24/02/2016

Brexit provisoirement évité. A quand un euroxit.

Ventre mou de l'Occident.

C'est ainsi que le "théoricien" de L’État Islamique, le Syrien Abou Moussaab A Souri, a qualifié l'Europe. Dès lors, s'attaquer à l'Occident se fera par son point le plus faible, son "ventre mou" : l'Europe.

Il n'avait pas vraiment tort, le bougre. J'y reviendrai.

En 1960, trois ans à peine après le traité de Rome, signé par les six États fondateurs que sont la France, l'Allemagne (de l'Ouest), les Pays Bas, L'Italie, la Belgique et le Luxembourg, six autres États signaient la Convention de Stokholm, marquant la naissance de l'Association européenne de libre échange, l'AELE. Des six États fondateurs (Autriche, Danemark, Suède, Portugal, Norvège, Suisse et...Grande-Bretagne) ne restent que l'Islande, le Liechtenstein, la Norvège et ...la Suisse. Cela prête à rire, mais c'est vraiment le cas. Et contrairement à ce que l'on apprend sur les bancs de l'école ou, plus vraisemblablement, sur ceux des facultés des sciences économiques, cette "association" n'avait pour but que de concurrencer l'EU. Le fait que la GB y soit n'y est pas pour rien. Voyant que cette mascarade ne fonctionnait pas, la GB, farouche opposante à tous ce qui touche de près ou de loin à l'Europe, décide tout de même d'y entrer pour la "miner" de l'intérieur. Ce fut fait le 23 janvier 1972 (il fallait attendre la mort du Général De Gaulle, farouche opposant à l'entrée de la GB dans l'EU). Elle entraine dans son sillage la Norvège, qui avait déjà signé son adhésion la veille.

On se demande en effet quelles motivations réelles avaient suscité l'entrée dans l'EU d'un pays qui, dès le premier jour, n'a fait que montrer son hostilité à tout ce qui touche de près ou de loin à l'Europe : pas d'union monétaire, pas de Schengen...

Il semblerait donc que les "quelques" avantages que la GB tirait de l'EU aient soit disparu soit ne balancent plus les "inconvénients" (du point de vu des britanniques). Ces derniers ne voient donc plus pourquoi ils y resteraient.

Qu'est-ce que tout cela a à voir avec la "mollesse" du ventre de l'Occident, l'Europe ? Et bien, les Européens, depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, mais plus précisément depuis 1968, semblent avoir juré de tout faire et tout payer, aussi cher que cela puisse être, afin d'éviter d'avoir des problèmes. Toutes les concessions sont admises pour autant qu'elles puissent leur éviter de perturber un "quotidien" désormais réglé comme une montre atomique. Cela sous le regard bienveillant de "politiciens" incompétents et corrompus dont la raison d'être consiste à tout faire pour que le seul acteur désormais admis dans la "société", le consommateur, soit chaque jour encore plus bête et idiot et que le patron du supermarché, devenu le lieu ultime de la construction sociétale, puisse exercer son "activité" en toute quiétude.

Le ventre mou de l'Occident est non seulement prêt à toutes les concessions, aussi coûteuses soient-elles, mais va encore plus loin en payant même les erreurs des autres. Irak, Afghanistan, Libye, printemps arabe et, finalement, la Syrie, la main des USA est partout (oubliez la France qui n'est qu'un caniche totalement insignifiant suivant à la lettre les ordres du maître. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à se rappeler l'épisode des soi-disant armes chimiques que le régime de Damas aurait utilisées et la manière dont la France, après des aboiements à 100 dB, s'est couchée devant le niet américain pour une intervention directe dans ce pays). C'est ainsi que cette "politique" catastrophique a jeté des millions de "réfugiés" sur les routes, dont...seule l'Europe (ventre mou de l'Occident) a hérités. Les Américains, très généreux, déclarent vouloir accueillir une dizaine de millier de réfugiés sur...trois ans.

Le ventre mou de l'Occident doit donc éclater et le plus vite sera le mieux. C'est ce que j'appelais "Euroxit" dans le titre. Il faudra même aller plus loin : les Écossais, très "Européens", semble-t-il, lanceront très probablement un référendum pour y rester et, au cas (très souhaitable) où les "Anglais" en sortiraient, ceci poussera inévitablement à l'éclatement du Royaume "Unie". Derrière, il y a du monde : la Corse, la catalogne, le Nord de l'Italie, etc. Il n'y aura plus que nos minables autochtones (nos gauchistes à nous) pour encore vouloir entrer dans l'Europe à tout prix.

L'Europe, ainsi émiettée et probablement islamisée, perdra définitivement le peu d'influence qu'elle a dans le monde. Ceci est une excellente nouvelle, pour les peuples européens, qui vont devoir se prendre ne main, ou disparaître.Il faut juste espérer que les opposants à ce scénario, qui se trouvent majoritairement dans ce qui convenu d'appeler Europe de l'Est, tiennent bon et montent en puissance.Une Europe de l'Est, solide, prospère et...Chrétienne.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Je ne partage pas votre vision très pessimiste de l'Europe qui ferait mieux, selon vous, d'éclater. Et ensuite ?

L'Europe est certes en crise et la question des réfugiés ne fait que renforcer la crise. Tous les antieuropéens espèrent, appellent de leur voeux, la disparition de l'Union européenne avec, en arrière-fond, une renaissance du nationalisme dont on sait bien où il va nous conduire.

Si donc l'Europe ne fonctionne pas comme elle devrait - au fait comment devrait-elle vraiment fonctionner ? - pourquoi ne pas chercher à en corriger les aspects négatifs. Les tables rondes - je parle des meubles ! - sont d'excellents instruments de discussion...

Si je résume brièvement la situation, on jette, on ne répare pas ! Je n'aime pas le gaspillage.

Écrit par : Michel Sommer | 24/02/2016

Excellent article @M. Gowrié.

Je pense que l Union Européenne(UE) n a pas été créée et dès le départ pour unir l Europe culturelle et géographique allant de l Atlantique à l Oural mais bel et bien pour la désunir. Aujourd hui, c est autant La Grande Bretagne qui est la 51ème étoile du drapeau américain que l Allemagne, la 52 ème, qui mènent le bal en recevant le mot d ordre de Washington. Le reste de l Europe n a que se taire et à obéir et être dirigé par Bruxelles.

Au départ,cette UE a été crée par les Anglo-Saxons et par des anciens nazis à recycler. Tout ce que l UE a comme but est de tout faire pour ne pas s associer avec la Russie et rester faible et inaudible. Une telle Union géographique, culturelle, économique et politique en associant la Russie à l UE actuelle aurait fait certainement une concurrence redoutable aux USA. Ceci n est nullement accepté ni par les anglo-saxons précités ni par les anciens Nazis recyclés ni par les USA, bien entendu!.

Écrit par : Charles 05 | 24/02/2016

Suite:
Pour renforcer l idée que l UE a un rôle de désunir les Européens,il faudrait qu on regarde qui sont les "Eminents" dirigeants de l UE actuelle et qui trouve t on?
--J.-P. Junker: Un ex PM du Luxembourg, forcé à démissionner après la révélation du Scandale Glaido, une grande cellule d espionnage de l Otan au Luxembourg. Afin de le "remercier de sa fidélité à l Otan", il a été recyclé à l UE comme un des ses Eminents!
--J.-M.Barroso, ancien PM portugais et un vigoureux atlantiste 100%, c est lui qui a organisé une « belle » réunion sur sol portugais afin de finaliser le plan de faire la peau à la Libye. Parmi ces vénèreux invités à cette réunion, on trouve les « humanistes » suivants : »l Escroc Sarkosy Président de la France entre 2007 et 2012, Exxon Mobile sponsor mondial connu et exclusif des Campagnes Présidentielles et présumé avoir sponsorisé autant la campagne de l Escroc Sarkosy que celle de
l autre clone-escroc Hollande et qui s occupera de pomper le Pétrole Libyen et enfin un "humaniste en Chef" un représentant certes de l Otan.
--Mario Draghi : Un ex directeur banquier de Goldmann Sachs qui a conduit des malversations financières à la Grèce ce qui a abouti ce pays, entre autres, au Grexit de 2015. Mr draghi avait « omis » de les déclarer à l UE bien qu ils sont consignées dans les registres de cette banque. A lui, personne ne lui a demandé des explications à ce sujet et à ce jour comme si rien n y était…

In fine, l UE n est elle pas gérée par l Otan, les Gds banquiers et anciens otanistes qui tous ne s intéressent qu au fric et rien que ça. Ils pillent le "tiers Monde", l Afrique...et même leurs concitoyens jusqu à stade que la classe moyenne "occidentale" a disparu de la circulation..

Ceci ne ne nous rappelle t il pas d un ancienIdem, pour sa fidélité à l Otan.

Écrit par : Charles 05 | 24/02/2016

Scandale Galindo etM. Junker:
http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/06/luxembourg-juncker-luxleaks-optimisation-fiscale-commission-europeenne_n_6112956.html

NB: Il n est pas le seul archi-corrompu et archi-corrompant. Si ceci vous rappelel des noms ou événements actuels bien connus, ce n est que "fortuit" (tu parles Charles 05!) même si c est un peu du HS, bien que...
_Fabius du "bon travail d al nosra/al qayda en Syrie" donc personnage pro-terroriste (je n ai pas dit carrément terroriste pour rester gentil!). il est gradé en PRESIDENT, tenez vous bien, du CONSEIL CONSTITUTIONNEL de la RF...et ceci n est pas une blague..
_M. Hollande Président de la RF:""En syrie, nous avions le choix soit entre les Terroristes et entre le "Dictateur sanguinaire (tyran, boucher, qui ne mérite pas d exister sur la planète terre "...etc...) alors, entre les deux, nous avons choisi les Rebelles! ""Pardon Mr le Président, on n a pas bien compris, pouvez vous répéter encore une fois...

Écrit par : Charles 05 | 25/02/2016

"Je n'aime pas le gaspillage."

L'union européenne étant un énorme gaspillage par elle-même, ainsi qu'une insulte à la démocratie, on ne peut que souhaiter sa disparition.

Écrit par : Johann | 24/02/2016

Brexit, hélas évité, provisoirement!

M. Cameron a pris l UE en otage pour régler ses problèmes internes avec son propre parti. Il jouera quitte ou double devant ses électeurs et ses citoyens après que l UE a été soumise à un choix gordien soit d accepter les conditions de M. Cameron et une partie de son opinion publique soit à ne pas les refuser, c est pas "beau" tout ça!

Quels leaders médiocres de ce Vieux Continent, l Europe! Enfin, il faudrait bien admettre que l UE a été créée non pas pour unir l Europe mais bel et bien pour la désunir et ceci s est fait en deux temps. Tout d abord, depuis la chute du mur de Berlin, tout a été fait afin d écarter la Russie d être dans cette "Union" qui aurait dû s étaler de l Atlantique à l Oural. En 2 ème temps et en ces jours-ci, balkaniser et morceler cette Europe insouciante et vassalisée aux USA est en route à grands pas...Ce requiem était prévu indéniablement dès le début...

Écrit par : Jean Luc | 28/02/2016

Brexit ou pas Brexit!

L Union européenne est mise au pied des USA. Pour les USA, il lui est plus facile d imposer leurs ordres à 27 cavaliers qu à chaque cavalier tout seul quand ils veulent les spolier, TAFTA entre autres est en route.

Les leviers des USA ou leurs ministères en Europe dite le Vieux Continent sont la GB, la 51 ème étoile du drapeau USA et l Allemagne, la 52 ème.
Les USA spolient les pays les plus faibles du monde c a d l Afrique, le Proche Orient et ce st bien le tour de l Europe de l Union Européenne
surtout les vassalisés de l Europe de l Ouest. Quand aux pays de l Europe de l Est, ils sont aussi leurs leviers contre la Russie afin de tenter de spolier même la Russie de toutes ses richesses. Pour la Russie, les USA se sont trouvés sur leur chemin le Président Poutine chose qui les ennuie énormément et tant mieux, on ne va pas s en plaindre quand même bien au contraire!

Puisqu on parle de "Chemin", il n y en a que deux maintenant à prendre: Le Chemin de Moscow et le Chemin de St Paul de Tarse dit le Chemin de Damas!
Dit on Amen?!

Écrit par : Charles 05 | 29/02/2016

Les commentaires sont fermés.