12/01/2015

Des chefs terroristes à la tête d'une manifestation contre...le terrorisme

En dehors des pauvres gens "normaux" pris dans la tourmente des derniers évènements en France, tout, absolument tout, dans cette grande manifestation d'hier m'inspire le dégoût. A la tête d'une manifestation qui se voulait contre le terrorisme, on voit Hollande, Cameron, le Roi Abdallah de Jordanie et même un certain DavutOglu, le premier ministre de la...Turquie.

Hollande qui fournit les armes aux égorgeurs de l'Etat Islamique et dont le ministre des affaires étrangères qualifiait encore hier les tueries abominables du Front Al Nosra de "bon boulot".

Cameron qui partage la passion de Hollande pour les égorgeurs.

Le Roi Abdallah qui fournit le terrain d'entrainement, sous la supervision des Américains, Français et Britanniques, et les bases de départ des terroristes vers la Syrie.

Et, enfin, Davut Oglu, venu "manifester" contre le terrorisme, au moment même où la femme d'Amedy Coulibaly, le troisième tueur, traversait sa frontière avec la Syrie pour aller faire son jihad là-bas. La Turquie où la majorité des terroristes envoyés par la France, La GB, la Belgique et tous les autres passent pour aller s'entrainer et combattre en Syrie. La Turqie qui fournit finances, armement et base arrière à ces mêmes terroristes.

Le dégoût, absolument. J'en ressens même l'arrière goût atroce de la vomissure. Jusqu'à hier encore, lorsque ces assassins égorgeaient joyeusement, crucifiaient, violaient et tuaient, dans les rues de Raqa, Deir el Zor, Alep ou Idlib, ils étaient des combattants pour la liberté. En 24 heures, forcément parce qu'ils sont maintenant dans les rues de Paris, ils sont devenus des ennemis publics. Alors oui, je vous maudits et vous vomis, les Hollande, Cameron, Merkel et même Levrat et Sumarruga, qui étaient présents.

Quelques heures ont donc suffit pour qu'un personnage aussi sinistre que Cazeneuve, le ministre de l'intérieur de la République, aille jusqu'à déclarer qu'il faudrait "une stratégie en Syrie" afin de régler la question du "terrorisme dans ce pays". Du terrorisme ? En Syrie ? Depuis quand ?

Oui, je vous maudits et vous vomis.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Comment résister à une stratégie d'usure de la part de fanatiques qui n'ont qu'un but dans la vie? Surtout lorsqu'on fait partie d'une société qui a d'autres intérêts que l'adoration de la mort, celle des ennemis de sa religion et celle de ses propres enfants à qui on a promis le Paradis des martyrs.
Nous voudrions nous occuper d'autre chose, celles qui célèbrent avant tout la vie, mais nous sommes sans cesse rattrapés le devoir de défendre ce en quoi nous croyons, pas d'une croyance religieuse, mais d'une croyance dans les valeurs purement humaines de l'intelligence critique et des libertés qui la rendent possible.
Je comprends donc votre dégoût et votre révolte, même si vous êtes bien plus jeune que moi. Car à mon âge on a le souvenir d'une longue période de vie de quasi paix religieuse, exempte de cette pression constante que représente l'attaque contre notre mode de pensée et de vie.

Écrit par : Mère-Grand | 12/01/2015

Disons que le cas de la Syrie est particulier, comme l'était celui de l'Irak lorsque Saddam régnait !

Avant les "printemps" arabes, on ne peut pas dire que la Syrie n'accueillait pas un peu toutes les factions terroristes, on y a vu passer et rester des mouvements pas très catholiques et le hizbollah n'est pas à proprement parler une chorale d'enfants de choeurs !

Il me semble que bon nombre d'assassinats dans le monde, et spécialement au Liban n'était pas vraiment étrangers au régime syrien !

Je ne vais pas faire la liste des mouvements terroristes qui ont été abrités par le régime syrien dans les 40 dernières années, ce serait laborieux !

Écrit par : Corto | 13/01/2015

Monsieur Gowrié excellent article et réaliste .Ou quand les hypocrites essayent de revêtir des habits de lumière pour mieux tromper le peuple! ah la belle comédie ,du tout grand art dirait De la Fontaine qui doit regretter de ne plus pouvoir s'en donner à cœur joie
Un vrai bal de faux jetons pour rester polie
très bon mardi pour Vous Monsieur

Écrit par : lovsmeralda | 13/01/2015

d'accord avec lovsmeralda, les hypocrites sont mille fois plus coupables que les terroristes eux-mêmes !

Et si nous parlions de cette aux 1000 territoires occupés par les djihadistes ??

Écrit par : Corto | 13/01/2015

Les commentaires sont fermés.