillent dans le domaine, pleurnichent à longueur de journée pas pour les requérants, mais pour garder leur bon job bien payés par les contribuables. (les budgets sont sans fonds)
Pour tout dire les fameux qui travaillent dans le domaine, s'il le faisait pour nos gens démunis devraient certainement avoir des salaires plus bas. C'est pas possible autrement!

Écrit par : Corélande | 14/03/2016

N attendons nous pas à une 2ème nouvelle vague d immigrants vers l Europe non pas venus majoritairement de la Syrie ( c est ce qu on nous dit!) et qu on étiquette comme sur d autres blogs du blog.tdg.ch comme des gens qui se "mouchent avec nos rideaux" ? Sinon,d autres immigrants ne venant pas de la Syrie d origine sémite et arabe et considérés comme des demeurés et/ou ressemblant à l homme de Niederthal?

C est pour quand que cette 2ème vague comportera, cette fois-ci, des kurdes et des turcs où chez eux les droits de l homme ne valent plus un clou rouillé ou qu une guerre les a touchés avec la chasse à l homme comme règle comme ça était le cas en Syrie depuis bientôt 5 ans!

L essentiel est que l Occident surtout l Europe, la Suisse incluse, soit "content avec un satisfecit" de leur stratégie "là bas"..

Écrit par : Charles 05 | 14/03/2016

120'000 qui vont débarquer. Ce n'est pas que le SEM "craint une explosion des demandeurs d'asile, c'est qu'il informe déjà de ce qui va débarquer avec le consentement de nos autorités.
Et à court terme, grâce aux regroupements familiaux ce sera 1 million. Bingo en une-deux années + 12% d'habitants....
Et vous comprendrez alors pourquoi depuis 4 ou 5 ans ça construit de partout et que le canton de vaud, selon mme de quattro attend 184'000 nouveaux arrivants!

Si ça ce n'est pas une invasion programmée et planifiée par nos élites!
A moi la peur!

Écrit par : Corélande | 15/03/2016

@Corélande
Je vous rejoins dans votre analyse que ladite invasion est programmée mais non pas et nullement par les "migrants":
1--Il faut vider la région du proche orient de ses populations selon le plan américain de re-modéler le proche orient voire de le balkaniser(saucissonner) ce que Berzinski(j ai horreur de savoir ou d écrire juste son nom) de la théorie macabre du Choc ( et non pas le Dialogue) des Civilisations. Bien entendu, ce "vidage" ne déplaît nullement et bien au contraire ni à la Saoudie-Qatar, ni à la Turquie ni à Israel non plus.
2--Main d oeuvre, jeune, bien formée, bon marché et qui remontera le vieillisement de l Europe et inversera la courbe démographique descendante. Si cette main d oeuvre créerait une concurrence avec les citoyens indigénes, tant mieux tant que le Patron est toujours content et la classe pauvre ou moyenne actuelle peuvent "crever la bouche ouverte", on s en fiche tant que les Gds patrons resteraient contents et encore plus riches sur le dos des leurs propres citoyens ou ces "casse-pieds " de Migrants...En Suisse, ces migrants seraient bien moins chers que les Frontaliers!!
3-Pour les raisons précitées: L Occident encourage à foutre le feu dans la Région (Al Nosra fait du bon boulot en Syrie selon l escroc M. Fabius et entre les Terroristes et Assad, l autre, M. Hollande n avait que ce choix entre ces deux, disait il, alors il a choisi et entre les deux "les Rebelles modérés c a d des Gentils Terroristes et doux coupeurs de tête, Daech est mieux que l Iran en Syrie disait le ministre de la défense d Israel le 16.01.2016)

Alors....

Écrit par : Charles 05 | 15/03/2016

@Corléande

Ne confondez pas politicien et travailleurs.
"120'000 qui vont débarquer. Ce n'est pas que le SEM "craint une explosion des demandeurs d'asile, c'est qu'il informe déjà de ce qui va débarquer avec le consentement de nos autorités.
Et à court terme, grâce aux regroupements familiaux ce sera 1 million. Bingo en une-deux années + 12% d'habitants..."

Alors là vous avez fait un calcul à la Corto. Corto avait déclaré que chaque habitant de Genève donnait plus de 5000.- par mois. En faisant un rapide calcul on avait tout de suite vu que ce n'était que affabulation.
Il se trouv que vous avez tout faux! 120'000 qui font une demande d'asile ce n'est pas 120 000 personnes qui restent.
Comme je vois que vous n'etes que tres peu au courant avec les procédures je vais vous aiguiller. IL faut savoir que dans le lot il y a un ribambelle de personne qui sont des cas Dublin. Ce qui veut dire qu'ils ont fait une première demande dans un pays européen et que c'est à lui de statuer. Inutile de dire qu'il n'y a pas de renvoi c'est un fait. On a eu encore un cas dans les journaux fin de semaine dernières.
Ensuite, il y a une autre chose qu'il faut prendre en compte. Très peu obtienne le statut de réfugié. La plupart obtienne un permis F (qui est provisoire) et certain le permis B réfugiés (beaucoup plus rare).
Ensuite il y a une autre proportion non négligable qui va disparaitre des dispositif. (retour au pays, changement de pays ou passage dans la criminalité)
Dans l'absolu la semaine dernipre une haute responsable de l'asile a déclaré que sur 50 000 personns arrivant, c'est environ 1000 à 1200 personnes qui restent sur le territoire. On pourrait contredire ces chiffres mais sur quelle base ? Les seules bases exposées sont "j'ai lu dans les journaux, j'ai vu de mes yeux etc..." mais aucun ne donne de chiffre concret. Faite la différence entre l'accueil de personne (qui est transitoire) et les gens qui reste en définitive. Votre chiffre avancé est de 1000% et par conséquent irréaliste. Les pleunicheie sociaux-communiste que l'on peut rebaptisé chialerie libéraux-capitaliste est exactement la meme. Les uns ont peur de perdre plus d'argent les autres veulent accueillir tout le monde.
Par contre personne ne se dit, si mon pays vend moins de bombe j'aurai peut etre moins de sang sur les mains. Des gens de la branche qui explique la réalité est nécessaire et pas pour la conservation de mon job. De toute manière qui le fera ? il y a trop peu de personne volontaire pour faire ce que je fais...et après il y a ceux qui sont CAPABLES, la j'en doute aussi fortement.
L'invasion ? l'Europe s'y est mis tout seul...il aurait été préférable de gueuler en amont sur l'intervention Libyenne que de chialer aujourd'hui...Pour ma part aucune pression ce problème européen ne sera bientot plus le mien.

Écrit par : plumenoire | 15/03/2016

Conclusion plumenoire; en 2005 il fallait suivre l'UDC qui avait prôné le non à Schengen! Et d'une.
D'autre part, vous savez pertinemment qu'il y a une faune de clandestin que les services sociaux connaissent et acceptent de les aider d'une manière ou d'une autre! Ceux-là sont encore ignorés des statistiques. Et de deux!

Pour ce qui est des accords de Dublin, il y a 2 portes qui se ferment alternativement : celle du premier pays qui refuse de reprendre son "cas" et
l'autre quand c'est la dite personne qui refuse de repartir; le cas récent dans la presse! Et de trois!

Pour ce qui est de refuser de vendre des armes, à la base je suis d'accord avec vous, mais c'est un pet dans l'eau, car c'est au niveau mondiale qu'il
faut régler ce problème. Je doute que la petite Suisse qui se montre déjà tellement vertueuse, ait un quelconque effet, si elle faisait ce premier pas!

Et pour vous dire que je sais de quoi je parle; je sais qu'en allant dans un centre d'accueil, vous rencontrer des gens, très sympa parfois je le reconnais! Le lendemain vous y retourner à 8h. et ces gens ne sont plus là;
la police est venue à 6h. du matin a embarqué tout ceux qu'elle devait, toutes leurs affaires et ils sont déjà dans un avion 2h. plus tard.
C'est hard comme procédé, mais c'est pour éviter toute "évasion" dès lors que l'information serait parvenue à eux ou au directeur!

Sachez-là que les policiers font aussi ce sale boulot, et que pour eux c'est des sacrés vilains moments à passer, parfois.

Donc la solution ou l'esquisse de solution est en amont! Nos autorités n'auraient jamais dû signer des accords qui avaient clairement des effets pervers! (donc il faut les dénoncer) Il a fallu à peine 10 ans pour que cela soit devenu une évidence et largement aux détriments des populations autochtones. (rien qu'à voir les dégâts sur NOS plus démunis en raison d'une baisse de 20% minimum des aides sociales).

Car vous vous parlez pour votre "paroisse" mais allez voir ce qui se passe pour les âgés dans les immeubles où ils sont débordés par les migrants-tous-horizons-confondus. Les problèmes immenses dans les classes d'école où les maitresses sont complètement dépassées par tous ces enfants qui parlent autant de langues différentes! Et les policiers qui sont des pères ou mères et qui se retrouvent les matins à 6h à embarquer des enfants endormis ou pleurant de peur devant eux qui sont venus faire ce si sale boulot sous l'autorité de nos dirigeants qui n'ont pas su prendre les bonnes décisions en temps et en heures.

Et pour conclure en revenant sur mon calcul, vous savez pertinemment qu'en gros c'est vrai. Car le rouleau compresseur qu'est ce fameux regroupement familial se déroule sur une période de 3 ans. Alors n'oubliez pas dans le calcul d'y mettre déjà ceux qui sont là, tiens encore là, car depuis 3 ans ils ont ont fait venir une bonne dizaine de personnes chacun. (même les cousins profitent de ce regroupement familial....?!? et ils ne sont plus dans les statistiques requérants; ils sont sous le régime des autorisations provisoires....un comble!)

Écrit par : Corélande | 16/03/2016

"Conclusion plumenoire; en 2005 il fallait suivre l'UDC qui avait prôné le non à Schengen! Et d'une.
D'autre part, vous savez pertinemment qu'il y a une faune de clandestin que les services sociaux connaissent et acceptent de les aider d'une manière ou d'une autre! Ceux-là sont encore ignorés des statistiques. Et de deux!"

Schengen est un autre débat!
Par contre ce que vous dites est totalement faux et de plus je décèle déjà un terme qui pour vous veut dire quelque chose mais qui juridiquement n'est pas la meme chose. Qu'est-ce qu'un clandestin ? on dira que c'est un tranger sans papier, soit l'appellation ETSP. Le statut ETSP est un statut existant uniquement à Genève. Les ETSP sont des gens qui sont déclaré sur le canton et qui la majeur partie du temps travail, non pas au noir, mais au gris. Donc ils cotisent à l'AVS tout en ayant souvent un salaire ne respectant les normes salariale. Ceux-ci, s'ils le désirent peuve se faire déclarer en tant que tel. Sauf qu'une évaluation aura lieu sur leur avoirs. On assiste pas les gens comme vous l'entendez. Les gens qui trouvent ce controle contraignant retourne dans la clandestinité et continueront à travailler de leur coté. Ce n'est pas les gens qui dérangent le plus. Mieux encore la majorité sont totalement intégré.
De là on partira sur l'autre catégorie de clandestin, ceux qui ont quitté le dispositif. Pour eux la réponse est simple. Tu ne coopères pas tu n'as droit à rien du tout.

"Pour ce qui est des accords de Dublin, il y a 2 portes qui se ferment alternativement : celle du premier pays qui refuse de reprendre son "cas" et
l'autre quand c'est la dite personne qui refuse de repartir; le cas récent dans la presse! Et de trois!"

Le refus des certains pays est existant mais pas seulement. Il y a des pays ou l'on ne peut plus renvoyer des gens du fait de leur situation. Bruxelles infligent des amendes si on outrepasse cette décision. De plus les cas de refus sont beaucoup plus rare. Pourquoi ? tout simplement si personne ne partait je n'aurai pas de tournus dans mon portefeuille et de plus on aurait assisté à une recrudescence d'engagement d'aprps vos propos. 120 000 pesronnes à géré quand en moyenne une personne en gère 200.

"Et pour vous dire que je sais de quoi je parle; je sais qu'en allant dans un centre d'accueil, vous rencontrer des gens, très sympa parfois je le reconnais! Le lendemain vous y retourner à 8h. et ces gens ne sont plus là;
la police est venue à 6h. du matin a embarqué tout ceux qu'elle devait, toutes leurs affaires et ils sont déjà dans un avion 2h. plus tard.
C'est hard comme procédé, mais c'est pour éviter toute "évasion" dès lors que l'information serait parvenue à eux ou au directeur!"

Au moins vous reconnaissez que tous les gens ne sont pas les memes. Si je peux me permettre au niveau des départs, il y a un service qui s'occupe de faire le tampon avec la police. Le but recherché n'est pas de prévenir l'évasion mais de faire en sorte que cela se passe bien. Imaginez qu'il y a souvent des enfants.

La police je travaille avec, parce que je suis bien obligé. Autant ils peuvent etre utile autant ils peuvent me rajouter tu travailles. Exemple un requérant à 300.- sur lui pour manger pour le mois, il arrive que certain se faisant controlé par la police ont leur argent réquisitionné et rendu uniquement si on donne une copie de la preuve qu'ils sont bien reçu cet argent. Plutot hard quand on vit le jour le jour. Mais il est clair que ce n'est pas facile pour eux tous les jours. Leur grops problème est du a une institution policière pas adapté aux problème du 21ème siècle et pour cela uniquement je les plainds.
"Donc la solution ou l'esquisse de solution est en amont! Nos autorités n'auraient jamais dû signer des accords qui avaient clairement des effets pervers! (donc il faut les dénoncer) Il a fallu à peine 10 ans pour que cela soit devenu une évidence et largement aux détriments des populations autochtones. (rien qu'à voir les dégâts sur NOS plus démunis en raison d'une baisse de 20% minimum des aides sociales)."
Obligé de dire que cela n'aurait rien changé. La baisse de 20% était déjà dans les bacs avant les problèmes syriens. (j'ai pu le constater en travaillant à l'époque dans un autre service sociale) Les migrants sont une excuse à ce niveau. Et au contraire de ce que vous avancez, en terme de gestion de crise le problème actuellement aurait pu etre mieux résorbé si justement l'UDC n'avait pris des mauvaises décisions. L'admin Blocher a fait de la sacré merde administrativement pendant des années.

"Car vous vous parlez pour votre "paroisse" mais allez voir ce qui se passe pour les âgés dans les immeubles où ils sont débordés par les migrants-tous-horizons-confondus. Les problèmes immenses dans les classes d'école où les maitresses sont complètement dépassées par tous ces enfants qui parlent autant de langues différentes! Et les policiers qui sont des pères ou mères et qui se retrouvent les matins à 6h à embarquer des enfants endormis ou pleurant de peur devant eux qui sont venus faire ce si sale boulot sous l'autorité de nos dirigeants qui n'ont pas su prendre les bonnes décisions en temps et en heures."

Sachez que je n'ai deja pas de paroisse. Je fais partie des personnes qui disent ce qu'ils ont à dire sans en avoir peur ou de me mettre a dos des quelconque supérieur. Si je me permets de me positionner aujourd'hui ce n'est pas au bout d'une année d'expérience mais au bout d'un certain et d'avoir constaté JOUR après JOUR ce qui ne fonctionnait pas, ce qui fonctionne et surtout la position politique qui se fout réellement de ce que la population pense. En fait tant que l'on se déchire entre nous en rejetant la faute sur les migrants, on préserve des magistrats qui nous ont prouvé leur imcompétene. Maudet n'était-il pas magistrat responsable à la mort d'Adeline ? oui...l'a t on reconduit ? Oui!

"Et pour conclure en revenant sur mon calcul, vous savez pertinemment qu'en gros c'est vrai. Car le rouleau compresseur qu'est ce fameux regroupement familial se déroule sur une période de 3 ans. Alors n'oubliez pas dans le calcul d'y mettre déjà ceux qui sont là, tiens encore là, car depuis 3 ans ils ont ont fait venir une bonne dizaine de personnes chacun. (même les cousins profitent de ce regroupement familial....?!? et ils ne sont plus dans les statistiques requérants; ils sont sous le régime des autorisations provisoires....un comble!)"

je suis obligé de dire non. Pour la raison la plus simple. Entre ce que vous lisez dans les journaux et les décision que je reçois de Berne, cela n'a rien avoir. Tout s'est durci. C'est aussi oublié une masse de personne qui partent. Des regroupements ont ne les donne pas comme cela. je suis actuellement sur un dossier d'une dame qui travaille (donc indépendante) qui a son fils resté au pays. Il n'obtiendra pas son permis et l'autorisation comme cela. Pour certain ce sera jamais et d'autre se sera peut etre dans 8 ans (j'ai eu un cas).
Lorsque vous dites que les gens ramènes des dizaines de personnes on croit entendre la meme exagération socialiste française qui dit qu'il y a des milliers de savant dans les migrants (il y a effectivement des gens qui ont fait des études supérieurs). Les seuls regroupement familiaux qui sont le plus fréquents se sont les enfants le reste de la famille c'est beaucoup plus coton.

La famille directe (femme ou mari et enfant) peuvent avoir un permis provisoire (ce qui veut dire qu'il y a une limite de temps). Par contre les demandes de cousins peuvent faciliter un rapprochement physique dans le canton mais n'assure en aucun cas un permis. J'ai pu le voir suite à une séparation entre un homme et une femme. Madame a tout perdu à ce niveau.
Votre calcul ne prend pas en compte les retours, les plans d'aide au retour, aux saison (hiver et été la situation change) et enfin les départs volontaires pour un autre pays.
A l'heure actuelle la proportion d'étranger la plus nombreuse en Suisse est d'origine européenne (soit près de 2'000'000) la masse migratoire quant a elle n'est pas aussi énorme, ce qui m'avait fortement surpris en découvrant ces chiffres.
Bref ceci a pour but d'expliquer ce qui se passe concrètement. Je ne prends pas position a dire qu'il faut faire ceci ou cela. Par contre je me dois de rectifier lorsque l'on dit des choses totalement fausse. La dernière en date que j'ai vu, c'est qu'il semblerait que les requérants ne paient pas d'impot. Sachez que pendant 10 ans ils sont taxés sur leur travail à hauteur de 10%. Donc en fait les migrants malgré ce que l'on dit, participe à des recettes fiscales dans notre pays. Une certaine utilité face à ceux qui s'évade fiscalement.

Écrit par : plumenoire | 16/03/2016

@plumenoire
C'est trompeur de dire que Schengen est un autre débat. Schengen est un des paramètres important de cet imbroglio qu'est devenu l'asile en Suisse et en UE. Sans ces accords nous aurions beaucoup plus de facilités à gérer et repérer les mouvements de tous ces clandestins et illégaux sur le territoire européen.

Dublin idem, tous les pays européens sont maintenant débordés et de fait ne jouent plus "le jeu" des accords qu'ils ont signés.

La police fait son job et vous le vôtre, point! Moi ce que je constate sur le terrain, c'est qu'il est facile de parler avec les policiers, voire les gardes-frontières de toute la problématique de l'asile, alors qu'avec les assistants sociaux c'est tout le contraire.

Pour le regroupement familial, je sais très bien de quoi je parle, et surtout actuellement je revois passer les mêmes dossiers (déclarations d'impôts). Les regroupements de la première vagues (balkans) ne sont mêmes pas insérer, ils sont un très grand nombre encore à notre charge; AI, PC complémentaires, aides sociales, subventions des primes maladies, aides cantonales aux logements, pas d'impôts!
Et je me retrouve face à NOS ANCIENS à qui nous enlevons le pain de la bouche, parce que Suisses de lignée, à qui on supprime les subventions d'assurance maladie en ayant abaissés les barèmes, et ils paient des impôts par dessus le marché! (certes peu, mais cela représente une rente annuelle).

Et bizarrement les autres non insérés eux obtiennent encore l'exonération des primes maladies.
Puisque vous êtes bien placé, dites-nous qui paie les primes d'assurance maladie de base de tous ces nouveaux arrivants que vous soutenez et qui sont sur notre territoire et doivent donc obligatoirement être assurés....et payer des primes mensuelles?

Écrit par : Corélande | 17/03/2016

Pourquoi ne pas traiter le problème des "migrants" à la source, en Syrie par exemple au lieu de le traiter en Chypre, Grèce, chez Merkel et au Calais chez l Escroc Hollande ou chez le nazillon Erdogan candidat à l UE?

Avant 2011, les syriens ne voulaient nullement entendre parler de quitter leur pays. Et pourquoi donc, ils veulent la quitter dès 2014 et surtout en 2015-2016?

Question 1-Ne faut il pas que l "Occident" contribue sérieusement à liquider Daech et Al Nosra/Al Qayda et ne pas faire semblant de l éradiquer même si pour Al Nosra, elle a été saluée comme faisant" du bon boulot" en Syrie par l actuel Président du Conseil de la Constitution Française, M. Fabius et ancien-ex-ministre des Affaires Etranges français?

Q2-Pourquoi ne pas re-habiliter le Pouvoir en Syrie en la Personne autant du Président Assad qu un Gvt multicolore dit de transition et tous les deux choisis ou pas et exclusivement par les Syriens et personne d autres? Pour M. Assad, il a beaucoup de défauts certes mais il a aussi beaucoup d avantages qu on le veuille ou non. Ceux sont les Syriens qui le disent plus en bien qu en mal. En Europe, nous sommes très mal informés à cause des "Ministères" (=les mé(r)dias)et via la propagande mensongère, la vérité et l histoire falsifiées et ré-écrites par les USA, l Otan et la France pays devenu pro-terroriste au moins depuis 2011?

Écrit par : Jean Luc | 17/03/2016

Enfin on a attrapé, en Belgique, le Cerveau de l attentat odieux du Bataclan à Paris en novembre 2015.

Que nous dit on sur lui? Venant de la Syrie!!Comment donc est il venu de la Syrie? Il est venu d Europe, non? Et qu a t elle à faire la Syrie dans cette affaire? C est un Citoyen Belgo-français (sauf erreur) qui a été mal éduqué à l Ecole de ces deux pays. Il a rejoint les rangs de Daech en Irak et en Syrie. Et que fait elle la France et la Belgique pour Daech: faire semblant de l éradiquer en Syrie voire même leur larguer des armes et des vivres.

Il n y a que le Gvt Syrien (dit d "Assad")et l Armée Russe qui avaient lancé sérieusement le nettoyage de Daech qui est soutenu par son vivier, la Saoudie. De même pour Al Nosra/Al Qayda (et je dis bien Al Qayda vomis, semble t il, par les USA et la France, sans blague!). Cette Al Nosra/Al Qayda "qui fait du bon boulot en Syrie" selon le Président actuel du Conseil Constitutionnel Français, M. l Escroc d Etat Fabius ou ex-ministre des affaires étranges français. Alors!

Tiens, au sujet du vivier de Daech, la Saoudie, son ministre de l intérieur, dit le boucher, vient de recevoir la Légion D Honneur par les mains de M.Hollande, pardon il ne l a pas reçue mais bel et bien qu il l a achetée, nuance...

Écrit par : Charles 05 | 18/03/2016

@Corleande C'est trompeur de dire que Schengen est un autre débat. Schengen est un des paramètres important de cet imbroglio qu'est devenu l'asile en Suisse et en UE. Sans ces accords nous aurions beaucoup plus de facilités à gérer et repérer les mouvements de tous ces clandestins et illégaux sur le territoire européen.

Schengen date des années 80 c'est pour cela que je vous dis que c'est un autre débat. C'est un autre débat dans la forme que je vous explique qu'est-ce qui se passe sur le terrain.

"Dublin idem, tous les pays européens sont maintenant débordés et de fait ne jouent plus "le jeu" des accords qu'ils ont signés."


"La police fait son job et vous le vôtre, point! Moi ce que je constate sur le terrain, c'est qu'il est facile de parler avec les policiers, voire les gardes-frontières de toute la problématique de l'asile, alors qu'avec les assistants sociaux c'est tout le contraire."

La police a une vision de ce qui se passe mais dans les faits non. Vous vous parlez d'intégration ? je donne un exemple qu'un policier ne vous aura pas donner.

Une famille arrive dans les années 2000 en Suisse. Donc première chose on les insère. Cours de français plus travail dans un atelier pour réparer des vélo. Le fils ainé suit ce cursus. Son maitre de stage commence avec lui le projet de se contruire un vélo à partir de partie de vélo jeté. Le vélo réalisé, le jeune l'utilise jusqu'a un fameux soir. Un controle de police et une demande de la part des autorités, il faut produire la preuve d'achat. (cela m'est d'ailleurs arrivé, ce qui est ma faute j'aurai me blanchir la peau)
Le vélo est confisqué malgré : le téléphone du maitre de stage, de l'assistant sociale.
Depuis cet événement le jeune a pété les plombs (je ne sais pas ce qu'il en est c'était y a quelques années) s'est mis à voler bref...à avoir une réaction de haine...
Vous voulez parler intégration et police voila ce que l'on peut voir comme situation réelle.

Ce que vous voyez passer est un fait sauf qu'ayant mes ordres de Berne est étant un peu plus au fait de la réalité je sais de quoi je parle. C'est comme en ce moment, je vous ai vu tirer la sonnette d'alarme sur des chiffres que memes les experts en migration on du mal encore à dire ce qu'il en est. Alors ce n'est pas vos propos repris par la TDG que je vais prendre comme base pour travailler.

Autre chose en passant, je ne suis pas assistant social

Autre chose, les gens qui touchent l'AI ou AVS sont des gens qui très souvent ont cotisé (et des fois ils cotisent en travaillant au gris) De plus les autres "non insérés" ce qui n'est pas un statut, il faudrait que vous dire concrètement de qui vous parlez. Des clandestins ou autres ?
Pour eux ils sont à la charde du canton. Mais cependant vous oubliez ce que je vous ai dit précedemment, ils finiront pas rembourser ils seraont taxés de 10% sur leur revenu pendant 10 ans.
Comme je l'ai dit : "à trop regarder les conséquences, on en oublie les causes."
Que l'occident continue de fraterniser avec des régimes douteux...se sera toujours sur les victimes que l'on se plaindra. Le monde ne change pas.

Pas que...il y a des pays qui sont dans l'obligation de ne plus pouvoir assurer. On entend pas le Liban et le pakistan qui ont eu on eut beaucoup plus de migrant que chez nous. L'un d'eux a presque doubler son nombre de population. Alors quand j'entends qu'on se plaind, je rigole.

P.S. a vous écouter personne n'est intégrer. Vous savez que le simple fait de remplir est une déclaratin d'impot est de l'intégration. Je pense qu'il faudrait que vous vous renseigner un peu plus sur qu'est-ce que l'intégration et pourquoi on du mal à réussir...la faute à des fouteurs de troubles tout simplement. Quand le conflit européens arrivera, je serai le premier à sourire devant tous les occidentaux qui trouverons nul part ou aller.

Écrit par : plumenoire | 22/03/2016

Les commentaires sont fermés.