09/05/2014

Amnesty International et, surtout, Donatella Rovera : quand le triste le dispute au minable et au criminel

Tout le monde ou presque, hélas, connait maintenant la réalité sur ces organisations et qui les oriente réellement. C'est pour cela qu'il est inutile d'épiloguer là-dessus.

Je me contente donc ici de publier la magnifique interpellation à cette dame de quelqu'un en colère. Quelqu'un qui, aussi, me gratifie de son amitié. Je l'en remercie.

Je lance à cette dernière, ainsi qu'à tous ceux qui l'écoutent "bêtement", un défi : prouver le dixième de se qu'elle prétend et...de répondre aux questions qui lui sont posées.

Voici donc le message adressé par le professeur Majed Chergui à...Madame Donatella Rovera. (les parties en rouge sont des commentaires à moi.

 

Madame,

En lisant votre appel daté du 17.4.14, je me suis demandé si c’était de l’ignorance ou de la mauvaise foi. Je suis surpris qu’une chercheuse (j’en suis un aussi) soit si pauvrement informée de la situation en Syrie (elle n'est pas du tout mal informé. Comme les autres, dans son camp, elle sait tout). Pourtant, il n’est même pas difficile de trouver l’information, car les mercenaires fondamentalistes (plus de 80 nationalités), soutenus par vos bailleurs de fonds : OTAN, USA, UE, Israel, Arabie séoudite, Qatar, etc., (quelle belle équipe, harmonieuse) et qui mettent le pays à feu et à sang sont fiers de leurs actions et les affichent sur leurs sites sociaux. Vous trouverez un résumé dans le rapport détaillé ci-joint, établi par une trentaine d’avocats et journalistes turques. Je peux aussi vous envoyer les liens postés par les mercenaires eux-mêmes. N’hésitez pas de me les demander ! Vous ne pouvez donc pas ignorer les :

  • Massacres de populations civiles : depuis celui de Houla, qui avait été mis sur le compte de l’Etat syrien (conduisant à la rupture des relations diplomatique et à l'expulsion des diplomates syriens de beaucoup de capitales occidentales) et qui s’est avéré être le fait des mercenaires soutenus par l’Occident, à plus récemment, celui de Adra. Comme ces massacres ne peuvent plus être mis sur le compte de l’Etat syrien, la presse n’en parle plus.
  •  Exécutions publiques par décapitation (on ne les compte plus), égorgements, strangulation, fusillades, etc., de soldats, de femmes, d’enfants et de familles entières (vous pouvez avoir un avant-goût dans ces courts documentaires de la TV belge : https://www.youtube.com/watch?v=p5BPOG0x2cA et https://www.youtube.com/watch?v=MJX3Uu36qiw ).
  •  Anthropophagie : vous connaissez surement le cas célèbre du commandant de l’Armée Syrienne Libre qui avait ouvert la poitrine d’un soldat tué, en avait extirpé le cœur et l’avait fièrement mangé devant les caméras qui le filmaient (https://www.youtube.com/watch?v=W0W83PQ94jo) . Il est intéressant de noter que les gouvernements occidentaux considéraient la (défunte) ASL comme la branche « modérée » de la rébellion. Cela en dit long sur le caractère modéré de ces mêmes gouvernements.
  • Pogroms de minorités : le dernier en date est celui du village historique de Kassab habités d’arméniens et qui a été attaqué avec le soutien de l’armée turque (un membre de l’OTAN et, …, tiens ! comme l’histoire se répète).
  • Viols : vous avez sûrement entendu parler du « Jihad el Nikah » (Jihad du viol), qui avait été énoncé par des prédicateurs à la solde des amis de l’occident (deux grandes démocraties ! L’Arabie Saoudite et Qatar) afin d’encourager le recrutement de mercenaires dans les pays musulmans, en déclarant qu’il était licite de violer des mécréantes (c’est-à-dire les femmes des minorités ou celles, sunnites, qui soutiennent l’Etat syrien).
  • Utilisation d’armes chimiques contre les civils : les attaques à l’arme chimique qui ont eu lieu à Alep en mars 2013 et dans la région de Damas en Août 2013 sont bel et bien le fait des mercenaires de l’OTAN. Je vous prie de vous référer aux articles du célèbre journaliste d’investigation Seymour Hersch et à l’étude publiée par des physiciens du MIT, que vous trouverez en attaché.
  • Je passe sur les destructions d’écoles, d’usines, de silos à blé, de boulangeries, etc., et de tous ce qui représente le secteur éducatif et productif du pays, mais aussi des monuments historiques et culturels, qui sont l’âme et l’histoire d’un peuple. Aucun différent politique ne justifie de tels actes, sinon le but d’abattre une société civile, ses institutions et son histoire qu’on veut détruire à jamais. 

Rien ne justifie tout cela, quels que soient les excès que vous voulez imputer à l’Etat syrien. A ce titre, je vous mets au défi de prouver ce que vous écrivez : « … les cachots des services secrets sont remplis de cadavres… » . En bonne chercheuse, n’oubliez surtout pas de citer vos sources !

Quant aux bombardements de quartiers habités, si jamais bombardements de quartiers il y a eu, ceux-ci n’étaient habités que par des mercenaires. Dans l’écrasante majorité des cas, les habitants se sont réfugiés dans les régions tenues par l’armée syrienne. Finalement, si comme vous le dites, cette dernière est si prompte à bombarder des quartiers habités, comment se fait-il qu’elle ait négocié pendant des mois et des mois que les mercenaires quittent les quartiers vides du centre de Homs qu’ils tenaient, comme c’est arrivé tout récemment.

Pour revenir au début de mon message, je doute que vous soyez ignorante de tout cela, sinon vous faites une piètre chercheuse. J’en conclue donc que c’est de la mauvaise foi, ce qui est à la limite compréhensible, puisque après tout, vous êtes payée pour. Mais dans ce cas la mauvaise foi est criminelle et vous avez les mains pleines de sang du peuple syrien.

Amnesty International fait le travail de RP pour les plus grands criminels de notre temps : l’OTAN, les gouvernements occidentaux et leurs alliés (Israël, Arabie Saoudite, Qatar, etc.). N’ayant pas encore fini avec la Syrie, ils s’engagent maintenant en Ukraine en mettant au pouvoir des nazis, eux-mêmes entrainés par des experts militaires israéliens, bravo !

Et avec tout ça, vous prétendez être une organisation « humanitaire »… Triste constat.

M. Chergui

Pièces jointe à la lettre :

Pièce 1

Pièce 2

Pièce 3

Pièce 4

Pièce 5

Pièce 6

Pièce 7

09:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (23) | Tags : donatella rovera, amnesty international, syrie, terrorisme, islamisme

Commentaires

Merci, excellent article

j n aurais pas aimé, pour elle, que cette dame précitée ait quelqu un de sa famille confronté aux "Opposants Installateurs de Liberté" et qui a été:

--Balançé vivant dans les fours industriels (fonderies à métaux) d Adra ..
--Un des six soldats de l armée de la RAS à Idleb, décapités, découpés et traînées dans les rues d Idleb il y a quelques jours...

etc...

On nous a raconté que la devise des pétro-dollars des monarchies du Golfe, des idiots utiles est:

L achat de l homme est acquis, il ne reste qu à juste fixer le prix et si dileme encore il fixera lui même la somme ( et plus si intimité...mais photocopies dans leurs tirroirs...)

La corruption n est plus seulement fric golfiste mais une corruption des moeurs et des principes...Il y a deux façons de se laisser corrompre en politique d etat: la première, se laisser corrompre tout simplement (Hollande et sarkosy par exemple) ou la 2 ème, l'autre, les fréquenter et leur serrer la main. ou danser avec le sabre comme un attardé mental chez son Ami, le Roi, un nonatogénaire dans sa ferme où il est un bienveillant sur ses animaux et ses Femmes... .."

Écrit par : charles | 09/05/2014

Le Criminel revient toujours sur les lieux de ses crimes....
-
C était le 1er rapport de la Dame Rovero en Juin 2012 déjà, voici
quelques extraits:
-------------------

La dame d'Amnesty International reconnaît tout au plus quelques "abus" de la part de l'ASL, des abus récents de surcroît.
Voici donc à l'intention de Donatella Rovera quelques photos d'un "abus" de l'opposition commis à Jisr al-Choughour par des rebelles, compter plus de 100 policiers massacrés dès le 6 juin 2011.

Tout au plus reconnait-elle qu’on a vu certains soldats et chabihas être « battus« au moment de leur capture. « Battus« ? Abattus plutôt, et bien heureux étaient ceux qui étaient exécutés d’une balle, échappant ainsi aux décapitations à caractère religieux

Et on tient d'autres photos d'autres "abus", de Homs à Hama en passant par Houla, à la disposition de cette "chercheuse"...

Et les brigades d’exécution de Bab Amr, dont un des responsables vantait les exploits voici 1 mois à une journaliste du Der Spiegel (voir notre article « Der Spiegel a interrogé des rebelles-tortionnaires de Bab Amr », mis en ligne le 30 mars 2012) ? Et l’épuration des chrétiens et des alaouites – et des sunnites modérés – dans des quartiers entiers de Homs ? Et le massacre d’une centaine de jeunes policiers à Jisr al-Choughour début juin 2011 ? Et celui d’autres policiers à Hama en juillet ? Et les décapitations, exécutions sommaires de militaires et de civils dont nous avons pu brièvement mettre en ligne les vidéos horribles ?

Alors qu’à Houla – que Rovera se contente de citer brièvement sans s’appesantir sur l’affaire – on est clairement en face d’un massacre commis par les rebelles ASL contre des populations alaouites ! - ce qui n’empêche pas Rovera de nier tout caractère sectaire religieux aux violences en Syrie, ignorant non seulement Houla, mais l’épuration religieuse commise par les bandes ASL à Homs.

C était Louis Denghien d InfoSyrie qui les publiaient
Lien:
http://www.infosyrie.fr/decryptage/lenorme-mensonge-fondateur-de-donatella-rovera/
----------------------

Écrit par : Charles | 09/05/2014

Je me suis arrêté à "Israël" !

A nouveau on décerne à Israël des actions x et y !

Ne pas oublier la présence et l'alliance de la Syrie avec le hizbollah et les dizaines de missiles tirés sur Israël depuis le début de la crise syrienne et les 2'000 syriens accueillis et hospitalisés dans un sale état et venant de Syrie !

Que ce Majed Chergui, illustre inconnu s'en prenne à qui il le veut, mais qu'il fasse attention lorsqu'il parle d'Israël, "Corto" répondra pour sure !

Y a t-il eu des mercenaires salafistes ou autre ayant été infiltré depuis Israël ?

Israël aurait-il financé ou dirigé des opérations terroristes en Syrie ?

Alors pourquoi toujours et encore accuser à tort Israël ?

Est-ce par principe ?

Monsieur Gowrié, avant de publier de telles conneries, pourriez-vous tourner votre clavier 7 fois ?

Écrit par : Corto | 09/05/2014

@Corto,
Je vous l'avais déjà dis à plusieurs reprises : si les "conneries" publiées ci ou là ne vous plaisent pas, vous n'avez qu'à passer votre chemin. Je vous demande d'être poli et de respecter les avis des autres. Pour le reste, des dizaines, voire centaines, de terroristes (qui, auparavant, avaient égorgé et découpé quelques uns)se sont faits "soignés" en Israël et on a vu "votre" premier ministre aller leur rendre visite. La télé était là. J'arrête la polémique ici.
Encore une fois, soyez respectueux. Vous l'avez été pendant un bon moment dernièrement. Cela a bien été apprécié.
Bien à vous.

Écrit par : Jean Gowrié | 09/05/2014

Savez vous qui l a dit et écrit?

Mon indignation à propos de la Palestine..

Aujourd hui, ma principale indignation concerne la Palestine, la bande Gaza et la Cis Jordanie. La source de mon indignation est l appel lancé par des israéliens courageux à la diaspora: Vous, nos aînés, venez voir où nos dirigeants ont mené ce pays, oubliant les valeurs humaines fondamentales du Judaïsme. Je suis allé sur place en 2002, puis cinq fois jusqu en 2009. Il faut absolument lire le rapport du Juge Richard GOLDSTONE de septembre 2009 sur Gaza, dans lequel ce juge sud africain, juif, qui se dit même sioniste, accuse l armée israélienne d avoir commis des "actes assimilables à des crimes contre l humanité" pendant son opération "Plomb Durci" qui a duré trois semaines. ....

Nous avons visité avec mon épouse les camps des réfugiés palestiniens à Gaza et Cis-Jordanie avec nos passeports diplomatiques. Les gens qui nous accompagnaient n ont pas été autorisés à y aller comme écrit dans le rapport Goldstone précité. Trois millions de palestiniens, descendants de 750 milles palestiniens chassés de leur terre dès 1948 puis en 1968 et mis par l UNRWA s y trouvent dans ces camps rudimentaires...

Gaza est et reste une prison à ciel ouvert pour 1.5 millions de palestiniens. Une prison dans laquelle ils s organisent pour survivre. Plus encore que les destructions matérielles comme celle de l hôpital du Croissant par Plomb Durci leur rendent la vie ou ce qu il reste, invivable. Des multiples pénuries leur sont imposées et ceci doit hanter nos mémoires. On nous a dit qu il y a eu lieu 1400 morts dans ce Plomb Durci inclus vieillards, enfants et femmes des camps de réfugiés..

Que des juifs puissent perpétrer eux mêmes des crimes de guerre, c est insupportable. Hélas, l Histoire donne peu d exemples de peuples qui tirent des leçons de leur propre histoire.

Ne vous méprenez pas: je suis solidaire des Juifs d Israel et de ceux de la diaspora parce que je sais ce que c est qu être juif. J ai crié de joie quand l état d Israel a été fondé. J ai dit "Enfin!".

Et à ceux qui vont me critiquer sur ce point, je ne cesse de répéter: Mon Amour pour Israel est plus profond que le Vôtre...

Écrit par : Charles | 09/05/2014

Moi, je trouve un malin plaisir à lire les commentaires de @Corto. Ces commentaires m amusent beaucoup.....

Écrit par : Charles | 09/05/2014

Voici une info, elle vaut ce qu elle vaut, à cette heure ci (22h), elle a 4 heures d âge!!

Israël, l'espoir des opposants syriens

La semaine passée, un opposant syrien Kamal Labawani avait accordé un entretien au journal israélien Times of Israel dans lequel il a demandé l’intervention d'Israel en Syrie, assurant que « trois années de révolution ont détruit beaucoup des principes culturels des Syriens qui désormais voient Israël d’un autre œil ».

Durant les années du pouvoir des Assad, l’animosité contre Israel était un credo de la politique éducative et culturelle.

Labawani qui vit dans la capitale jordanienne et convoite l’asile politique en Suède fait partie de ceux qui croient que la rébellion syrienne a brisé de nombreux tabous arabes, dont l’interdiction de collaborer avec Israël.

« Je ne suis pas le seul qui parle avec vous, de nombreux sont comme moi... Israël est le meilleur espoir pour le peuple syrien et l’Etat juif à la capacité militaire pour aider l’opposition syrienne. Elle a aussi la motivation stratégique pour cela », a-t-il ajouté pour le media israélien.

Selon lui Israël peut prêter main forte aux insurgés en leur donnant des systèmes anti-aériens. « Si vous voulez prendre en amitié les Syriens c’est le moment ou jamais. Envoyez un message d’amitié, je vous le dis, mon peuple est prêt ».

Labawani a averti Israël contre la montée en puissance du Hezbollah en Syrie, précisant que toutes les forces modérées s’érodent alors que les forces extrémistes s’amplifient « Le Hezbollah est plus fort que jamais. Il détient des armes stratégiques voire la moitié des armes que détenait Bachar al-Assad.

Israel s'efforce de pourvoir une aide medicale et humanitaire aux syriens .

Lien:
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2014/05/rencontre-entre-opposants-syriens-et-travaillistes-israeliens.html

Écrit par : Charles | 09/05/2014

Jean Gowrié, voulez-vous que j'aille à la pêche de vos propos orduriers et noms d'oiseaux rares ?

Écrit par : Corto | 09/05/2014

Et J ajoute sur Labwani,

Tous les moyens sont bons...

Mais à qui appartient le Jolan? Au CNS ou c est la proprio perso et privée de Labwani? Labwani n a qu à céder ses enfants et sa femme à qui que ce soit sil le souhaite, c est son affaire mais non pas le Jolan...Mort-Si (ou le mort né) voulait en faire de même pour le Sinaïi....Quelle honte...

Un haut responsable de l’opposition syrienne a proposé à Israël de renoncer aux revendications de son pays sur le plateau du Golan en contrepartie du maintien d’une zone d’exclusion aérienne israélienne renforcée sur le sud de la Syrie.

Kamal Al-Labwani, un dissident syrien et membre fondateur du Conseil national syrien, a déclaré la semaine dernière au quotidien Al-Arab à Londres que la Syrie avait perdu ipso facto le plateau du Golan et devrait commencer à envisager la possibilité d’utiliser ses revendications territoriales pour obtenir une aide militaire israélienne pour renverser le régime d’Assad.

Lien:
fr.timesofisrael.com/le-golan-en-echange-dune-aide-militaire-israelienne/

Écrit par : Charles | 09/05/2014

Ceci dit, plus de 50% des réfugiés syriens en Israël sont des chrétiens et des druzes, le reste sont des syriens, la plus part du temps, des agriculteurs venant des villages proches de la frontière avec Israël !

Veuillez me citer vos sources alléguant que ce sont des terroristes qui viennent se faire soigner en Israël !

Je vois à nouveau avec quelle violence les votre s'en prennent à Israël alors qu'il soigne des victimes de cette horreur initiée par le régime el assad !

Concernant ce que Charles à écrit en rapport avec le hizbollah, je répondrais que le hizbollah ne s'est jamais fait aussi petit, notamment au Liban, son berceau hors Iran. Le hizbollah ne fanfaronne plus au Liban, même après avoir été pointé du doigt lors de nombreux attentats contre ses opposants politiques libanais, c'est aujourd'hui le hizbollah qui joue les victimes après s'être prit bon nombre d'attaques menées par les factions libanaises antagonistes.

L'aide du hizbollah au régime El Assad ne peut pas vraiment se vanter de victoires dans le conflit syrien, certes il s'agit d'un apport avec les pasdarans iraniens, mais tout cela a un prix et si j'était El Assad, je me méfierais plus du hizbollah que d'autres factions, car ce qui s'est au Liban, pourrait bien se répliquer en Syrie !

Ne pensez pas que je soutienne les salafistes dans ce bourbier, loin de là et ne pensez pas non plus qu'Israël le fasse, Israël avait malgré tout gardé de bonnes relations avec Damas, tendues, mais respectueuses et contrairement à certaines allégations, il me semble que les renseignements israéliens vont plutôt dans le camps du pouvoir que dans les QG des opposants !

Cependant, Israël refuse que le hizbollah profite de la situation et fera tout son possible pour que des armes transitent de la Syrie au Liban, hormis cette exception, il me parait suicidaire de vouloir mettre le gouvernement israélien en porte à faux avec le pouvoir en place en Syrie ou d'oeuvrer dans ce sens !

Ne pensez pas qu'au niveau des renseignements Israël et la Syrie n'ont jamais collaborés étroitement malgré les apparences !

Avant les événements syriens, Israël exportait annuellement des quottas de nourritures en Syrie, le dernier était de 20'000 tonnes de pommes !

Sans parler d'autres produits qui passent également la frontière sans que personne n'en parle !

Écrit par : Corto | 09/05/2014

Charles, il est évident que le sort de la région passera aussi par le Golan, cependant pour l'instant les druzes ne se plaignent pas trop, disons qu'aucune tension vient du Golan, au contraire !

La question serait de savoir si les habitants du Golan voteraient favorablement à un retour du Golan à la Syrie, surtout dans la situation telle quelle se présente depuis le début de la guerre civile en Syrie.

L'armée israélienne compte beaucoup de soldats druzes, dans la population juive israélienne le taux d'objecteurs de conscience atteint 30% alors que dans la population druze israélienne ce pourcentage est inférieur à 10% !

Concernant les positions politiques druzes, elles sont très majoritairement très à droite et nationalistes sionistes.

Serait-il temps de créer un état druze comme cela se fait pour les populations kurdes, également pro-israélienne, il me semble que les choses avancent à grands pas !

Il y a environ 1 million de druzes partagés entre la Syrie, le Liban dont 120'000 pour Israël, au vu de la situation, beaucoup de regards se tournent vers Jérusalem !

Écrit par : Corto | 10/05/2014

Un grand merci à Mme Majed Chergui, sa lettre très argumentée et documentée ne peut plus nous donner d'excuse ni dire qu'on ne savait pas.

Les ONG comme ces grandes institutions humanitaires qui bénéficient de notre confiance et de notre argent, sont devenues indignes et mesquines.
Nos élus nationaux et la communauté internationale devraient prendre son appel au sérieux: les contrôler, enquêter et en cas de démarches frauduleuses, les dénoncer et les condamner. Ce sont des dizaines de vies qui ont été retirées. Et à cause d'un mensonge de quelques mots, on peut envoyer des milliers d'autres à la mort. C'est tout bonnement inacceptable.

Par ailleurs il y a assez d'écrits et de documentations sur le net qui indiquent les sources si on veut bien les chercher.
Heureusement des gens se mobilisent à contre courant pour apporter des preuves de vérité.
Il ne reste plus que la mauvaise foi pour soutenir l'impensable.

Écrit par : Beatrix | 10/05/2014

Je vous rappelle que ce n est pas ni Corto ni Charles qui fait le droit international.
Votre écrit est très vicieux et je ne m attarderai pas trop dessus car autant moi que beaucoup de contributeurs détestent que vous eassaieriez de les prendre pour plus idiots qu ils sont et vous ne faites plus recette.

Je suis certain qu au fond de vous même, vous savez que vous mentez et que vous mentiez et que vous trolliez. Quand on est malhonnête avec les autres, tout d abord avec soi même. Rien n empêche, cependant que vous n ayiez pas le même avis que moi ou que les autres et comme par hasard il n y a aucun des autres qui goberait vos idées. Mais, il faut se battre pour que votre point de vue soit respecté quand il est posé respectueusement à chacun de nous et au responsable du site, ce que vos écrits ne le font pas ( et ils ne ne le feront jamais...)

Je rappelle à nos Amis contributeurs de ce site qu un terriroire occupé ne peut être annexé ni vendu...etc selon l ONU:
--Résolution 242 du CS de l ONU en 1967
--Résolution du CS de l ONU 338 en 1973
--Résolution de l ONU (CS/ Conseil de Sécurité) No 479 // On December 14, 1981 :Israel annexed the Occupied Syrian Golan; the international community responded with Security Council Resolution 497 (1981), which unanimously called this move, “null and void” and not one country has legitimized it. Since then, every year the U.N. passes General Assembly resolution titled “The Occupied Syrian Golan” which reaffirms the illegality of the Israeli occupation and annexation.//
--Bis Repetita Placent, décision No 497 en 1991...etc.

157 décisions contraignantes à Israel par le CS de l ONU ont eu lieu depuis 1945, aucune n a été respectée par Israel voire même virée avec le dos de la main et avec arrogance par elle et ce n est pas la décision ni de 1968, ni de 1981 ni celle de 1991 ni plus tard non plus qu elle les respecteraient à cause de sa force de Tsahal/Mossad et surtout l IMPUNITé TOTALE INTERNATIONALE GARANTIE PAR TOUS INCLUS LA RUSSIE (Amie de la Russie!)

Autant l Irak que la Libye ont "trépassé" par une seule décision de l ONU.
La Syrie a failli y être jusqu au que les vetsos sino-russes et que Poutine s est mêlé in extremis ( Merci Poutine et bonne route...)

Écrit par : charles | 10/05/2014

Veuillez m excuser sincèremment:
Un lapsus s est glissé dans mon commentaire que certes il ne vous a pas échappé:
4 ème ligne à compter dès la fin:
""..l IMPUNITé TOTALE INTERNATIONALE GARANTIE PAR TOUS INCLUS LA RUSSIE (Amie de la Russie!)..."

Je voulais dire (Amie de la Syrie)!!

Lapsus révélateur de mon Admiration pour la Brave Russie et pour la Brave Syrie :) !!!

Bonne Nuit à Tous ...

Écrit par : charles | 10/05/2014

S'il est possible d'apprécier parfois les commentaires de Corto, toujours, non: son emprunt aux évangiles comme "tourner sept fois son clavier"/tourner sept fois sa langue dans son palais avant de parler?!

Plus facile de s'en prendre à Mme Rovera qu'à l'ensemble des criminels de la planète.

Quoi faire d'utile? Krishnamurti recommandait aux personnes particulièrement choquées par tel ou tel "monstruosité"! de commencer par se demander en quoi tel ou tel acte pourrait être reflet miroir de leur propre comportement.

N'y a-t-il qu'une façon d'extirper le coeur de quelqu'un tout en en "savourant" la souffrance causée... avec possible déperdition des forces?

Écrit par : Agathe | 11/05/2014

Agathe, étrange comme certains se retournent comme des crêpes pas forcément bretonnes !

Quand les mêmes ONG s'en prennent à Israël qui n'a fait que se défendre depuis sa création pour des peccadilles de constructions sur des terrains abandonnés depuis la création du monde, nos amis pro-russes et pro-régime syrien, nous avons droit à une "standing ovation" mais quand un régime occupe la Crimée et utilisent des hélicoptères pour lâcher sur des populations civiles de barils explosifs mélangés de chlore, alors là, c'est un lynchage !

Pas étonnant que nous y voyons apparaitre des "lapsus" !

Charles, Amos Oz n'a jamais été jeté en prison pour disparaitre, il est même l'un des israéliens les plus populaires, la différence est là, juste là !

Écrit par : Corto | 12/05/2014

Corto

Je cherche toujours le fond du problème, quel qu'il soit, au fond du coeur de l'homme (homme ou femme).

Tout en haut de la "pyramide" comme en bas ou entre deux.

Au fond du coeur de l'homme ne signifiant pas plus "sensiblerie" que "sensation"!

Lorsque, Corto, vous êtes à la fois ferme en vos propos comme mesuré, quelle force vous acquérez au point, à l'occasion, d'avoir eéussi, une lectrice, simplement, à me faire évoquer ce piniste virtuose et/mais tout en nuances qu'était... Cortot.

Écrit par : Agathe | 12/05/2014

Agathe, un peu collabo, voir plus, mais cependant excellent pianiste comme vous le dites !

Écrit par : Corto | 12/05/2014

Woody Allen à déclaré, quand j'entends du Wagner, j'ai envie d'envahir la Pologne !!!

Écrit par : Corto | 12/05/2014

Corto, v'vous pourriez pas une fois rien trouver à redire.... A vous lire, je crois avoir sous les yeux la parole même (écrite) de mon distingué fils aîné.

Écrit par : Agathe | 12/05/2014

Il vaut toujours mieux parler pour soi dans ce genre de jeu !

Et si je peux donner un conseil, comme vous le faites, mais à votre fils, qu'il continue, à cette différence que je ne vis pas avec vous et ne vous oblige en rien !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 12/05/2014

Ceci dit, personne ne contredit le fait qu'Israël n'a rien à voir dans la guerre civile syrienne, pas besoin de continuer les allusions envers Corto, restons dans le sujet svp !

Écrit par : Corto | 12/05/2014

Amnesty International admet des rapports "imparfaits sur les abus d'Israël"

Un journaliste de terrain d'Amnesty International a involontairement admis que les palestiniens trompent souvent des militants des droits de l'homme quand ils écrivent sur les prétendues "violations israéliennes".

Donatella Rovera, principale conseillère de crise d'Amnesty, a récemment écrit sur le site internet des Professionnels de l'Assistance et de la Protection Humaine que : "A Gaza, au Liban, en Libye, en Syrie et d'autres endroits où j'ai interrogé des civils qui ont décrit ce qu'ils pensaient être des tirs d'artillerie et de bombes lancées par des forces gouvernementales lointaines et touchant leurs maisons, alors qu'en réalité les détonations ont été causées par des mortiers ou des roquettes tirées par des combattants de l'opposition depuis leurs positions voisines. Pour l'oreille non entraînée, il est pratiquement impossible de distinguer entre les tirs entrant et sortant, et d'autant plus pour ceux qui se retrouvent près de la ligne de front."

"La peur peut conduire les victimes et les témoins à dissimuler des preuves ou donner délibérément des comptes rendus erronés des incidents. A Gaza j'ai reçu des informations partielles ou inexactes par les parents de civils tués dans des explosions accidentelles ou par des roquettes tirées par des groupes armés (terroristes) palestiniens vers Israël qui avaient mal fonctionnées, ou de civils tués par des frappes israéliennes sur les positions voisines des groupes armés. Lorsque confrontés à d'autres éléments de preuve obtenus séparément, certains ont dit qu'ils craignaient des représailles de la part des groupes armés."

En réponse à l'article, Honest Reporting note que beaucoup des "reportages" défectueux de Rovera sont souvent cités par les groupes anti-israéliens pour non seulement vilipender la présence d'Israël en Judée Samarie, mais également sur l'ensemble de la Terre d'Israël.

"Les rapports des droits de l'homme" se propagent rapidement et deviennent alors largement admis, y compris par des ONG soi-disant impartiales, avant que quiconque ait une chance de les étudier," a déclaré le site exposant les mensonges paraissant dans les medias.

Écrit par : Corto | 14/05/2014

Les commentaires sont fermés.