23/02/2015

Périls socialo-gauchiste et islamique : lequel est le plus dangereux ?

Peu après l'indescriptible horreur de la décapitation, sur une belle plage du nord de la Libye (libérée par Sarkozy et Bernard Henri-Lévy, dit BHL) de 21 pauvres travailleurs coptes par les amis du successeur de Jupé au Quai d'Orsey, Fabius, le chef actuel du parti auquel appartient ce dernier s'est fendu de cette déclaration :

Pour lui, c'est "l'islamophobie" qui a tué les 21 chrétiens coptes. La même islamophobie qui a massacré 17 personnes le 11 janvier à Paris et deux autres, la semaine dernière, à Copenhague. Ce socialiste, tout comme beaucoup d'autres de ses semblables, est à ce point imprégné de l'anticléricalisme primaire (Christianophobie, si l'on préfère) qui a façonné la France du vingtième siècle et atteint son point culminant en mai 1968, qu'il ne serait effectivement pas loin de considérer que si un chrétien se fait égorger, ce serait certainement de sa faute. Sa collègue Taubira nous dira certainement que le "pauvre" islamiste s'est tellement senti "incompris" qu'il en fut poussé à égorger.

La couardise poussée à son paroxysme. La lâcheté du minable.

Le hasard faisant bien les choses (cela dépend de quel côté l'on se place), quelques heures après cette sortie digne de son rang de socialiste, un cimetière soit profané (croix arrachées, retournées, etc.). Cela se passait à peine deux jours après la profanation du cimetière juif à Sarre-Union. Cette énième profanation d'un cimetière chrétien n'a été relevée que quelques secondes par les médias de la "République". Quelques uns s'en sont tout de même émus et voici ce que leur répond une collègue de Cambadellis :


Et, voyant que cela ne suffisait pas, elle a poursuivi avec ceci :

Capture.PNG

Nous avons donc des cimetières "juifs" et cela donne de l'anti sémitisme.

Nous avons des cimetières (carrés) musulmans et cela donne de l'islamophobie

Pour le reste, les croix renversées sont...républicaines. Il n'y a donc...rien. A moins que les socialistes n'inventent la "Républicophobie".

Ailleurs, en plein cœur de Nantes, un homme entre dans la Basilique Saint Nicolas, renverse un Crucifix par terre et urine dessus. Selon le parquet (une institution de la République, forcément) il n'y aurait pas profanation mais uniquement "dégradation" d'un monument historique. De nouveau et comme pour leur collègue Cambedellis, les Chrétiens n'ont pas d'existence.

Comme on peut de nouveau le remarquer, l'auteur serait certainement soit un gauchiste, soit un musulman (mais tous ne sont pas comme ça).

A remarquer aussi qu'aucun (aucun) média n'a jugé utile d'en parler non plus.

http://regions.glowbi.net/nantes-il-urine-sur-un-crucifix-jete-a-terre-dans-la-basilique-saint-nicolas/

Tout cela n'est pas trop surprenant. Il y a de cela quelques mois, un autre socialiste, bien de chez nous, celui-là, s'est publiquement réjouis de la destruction de l'église du Lignon.


Le poste édité par le militant socialiste.

Dans un autre registre, c'est l'outil de propagande du pouvoir socialiste, France 2, qui s'y met. Ici, inutile de s'étendre sur le sujet. Il suffit de regarder.

https://www.youtube.com/watch?v=qD1DZLff7Ys#t=18


Au lendemain de l'attentat de Copenhague, où un terroriste "musulman" a tué deux personnes, un autre collègue "socialiste" (lui détient le triste qualificatif d'abjection faite homme), un certain Laurent Fabius, a déclaré ceci :


fabius-attentat-copenhague-15-02-15-bordure

Normal, ce personnage infecte avait déjà déclaré que le Front d'Al Nosra (la branche syrienne d'AQuaida) faisait du bon boulot sur le terrain.

Voici le bon boulot salué par Fabius.


8-chretiens-crucifies-syrie-juillet-2014-un

Je ne sais pas pour l'islamophobie mais en qui concerne la socialo-phobie, ce serait certainement salutaire.

Commentaires

L’ennemi de l'extérieur c'est l'islamisme. Il a clairement défini son objectif. L’ennemi objectif de l’intérieur c'est le socio.gauchisme qui n'a pas encore défini l’ennemi. Les deux sont dangereux car ils se complètent.

Écrit par : norbert maendly | 23/02/2015

ça me fait rire quand on parle de "gauche" française ou de droite. Hollande applique la copie de ce que Sarkosy voudrait faire mais c est vrai que l originale est toujours mieux que la photocopie. Vous avez entendu que le Patron de Sanofi a reçu 4 millions d Euros de Wellcome tandis que des employés réclamment une augmentation de 10 euros par mois ou 100/année et qu on leur refuse.Avez vous entendu des 70 millions d euros suspectés d âtre offerts par Khaddafi à Sarkosy( avant la mort du 1 er...) et l heure de conférence d Abou Dépit Sarkosy à Abou Dubai à 350 000 euros l heure..

Et pourquoi les politiciens, gauches, droites, demi gauche avec zest de droite ou vice versa, démocrate chrétrien ou futurement démocrate musulman n ont que l emballage qui les différencie mais le contenu est le même qui est leurs propres intérêts..

Clemenceau avait dit: "Les Votes pèsent et se comptent le jour des votations mais ne pèsent plus rien dès le lendemain" Parce que ce n est plus l avis du peuple qui gouverne. On a toujours "dit" que la Démocratie dans sa splendeur est la décision peuple, faite par le peuple et dans l intérêt de ce peuple...

Écrit par : Malou | 23/02/2015

Demandez à un certain Anders Brejvik !

En plus des combats entre européens et islamistes, attendez-vous à des alliances pas très catholiques !!

Écrit par : Corto | 23/02/2015

@Corto,
Merci pour votre réponse courtoise.
Je ne connais nullement ce "Andres Brejvik" qui, par ailleurs, ne m intéresse pas puisque je ne fais confiance nullement qu aux conseils et des liens des Amis.

Et vous, avez vous à tout hasard son numéro de portable ? plz, ne me le transmettez pas.

Écrit par : Malou | 23/02/2015

@Malou
Votre commentaire ressemble curieusement à ce que dénonce l'auteur du blog: reporter la faute sur autrui, passer les victimes sous silence par un des nombreux procédés utilisés dans ce genre de circonstances: en l'occurrence excuser les socialistes en accusant leurs ennemis.

Écrit par : Mère-Grand | 23/02/2015

L'un semble entraîner l'autre.

Écrit par : Mère-Grand | 23/02/2015

Je ne sais pas si je m aligne avec l auteur de blog. Si c est le cas, j en suis ravie et Merci de nous l avoir signalé puisque ceci n est pas un pêché mortel, pas que je sache. Personne, ni vous ni moi, ne détienne la Vérité. Restons zen et humbles.

Les socialistes n ont pas d ennemi, ils en sont assez auto-suffisants et recyclables à gogo. Quant à la droite française avec les escrocs qui les président, il n y a pas photos. 70 millions de Dollars suspectés de Khaddafi à Sarkosy. Sarkosy qui a mené le massacre de la LIbye inclus Khadaffi et c est lui qui parle à peu près le français, pauvre J.-J. Rousseau qui n était pas un Pôv con cassetoi. Balkani, il faut juste voir sa tête et écouter son langage d un petit dealer de cage d escalier pour comprendre ce qu il vaut ce faiseur des Rois, Sarkosy et son fils Jean.

La France, j en suis une et j en connais ...car je parle franchement et je nomme les choses ...suivez mon regard...

Écrit par : Malou | 23/02/2015

Et que dire du socialiste genevois topo thevos, qui dans sont blog tdg d'aujourd'hui vante les mérites d'un roman "pour gouine et pédé" prônant la liberté sexuelle et dans des articles précédents les vertu d'un "islam de gauche" voir de l'islam des rama brothers.

Franchement en ce qui me concerne je n'arrive pas a déterminer si c'est:

1) un aveuglement d'une incroyable stupidité
2) de la schizophrénie relevant de la médecine
3) de la perfidie planifiée avec un plan caché

Ou autre chose ?

Écrit par : Eastwood | 23/02/2015

ce qui est certain, c'est que les socialos ont la même volonté de détruire le monde libéral que les islamistes !

Écrit par : Corto | 24/02/2015

La France menacée par des jouets "made in China" à 500 euros !!!

ça va pas fort dans les coulisses de l'Elysée !

Bientôt des tanks "Play-mobil" vont prendre le contrôle du pays !!

Écrit par : Corto | 25/02/2015

L'ensemble des services de renseignements français, enquêtes dans les magasins de jouets !!!!

Une brigade de "gendarmes" spécialisés dans les jouets volants sévit sur l'ensemble du territoire français !!

Et dire que la France veut protéger le monde contre les islamistes !!!!!!!!

Écrit par : Corto | 25/02/2015

Vivace, tenace, coriace, pugnace… et en même temps fossilisé, momifié, nécrosé, embaumé… l’islam reste l’islam, obstinément fidèle à ses origines, à ses textes fondateurs, à ses options historiques.

Entre les islams – soufi, mystique, libéral, ouvert, modéré, éclairé – et l’islam sunnite orthodoxe officiel, pur et dur, radical et intransigeant, c’est ce dernier qui l’a toujours emporté, s’imposant par la force, la menace, la coercition, la violence… envers et contre tout, envers et contre tous.

Les musulmans modérés sont légion, mais l’islam modéré n’existe pas.

C’est un vœu pieux, un rêve, une utopie relevant du « wishful thinking » (NDLR: vœu pieux). Il représente une projection de ce qu’on voudrait qu’il soit – et qu’il aurait pu être – si toute tentative de réforme n’avait pas été systématiquement bloquée à partir du 9° siècle, si tout effort de réflexion critique (Avicenne, Averroès, Farabi, Al-Kindi…) n’avait pas été étouffée dans l’œuf.

Le mythe d’une Andalousie ouverte et libérale est à revoir à partir de la réalité historique. Les magnifiques propos de certains intellectuels musulmans contemporains, s’efforçant de promouvoir un « islam des lumières », sont fort louables, mais elles n’expriment les positions que d’une élite infime qui ne fait pas le poids face à l’immense masse des musulmans dévots accrochés à leurs certitudes. Elle ne parvient pas à s’imposer face à un Azhar pétrifié dans son dogmatisme et son intransigeance.

C’est aujourd’hui « l’heure de vérité » pour l’islam. Deux scénarios sont envisageables : ou bien un terrible affrontement à la Huntington avec l’occident et le reste du monde… ou bien un effondrement et une implosion, tels qu’annoncés par Hamed Abdel-Samad.

Si tout dialogue avec l’islam a tourné court jusqu’à présent, c’est qu’un tel dialogue a soigneusement évité d’aborder les vraies questions ou s’est systématiquement heurté à un mur.

Entre l’islam mekkois, considéré comme spirituel et mystique, ouvert et tolérant… et l’islam médinois radical fanatique et conquérant, le choix a été fait il y a plus de mille ans. Et ce choix semble malheureusement irréversible.

Lorsque l’intellectuel soudanais, Cheikh Mahmoud Taha, a suggéré il y a plus de vingt ans un retour à l’islam mekkois des origines, il a été pendu sur la place publique en plein centre de Khartoum.

J’ai l’impression que les jeux sont faits – hélas ! – et que l’islam est dans l’impasse la plus totale. Son apparente vitalité aujourd’hui pourrait bien ne représenter que les derniers soubresauts d’un moribond.

Écrit par : Corto | 25/02/2015

Les commentaires sont fermés.