26/09/2014

Daesh ou pas, c'est l'Etat "ISLAMIQUE"

J'écoutais il y a quelques instant la journaliste, encore une, de France Info, encore eux, interroger un certain Malek Chebel, "philosophe des religions". Cela démarre très fort (12:18:18), autre manière de dire avec les mêmes lieux communs et poncifs répétés à en avoir la nausée : "bonjour Malek Chebel (...) il y a aujourd'hui un problème de lecture du coran et d'interprétation aussi des textes". La "journaliste" n'oublie pas d'appliquer à la lettre l'ordre qui lui a été donné, auquel échappent désormais très peu de ses "confrères" : il ne faut jamais dire "État islamique" mais uniquement "Daesh".

http://www.franceinfo.fr/player/reecouter

Ainsi et après toutes ces horreurs, cette barbarie innommable et unique dans l'histoire de l'humanité, c'est encore et toujours une mauvaise interprétation des textes "sacrés" qui conduit ces "pauvres jeunes gens désœuvrés" à commettre ces horreurs. Dès lors, Merci à Chebel, Ramadan, Décaillet, Ouardiri et tous les autres qui le souhaitent de bien vouloir nous interpréter correctement les textes suivants :

  1. Sourate 4:89 : "Ils aimeraient vous voir mécréants comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur." C'est Allah qui ordonne que l'on tue.
  2. Hadiths : "Le sang d'un musulman, qui accepte qu'il n'y a d'autre Dieu qu'Allah et que Mahomet est Son prophète, ne peut être versé que dans trois conditions : en cas de meurtre, pour une personne mariée qui s'adonne au sexe de manière illégale, et pour celui qui s'éloigne de l'islam et quitte les musulmans[14]. »

    "Celui qui change de religion, tuez-le[15].

La brillante journaliste, au formatage impeccable, n'oublie pas de souligner l'existence de "ceux qui pratiquent un Islam modéré". Merci aussi de nous expliquer ce que c'est (toujours par rapport aux textes "sacrés", SVP)

Le brillant philosophe lui répond par ces termes, aussi ahurissants qu'incroyables, :"le clivage est de plus en plus marqué et je constate un réel progrès dans l'application des directives du Coran (...) car pour la première fois on voit se profiler l'idée que l'Islam n'est pas l'islamisme".

Je suppose que ce Monsieur est un musulman qui applique d'une manière "modérée" les directives et ne boit donc pas d'alcool. Je peux donc supputer qu'il n'était pas ivre lorsqu'il a "raconté" ce qui précède. Car où serions-nous maintenant s'il n'y avait pas "un réel progrès dans l'application des préceptes du Coran".

Le reste de l'entretien est aussi inintéressant que classique, stupide, répétitif et nauséeux.

Chers Madame la "journaliste", Monsieur le "philosophe", Mesdames et Messieurs les menteurs et complices de ces crimes abominables qui ne sont commis qu'au nom de l'Islam , au contraire de ce que vous essayez désespérément de faire croire, je vous laisse, si cela est encore nécessaire, en compagnie de vos "frères d'armes" à Raqqa, au nord de la Syrie, devenue la capitale du Califat. C'est un reportage qui a été diffusé hier, sur France 2. Vous y verrez des islamistes barbares devenus totalement normaux, ne coupant ni la tête, ni la main de personne, du moment ou tout le monde applique les "préceptes du Saint Coran".

http://www.francetvinfo.fr/islam,égorement,décapitationreplay-magazine/france-2/envoye-special/


15:08 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (16) | Tags : islam, égorement, décapitation

Commentaires

Bon ... soyons donc cohérents avec ... nos (?) ... dirigeants ... donc la République DAESH d'Iran ... le royaume DAESH d'Arabie Saoudite ... le sultanat DAESH de Bruneï ...

De toutes les manières, le peuple doit apprendre à écouter/obéir ses élus, n'est-ce pas ?

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 26/09/2014

Ce qui me gêne, voyez-vous, ce n'est pas le fait qu'on parle d'islamisme. Non, on comprend parfaitement ce que ce terme recouvre. Le vrai problème, c'est que l'on parle d'Etat, alors qu'il n'en a aucun des attributs : un peuple, un territoire et une puissance publique.

On pourrait accepter de le nommer pseudo Etat islamique. C'est faire vraiment trop de bruit autour d'une bande de sauvages en leur attribuant la qualification d'Etat à longueur de journaux télévisés et autres articles de presse écrite.

Écrit par : Michel Sommer | 26/09/2014

Ben voyons!

http://rue89.nouvelobs.com/2014/09/25/les-musulmans-pries-condamner-terroristes-quelle-folie-255074

Non, on ne va pas demander qu'ils se désolidarisent, on va leur demander de quitter une idéologie totalitaire et mortifère. Qu'ils rejoignent plutôt le camp des égorgés que de rester dans celui des égorgeurs. Il y a UN islam comme il y a - pour eux - UN dieu.

Écrit par : Johann | 27/09/2014

"on ne va pas demander qu'ils se désolidarisent", par contre on ne pourra pas s'empêcher de penser que cette jeune femme qui proteste violemment contre cette demande porte peut-être une ceinture explosive sous les toiles de tente et les sacs de patate qui lui servent de vêtements...
Qu'est-ce qui différencie un musulman d'un terroriste islamiste ? Ceux de l'EI porte un uniforme noir, mais Mohamed Merah et Nemmouche étaient habillés comme TOUS les jeunes des banlieues françaises.
Non, il faut approuver l'attitude de Boubakeur ou Ouardiri. Il faut que les Musulmans SE SOULEVENT contre la tendance nazislamiste et non qu'ils se désolidarisent. Ce sera la preuve que l'islam aborde la modernité et la problématique du caractère intouchable de certaines normes du Coran qui sont en contradiction complète avec les valeurs occidentales, les relations hommes-femmes en particulier. Après tout, le christianisme a bien pu le faire et on n'est plus au temps de l'Inquisition...

Écrit par : Géo | 27/09/2014

DEPUIS LE TEMPS, PLUS LES USA LUTTENT CONTRE LE TERRORISME , PLUS IL POUSSE

Écrit par : Binji | 27/09/2014

Géo @ ... je vous laisse prendre connaissance de ce qu'enseigne le Coran, soit, le fait que les juifs et les chrétiens se sont détournés du message originel.

Dans ce cas précis ... votre espoir :
"Ce sera la preuve que l'islam aborde la modernité et la problématique du caractère intouchable de certaines normes du Coran qui sont en contradiction complète avec les valeurs occidentales, les relations hommes-femmes en particulier." ; n'est qu'un vœux pieux, un rêve ...

Un seul mot pour nous désigner ... "infidèles" !

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 27/09/2014

Sur son blog, François Meylan l’ancien secrétaire du PDC, publie une sorte de lettre ouverte au Président de République française. Il s’indigne des termes employés propos de l’exécution sauvage de l’otage français. De par cette indignation choisie, sélective, je ne sais pas s'il a été à l'école des suceurs de bites, mais ça en a tout l'air...

On peut peut-être lui rappeler que pas si loin, sous De Gaule, voire Giscard d’Estaing, on faisait cela à la machine... à la trancheuse à viande, sans pour autant faire des rondelles, mais en prenant soin de bien faire rouler la tête dans le panier et de bien nettoyer à l'eau abondante le parterre de l'abattoir. Pffh ! les bonnes âmes bien prieuses telles que lui s’en accommodaient très bien.

De même que chez les prix nobels et bigots: Carter, Bush, Obama et Cie, faute de pentobarbital « ludique » on piquouse ou étouffe à l’insecticide, sans que cela fasse désordre.

Evidemment, il y a barbarie, poupée barbie et barbarie…

Écrit par : petard | 27/09/2014

"Ce sera la preuve que l'islam aborde la modernité et la problématique du caractère intouchable de certaines normes du Coran qui sont en contradiction complète avec les valeurs occidentales,"

Remettre en question "certaines normes du coran" revient à apostasier. C'est donc bien dans le sens de mon argumentation.

Écrit par : Johann | 27/09/2014

Victor-Liviu DUMITRESCU @ Oui je sais et vous savez que je sais. Mais on ne peut éliminer les musulmans. Si vous ou moi disposions d'un bouton où il suffirait de le presser pour tous les éliminer, nous ne le ferions pas. Donc il faut faire avec et les pousser à combattre l'extrémisme chez eux. Je le répète, les chrétiens n'étaient pas meilleurs du temps de l'Inquisition ou des guerres de religion entre protestants et catholiques. Et la pédérastie chez les prêtres cathos, ça pue passablement et il a fallu attendre le pape actuel pour commencer à réagir. Sachez que ces gens-là me dégoûtent aussi passablement...
Et dans la Bible, ancien Testament, on trouve pas mal d'horreurs aussi. Toutes les religions sont principalement néfastes.

Écrit par : Géo | 27/09/2014

"Même si en Suisse, les musulmans sont moins stigmatisés que dans certaines banlieues françaises" selon Ueli Maurer ou selon le journaliste pourri qui retransmet la conférence de presse en ce moment sur RTS ?
Parce qu'à tout hasard, ce ne sont pas les musulmans qui sont stigmatisés, ce sont les honnêtes gens...

Écrit par : Géo | 27/09/2014

François Meylan, ""Auteur de divers articles de géopolitique pour la Revue militaire suisse"
Si c'est lui qui conseille Maurer, on est mal barré...

Écrit par : Géo | 27/09/2014

Une info qui aura certainement échappé à beaucoup de monde aujourd'hui, quelques lignes : "Viré, il décapite une de ses collègues. Etats-Unis. Un Américain, qui avait tenté de convertir à l'islam plusieurs de ses collègues de travail, a décapité l'une d'entre elles avec un couteau et en a blessé un autre après avoir appris qu'il était licencié, a annoncé hier la police." 24 heures, p.7, en bas à droite. la dépêche ne précise pas s'il s'agissait d'un musulman ou d'un islamiste. Quoi qu'il en soit, il semble qu'ils y prennent goût, à la décapitation. Il faudra peut-être un jour songer à ne plus se laisser faire et laisser les François Meylan perdre leur tête tout seuls...

Écrit par : Géo | 27/09/2014

Mr Gowrié, voici les sourates 89 à 91.

89. Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux! Ne prenez donc pas d'alliés parmi eux, jusqu'à ce qu'ils émigrent dans le sentier d'Allah. Mais s'ils tournent le dos, saisissez-les alors, et tuez-les où que vous les trouviez; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur,

90. excepte ceux qui se joignent à un groupe avec lequel vous avez conclu une alliance, ou ceux qui viennent chez vous, le coeur serré d'avoir à vous combattre ou à combattre leur propre tribu. Si Allah avait voulu, Il leur aurait donné l'audace (et la force) contre vous, et ils vous auraient certainement combattu. (Par conséquent,) s'ils restent neutres à votre égard et ne vous combattent point, et qu'ils vous offrent la paix, alors, Allah ne vous donne pas de chemin contre eux .

91. Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance, et en même temps la confiance de leur propre tribu. Toutes les fois qu'on les pousse vers l'Association, (l'idolâtrie) ils y retombent en masse. (Par conséquent,) s'ils ne restent pas neutres à votre égard, ne vous offrent pas la paix et ne retiennent pas leurs mains (de vous combattre), alors saisissez-les et tuez les où que vous les trouviez. Contre ceux-ci, Nous vous avons donné autorité manifeste.

Écrit par : Omar | 27/09/2014

LES qualificatifs et les MOTS que vous utilisez en titre, SONT extrêmement IMPORTANTS.

il en va de votre responsabilité d'auteur, de l'usage, sur ces blogs comme répliqués ailleurs, de la référence faite à un "ETAT"

concernant des groupes d'un terrorisme extrême qui se font concurrence via décapitages à gogo
pour toucher le pactole et qui bénéficient, par l'usage mal-approprié dans la presse de la qualification d'"ETAT", de la pub recherchée pour toucher ce pactole

Position officielle de responsables diplomatiques fr:
objectif que Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, reconnaît d'ailleurs aussi. «C'est un groupe terroriste et non un Etat», aurait-il affirmé devant des journalistes, à en croire France 24. Et d'ajouter par ailleurs:

«Je ne recommande pas d'utiliser le terme Etat islamique parce qu'il brouille les frontières entre l'islam, les musulmans et les islamistes.»

Même constat du côté de l'AFP, qui explique sur son blog Making of juger l'expression «inappropriée pour deux raisons: un, il ne s’agit pas d’un véritable Etat, avec des frontières et une reconnaissance internationale. Et deux, pour de nombreux musulmans, les valeurs dont se réclame cette organisation ne sont en rien "islamiques"».


http://www.slate.fr/story/92297/dirigeants-francais-etat-islamique-daech

Merci, C'est toujours un grand plaisir et intérêt de suivre vos blogs

Écrit par : pierre à feu | 27/09/2014

Géo @ ; s'est réconfortant de savoir que depuis tant d'années, nous sommes encore et toujours d'accord.

Bien à vous,

P.S. ... question "église", je vous suit à 100% ... vive François Ier.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 28/09/2014

Daesh par-ci, état islamique par-là ... en vérité, il s'agit du califat, plus que leur chef est un calife.

Écrit par : Victor-Liviu DUMITRESCU | 30/09/2014

Les commentaires sont fermés.