05/02/2015

Selon la RTS, le responsable de la barabarie de l'Etat Islamique, c'est nous

Voici d'abord les liens vers les éditions d'hier, le 12h45 et le 19h30 du TJ de la RTS.

http://www.rts.ch/play/tv/le-12h45/video/le-12h45?id=6511...

http://www.rts.ch/play/tv/le-19h30/video/le-19h30?id=6513...

Vous remarquerez, pas même une allusion, rien.

Les Dhimmis, un temps farouches défenseurs de la "rébellion" syrienne, continuent donc leur combat sous une autre forme, celle de la soumission.

Ceci ne les a pas empêchés de faire d'autres allusions aux "vrais dangers" qui nous guettent : la montée de "l'extrémisme", notamment de droite. Manquait juste la fameuse phrase condamnant tous les extrémismes "de quelque bord que ce soit" y compris celui des...catholiques (je n'en suis pas un, au cas où). Manquait aussi le rappel de l'inquisition aux 16e et 17e siècles. Surtout, il manquait la comparaison entre la carbonisation de ce pauvre pilote jordanien par les protégés de Fabius et celles pratiquées par les inquisiteurs il y a de cela quelques centaines d'années.

Décidément, la soumission est en marche, à pas forcés.

A cela, une "vedette" de la RTS répond par ceci : "Le fait de montrer le moins possible les assassinats mis en scène par le groupe « état islamique » n’est certainement pas une complaisance à son égard. Bien au contraire, c’est la nécessité de ne pas faire son jeu. Cela ne signifie pas passer sous silence ses atrocités, mais ne pas reprendre telles quelles ses images de propagande – montrer en revanche les victimes, les messages de solidarités, les messages de leurs familles, etc. C’est un équilibre bien sûr difficile, mais c’est une responsabilité morale de le trouver. Notez d’ailleurs qu’il s’agit d’un débat vieux comme le monde. Le vieux lion Churchill savait admirablement manier la censure de guerre pour éviter de montrer certaines images de destructions réussie par les nazis; ce n’était évidemment pas une forme de faiblesse, mais au contraire une stratégie honorable pour écraser in fine, d’une main de fer, les ennemis de nos libertés".

On ne sait plus s'il s'agit d'un rêve ou d'un cauchemar. Il cite Chrchill et il aurait pu tout aussi bien citer la censure de l'armée US lorsqu'elle a envahi l'Irak. On sait maintenant ce qu'il en était. La vedette en question ne se rend même pas compte qu'elle est en train de nous raconter qu'elle exerce l'autocensure poussée à son paroxysme. Elle ne se rend même pas compte qu'entre faire la "publicité" au groupe État Islamique et ne pas même mentionner la "nouvelle", il y a un énorme espace. Elle cite Churchill et ne se rend même pas compte que le bonhomme vivait en...1940. Je ne sais même pas si cette "vedette" est au courant qu'en 2015, l'internet existe. Je ne sais si elle est au courant que les gens n'ont pas besoin des images de la RTS pour savoir ce qui se passe. Je disais croire rêver mais c'est finalement un cauchemar. Elle ne veut pas faire la pub à ces barbares (on la croit sur parole) mais elle ne veut pas faire son travail non plus : un travail de recherche (de la vérité, on l'espère, je veux dire on peut toujours rêver) de dénonciation et d'appel au réveil des "téléspectateurs". Elle n'a pas besoin, "la vedette", de montrer les images atroces. Celles-ci sont librement disponible sur le net, qui n'existait pas en 1940, année référence, semble-t-il, pour la RTS.

Une toute dernière chose, bien sûr. Al Azhar, la plus haute "autorité religieuse" du monde islamique, en réaction à l’assassinat du pilote jordanien, vient de décréter qu'il faut "tuer ET crucifier" les membres de l’État Islamique.Ils croyait certainement très bien faire comme cela mais je crois dur comme fer que cette déclaration a été mûrement réfléchie. Il faut les...CRUCIFIER

Mais l'Islam n'a rien à voir avec cela.

P:S. Ce billet a été écrit mercredi, 4 février vers 16 heures. Plus de 24 heures après le terrible assassinat du pilote jordanien. A 19h30, Darius Rochebin a tout de même fini par en dire quelques mots.

Commentaires

Est ce vraiment "le responsable de la barabarie de l'Etat Islamique, c'est nous""

Non, le reponsable de la barabarie d Al Qayeda en Afghanistan au début était les USA qui encourageaient ces malades de Talibans afin de contrer l expansion soviétique vers le Sud ( Déclaration même faite par Mme Hillary Clinton en disant "Arrêtons de mentir, c est nous qui avions encouragé et aidé Ben Laden au moins au début"

Non , le repsonsable de la guerre en Irak il y a 10 ans ( du massacre cqfd) est que l irak a 15% des réserves pétrolières mondiales pour les 70 ans à venir.

Non, le responsable de la Guerre en Libye (massacre du pays cqfd) est que la Libye a aussi 10 à 15% des réserves pétrolières mondiales...ça vaut la chandelle et tout le reste même l abjecte Khaddafi c est du décor pour amuser la galerie paumée, nous, et aussi les hypocrites (Sarkosy entre autres... et d autres menteurs)

Non, la guerre en Syrie n est pas ni pour déloger Assad ni l aider non plus ni installer les djihadistes modérés ni les exterminer, la guerre est pour détruire toute la Syrie...inclus tout ce beau monde dedans..

Écrit par : Natacha | 05/02/2015

"Selon la RTS, le responsable de la barabarie de l'Etat Islamique, c'est nous"

Non! Mais le "nous" est responsable de la montée de l'antisémitisme. Cela est certain!

Le "nous" est responsable de la montée islamiste!

Le "nous" est responsable de soutenir les djihadistes qu'il n'est pas fichu de voir

Je suppose que le "nous" fait état des "journalistes" qui font la pluie et le beau temps..... Même la météo a perdu ses repairs. C'est dire! Alors les "journalistes"... quand ils y croient au sobriquet de "vedette" donné par eux-mêmes...?!

". Celles-ci sont librement disponible sur le net, qui n'existait pas en 1940, année référence, semble-t-il, pour la RTS."

La "vedette" nous prend pour des couleuvres!

Écrit par : Patoucha | 06/02/2015

Toutes les cinq minutes un chrétien est tué à cause de sa foi au Moyen-Orient

Le Moyen-Orient se noie dans le sang de ses minorités, prises pour cible par des organisations islamistes telles que le Hezbollah, Daech, le Hamas, le front al-Nosra, al-Qaida et consorts.

Les chrétiens de la région sont la cible d’une campagne de massacres et d’épuration ethnique perpétrée jour après jour. Ils sont victimes d’actes aussi atroces que le viol, le vol, la conversion forcée, la déportation, la profanation et la destruction de leurs églises, l’enlèvement des religieuses et la crucifixion des moines, le tout, au sein même des communautés historiques qui les ont vus naître. Enfants, femmes et personnes âgées sont décapités, souvent sous les yeux des membres de leur famille, qui ignorent eux-mêmes si les terroristes leur laisseront ou non la vie sauve. Certains parviennent à trouver refuge en Occident, certes, mais de nombreux autres n’ont pas les moyens de fuir.

Ces chrétiens abandonnés vivent en marge des sociétés arabes musulmanes, privés de leurs droits fondamentaux. Leurs biens sont confisqués, leur honneur, bafoué, leurs enfants, déracinés et le massacre se poursuit. Ils sont livrés aux plus épouvantables persécutions, considérés comme des citoyens de seconde zone, destinés à subir le racisme et les discriminations religieuses, sociales et économiques. Toutes ces souffrances ne résultent que d’une haine pure et simple de leur croyance, le christianisme, religion de paix et de fraternité entre les peuples.

Ces évolutions font que l’idée d’un Moyen-Orient épuré de ses chrétiens est en passe de devenir réalité. Au début du XXe siècle, les chrétiens représentaient 20% de la population totale de la région. Ils ne sont aujourd’hui plus que 4% et leur nombre ne cesse de diminuer. Quelque 77% des chrétiens d’Iraq ont fui leur pays depuis 2000, sans compter les milliers qui ont été tués. Il ne reste pas même 250′000 chrétiens sur les deux millions qui vivaient en Syrie autrefois. Bethléem, le lieu de la Nativité de Jésus, a vu sa population chrétienne diminuer de façon marquée et constante depuis que la ville a été confiée à l’Autorité palestinienne, en 1995. Les chrétiens n’y sont plus que 2%. La situation est pire encore à Gaza, qui vit sous la férule du Hamas.

Résultant de ces massacres, ce sont des musulmans qui viennent se réfugier en Europe, rares sont les chrétiens pris en otages dans les pays musulmans. Musulmans qui sont accueillis dignement et qui n'hésitent pas de reproduire les mêmes comportements en Europe que ceux qu'ils pratiquaient dans leurs enfers.

Écrit par : Corto | 06/02/2015

Les commentaires sont fermés.