29/09/2014

Rassemblements contre l'Etat ISLAMIQUE en France : où sont les musulmans ?

Voici d'abord la "liste" des affirmations de la "majorité" des musulmans concernant les agissements de la "minorité" sensée ne PAS représenter l'Islam :

  • L'Islam, ce n'est pas ça.
  • L'Islam est une religion de tolérance et de paix
  • La majorité des musulmans n'est pas comme ça
  • C'est l’œuvre d'une minorité qui ne représente pas l'Islam
  • Ce n'est pas l'Islam que je vis (Ouardiri)
  • L'Islamisme n'est pas l'Islam (histoire de noyer le poisson)
  • Cette bande d'excités et de criminels ne représente pas l'Islam
  • Etc.

On pouvait dès lors s'attendre à un raz de marée vendredi dernier suite à l'appel de tout ce que compte la France comme associations et institutions musulmanes, Imams, recteurs, etc. D'autant que cela devait se passer après la grande prière du vendredi et un nombre important de "fidèles" devait donc de déplacer "naturellement". La plupart des journaux télévisés, bulletins radio et autres médias nous parlent de plusieurs "centaines" de personnes qui se sont rassemblées devant la Grande Mosquée de Paris. D'habitude, la prière du vendredi réunit entre mille et deux milles personnes dans cette mosquée. Les habitués...quoi.

http://www.lalsace.fr/actualite/2014/09/27/des-musulmans-...

Avant eux, Ouardiri et quelques acolytes ont aussi voulu marquer leur "désapprobation" et ont manifesté devant la Palais des nations à Genève.

La voici, la majorité, représentant le "vrai islam".

 

2015469_pic_970x641.jpg

Hier dimanche et alors que tout ce que compte la France comme organisations de tous bords ont appelé à un "grand" rassemblement "républicain" pour dénoncer les crimes barbares commis par une "minorité" d'excités, une "majorité" de...un millier de personnes (majoritairement constitué de militants anti-racistes, de gauche et d'extrême gauche, LICRA, etc.)


Une figure importante de cette "majorité", un certain Blancho le Roux" s'est même élevé contre l'arrestation de 15 imams ultra radicaux arrêtés au Kosovo. Ceux-ci sont accusés d'avoir endoctriné la population en prêchant l'islam radical et en recrutant des volontaires pour les conflits en Syrie et en Irak. Il y a de cela quelques jours, il apparaissait aux côté de deux autres membres de la "majorité". Je vous laisse avec l'article en question.

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/f3cfda08-45b0-11e4-80ff-d...

web_ouaridri_ramadan_blancho--672x359.jpg

A ce propos, observez bien la transformation "physique" de ce membre de la "majorité" qu'est Blancho.

D'abord Rock’n’roll et tonnes de gel dans les cheveux.

Ensuite Kéfié

Pour finir en Imam...modéré, j'en suis certain.

Blancho cascade.PNG

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : islam, terrorisme, égorgement, décapitation

26/09/2014

Daesh ou pas, c'est l'Etat "ISLAMIQUE"

J'écoutais il y a quelques instant la journaliste, encore une, de France Info, encore eux, interroger un certain Malek Chebel, "philosophe des religions". Cela démarre très fort (12:18:18), autre manière de dire avec les mêmes lieux communs et poncifs répétés à en avoir la nausée : "bonjour Malek Chebel (...) il y a aujourd'hui un problème de lecture du coran et d'interprétation aussi des textes". La "journaliste" n'oublie pas d'appliquer à la lettre l'ordre qui lui a été donné, auquel échappent désormais très peu de ses "confrères" : il ne faut jamais dire "État islamique" mais uniquement "Daesh".

http://www.franceinfo.fr/player/reecouter

Ainsi et après toutes ces horreurs, cette barbarie innommable et unique dans l'histoire de l'humanité, c'est encore et toujours une mauvaise interprétation des textes "sacrés" qui conduit ces "pauvres jeunes gens désœuvrés" à commettre ces horreurs. Dès lors, Merci à Chebel, Ramadan, Décaillet, Ouardiri et tous les autres qui le souhaitent de bien vouloir nous interpréter correctement les textes suivants :

  1. Sourate 4:89 : "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." C'est Allah qui ordonne que l'on tue.
  2. Hadiths : "Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que Mahomet est Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans[14]. »

    "Celui qui change de religion, tuez-le[15].

La brillante journaliste, au formatage impeccable, n'oublie pas de souligner l'existence de "ceux qui pratiquent un Islam modéré". Merci aussi de nous expliquer ce que c'est (toujours par rapport aux textes "sacrés", SVP)

Le brillant philosophe lui répond par ces termes, aussi ahurissants qu'incroyables, :"le clivage est de plus en plus marqué et je constate un réel progrès dans l'application des directives du Coran (...) car pour la première fois on voit se profiler l'idée que l'Islam n'est pas l'islamisme".

Je suppose que ce Monsieur est un musulman qui applique d'une manière "modérée" les directives et ne boit donc pas d'alcool. Je peux donc supputer qu'il n'était pas ivre lorsqu'il a "raconté" ce qui précède. Car où serions-nous maintenant s'il n'y avait pas "un réel progrès dans l'application des préceptes du Coran".

Le reste de l'entretien est aussi inintéressant que classique, stupide, répétitif et nauséeux.

Chers Madame la "journaliste", Monsieur le "philosophe", Mesdames et Messieurs les menteurs et complices de ces crimes abominables qui ne sont commis qu'au nom de l'Islam , au contraire de ce que vous essayez désespérément de faire croire, je vous laisse, si cela est encore nécessaire, en compagnie de vos "frères d'armes" à Raqqa, au nord de la Syrie, devenue la capitale du Califat. C'est un reportage qui a été diffusé hier, sur France 2. Vous y verrez des islamistes barbares devenus totalement normaux, ne coupant ni la tête, ni la main de personne, du moment ou tout le monde applique les "préceptes du Saint Coran".

http://www.francetvinfo.fr/islam,égorement,décapitationreplay-magazine/france-2/envoye-special/


15:08 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : islam, égorement, décapitation

24/09/2014

Ouardiri, Ramadan, Décaillet et... Al Azhar

A mon billet du19.09.2014, concernant le traitement préconisé par les "docteurs" de l'Islam réservés au femmes

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2014/09/1...

Hafid Ourdiri, ancien haut responsable de la mosquée de Genève, reconverti depuis dans le pacifisme de façade, m'avait envoyé le commentaire que voici :

"Cher Monsieur,

J'ai lu votre article et les commentaires qui s'enchainent et qui ajoute la haine à la haine et de l'ignorance à de l'ignorance ainsi que les vidéos que vous nous avez proposé comme arguments contre l'Islam...

Ces marionnettes ignobles sont des imams diaboliques qui sont les pires ennemis de l'islam qui falsifient le vrai message de l'islam qui prône le respect et la dignité de l'être humain "femme et homme" et qui a engendré une civilisation extraordinaire qui nous profite encore et ce lorsque les musulman(e)s vivaient avec intelligence, raison et intuition.

Aujourd'hui à cause de cette minorité d'excités, psychopathes, pervers narcissiques enrobés et enturbannés ,l'islam est défiguré et transformé en une horrible idéologie morbide et barbare.

Ce sont des frustrés qui n'ont jamais su goûter à la LIBERTE et à l'EQUITE que nous offre l'islam et ces FOUS sont les pires ennemis de l'Humanité et du monde que l'islam condamne.

Honte à eux et honte à celles et ceux qui nous abusent et nous accusent en usant de leurs cruels délires.

J'invite la majorité des musulmans qui veulent vivre humbles, justes et au service de la paix de pas se laisser prendre par ces prêcheurs haineux et ceux qui instrumentalisent leur propos et leur attitudes haineuses et barbares pour accuser l'islam de tous les crimes qui sont commis par eux en son nom.

Non, ce n'est cet islam que je vis.

Alors de grâce cessez de propager cette propagande empoisonnée car vous devenez complices dans vos extrémismes contre l'immense majorité des musulman(e)s et de l'islam qui ne contraint personne à quoi que ce soit et pour qui seule la liberté,la connaissance et le respect sont les principes qu'il enseigne n'en déplaise à ces détracteurs.

Bien à vous dans la vérité, le respect, et la paix.

Hafid Ouardiri
www.fec-geneve.ch"

Reprenons cela point par point.

     1. M. Ouardiri n'en démord pas. Selon lui, je suis, comme tous les autres, un ignare : "ajoute la haine à la haine et de l'ignorance à de l'ignorance". Je ne sais pas ce dont parle ce Monsieur mais je rappelle que je n'ai fait que publier un matériel visuel authentique, sans plus. Je le renvoie donc à ses "amis" apparaissant dans ce document, docteurs en Islam. Quand à l'ignorance, il doit certainement savoir que ce n'est qu'elle qui a permis à ses semblables de prospérer dans ces contrées. Contrairement à ce qu'il prétend, l'ignorance ne le dérange aucunement, tout au contraire. C'est l'éveil, très tardive, hélas, d'une partie de nos concitoyens qui le contrarie.

     2. Ignorance, dit-il. De quoi ? de l'Islam ? Je le renvoie cette fois à mon billet du 22.09.2014

http://independanceetverite.blog.tdg.ch/archive/2014/09/1...

et lui demande de me prouver "mon ignorance". Qu'il commente simplement ce qui y figure.

     3. "Ces marionnettes ignobles sont des imams diaboliques qui sont les pires ennemis de l'islam qui falsifient le vrai message de l'islam". C'est tout de même incroyable le nombre ahurissant d'imams "fous" qui falsifient l'Islam. C'est tout aussi incroyable qu'on n'entende...qu'eux. Petite anecdote pour M. Ouardiri, l'imam actuel de la mosquée de Genève, a refusé de dire quoi que ce soit concernant les actes barbares de ses confrères en armes sévissant en Irak et en Syrie. Un imam aussi fou, M. Ouardiri ?


     4. "Aujourd'hui à cause de cette minorité d'excités (...) l'islam est défiguré et transformé en une horrible idéologie morbide et barbare". Et voilà, on nous sert de nouveau l'histoire de la "majorité silencieuse". Effectivement, un silence assourdissant, M. Ouardiri. Dites-nous, M. Ouardiri, Blancho, est-il minoritaire ou majoritaire ? Quel est le statut (minorité/majorité) de tous les imams appelant au meurtre au sein même de vos mosquées, ici même en Suisse et ailleurs en Europe ?

Dites, M. Ouardiri :

  • Vider l'Irak de ses chrétiens, après toutes les horreurs qu'ils ont subies, est-ce l’œuvre d'une minorité ?
  • Vider la Syrie, à un rythme un peu plus lent, il est vrai et pour cause, est-ce aussi l’œuvre d'une minorité ?
  • Vider l’Égypte elle-même, de ses chrétiens et toutes les exactions que ceux-ci subissent depuis des dizaines d'années, est-ce aussi l’œuvre d'une minorité ? Que vous ont-il fait exactement ? Moi, je le sais et vous aussi : ils sont ce qu'ils sont, sans plus. Leur propre existence vous est insupportable.

     5. "l'islam qui ne contraint personne à quoi que ce soit et pour qui seule la liberté,la connaissance et le respect sont les principes qu'il enseigne n'en déplaise à ces détracteurs". Alors pour une surprise, s'en est une. Je sais que ni vous, ni aucun de vos acolytes ne répondront à aucune question. Je vais tout de même vous en posez, M. Ouardiri.

Dites-moi, qu'est-ce qui est prévu, dans les textes mêmes :

Sourate 4:89 : "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." C'est Allah qui ordonne que l'on tue, M. Ouardiri, qu'on tue.

Hadiths : "Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que Mahomet est Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans[14]. »

"Celui qui change de religion, tuez-le[15].

Cela me conviendrait parfaitement que vous déclariez que tout cela est faux (ceci vous sera difficile) ou que vous disiez qu'il est nul et non avenu (là, vous savez ce qui vous attend, y compris de la part de la "majorité").

Prenons un autre cas, à vous de me dire s'il s'agit d'un majoritaire, minoritaire, excités, ou "normal". Lisez bien ce qui suit, M. Ouardiri. Il s'agit d'un billet publié par un chantre du pacifisme islamique, un certain Hani Ramadan.

http://haniramadan.blog.tdg.ch/archive/2014/08/08/quand-l...

Lisez juste ce passage, à vomir, M. Ouardiri :"Les mesures de rétorsions infligées par ce groupe contre les populations chrétiennes minoritaires constituent un objet de scandale propice à rendre légitime une nouvelle ingérence, mais entreprise cette fois contre un ennemi terroriste dont tout le monde voit bien le danger qu’il représente (ainsi se trouvent corrigées les erreurs grossières du passé que l’on doit à tout prix effacer de nos mémoires)". Des "mesures de..."rétorsion", M. Ouardiri, contre les chrétien. Ouvrez le dictionnaire, M. Ouardiri et expliquez-nous ce qu'il en dit.

Al Azhar, M. Ouardiri, plus haute autorité dans l'Islam, voulez-vous en savoir un peu sur le programme d'enseignement religieux qui y est dispensé ? Minoritaires et excités, aussi ? Voulez-vous que je vous fasse parvenir les chapitres consacrés à la manière dont on doit se laver le derrière, entre autres ?

L'imam  Docteur Karadawi, Président de l'Union International des Érudits (Ulémas, docteurs en sciences de l'Islam), minoritaire et excité aussi ?

Le meilleurs est, comme toujours, pour la fin. Il vous reste à nous servir le fameux : "il faut condamner tous les extrémismes et tous les extrémistes". "Ce sont des endoctrinés qui se sont radicalisés". Soit.

Dites-nous, M. Ouardiri :

1. Que fait un musulman ou, mieux, un converti, lorsqu'il s'endoctrine et se radicalise ?

2. Que fait un chrétien, boudhiste ou autre, lorsqu'il s'endoctrine et se radicalise ?

N'oubliez pas, pas de discours.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (26)

23/09/2014

Concours pour trouver des synonymes à...socialiste. Misérable est déjà pris

On peut aussi citer : pathétique, sot, etc.

A vous maintenant.

Pas grand chose à dire aujourd'hui. Je vous laisse en compagnie de :

  • Le Chef Levrat (je promets que je ne dirai rien sur son accent) et son "fascistoïdes".
  • Amara et ses déclarations à l'emporte-pièce
  • Le président des jeunes socialistes et sa "honte" d'être suisse (il ne l'a pas dit comme cela mais c'est pire : je suis suisse par hasard, j'aurais pu naître n'importe où) et qui veut remplacer le drapeau suisse par celui de l'arc-en-ciel.
  • Et quelques "militants" (c'est comme cela qu'on appelle le menu crottin des socialistes) dont voici un exemple.

Socialiste.PNG

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (5)

22/09/2014

Décaillet sur l'Islam : la montagne a accouché d'une misérable souris

Il ne s'attendait certainement pas à pareille désapprobation, ou peut-être qui si, finalement, le Décaillet. Ruminer (il appelle cela papier) depuis des mois, voire même des années...des années de "réflexion", d'observation, d'apprentissage et "d'études" pour...ça :

  1. Pour Décaillet, le résultat de la votation sur les minarets est "ahurissant". Mais ce n'est pas ce qui le dérange. Ce qui le frappe, c'est le niveau "d'inculture" de ceux qui l'ont acceptée.

A priori, je peux affirmer sans trop me tromper que lorsque j'accuse l'autre d'être un voleur, le minimum serait que je ne le sois pas moi-même. Lorsque je demande à mon voisin de ne pas jeter ses détritus n'importe où, je serais bien avisé de faire le tri de mes propres déchets d'abord. De même, si M. Décaillet dénonce"l'inculture" des autres (quelle vanité, déjà), il ferait bien de nous démontrer la sienne. Rien de tout cela, en dehors des poncifs habituels : "tous les Musulmans ne sont pas comme ça", "ce n'est l'Islam", ce sont les pratiques d'une minorité", etc. Oh...il nous a bien dit que, dans sa jeunesse, il avait visité quelques mosquées à Istanbul. Là aussi, M. Décaillet tombe mal car à voir les millions de touristes qui arpentent chaque années les mosquées d'Istanbul et d'ailleurs, la culture et la connaissance de l'Islam devraient déborder de partout.

 

       2. "Méconnaissance totale de l’Histoire des religions. Ignorance crasse sur ce qu’est     l’Islam".

De nouveau, à priori, cela signifierait que M. Décaillet dispose des connaissances nécessaires pour aborder ce sujet. Il y va très loin, Décaillet, en parlant de s'informer, apprendre et, impossible d'échapper à celle-là : "d'éviter l'amalgame". Je suppose donc que M. Décaillet sait, s'est informé et a appris ce qui suit. Morceaux choisis :

Coran 4:89

"Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur."

 

Coran 4:91

"Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'association (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. Par conséquent, s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné une autorité manifeste."

Coran 5:33

"La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s'efforcent de semer la corruption sur la terre, c'est qu'ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l'ignominie ici-bas ; et dans l'au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment."

 

Coran 8:17

"Ce n'est pas vous qui les avez tués : mais c'est Allah qui les a tués. Et lorsque tu lançais (une poignée de terre), ce n'est pas toi qui lançais : mais c'est Allah qui lançait, et ce pour éprouver les croyants d'une belle épreuve de Sa part ! Allah est Audient et Omniscient."

On voit que l'absolution est donnée par avance. Ainsi, M. Décaillet, vous avez totalement tort et vous n'y connaissez strictement rien, rien du tout. Le jihadistes ne sont pas des ignares, contrairement à ce que votre propagande essaie de le faire croire. Ils savent très bien ce qu'ils font et ils exécutent scrupuleusement les ordres d'Allah.

Coran 9:5

"Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs (ceux qui croiraient à autre chose à côté d'Allah) où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat (prière) et acquittent la Zakat (aumône), alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux."

Coran 9:30

"Les Juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils de la vérité ?"

Et lorsque le "messager" (entendez le prophète) va faire un razzia, voici ce qu'il reçoit directement d'Allah, sous forme de "Sourate" :

Coran 8:1

"Au nom d'Allah le Très Miséricordieux. Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : "Le butin est à Allah et à Son messager." Craignez Allah, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Allah et à Son messager, si vous êtes croyants."

Les "Ulémas" (docteurs en sciences de l'Islam), ceux que je vous ai présentés vendredi derniers, affirmant que la femme est une bête de somme, vous diront (ce que M. Décaillet, grand connaisseur de l'Islam, doit certainement savoir), que la doctrine se base sur le Coran, livre "sacré" ainsi que, également, sur les "Hadiths", enseignements du Prophète.

Prenons donc quelques uns de ceux-ci.

" Le messager d’Allah a dit :
- Que la malédiction d’Allah soit sur le voleur qui a volé un œuf et que sa main soit coupée, ainsi que sur celui qui vole une corde et que sa main soit coupée. " (récit d’Abu Huraira, Muslim XVII 4185)

" L’envoyé d’Allah a dit :
- Quand un homme célibataire commet l’adultère avec une femme célibataire, ils recevront cent coups de fouet et seront bannis un an. Dans le cas où ils sont mariés, il recevront cent coups de fouet et seront lapidés à mort. " (récit de Ubada b. as Samit, Muslim XVII 4191)

" Celui qui quitte la religion de l’islam, tuez-le. " (récit d’Ikrima, Bukhari LXXXIV 57)

" Le messager d’Allah a dit :
- J’ai été désigné pour combattre contre les hommes aussi longtemps qu’ils ne disent pas : il n’y a de dieu qu’Allah. " (récit d’Abu Huraira, Muslim I 29)

" L’apôtre d’Allah a dit :
- Sache que le paradis est à l’ombre des épées. " (récit d’Abdullah bin Abi Aufa, Bukhari LII 73)

" Le Prophète a dit :
- J’ai regardé le paradis et j’ai trouvé que les pauvres gens formaient la majorité des habitants; j’ai regardé en enfer et j’ai vu que la majorité des habitants étaient des femmes. " (récit d’Imran bin Husain, Bukhari LIV 464)

" L’apôtre d’Allah a dit :
- Aucun musulman ne mourra sans qu’Allah n’admette à sa place un juif ou un chrétien dans le feu de l’enfer. " (récit d’Abu Burda, Muslim XXXVII 6666)

" Khadija est morte trois ans avant que le Prophète parte à Médine. Il y est resté environ deux ans et il se maria ensuite avec Aisha qui était une fillette de six ans; elle était âgée de neuf ans quand il a consommé le mariage. " (récit du père de Hisham, Bukhari LVIII 236)

Je crois sincèrement que des visites supplémentaires dans quelques mosquées bien choisies feraient un grand bien à M. Décaillet.

Pour le reste, puisqu'un nombre croissant de gens sont fatigués d'entendre les mêmes banalités et poncifs distillés à longueur de journée par les "enjoliveurs" de cette doctrine, merci à tous ceux qui le souhaitent, de s'en tenir "strictement" à ce qui est écrit ci-dessus. Prouvez que ceci est FAUX, nul et non avenu.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (13)

19/09/2014

Une femme c'est une bête de somme. On peut la frapper comme un âne

Pas grand chose à dire, cette fois. Je vous laisse avec ces magnifiques images d'interviews de"Ulémas" (grands savants, docteurs en doctrine musulmane).

La traduction est complète mais est malheureusement en anglais. Je suppose que cela ne doit pas constituer un obstacle.

Je dédie ce matériel didactique tout spécialement à Pascal Décaillet. Je le dédie aussi à toutes celles et tous ceux qui adorent les termes :

  • Oui, mais ce n'est pas l'Islam
  • Ne faisons pas d'amalgame (un des termes que j'aime le plus)
  • Tous les musulmans ne sont pas comme ça (oui, on le sait)
  • La majorité des musulmans ne suivent pas ces enseignements (sauf que dans les mosquées, que M. Décaillet aime "visiter", c'est cet enseignement qu'on "prodigue")

Etc.

Bonne lecture, avec un coca et du pop-corn

Uléma.PNG







http://www.charlesayoub.com/more/800553

https://www.youtube.com/watch?v=ty-q9GTure4

      1. Morceaux choisis, du premier "Uléma" :

  • 12e seconde : cette histoire sur l'honneur de la femme est nouvelle et on ne l'a pas connue avant.
  • 28e - 33e seconde : comment puis-je considérer qu'un homme jouissant de sa femme est en train de la violer (il répondait à la question de la violence exercée par le mari)
  • 45e - 50e seconde : l'Islam a interdit de frapper "sauf qu'avec un bâton".

      2. Morceaux choisi (deuxième "Uléma")

  • Dès la 60e seconde : l'homme (éduque, punit) sa femme en la frappant alors qu'elle (c'est fabuleux) éduque et punit son mari en pleurant
  • Dès la 1.12e minute: lorsque tu bats un animal, ton but est de lui faire mal afin qu'il t'obéisse, normal, c'est un animal, il ne comprends pas. Il ne comprend qu'avec le bâton. Un âne ou un dromadaire ne comprendra qu'avec ça.

      3. Morceaux choisis (troisième "Uléma")

  • Lui, il attaque tout de suite : si tu sens que quelque chose t'embête de sa part, tape-là de suite sans attendre, casse lui la tête.

      4. Morceaux choisis (quatrième Uléma).

Décidément, cela va crescendo. Lui, c'est au-delà même de l'imaginable.

Dès la minute 1.59 : je dis que Dieu a honoré la femme avec cette punition qu'est de la battre.

      5. Cela va crescendo.

Minute 2.25 : La femme n'est même pas "bonne" à conduire une voiture, encore moins une maison ou quelque chose d'encore plus important.

Minute 3.16 : cher frère (il répond à la question d'un téléspectateur) sache que ta femme est une prisonnière chez toi.

Minute 3.42 : en présence des tes "deux" épouses, s'il arrive qu'elles t'énervent, attache les toutes les deux (ensemble) par les cheveux et tape à volonté là où cela fait mal.


Juste des malades ? Non. Lisez cette sourate, sorti du Coran :


"34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !"

Je n'ai vraiment plus envie d'aller plus loin. Je vous laisse visionner la suite.

Oh...j'ai juste oublié de demander à M. Décaillet si ce qui précède est le résultat de mon..."inculture", voire même de simples vues de l'esprit ?

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (26)

18/09/2014

Sanctions contre la Russie : l'Europe bientôt à genoux ? Espérons-le.

Il n'y a pas un seul "analyste" ou "spécialiste" (toujours eux), de la Russie, de l'Ukraine, des finances, de l'économie mondiale, du pétrole, de ceci et de cela, de tout et de rien, qui n'ait prédit la chute du "régime russe" à plus ou moins courte échéance : la débandade économique y conduira inévitablement.

Avant hier, on apprenait dans l'édition du 19h30 du TJ, que l'OCDE révise à la baisse, un demi point, la croissance économique européenne à à peine 0.8% en moyenne. Pis, ou mieux, la locomotive européenne, l'Allemagne, voit son horizon économique s'assombrir et les prévisions de croissance descendre à 1.4%...au mieux. C'est dans le même sujet qu'on voit les acteurs de l'économie allemande, pas uniquement les producteurs de fruits et légumes mais de grandes entreprises de fabrication de machines, confirmer les effets directs des mesures de rétorsion russes sur la marche de leurs affaires.

Ainsi et bien plus vite que quiconque n'eut pu l'imaginer, la magie se retourne contre le magicien et la balle, que les laquais de Bruxelles ont tirée sous les ordres de leur maître d'outre Atlantique, s'est vite allée se loger dans leur pied.

Et il est fort à parier que l'histoire ne s'arrêtera pas là.

Car il ne faut pas oublier que si les Européens, fidèles à leur courte vue légendaire, se sont précipités tête baissée dans le piège tendu par leur "allié" américain, faisant même de la surenchère en décidant d'une troisième série de sanctions au soir même de la signature de l'accord de cessez-le-feu entre le gouvernement de Kiev et les "rebelles" du Dombass, encouragés en cela par leur certitude quant à la "faiblesse" de la Russie, cette dernière n'a, entre temps, rétorqué qu'en laissant quelques cagettes de pommes sur le quai...histoire de voir. De nouveau, il est fort à parier que les Russes ne commenceront à montrer leurs cartes/atouts que maintenant et petit à petit : machines, machines-outils, industrie lourde, automobile et, bientôt avec l'arrivée de l'hiver...le gaz et le pétrole. Mais le plus drôle serait de voir ce que les Français feront le 31 octobre, date contractuelle prévue pour la livraison du premier Mistral : Il sera livré en temps et en heure. J'en prends le pari. Car les minables, quel que soit leur bord, n'ont jamais eu les moyens de leurs ambitions, pour autant qu'ils n'en aient jamais eues.

Pour revenir aux "spécialistes", ceux-ci nous expliquent aujourd'hui que l'industrie européenne commence à souffrir (Opel licencie déjà et baisse sa production) car la baisse du rouble "rendait l'acquisition des produits d'importation de plus en plus difficile, pour les Russes.

Ce sont ces mêmes spécialistes qui, hier, nous disaient que cette même baisse, de ce même rouble, est le signe du succès et de l'efficacité des sanctions européennes.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

17/09/2014

L'Etat Islamique n'est pas l'ennemi des USA ou de l'Europe. C'est leur tête de pont

L’État Islamique, non pas Daesh, non déplaise à François et Laurent (respectivement Hollande et Fabius). État tout ce qu'il y a de plus islamique, avec son cortège d'horreurs innommables.

Il apparaît donc clair, même à ceux atteints de cécité chronique, que les USA et l'Europe, n'ont pas la moindre envie de combattre ces barbares sanguinaires. Car on ne combat pas un ennemi tout en s'associant directement avec lui, en même temps.

Je parlais de ceux atteints de cécité chronique car même eux n'ont plus le moindre doute quant à l'identité réelle de ces barbares : rien d'autre que l'Arabie Saoudite, le Qatar et la Turquie. Les trois, au-delà même des "liens" les liant aux Occidentaux, sont membres à part entière dans cette mascarade, la seconde du nom en l'espace de trois ans, qu'est la "coalition" contre l’État islamique. Mieux, Kerry, le Secrétaire d’État des USA, après sa lamentable tournée dans la région où il a mendié l’adhésion de certains bédouins à sa cause, a même poussé le minable jusqu'à déclarer que ces pays sont "membres de la coalition" mais "leur rôle ne sera déterminé que plus tard". On voit en effet mal comment ces "pays" peuvent faire la guerre à eux-mêmes.

Les occidentaux et cela est nouveau, ne cherchent même plus à sauver les apparences. 29 pays réunis à Paris pour dessiner les contours d'une action "globale" contre l’État islamique qui sévit en Irak ET en Syrie, mais pas question de parler de cette dernière. En effet, pour Hollande, recevant ses ordres de Doha et Riyad, directement ou indirectement via Washington, M. Bachar el-Assad est "son ennemi", pas l’État Islamique.

Le plan fut donc bien ficelé : l'ASL (comprenez Armée syrienne Libre) étant en lambeaux, on envoie le Front Al Nosra (émanation directe et sanguinaire d'Al Qaida) qu'on finance, équipe et entraine (en Jordanie par les instructeurs de l'armée US). L'objectif fut Damas. Plus de 40'000 "combattants" ont marché sur la capitale syrienne mais l'échec du plan fut sanglant et il ne reste de cette "armée" que quelques poches qui sont à leur tour en voie d'anéantissement. Rappelons-nous à cette occasion l'épisode des observateurs de l'ONU, capturés par Al Nosra il y a de cela quelques semaines.

Tous ces plans ayant lamentablement échoué, mais au prix de dizaines de milliers de morts, de déplacés, d'égorgés, etc., il fallait activer l'étape suivante dans l'échelle de l'horreur : l’État islamique.

Contrairement à ce que la propagande occidentale ne le laisse croire, l’État Islamique, dont tout le monde présente maintenant comme une pure création " irakienne", n'a fait parler de lui qu'en Syrie (tout le monde semble maintenant ignorer que les journalistes "égorgés" ont été capturés au nord d'Alep, en Syrie). Jusqu'à il y a quelques mois où certains groupuscules (toujours comme par hasard) ont commencé à se montrer. L'apogée fut atteinte avec la prise fulgurante de Mossoul. Et à ce moment-là seulement que certains ont semblé découvrir l'existence de ces barbares. Il convient ici de marquer un petit arrêt. Car, vous l'aurez certainement remarqué et les images de 'armée américaine le montrent, les projectiles des avions de combats atteignent directement les véhicules, voire même les individus eux-mêmes. Une précision diabolique. Très surprenant lorsqu'on remarque que, quelques semaines auparavant, des colonnes entières de véhicules remplis d'Islamistes AU BEAU MILIEU du désert, n'ont été vu par...personne.

L'Irak se trouve désormais dos au mur, obligé de demander l'aide des Américains.

Un pays demande l'assistance d'un autre, lequel autre n'a donc pas besoin d'aller au devant du...Conseil de Sécurité. Et puisque "l'ennemi" ne connaît pas les frontières, il convient donc d'aller le combattre "là où il se trouve" : en Syrie...aussi. Mais puisqu'on ne reconnaît pas la légitimité du "régime de Damas", la Syrie ne "peut pas demander l'assistance des USA". Il faut donc armer l'opposition "modérée" (oui, là aussi, vous avez bien lu) qui va "combattre à la fois l’État Islamique ET le régime de Damas".

On nage en pleine fiction ? Que nenni. Rappelez-vous que "l'opposition modérée" est, jusqu'à nouvel ordre, l'ASL (Armée Syrienne Libre), dont il reste....en réalité il n'en reste rien, absolument rien.

10:10 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (15)

16/09/2014

Merci de bien vouloir m'expliquer ce qu'est l'Islam

C'est connu, David Camercon, François Holland et son MAE, le somnolant Fabius, ainsi que Edwy Plenel et tous les autres imbéciles qui peuplent certaines parties de nos contrées, connaissent l'Islam mieux que personne. C'est à peine si on ne leur délivrait pas un doctorat ès "sciences" (oui, vous avez bien lu, car on appelle ça science) de l'Islam.

Effectivement, tous ces gens-là n'ont qu'une phrase à la bouche : ça, ce n'est pas l'Islam.

Bien.

  • L'appel au Jihad, ce n'est pas l'Islam
  • Les prêches les plus violentes dans des centaines de mosquées au cœur de l'Europe, contre cette même Europe, ce n'est pas l'Islam
  • Tous ces groupes se réclamant de l'Islam, appliquant la Charia et les préceptes du Coran, ce n'est pas l'Islam
  • S'en prendre partout dans la "Nation de l'Islam", aux autres religions et les exaction commises quotidiennement contre les croyants de ces dernières, ce n'est pas l'Islam
  • Les égorgements, les mutilations, les crucifixions, les viols et toutes les horreurs où mêmes les animaux les plus sanguinaires ne s'y reconnaîtront pas, ce n'est pas l'Islam
  • Les exécutions sommaires de centaines de pauvres personnes innocentes, avec femmes et enfants, tout en hurlant "Allah Akkbar" (Allah est grand), ce n'est pas l'Islam
  • Donner le choix aux "mécréants" (chrétiens essentiellement) entre la "conversion" ou la mort et, dans les meilleurs des cas, l'exil, ce n'est pas l'Islam
  • Imposer les horreurs les plus barbares aux habitants des zones "libérées" pas les soldats "d'Allah", leur imposer la "jiziah" (tribut) sinon la mort, ce n'est pas l'Islam

J'ai vécu 20 ans parmi eux mais peut-être que Hollande les connaît mieux que moi. Alors, vraiment, merci, mille fois merci à celle ou celui qui aurait la bonté de m'expliquer :

Qu'est-ce que l'Islam ?

Je serais infiniment reconnaissant à la personne en question (les Ramadan feraient bien l'affaire, à moins qu'ils ne fassent appel à Mauro Poggia) d'étayer sa démonstration par un ou deux exemples.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

12/09/2014

J'égorge, je décapite, j'éventre, je viole et je crucifie. Oui mais...je ne mange pas de jambon

Je suis un bon musulman.

A moins que... Je mange du cochon, je bois, je vais au théâtre et laisse chacun vivre comme il le souhaite, dans les respect de l'autre.

Non, ce n'est pas bon. Je ne suis pas un bon musulman.

Attendez : je ne mange pas de jambon, je bois un peu, je fais exploser des voitures piégées dans des marchés bondés, des églises et même des mosquées. Là, je dois être un "presque" bon musulman.

Ou alors, je vole, j'escroque, je viole, je ne mange pas de jambon et je fais le ramadan. Je suis donc un bon musulman.

A moins que...j'envoie des enfants de 9 ans se faire exploser, je recrute des filles de 15 ans pour le jihad du sexe, je ne mange pas de jambon, je prends de la cocaïne mais je fais le ramadan.

Je suis donc un bon musulman.

Euh...

Je ne sais plus.

11:40 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

08/09/2014

L'homme qui valait 13%. Morceaux choisis

A l'instar du Matin Dimanche et d'autres "journaux", j'étais tenté d'employer des qualificatifs tels que "idiot", "minable", etc., mais je crois que cela ne sert à "plus" rien.

Ainsi, le locataire actuel de l’Élysée se voit accordée la confiance de…13% des français et probablement moins de 10% depuis ce dernier sondage, sorti avant la publication du "livre" de son ex compagne (celle qui, lors de la célébration de son succès aux présidentielles de 2012, lui demanda de l'embrasser "sur la bouche"). Pis, 80% de ses compatriotes ne souhaitent même plus le voir, parmi lesquels 60% des membres de son propre parti. On les comprend. Car, effectivement, qui aurait envie de voir ça ?

Hollande composition.PNG

Ou ça :

 

sommet-otan-francois-hollande-photo-e1409927378874-600x300.jpg

 

Ou encore ça :

b550994f5589bb6de36075b21b3da0a9f97311eb.jpg

 Remarquez, ils s'apprêteraient maintenant à revoir...ça :

Sarkozy.PNG

Comme quoi, ils méritent, je le crois sincèrement, tout ce qui leur est arrivé, arrive et arrivera.

Mais passons.

Dans le titre de mon billet, j'ai inséré "morceaux choisis". Lisez, si vous le voulez bien ce qui suit.

  • C’est un honneur de vous recevoir, ici, au Palais de l’Élysée
  • Vous êtes un ami de la France
  • Et depuis, dans les hautes responsabilités que vous avez exercées pour votre pays, vous n’avez cessé de marquer votre attachement à la France et nous y sommes très sensibles.
  • Pour la France, votre pays est un partenaire exceptionnel, privilégié
  • Cette alliance, a été scellée ici même, dans ce lieu à l’Élysée
  • Depuis, ni le temps ni les alternances n’ont altéré cette relation entre nos deux pays
  • En Syrie, la France et votre pays ont été particulièrement lucides sur la gravité de la crise
  • Notre coopération politique est tellement solide, qu’elle s’est également traduite par une coopération militaire de grande qualité
  • Je remercie votre pays pour la confiance qu’elle accorde à notre expertise
  • Nos liens sont politiques, militaires, économiques, financiers et donc multiples mais ils sont aussi humains, c’est-à-dire culturels
  • Les habitants de votre pays apprécient la France, j’en suis très heureux, très flatté, et notamment sa capitale, Paris, où de nombreux de vos compatriotes séjournent régulièrement
  • La France attache beaucoup de prix à l’amitié, c’est-à-dire à la fidélité, et votre pays est l’un des tout premiers amis de la France et l’un des plus fidèles, et c’est pourquoi aujourd’hui, ce soir, dans ce palais de l’Élysée où en 1951 vous étiez déjà là, ce qui n’est pas mon cas, je peux dire que :
  • Vive votre pays !
  • Vive la France !

Vous l'aurez certainement remarqué, à chaque fois que le pays de la personne concernée avait été mentionné, je l'ai remplacé par "votre pays".

Je suis plus que certain que tout le monde, du moins je l'espère, aura deviné de quel "pays" il s'agit : De l'Arabie Saoudite. Quant à la personne à qui le "Président de la République Française" s'adresse, c'est le "prince" héritier du trône des Saoud.

Voilà où en est la République Française.

Et voici comment ce même personnage parle d'un "grand ennemi" de la France :

  • Ce que le Président attendait, c'est qu'on puisse "valider les sanctions".
  • Celles qui ont été prononcées et celles qui sont en train d'être discutées.
  • Aujourd'hui, un accord a été trouvé. Néanmoins, les sanctions vont continuer à être mises en œuvre.
  • Il faut porter les sanctions au bon niveau pour faire pression
  • Un progrès a été accompli mais…il devra être vérifié.

Inutile bien sûr d'aller plus loin. Tout le monde aura reconnu cet ennemi mortel : la Russie (attention, il faut toujours ajouter : de Poutine)

Voici donc un double laquais, il n'y a pas d'autres adjectifs pour qualifier ce personnage, minable.

Laquais s'agenouillant minablement devant un bédouin analphabète .

Laquais se courbant minablement devant son maître d'outre atlantique.

Inutile de tirer sur l'ambulance, me direz-vous ? Aucunement. Tous les experts animaliers le savent : rien n'est plus dangereux qu'un animal...blessé.

10:25 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (4)

04/09/2014

Sotloff, le ... journaliste. Regardez attentivement cela.

Quelques lignes seulement aujourd'hui.

Le monde "libre", cela va de soi, s'est collectivement indigné à la vue des images horribles de l'égorgement (décapitation selon nos médias) du...journaliste. Hier, TJ version 19h30, trois reportages étaient consacrés au sujet. Darius Rochebin a introduit le troisième et, je vous l'avoue, rien n'y a attiré mon attention. Sauf cela :

Sotlof 1.PNG

C'est une capture d'écran. Regardez bien attentivement à qui le "journaliste" donne l'accolade. Regardez bien le bandana cerclant la tête de "l'ami". Regardez attentivement l'inscription et comparez-la avec cela :

 

drapeau-al-qac3afda.jpg

C'est, bien évidemment la même. Cela se passait quelque part dans les rues d'Alep, où le "journaliste" aurait été...enlevé.

Regardez maintenant tout aussi attentivement l'image suivante :

Sotlof 2.PNG

Vous verrez, lorsque les langues commenceront petit à petit à se délier et lorsque les "confrères" du "journaliste" sortiront au compte gouttes la "vérité". Celle-ci pourrait, par exemple, avoir l'allure suivante :

Sotlof, un "journaliste" Américain "fasciné par le monde musulman" (c'est leur dernière trouvaille), établi à...Israël depuis 2005, s'est rendu en Syrie, dans la région 'Alep, où il a rejoint les combattants de l'ASL (Armée Syrienne Libre, constitué uniquement de démocrates. Si, si. La maison Blanche l'a déclaré pas plus loin que ce matin) et du Front Al Nosra (vous savez, ceux qui capturent les soldats de la force de paix au Golan et qui font du bon boulot selon Fabius). Quelque temps après, l'eau commença à couler dans le gaz unissant les barbares islamistes et une guerre "fratricide" éclata entre les différentes factions, essentiellement Al Nosra et, tiens, l'EIIL. Cette dernière a pris le dessus et a capturé...Sotloff, Foley et quelques autres.

A Darius Rochebin de nous raconter maintenant la suite.

Remarque : sur la première image, la RTS nous dit que Sotloff avait fait le choix de "témoigner et d'être sur le terrain".

09:47 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (6)

03/09/2014

Après Foley...Sotlof. Al Jazeera et ses admirateurs ici doivent être contents

Ainsi, pendant que les islamistes de l'EIIL égorgent (les "confrères de Sotlof et Foley continuent à appeler cela décapitation) Rasmussen, Secrétaire Général de l'OTAN, veut aller faire la Guerre à la Russie (on lui souhaite très sincèrement bonne chance) et Guy Mettan invite Al Jazeera, arrière cour de ces mêmes barbares, à son club de presse. Ce dernier s'en justifie même sur son blog défendant même les journalistes d'Al Jazeera "emprisonnés ou morts dans l'accomplissement de leur travail" mais oubliant joyeusement les dizaines d'autres ayant démissionné en protestation à la politique douteuse et pro barbares de leur chaîne. Le grand journaliste, grand amateur de vérité, "oublie" ensuite de publier les commentaires lui faisant remarquer cela.

Mais bon, c'est Rasmussen et c'est Guy Mettan. On peut les laisser de côté sans problème.

Inutile bien évidemment de souligner ici l'indignation planétaire face à cette "dégoûtante barbarie" de l'EIIL, alors que cette dernière a coupé des milliers de têtes durant plus de trois ans sans que cela ne soulève le moindre commentaire de la part de quiconque. Pis, ou mieux, c'est selon, leur "boulot sur le terrain" a même été qualifié de "bon" par un certain Laurent Fabius. En effet, il s'agit d'un Américain, c'est tout de même plus important, pour ne pas dire plus chic.

Le lecteur aura peut-être aussi remarqué que dans le cas des deux journalistes, tout comme dans celui du troisième en attente sur la liste des égorgements, un britannique celui-là, ces derniers auraient été "capturés" près d'Alep, en Syrie. Le lecteur aura aussi remarqué que les confrères de Guy Mettan, est-ce une surprise, n'ont rien dit sur ce fait. Que faisaient-ils là-bas ? Ils faisaient "leur boulot". Ils transmettaient au monde la "vérité", comme tous les autres, sur la "souffrance du peuple syrien".

Ah ha.

Allons-y.

Pour ceux qui ne le savent pas, tout comme pour les autres, qui le savent très bien, la région dont il s'agit est sous le contrôle total des "rebelles" alliés jusqu'à très récemment des Occidentaux qui les aidaient dans leur combat contre le "régime de Damas". Ces journalistes, comme tous ceux qui les ont précédés et qui nous ont gratifiés de superbes images de la vie quotidienne des "rebelles" savaient très exactement ce qu'ils faisaient et où ils allaient. Ils n'étaient pas arrivés là par hasard. Ils allaient "chez les rebelles". C'est tellement vrai que Libération, un journal de "gauche" très respectable, avait même affirmé que Foley était détenu par le "régime de Bashar el Assad".

Comme tout cela est curieux. Comme il est drôle de constater qu'il n'y a plus de "journalistes" qui vont en Syrie pour "transmettre" la vérité sur la souffrance du peuple syrien. Plus un seul depuis que les "amis" d'hier (est-ce vraiment une surprise ?) ont décidé de se retourner contre ceux-là mêmes qui les ont créés.

Entre temps, Rasmussen sonne le rappel des troupes, de l'OTAN, pour aller faire la guerre à la Russie.

Seules les pauvres mères de ces journalistes méritent la compassion. Tout comme les milliers d'autres mères frappées dans leur chair et totalement oubliées.

10:25 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (11)

02/09/2014

Ukraine et ailleurs : la responsabilité de l'Occident est totale. Celle de l'Europe est double

C'est au moment même où la France, de Hollande et Valls, recevait l'émir (comprenez "prince") héritier (du trône de l'Arabie Saoudite, pays "très" ami) que les déclarations belliqueuses, voire guerrières, de "certains" Européens à l'encontre de la Russie fusent.

Je n'ai en réalité jamais eu la moindre illusion quant à l'intelligence, clairvoyance ou capacité de discernement des certains dirigeants européens. Mais là, ce qui se passe dépasse l’entendement. L'Europe découvre que son véritable ennemi est la Russie (il faut toujours ajouter : "de Poutine").

Tout ou presque a déjà été dit au sujet de l'aveuglement des occidentaux et leur manque de vision à long terme. C'est pour cela que je me contenterais ici de risquer quelques prévisions. Je prendrais même quelques paris.

L'Europe regrettera amèrement sa stupidité. Oui, il n'y a aucun autre adjectif pour qualifier l'obstination maladive de ses dirigeants. Les soi-disant sanctions "économiques" se retourneront contre elle bien plus vite que certains ne le croient. On peut même affirmer que cela commence déjà à se produire et je ne parle pas uniquement des quelques tonnes de fruits et légumes. D'autres "fournisseurs" se pressent déjà au portillon : Brésil, Afrique du Sud, Argentine et...Chine. Aujourd'hui, Poutine a "inauguré" le grand projet de livraison de gaz à la Chine, précisément. Dans quelques mois, ce sera l'hiver et on peut parier qu'il y aura, justement, un peu d'humidité dans...le gaz, que l'Europe importe de la Russie de...Poutine. Au-delà, lorsque les choses rentreront dans l'ordre (car cela arrivera au nez et à la barbe des Européens et beaucoup plus vite qu'on ne le croit), il sera très difficile de "récupérer" les marchés perdus. On peut supposer que l'Arabie Saoudite n'arrivera pas à absorber tout le manque à gagner.

En ce qui concerne l'Ukraine, c'est la volonté russe qui prélavera et personne, je dis bien personne, n'arrivera à y changer quoi que ce soit. On peut même parier que, à défaut d'un ressaisissement rapide, très rapide, des esprits (je parle de nouveau des Occidentaux) les "séparatistes" ne s'arrêteront pas à Mariupol mais continueront à l'Ouest de la Crimée pour arriver jusqu'à Odessa et couper ainsi tout débouché de l'Ukraine sur la Mer Noire.

En ce qui concerne la responsabilité de l'Occident, inutile de s'étendre. Il suffit de regarder ce qui se passe en ce moment même en Libye, libérée par Sarkozy et BHL. Il suffit aussi de constater l'affolement collectif des Européens face à la menace islamo jihadistes, qu'ils semblent découvrir.

10:49 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (9)