24/02/2015

Hussein OBAMA veut "combattre" le terrorisme

Une récente plaisanterie, un peu de mauvais goût celle-là, raconte la volonté du président des États Unies d'Amérique de combattre le terrorisme.

Il aurait aussi échappé à Hussein que cela fait maintenant plus d'une vingtaine d'années que le monde "libre" (appellation savoureuse) combat le terrorisme, plus précisément depuis un certain 11 septembre 2001. Dès lors, on ne comprend vraiment pas cette nouvelle déclaration ni cette réunion d'une soixantaine d’États (chiffre magique. Il y a de cela quelque temps, une soixantaine d’États "amis de la Syrie" se réunissaient pour apporter de l'aide aux..."REBELLES") qui se seraient mis d'accord pour "unir leurs forces faces à cette menace mortelle". 

Encore plus savoureuse est la réunion des chefs d’états-majors de ces mêmes pays en, tenez-vous bien,...Arabie Saoudite, afin de discuter des "moyens à mettre en œuvre", pour mener le combat contre l’État Islamique. Entretemps et pendant que tout ce beau monde gesticule, l’État Islamique en Libye a fait exploser quelques uns de ses membres faisant au passage un carnage où plus de 45 personnes ont péri. Ceci quelques jours après l'égorgement de 21 travailleurs coptes (croisés). Nous remarquerons à ce propos que personne n'est descendu dans la rue portant des pancartes "je suis copte".

Ainsi, Hussein Obama veut "combattre" le terrorisme. De qui exactement ? On ne sait pas. C'est à se demander si lui-même le sait. Car le patron de la maison blanche n'a pas oublié, dans son discours "guerrier" de souligner, à au moins 5 reprises (histoire de bien faire comprendre le message) que ce n'est surtout pas l'Islam qui est visé mais bien ceux qui ont "défiguré" le message de l'Islam. En d'autres mots, nous vous en faites pas, je suis bien obligé de faire ce discours car je ne peux pas faire autrement mais il ne vous arrivera rien.

Les "terroristes" de l’État Islamique l'ont très bien compris.

Petit rappel de certains faits, tout de même.

Il y a de cela quelques mois, des colonnes de véhicules équipés de mitrailleuses lourdes et remplis de "terroristes" se sont déplacés à travers le désert (donc, en principe, des étendus de sable à perte de vue) en direction de la deuxième plus grande ville d'Irak, Mossoul et ce sur plusieurs centaines de kilomètres. Et alors que la NSA arrive à lire jusqu'aux mots d'amour qu'un homme envoie par SMS à sa dulcinée et que les satellites du Pentagone arrivent à distinguer le jet d'urine de quelqu'un qui pisse dans sa toilette, tout cela est tombé d'un seul coup en panne et tout le monde s'est réveillé avec les "terroristes" de l’État Islamique en plein cœur de la ville. Cela étant, il ne faut pas être de mauvaise langue ni faire la promotion de la théorie du complot. Il faut tout de même juste souligner qu'il ne passe pas un jour sans que l'on apprenne que des drones américains ont déchiqueté un, deux ou trois "leaders" d'Al Qaida au Yémen. Plein dans le mille.

Mais passons.

Il y a de cela trois ou quatre jours et ce n'est vraiment pas du rêve, cette même Administration déclarait vouloir "équiper et entrainer" les membres de l'opposition syrienne "modérée" afin de, tenez-vous bien, de mener la guerre contre...l’État Islamique. Selon le même communiqué et tant qu'à faire, on en profiterait aussi pour mener le combat contre le "régime de Damas". Nous ne rêvons toujours pas. Il s'agirait de...1'500 combattants. Pour mémoire, on rappellera que la dernière fois que les Américains ont "équipé" des membres de "l'opposition modérée", ces derniers se sont empressés séance tenante pour aller les livrer à...Front Al Nosra (Al Qaida en Syrie). Mais cela n'est même pas le plus drôle dans l'affaire. Hussein Obama avait déclaré que ceci se ferait en concertation et avec l'appui de la...Turquie. La Turquie, cela vous dit quelque chose ?

Lisez ceci à ce propos. Et encore, ce n'est pas tout.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_Hazm

http://axedelaresistance.com/syrie-les-rebelles-soutenus-...

Il est aussi vrai que, selon Fabius, le nouveau visage de l'abjection dans son expression la plus hideuse, avait déclaré que le Front Al Nosra "faisait du bon boulot sur le terrain". Il doit savourer les égorgements et crucifixions publiques.

Obama, prénommé Hussein "le guerrier", se permet même d'innover en matière d'art militaire. Afin de faire peur aux "terroristes" de l’État Islamique, qu'il combat, cela va de soit, il a annoncé, une première dans l'histoire des conflits armés, vendredi 20 février, que l'armée irakienne, appuyée et conseillée par les experts militaires américains, se prépare pour lancer sa grande offensive sur Mossoul. But : libérer celle-ci. Les terroristes de l’État Islamique, que Hussein Obama combat, ont tellement pris peur (effet de surprise, vous savez) qu'ils se sont complètement réorganisés afin d'y faire fasse. Quelques jours auparavant, des hélicoptères de l'armée américaine avaient, pour la énième fois, largué du matériel militaire capturé "par erreur" par les "terroristes", que Hussein Obama combat.

http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/12/l-armee...

 

 

 

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

"je suis copte"

Au moins je l'ai écrit...

Mais vous avez raison. L'hypocrisie règne en maître.

Écrit par : Johann | 24/02/2015

Qu'est-ce que vous avez contre Hussein, Souhel?

Écrit par : Tonny | 25/02/2015

Je ne sais pas comment je dois comprendre votre (ton) "message", mais peu importe. Je présume qu'il est écrit au premier degré et j'y répondrai donc conséquemment. Hier mercredi, les "terroristes" de l’État Islamique ont attaqué plusieurs villages chrétiens près de la ville de Hassaké. Des endroits où de simples villageois habitent. Ils ont enlevés près de 150 femmes et enfants essentiellement et brûlé au passage des maisons et des églises. Ils sont arrivés, comme d'habitude, à bord de plusieurs camions, en colonne. Les avions de Hussein, qui bombardent "sans relâche" les "terroristes" n'ont bien évidemment rien vu ni rien fait.

Entre temps, l'Irak a semble-t-il présenté une plainte au Conseil de sécurité concernant le largage répétitif "par erreur" de matériel américain aux endroits contrôlés par les "terroristes" que Hussein combat...bien évidemment.

Écrit par : Jean Gowrié | 25/02/2015

Entre terroristes on va pas se taper dessus.

Écrit par : norbert maendly | 25/02/2015

Hollande Franc Soit, t as le look et la tête du gagnant (MDR)

http://img.20mn.fr/-zQ023JKRJ2lBRABkAr2Ng/648x415_francois-hollande-deplacement-kazakhstan-recu-chapka-pelisse-cadeau-5-decembre-2014.jpg

Écrit par : Asmar | 26/02/2015

Si vous n'êtes pas encore au courant:

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2015/02/26/25005-20150226ARTFIG00072-le-ps-condamne-la-visite-de-deputes-a-bachar-el-assad-et-promet-des-sanctions.php

Et donc un député n'est pas l'élu de sa circonscription, il est un pion au service du parti. Dans un système démocratique, le parlement - les députés donc - contrôlent le gouvernement. Ici c'est le gouvernement qui contrôle les députés. La France n'est pas un pays démocratique, mais autoritaire où le gouvernement peut presque tout faire sans en référer à personne. Sauf qu'il baisse rapidement la culotte devant certaines catégories de personnes qui peuvent en imposer comme les bonnets rouges ou les paysans. Ce n'est plus un état de droit. C'est un Etat autoritaire.

Écrit par : Johann | 26/02/2015

Je suis d accord cette fois à 100% avec Johann.

Il semble qu autant l Elysée (Hollande) que le Quai d Orsay (fabius) étaient au courant de cette visite. Voire même que des conseilleurs diplomatiques et politiques avaient rencontré ces 4 parlemantaires avant leur départ pour des "briefings".

La sale diplomatie amorale a toujours ses propres labyrinthes impénétrables comme les voies du Seigneur qu il me pardonnerait mais le numéro d enfumage est de règle et il est le chef d état et major..

Écrit par : Asmar | 26/02/2015

Suite:

http://www.metronews.fr/info/livre-pronant-le-djihad-une-polemique-mais-pas-d-interdiction/mngC!5qMgn5bs5Od2/

Un enfant on peut le condamner pour apologie du terrorisme à l'occasion d'une phrase, un moment d'égarement. Et là, 400 pages imprimées et rien?

Écrit par : Johannj | 26/02/2015

En marge de la visite du terrain en Syrie de 4 parlementaires, traités à leur retour par guguss par Sarkosy, de faute morale par Cambédéliss et Vals qui veulent sévir...Vous avez dit faute morale, soit, mais qui n en commet pas dans ce monde qui prépare sa troisième guerre mondiale pour nos enfants non pas à cause de la visite de ces pêcheurs moraux ou guguss...mais pour des raisons bien bien pires...

Faute morale??

—Quand la France est allée en 2012-2013 combattre les Djihadistes au Mali qui sont, au fait, les mêmes à qui elle avait donné des armes auparavant pour combattre Khaddafi, avait elle commise une faute stratégique ou plutôt une volonté politique de spolier le continent africain encore plus?

—Est il une faute morale de combattre les djihadistes au Mali et en même temps que la France couche (un peu plus à l Est) avec leurs frères clones en Syrie, coucher, oui, voire plus si intimité?

—Est il une faute morale que Fabius soutienne Al Nosra/Al Qayda en Syrie pour son bon boulot . En temps normal, une telle déclaration aurait dû lui coûter sa tête. Est il une faute morale ou une faute volontaire abjecte et impérialiste voire pro terroriste …? Néanmoins, pour s en mettre plein les poches ( comme @corto le dit souvent sur ce site), le sacrifice même amorale est le bienvenu,,,pour ces crétins...

Écrit par : Asmar | 26/02/2015

Les musulmans tuent pour les caricatures et gardent le silence sur les massacres des chrétiens d’Orient.

Des centaines de chrétiens assyriens enlevés par l’E.I. dans le nord-est de la Syrie.Les hommes risquent de finir comme les 21 Coptes, et les femmes de subir le même sort que les collégiennes nigériennes en vertu des lois scélérates et nazies d’Allah.

Evidemment ce ne sont certainement pas les musulmans de France ou d’ailleurs qui vont battre le pavé pour réclamer leur libération, car ils ne sont pas musulmans palestiniens victimes surtout de la propagande antisémite.
Il est interdit de dire que des jeunes musulmans, forts de leur éducation religieuse qui les encourage et leur confère un sentiment d’impunité, brillent par leurs manquements aux lois de la république. Un musulman est par définition fidèle aux lois de l’islam et jamais aux lois qui n’émanent pas d’Allah.
Instruits par leur lecture du Coran, des Hadits et de la Sira de Mahomet, endoctrinés et formatés par leurs imams et prédicateurs télécoranistes qui soufflent sur la braise la haine de l’autre, et les exhortent au djihad contre « les mécréants », l’islam n’est plus désormais un secret pour eux. Ils ont appris et compris qu’il n’y a qu’un seul islam qui n’est ni radical ni modéré, un islam unitaire et indivisible, purifié de toutes les scories non-islamiques, tel que les musulmans doivent suivre et appliquer à la lettre dans le strict respect de la feuille de route que Mahomet leur a tracée.
Contrairement à leurs parents majoritairement analphabètes, ces jeunes censés être le produit de l’école libre et gratuite de la république s’avèrent in fine ses pires ennemis.
Plus ils s’imprègnent de l’idéologie musulmane, plus ils trouvent des motifs au rejet des symboles de la république qui sont l’antithèse des valeurs inhumaines, inégalitaires, bellicistes, suprématistes, antisémites, racistes, ultra-machistes, impériales, conquérantes, agressives et liberticides prônées par l’islam.
La république croyait leur donner les moyens de s’intégrer dans son paysage, mais en réalité elle leur a donné les armes qu’ils sont en train de fourbir contre elle, avec le projet d’asseoir un jour le pouvoir absolu de l’islam sur ses institutions et sa dilution dans l’espace oumien.
Ces jeunes ne sont pas les enfants perdus de la république, ils sont la 6e colonne produite par la république. A force des les border, de remanier ses programmes d’enseignement d’histoire et de philosophie pour ménager leurs susceptibilités, de faire des concessions alimentaires, de laisser prospérer les écoles coraniques qui sont autant de centrales nucléaires, elle récolte aujourd’hui le prix de son laxisme coupable et son angélisme contre-productif.
Pendant que la république recule et cède du terrain devant les revendications cultuelles exorbitantes des musulmans, l’islam marque des points et ses jeunes les plus virulents se sentent comme galvanisés par sa toute-puissance, et plus que jamais convaincus que la France finira par tomber sous leurs coups de butoir.
En renouant avec les valeurs fondamentales de l’islam, ils ont enfin trouvé l’idéal de vie qui les transcende et qui les fait passer de l’ombre à la lumière que le Coran promet à ses activistes jusqu’au-boutistes.
Tous les interdits et les inhibitions sont ainsi levés, leurs forces sont décuplées grâce aux bienfaits du retour aux sources de leur foi. Un retour catalyseur de réveil des consciences et un aiguillon indispensable à leurs pulsions violentes qui les légitime, qui donne du sens à leur quotidien, et leur permet d’étancher leur soif de revanche sur cette société qui snobe, raille et boude les lois de l’islam et l’image de leur prophète auto-proclamé, leur modèle suprême, qui aurait pu être le géniteur d’Attila, de Gensis Khan, de Tammerlan, de Pol Pot et surtout d’Adolph Hitler, l’idole des foules musulmanes.
Ni Merah, ni Nemmouche, nI Coulibaly ni les frères Kouachi n’ont basculé dans le radicalisme religieux, ils n’ont fait qu’emprunter la voie de Mahomet qui était loin d’être exempte de dérives violentes, irréprochables et respectueuses de la vie humaine et des biens des personnes, comme le souligne l’historien-biographe Mohammed Ibn Ishaq (704-768).
Parmi de nombreux exemples, celui des conséquences de la bataille menée contre les habitants de l’oasis de Khaybar, comme elle fut rapportée par le premier biographe de Mahomet. Les habitants de l’oasis de Khaybar formaient une communauté paisible de paysans juifs qui n’étaient même pas au courant que la guerre leur avait été déclarée, jusqu’à ce que Mahomet emmenât ses hommes contre la ville, un matin, les prenant par surprise et les vainquant facilement.
Mahomet ne se contenta pas de saisir la plupart des possessions et des terres de la ville, et il fit aussi torturer le trésorier de la tribu, un homme nommé Kinana, jusqu’à ce qu’il divulguât l’emplacement secret du trésor.
Mahomet décapita alors l’homme et se « maria » avec sa veuve traumatisée, Safiyya (laquelle passa d’abord entre les mains de l’un de ses lieutenants comme le détermina un tirage au sort).
Le biographe Bukhari, connu pour la crédibilité de ses récits rapportés sur Mahomet (44:668): « Nous étions en compagnie du prophète à Dhul-Hulaifa. Les gens eurent faim et mirent la main sur des chameaux et des moutons (comme butin)… »
Mahomet a dit qu’Allah subviendrait toujours aux besoins de ceux qui croient en lui. Voler des non musulmans était un moyen licite d’accomplir la promesse divine.
Ahmad 4869 (aussi mentionné dans les Hadiths originaux de Bukhari) – Ibn ‘Umar tenait ces faits du prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix, « Mon approvisionnement a été mis sous l’ombre de ma lance, et l’avilissement et l’humilité ont été placés sur ceux qui désobéissent à mes ordres. »
En raison du simple fait de ne pas croire en Allah, les biens des non musulmans appartiennent aux musulmans.
Le mot « approvisionnement » veut dire moyen d’existence et « avilissement et humilité » se rapportent à la jizya, une sorte de racket mafieux, que les non musulmans sont censés payer. En raison du simple fait de ne pas croire en Allah, les biens des non musulmans appartiennent aux musulmans.
Des paroles qui devraient pourtant donner à réfléchir au Conseil du Culte Musulman de France (CCMF), mais il préfère s’indigner par la voix de son président Dalil Boubaker contre le constat établi par Roger Cukierman.
Qui peut nier que tous les candidats au djihad sont des jeunes musulmans ?
Doit-on garder l’omerta sur ce climat de dégradation de l’état sécuritaire de la France qui est le fait de certains jeunes musulmans prêts à embraser le pays et jouer aux encenseurs de l’islam pour ne pas susciter le courroux des musulmans ?
Nous devons pratiquer une sorte de takyia, le mensonge licite, à nos dépens, pour ne pas nous trouver mis au banc des accusés pour islamophobie, un néologisme d’un très mauvais genre. Ainsi, pour ne pas provoquer un séisme de magnitude 9, on doit cesser de dénoncer la montée inquiétante de la violence, de la criminalité et de la délinquance chez certains jeunes musulmans ?
Il ne s’agit pas de livrer les jeunes musulmans, dont un grand nombre d’entre eux aspirent à vivre en harmonie avec leur environnement républicain, à la vindicte populaire et en faire la cause du mal qui ronge le corps républicain. Il n’en demeure pas moins que nous ne pouvons pas faire l’économie des questions qui interpellent tous les observateurs :
pourquoi les jeunes musulmans sont surreprésentés dans la rubrique judiciaire ?
pourquoi 100% des attentats terroristes sur le sol français au cours des deux dernières décennies sont commis par des jeunes musulmans ?
pourquoi l’islam fait office de caisse de résonance pour les pseudos frustrations de ces jeunes ? Ne dit-on pas que la religion apaise et détend les ressorts de la colère ?
pourquoi les musulmans ne condamnent jamais les crimes abominables des leurs ? Un sacrilège que de manifester son hostilité à l’égard de ce que le Coran ordonne.
pourquoi tous les crimes contre les juifs sont commis par des musulmans et seulement par des musulmans, alors que l’antisémitisme existe ailleurs ?
Personne ne stigmatise les musulmans, c’est leur comportement, dépourvu de compassion et d’humanité qui pose problème et crée l’amalgame entre les musulmans dits modérés et les islamistes. Les musulmans ne sont pas tous des terroristes mais tous les terroristes sont des musulmans.
En islam on ne compatit pas pour les victimes non-musulmanes.
Leur compassion est celle d’un crocodile pour sa proie.

Écrit par : Corto | 01/03/2015

Ces Sectaires Djihadistes de déséquilibrés ne font ils beaucoup de bien pour la France, entre autres?. (Mais attention au retour de manivelle!)

Je m explique. Il y a quelques années, ces malades de djihadistes sectaires et totalitaires ont été armés par la France en les « baptisant » Anti-Khaddafi en Libye. Sarkosy débarque en Libye et efface ce pays. Ces Djihadistes tarés sont au chômage technique car il n y a plus rien à brûler ( plus tard ils reviendront pour une guéguerre mortelle avec leurs confrères de barjots pour la mainmise sur les puits de pétrole libyen, pas oublier qu en Libye il y a 15% des réserves pétrolières pour les 70 ans à venir on ne crache pas dessus...suivez mon regard.. ). Revenons à l après Khaddafi, donc pas de boulot en Libye pour ces tarés alors ils immigrent au Mali avec leurs armes Made in France et ils foutent la m… là bas puisqu ils ne savent faire que cela. Hollande monte à cheval ou à pédalo et il y va là bas. Mais quel BONHEUR NOUS FONT CES CINGLéS DE DJIHADISTES; dit Hollande. Que du BONHEUR et quel Bon Boulot fait par ces malades de djihadistes. La France va combattre ceux à qui elle avait vendu (pas donné ) des armes hier en Libye.. Hollande les combat ( et petit détail et en passant , hollande garantit que le Niger continue à fournir des matières radio-actives à un prix discount, le même qu en 1950 donc prix d il y a plus 60 ans et que le Niger s agite pour le ré-ajuster) . Ces matières radio-actives nigériennes sont nécessaires pour les centrales nucléaires français producteurs de 75% de l Electricité française. Attention, l histoire du Niger et ses matières radio-actives sont juste un mini-détail microscopique et sans aucune importance. Car la mission divine de la France est d ERADIQUER LE TERRORISME, vous comprenez..bande de ploucs !..

NB: Alors que la France combattait à juste titre les cinglés de terroristes au Mali, un peu plus à l Est et en même temps elle couchait avec leurs frères clones de tarés en Syrie. A l époque, un de ses protégés cinglés en Syrie a mis sur Internet une diatribe contre la France comme suit:""Nous vengeons nos Frères martyrs au Mali à cause de ce que la France leur fait. Nous irons jusqu à Paris où nous construisons des écuries pour attacher nos chevaux là bas" . No comment..car ils ne viennent pas à cheval mais via les aéroports de la Jordanie et surtout la Turquie ils passent comme une lettre à la poste et de même de et vers la France...

Écrit par : Binji | 01/03/2015

Lâcheté occidentale : Mais qu’est-ce qui nous empêche de faire un pont aérien pour sauver les chrétiens d’Orient ?

C’est une question de dignité et d’honneur. Mais on préfère s’embarquer sur d’improbables galères arabes. Le meilleur connaisseur du Proche-Orient et du monde arabe en général s’appelle Jean-Baptiste Poquelin, plus connu sous le nom de Molière. Souvenons-nous des Fourberies de Scapin.
Scapin : « Monsieur, votre fils… »
Géronte : « Hé bien ! Mon fils »
Scapin : « Est tombé dans une disgrâce la plus étrange du monde. »
Géronte : « Et quelle ? »
Scapin (…) « Nous nous sommes allés promener sur le port. Là, entre autre plusieurs choses, nous avons arrêté nos yeux sur une galère turque assez bien équipée.
Un jeune Turc de bonne mine nous a invités d’y entrer. Il nous a fait mille civilités, nous a donné la collation, où nous avons mangé des fruits les plus excellents qui se puissent voir, et bu du vin que nous avons trouvé le meilleur du monde. »
Géronte : « Qu’y a-t-il de si affligeant en tout cela ? »
Scapin : « Attendez, Monsieur, nous y voici. Pendant que nous mangions, il a fait mettre la galère en mer, et, se voyant éloigné du port, il m’a fait mettre dans un esquif, et m’envoie vous dire que si vous ne lui envoyez par moi tout à l’heure cinq cents écus, il va vous emmener votre fils en Alger. »
Suivent les célèbres et répétitifs gémissements de Géronte : « Mais qu’allait-il faire dans cette galère ? »
Qu’allaient-ils faire dans cette galère les quatre parlementaires français qui se sont rendus à Damas pour serrer la pince de Bachar Al-Assad ?
Hollande et Valls évoquent à propos de leur escapade « une faute morale ».
Mais pas Nicolas Sarkozy qui a eu les mots justes : « En démocratie on ne peut pas empêcher 4 gugusses d’aller où bon leur semble ».
Empruntons cette expression à l’ancien président de la République et interrogeons-nous sur les ravages que fait – s’agissant du monde arabe – la « gugusserie » en France en particulier et dans le monde occidental en général. Car ceux qui nous gouvernent sont eux aussi des gugusses.
Nous sommes allés en Libye pour liquider Kadhafi, boucher incontestable de son peuple. On l’a eu.
D’autres bouchers ont pris la relève : Ceux, très efficaces, de Daesh qui ont montré leur savoir-faire en décapitant 27 coptes chrétiens.
Mais il paraît que ce n’est pas comme ça qu’il faut dire, afin de ne pas allumer en France une guerre de religion entre chrétiens et musulmans ! Le terme correct serait, parait-il « 27 Égyptiens décapités »…
On nous dit qu’il faut de nouveau intervenir en Libye. Contre Daesh. Mais avec qui ?
Avec les milices tribales de Benghazi ou celles de Misrata ?
Avec tel ou tel groupe qui des fois s’allie à Daesh et d’autres fois le combat. Oulà !
On remarquera qu’aucun des Etats arabes qui nous supplient d’y aller ne s’embarquent dans cette galère. La Tunisie et l’Égypte, frontières communes avec la Libye, n’ont-t-elles ni soldats ni avions ? Et l’Algérie voisine ? Oui pourquoi nous et pas eux ?
En Syrie nous nous dressons contre Bachar Al-Assad, autre boucher incontestable.
Mais la situation là-bas est à peu près aussi claire qu’un combat de nègres dans un tunnel (que le CRAN me pardonne).
Les hommes de Daesh qui luttent contre Assad, un impie parce qu’Alaouite, rivalisent avantageusement dans la barbarie avec le maître de Damas. On est de leur côté ? Non.
Du côté d’Al Nosra, d’autres djihadistes anti-Assad ? Non.
Du côté de l’Armée Syrienne Libre, la seule organisation à peu près présentable ? Peut-être oui. Mais est-elle très représentative sur le terrain ? Va donc savoir… Alors qu’irions-nous faire dans cette galère ?
Aucun État arabe, et pourtant ils sont juste à côté, n’y va. Et au Yémen on fait quoi ? Sommes-nous du côté des chiites, ennemis jurés de notre ennemi Al-Qaida, qui ont pris le pouvoir à Saana ou du côté du président légitime qui s’est réfugié à Aden ?
Et avec quelle tribu, moyennant quelle rançon, devons-nous nous entendre pour libérer notre compatriote enlevée ?
Et pourquoi n’irions-nous pas bombarder la mosquée yéménite où l’un des frères Kouachi a reçu l’entraînement nécessaire pour assassiner ceux de Charlie Hebdo ? Quelle galère!
Et qu’irions-nous faire sur cette galère ? Et là-aussi aucun État arabe ne s’y embarque.
N’oublions pas l’Égypte où notre comportement politique a été à la limite de la gugusserie la plus niaise. Nous avons de façon vibrante salué la chute de Moubarak, un dictateur qui, rapporté à ce qui se fait dans la région, serait l’équivalent des centristes du Modem.
Puis nous avons applaudi à l’arrivée d’un Frère musulman, Mohamed Morsi, à la tête de l’Égypte puisque « démocratiquement élu ».
L’armée égyptienne, sans appeler François Hollande pour lui demander son avis, ne l’a pas entendu de cette oreille. Elle a chassé Morsi et tué par des centaines des Frères Musulmans. Maintenant à la tête du pays il y a le maréchal Sisi, un Moubarak-bis. C’est une chance pour l’Égypte. Et nous ? Ben ça on sait pas très bien… Mais il est vrai qu’on a réussi à lui vendre des Rafales car Obama, plutôt incompétent sur le Proche-Orient, était un peu trop sourcilleux sur l’exercice de la démocratie en Égypte.
Il nous faut donc ouvrir les yeux sur ce monde qui nous échappe et qui nous demande régulièrement de faire le gendarme chez lui quitte à nous reprocher après notre ingérence. Mais les gugusses qui nous gouvernent ont un pois chiche dans la tête. Que dis-je? Plusieurs pois chiche !
C’est avec ce féculent, mélangé à l’huile et au sésame, qu’on fabrique là-bas une grasse et indigeste purée appelée « houmous ». Un vrai crime contre l’humanité ! Et l’Occident est devenu un « houmousland », cette bouillie ayant remplacé la matière grise de nos dirigeants.
N’y a-t-il donc rien à faire pour nous en Orient ? Si. Sauver, défendre et protéger les nôtres. C’est à dire armer et entraîner les Kurdes, nos cousins, nos frères dans l’amour de la liberté. Sauver les chrétiens d’Orient, massacrés et promis à d’autres massacres. Sans oublier les Yézidis, victimes d’abominables exactions car non-musulmans. Mais pour ça il faut avoir le sens de la dignité, de l’honneur, et aussi du cœur et un peu de courage politique.
Et comment faire ?
En imitant les Israéliens (je sais, c’est mal de s’inspirer des « sionistes »).
Ils ont organisé, avec des moyens plus faibles que les nôtres, deux ponts ariens risqués et complexes pour aller chercher les Juifs menacés d’Éthiopie et du Yémen.
Faire un pont aérien en Irak et en Syrie, où nous avons la maîtrise du ciel, ne pose que des problèmes techniques. Une question de volonté.
Et bien on ne le fera pas. Car ramener des milliers de chrétiens en France ça pourrait fâcher des gens…

Écrit par : Corto | 01/03/2015

J ai pris cette phrase (nuancée et note j en prends) d après votre écrit en me demandant d où vous l avez trouvée au fait?

""Du côté de l’Armée Syrienne Libre, la seule organisation à peu près présentable ? Peut-être oui...."

---Un des leader de l armée syrienne libre (ASL) était un certain Abou Youssef recherché par la CIA comme terroriste. Puis, ce même s est trouvé sous le nom d Abou Dua chez Al Nosra ( branche principale d Al Qaydah en Syrie selon le sénile taré Zwahiri , vidéo publiée par Al Jazzira et Internet dans le monde entier). Et où est il maintenant ? Il s appelle Omar Baghdadi, un certain Khalifa...

---Un certain Ahmed Jarba, membre éminent de l ASL et de la Coalition Nationale Syrienne (CNS) était le Chef des Kataeb Al faroukh qui ont fait des horreurs à Homs en 2011 et 2012. C est ces Kateyeb (Régiments) qui donnaient l ordre (pick up, Kalach à l épaule et mégaphone en main) aux habitants de Homs ( 2ème ville en Syrie) soit de se trouver dans les mosquées soit avoir quitté la vieille ville soit s ils restent, ils peuvent se considérer comme morts. L ordre donnée est à midi pile et le déali au plus tard à 14 heures. Il a été reçu au nom de la CNS au Péron de l Elysée avec Hollande et photographiés avec des grands sourires des deux compères et ils se sont serrés la louche chaudement. Savez vous combien d Eglises et de Mosquées et d innocents ont été massacrés par ces kataeb recyclés en ASL?

Vous avez dit : à peu près présentables? Connaissez vous les vases communicants entre l ASL/CNS/Al NOsra/Daech ...Leur but n est pas de "virer" Assad (installer la démocratie est une plaisanterie de quai de gare!)mais leur but est de raser le Pays..

Et on crache sur l Islam et croyez vous que l ASL n est pas gangrenée jusqu au l os par les Frères Musulmans sauf si nous la considérons comme avoir revu ses copies sur l Islam et qui ont fait la Révolution de la Religion...(si on croit à cette autre plaisanterie distillée volontairement comme complicité ou involontairement par méconnaissance, on se goure le doigt profondément dans l oeil...)

Puis ts

Écrit par : Jean Luc | 02/03/2015

@Corto
Pour une fois je souscris à une grande partie de ce que vous écrivez.

Écrit par : Mère-Grand | 01/03/2015

@Corto,
Votre texto est très long et difficile à suivre mais le contenu est bien.
Qu attend Israel pour faire un pont aérien et emmener les chrétiens Syriens et Irakiens en Israel puis libres à eux après d aller où il leur semble convenable. C est un sauvetage à faire comme pour n importe quel avion ou bateau naufragé et perdu dans les montagnes, îles, océans et déserts. Il faut les sauver...à tout prix...

Écrit par : Sara | 01/03/2015

On lui a apporté du thé, de la viande, du riz et de la soupe. Elle a pensé que ces hommes étaient plutôt accueillants. Une fois le repas terminé, on lui a dit en se moquant d’elle: Vous venez de manger votre fils

Comme le rapportent plusieurs médias britanniques, dont le Sun et leDaily Mail, Yasir Abdulla avait quitté l’Angleterre pour rejoindre l’Irak afin de combattre l’Etat islamique. Son village natal situé au Kurdistan, qu’il a quitté en 2000, est sur le point de tomber dans les mains du groupe terroriste.
Yasir Abdulla est revenu en Angleterre la semaine passée. Il a décrit son quotidien aux médias britanniques, dont un témoignage qui fait froid dans le dos. Il se rappelle qu’une maman d’origine kurde avait fait le déplacement à Mossoul afin de discuter avec les djihadistes de l’État Islamique pour une éventuelle libération de son fils.
Horreur absolue

« Elle était déterminée à retrouver son fils », raconte Yasir Abdulla, 36 ans. « Elle a demandé de ses nouvelles aux membres de l’EI. Ils lui ont dit de s’asseoir après son long voyage et qu’elle recevrait de la nourriture. On lui a apporté du thé, de la viande, du riz et de la soupe. Elle a pensé que ces hommes étaient plutôt accueillants. Une fois le repas terminé, on lui a dit en se moquant d’elle: vous venez de manger votre fils. »
Yasir Abdulla poursuit en racontant la manière dont l’État Islamique sème la terreur en Irak.
« Je veux finir le boulot »

« Ils menacent les habitants de Mossoul de les enlever, de les enterrer vivants ou de les jeter au feu s’ils n’obéissent pas », poursuit l’homme qui vivait jadis dans le West Yorkshire.
Malgré tout, Yasir Abdulla a confirmé son intention de retourner au Kurdistan: « Je veux finir le boulot », conclut sans détour Yasir Abdulla.

Écrit par : Corto | 03/03/2015

Sara, si je vous disais qu'Israël a été le seul pays occidental a avoir accueilli 60'000 chrétiens du Sud-Soudan, je ne trahirais aucun secret, par contre, si j'annonce que des milliers de chrétiens d'Irak se sont réfugiés en Israël ce serait mette les chrétiens d'Irak dans un danger incalculable !

Ce que je peux par contre attester, c'est qu'Israël soutient, offre ses outils balistiques, arme et a ouvert un pont aérien avec le Kurdistan, là je ne trahis personne non plus !

Est-ce encore à Israël de faire le boulot que "l'Europe" refuse de faire ?

Pour rappel, Israël est peuplée de 6 millions de juifs et "l'Europe" de 50 millions de musulmans !!!!

Écrit par : Corto | 03/03/2015

Corto,

Il y a d'autres actions humanitaires en cours par Israël-nation ou par des israéliens-individus (associations) dans les pays musulmans en guerre. Et pas seulement en faveur des chrétiens et autres minorités mais aussi pour les populations musulmanes qui souffrent de ces guerres.

Evidemment ces actions restent modestes en regard de besoin mais Israël est un tout petit pays: la moitié de la Suisse ou les 2/3 de la Bourgogne... Si tout l'occident agissait avec la même énergie, des dizaines de milliers de vies pourraient être sauvées.

Et où sont les actions humanitaires des pays arabes ? Le vrai Islam n'est pas celui qui massacre en Syrie, en Irak, au Yemen, en Libye, etc. ; donc je me demande ce que font les représentants du vrai Islam pour soutenir leurs frères et soeurs martyrisés par ces imposteurs assassins ? Paradoxal, non ?

Écrit par : archi-bald | 04/03/2015

Pour moi, il n y a pas de génocide des chrétiens. Il y a une chasse à l Homme.

Il y a une volonté de raser tout le proche orient et que la Libye soit encore plus détruite, idem l Irak, la Syrie, territoires occupés (Gaza et Cis Jordanie) afin que ces lésés se trouvent dans un no man land, un saloon bar western ou une auberge espagnole et qu ils ne seront plus des Etats avec une capitale ou qu ils n obtiennent jamais le droit d y figurer..

Par contre je pense qu il y a un génocide dans le double sens:Extermination des êtres humains de toute confessiosn ou sans "religion" et destruction de leurs conditions de vie, conditions en principe qui doivent être dignes de l être humain.(selon la définition du génocide de l ONU de 1950)

C est désolant qu aucun Imam ou instances religieuses (Saoudie ou Qaradawi du qatar ou Al Azhar) n ont pas dénoncé ce qui se passe comme chasse à l Homme. De ce fait, ces Djihadistes ont fait plus de mal où ils passent autant aux êtres humains que les infrastructures que les vestiges que même la religion musulmane et bien plus pour cette dernière que les "affichés" comme Anti-Islam. A noter que 80% des victimes du terrorisme islamisante dans le monde sont des Musulmans de confession sunnite tués par des musulmans de confession plutôt Sunnite et que 2/3 des syriens massacrés sont des Musulmans de confession Alouite... Suivez mon regard...

Écrit par : Jean Luc | 07/03/2015

C EST QUOI CE TRUC DE FRANCAFRIQUE ET D OBAMA/USA, INSTALLATEURS DE DéMOCRATIE?

Jadis les colons impérialistes et colonialistes ne voudraient que piller les ressources des colonies. Aujourd hui, rebelote pour retourner dans les ex-colonies monter des tarés, des cannibales dans un terrain fertile de déchéance, pauvreté, absence de présent et d avenir, fénéantisme, avouons le, pour commettre des atrocités puis revenir ensuite proposer ses services payants pour résorber le terrorisme, c’est vraiment pathétique.

Cela ressemble en tout point à l’épisode du Boko Haram, machin les Mourabettine, Daech dont le chef est un ancien ASL puis ancien Al Nosra puis aujourd hui Truc Khalifa, l ASL, Al Qayeda créée au début par les USA (confirmée même par Mme H. Clinton) ..etc...

Cela s’appelle créer un besoin et proposer des solutions pour le satisfaire et ce faisant, on se fait énormément de fric...Dieu aujourd hui n est il pas Dieu-Argent et Dieu-Impérialisme à outrance et Hégémonie?

Écrit par : Binji | 08/03/2015

Les commentaires sont fermés.