16/09/2014

Merci de bien vouloir m'expliquer ce qu'est l'Islam

C'est connu, David Camercon, François Holland et son MAE, le somnolant Fabius, ainsi que Edwy Plenel et tous les autres imbéciles qui peuplent certaines parties de nos contrées, connaissent l'Islam mieux que personne. C'est à peine si on ne leur délivrait pas un doctorat ès "sciences" (oui, vous avez bien lu, car on appelle ça science) de l'Islam.

Effectivement, tous ces gens-là n'ont qu'une phrase à la bouche : ça, ce n'est pas l'Islam.

Bien.

  • L'appel au Jihad, ce n'est pas l'Islam
  • Les prêches les plus violentes dans des centaines de mosquées au cœur de l'Europe, contre cette même Europe, ce n'est pas l'Islam
  • Tous ces groupes se réclamant de l'Islam, appliquant la Charia et les préceptes du Coran, ce n'est pas l'Islam
  • S'en prendre partout dans la "Nation de l'Islam", aux autres religions et les exaction commises quotidiennement contre les croyants de ces dernières, ce n'est pas l'Islam
  • Les égorgements, les mutilations, les crucifixions, les viols et toutes les horreurs où mêmes les animaux les plus sanguinaires ne s'y reconnaîtront pas, ce n'est pas l'Islam
  • Les exécutions sommaires de centaines de pauvres personnes innocentes, avec femmes et enfants, tout en hurlant "Allah Akkbar" (Allah est grand), ce n'est pas l'Islam
  • Donner le choix aux "mécréants" (chrétiens essentiellement) entre la "conversion" ou la mort et, dans les meilleurs des cas, l'exil, ce n'est pas l'Islam
  • Imposer les horreurs les plus barbares aux habitants des zones "libérées" pas les soldats "d'Allah", leur imposer la "jiziah" (tribut) sinon la mort, ce n'est pas l'Islam

J'ai vécu 20 ans parmi eux mais peut-être que Hollande les connaît mieux que moi. Alors, vraiment, merci, mille fois merci à celle ou celui qui aurait la bonté de m'expliquer :

Qu'est-ce que l'Islam ?

Je serais infiniment reconnaissant à la personne en question (les Ramadan feraient bien l'affaire, à moins qu'ils ne fassent appel à Mauro Poggia) d'étayer sa démonstration par un ou deux exemples.

10:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

La manière la plus habile et la plus inattaquable d'exprimer la Vérité sur Dieu, et donc sur sa religion, est par la négation de ce qu'il n'est pas. C'est un très ancien procédé, mis au point par les théologiens de différentes religions, innombrables et fort instruits dans leur domaine. Nombre d'entre eux l'utilisent d'ailleurs en toute bonne "foi".
Pour être honnête, reconnaissons que même dans le domaine de la science véritable, Popper nous a appris que seul la falsification d'une affirmation peut éliminer le faux, donc le fait de démontrer que quelque chose n'est pas.
Lorsque les croyants se mettent à définir et à louer les qualités positives de leur dieu, on se trouve, il faut bien le reconnaître, devant une énumération de platitudes qui rend le procédé mentionné plus haut nettement plus digeste, sinon convaincant.
Vous aurez donc compris que votre question n'a aucune chance de recevoir une réponse, à moins que "religion d'amour" et autres platitudes soient de nature à vous satisfaire.

Écrit par : Mère-Grand | 16/09/2014

" Popper nous a appris que seul la falsification d'une affirmation peut éliminer le faux,"

Le terme correct est "réfutabilité", et "réfutable" pour une proposition. Ce critère ne permet pas d'éliminer le faux a priori. Et scientifique ce qui est réfutable. Ce qui n'est pas réfutable, vérifiable, n'est pas scientifique.

Exemple: la théorie du big bang à l'heure actuelle n'est pas réfutable expérimentalement, et ce n'est donc pas une "théorie" scientifique. Vraie ou fausse, personne ne le sait et ne peut pour l'heure le savoir.


En ce qui concerne l'islam, nous assistons avec cette entité islamique active en Syrie et en Irak à la totale réalisation de son projet tel que défini par le coran et la vie exemplaire pour les musulmans de son "prophète" ou plus exactement de son premier chef de guerre. Avant d'être une religion, l'islam est un projet politique. Il se sert de la religion comme d'un attrape gogo. Et le comble c'est que ça marche auprès d'âmes fort naïves qui n'ont pas compris que l'islam est une idéologie totalitaire dans ses principes mêmes.

Écrit par : Johann | 16/09/2014

J'ai semblé, dans ma précédente intervention, renvoyer dos à dos Vérité religieuse (selon ceux qui prétendent définir une religion et la divinité qui l'incarne) et vérité scientifique (selon Popper). Ce n'est vrai que si on fait abstraction de la différence entre majuscule et minuscule; et le fait que l'on affirme des qualités existantes ou qu'on en nie d'autres ne change rien à l'affaire.
La première, la Vérité religieuse, se réfère à un absolu: ce qui est affirmé dans ce cas n'est pas Vrai un peu, vrai pour le moment, Vrai "à mon avis". C'est ce qui fait courir plus de risque à l'affirmation qu'à la négation.
La seconde, la vérité scientifique est d'un ordre tout à fait différente et les philosophes des sciences utilisent le terme qu'accompagné de guillemets, "vérité" scientifique, qu'ils soient explicites ou sous-entendus: car lorsque le terme est néanmoins utilisé il ne peut en effet pas avoir un statut absolu, être "un peu" vrai, vrai "pour le moment" (ou alors cela signifie "à défaut de mieux"), ou vrai "à mon avis" (là aussi, cet usage ne correspond pas à l'énoncé d'une vérité, mais à celle d'une opinion). Une affirmation est donc sans danger puisque pour un scientifique elle ne fait que rendre compte de l'état d'une question à un moment donné.
L'ignorance de la science et de ses méthodes est malheureusement tellement répandue que le grand public ne comprend souvent pas cette différence (et que certains scientifiques la passent parfois sous silence pour donner plus d'importance à leur travaux) et qu'ils tombent d'autant plus facilement dans les pièges des divers marchands de ""v é r i t é""

Écrit par : Mère-Grand | 16/09/2014

Visage de l'islam:

http://www.marianne.net/martinegozlan/1-000-coups-de-fouets-10-ans-de-prison-pour-un-blog-c-est-l-Arabie-Saoudite_a107.html

Et de qui ce pays est-il l'allié? Qui a financé et finance toujours les islamistes qui tuent et égorgent?

Écrit par : Johann | 16/09/2014

Ouh là...
Avec mon blog, c'est certainement l'égorgement...en Arabie Saoudite et peut-être même ici. On ne sait jamais

Écrit par : jean Gowrié | 16/09/2014

"Qu'est-ce que l'Islam ?"

En occident ?

C'est simple, sa définition s'adapte à la conjoncture de l'énergie fossile.

Hier : rien
Aujourd'hui : Une nuisance avec laquelle certains doivent encore composer malgré l'aversion qu'elle suscite
Demain : rien.

Écrit par : Giona | 16/09/2014

Ceci a été posté chez Décaillet au cas où cela ne passerait pas:

"J'attends des musulmans modérés, de Suisse ou d'ailleurs, plus de courage pour dénoncer les dérives."

Qui parmi les soumis résidant en Helvétie a dénoncé ceci?

http://apostats-de-lislam.xooit.org/t338-RaiF-Badawi-1000-coups-de-fouet-10-ans-de-prison.htm

Et ce n'est qu'un exemple parmi des centaines d'autres.


"Ignorance crasse sur ce qu’est l’Islam."

Il est possible de vous retourner le compliment. Avez-vous vécu dans un pays du dar-el-islam? Vécu au milieu des gens? Vécu quand la violence islamique se déchaîne? D'après vos propos, vous n'y avez fait que du tourisme:

"J’ai eu la chance de découvrir l’Islam sur place, très jeune : à huit ans à Damas, avec ma famille, lorsque nous avons visité la Grande Mosquée des Omeyyades, puis, quelques jours plus tard, les grands édifices d'Istanbul."

Que connaissez-vous donc de l'islam? Vous n'avez pratiquement rien découvert.

L'islam est d'abord une idéologie POLITIQUE totalitaire (même Hani Ramadan en est d'accord) qui se pare - pour mieux séduire les gogos naïfs et ignorants - des atours de la religion. Il n'y a dans cette idéologie pas la moindre séparation entre le POLITIQUE et le religieux.


"Et surtout, INFORMER. Je peine à entrevoir que cette initiation à l’Histoire des grands courants religieux puisse émaner d’une autre instance que de l’École."

Excellente proposition. Enseignons les dires et les faits de Mahomet. Et pas seulement les 5 piliers. Ce chef de guerre et de pillage? Un modèle parfait pour tous les soumis. Relation sexuelle avec une enfant de 9 ans alors qu'il en avait 54, ce qui fait que le mariage est légal en Iran pour une enfant de cet âge. Polygamie. Sans compter les concubines. Mépris des infidèles, quand ce n'est pas la guerre qui est un devoir. Mise à mort des apostats. Mise à mort des adultères. Est adultérine toute relation en dehors du mariage. Assassinat des opposants. Surtout s'ils sont poètes. Génocide à Médine et Khaybar des tribus juives. Oui, enseignons tout cela qui nous est parvenu par les thuriféraires mêmes de cette idéologie totalitaire et mortifère.

Écrit par : Johann | 16/09/2014

Les commentaires sont fermés.