29/04/2014

Journalistes Français "libérés" en syrie : minables un jour...

... minables toujours.

Je ne me suis pas vraiment intéressé à la nouvelle de libération des quatre journalistes qui étaient détenus en Syrie. Ce fut au milieu des vacances de Pâques et puis...bof.

Jusqu'à hier matin.

France Info, encore elle (mais bon, on peut facilement ranger dans le même panier tous les autres, ou presque, de ce côté-là de l'Oural) avait invité l'un d'eux, un certain Nicolas Hénin, raconter "son histoire". Pas une seule fois, ni le "journaliste" ni, à plus forte raison, son "confrère" de France Info, n'ont indiqué chez qui les journalistes étaient "invités" durant les 8 derniers mois. Dès lors, j'ai voulu en savoir plus et ainsi parcouru le marché des journaux (de même que celui des journaleux) qui, depuis la "libération" nous racontent leur histoire.

 

ukraine,russie,rts,sébastien faure,france info,l'express,le figaro,libération,médias,presse,journalisme

 

Le même silence, quant aux personnes dont les journalistes étaient les hôtes.

Puisqu'il s'agit de "libération", commençons, précisément, par le "journal ?" du même nom. Voici ce qu'il en dit ce grand journal "de gauche". Lire la suite.

Je fais appel à votre aide, au cas vous trouverez, caché dans un coin de l'article, un endroit où l'on parle des geôliers.

Voici maintenant une liste, non exhaustive, de quelques autres "papiers-journal".

  • Le Figaro, un journal, cette fois, de droite. Lire la suite.
  • France 24 : véritable machine de propagande pro-terroristes. Lire la suite.
  • France Info, de nouveau. Lire la suite.
  • Oh, je vous dois des excuses. En parcourant les pages du WEB, je suis quand-même tombé sur un article de l'Express (Express.fr) qui a indiqué que les quatre journalistes étaient aux mains d'un "groupe jihadiste".

Nous revenons à France Info qui recevait Nicolas Hénin. le groupe qui retenait le journaliste étant passé sous silence, restaient les conditions de détention. Hénin nous raconta des conditions "très" difficiles, où les préoccupations premières étaient de manger, déféquer et dormir. Ce fut difficile aussi car "on ne pouvait ne pas entendre les cris des gens qui se faisaient torturés à côté". Aucun commentaire de la part de son "confrère" non plus. Des geôliers passés sous silence, de la torture atroce à côté, il n'y a plus qu'un petit pas et l'auditeur croira au kidnapping par le régime.

Minables, dis ai-je. C'est plus que cela. La profondeur de ce misérabilisme journalistique est abyssale. Notamment lorsque la dernière pierre est portée à l'édifice : les geôliers étaient des..compatriotes. Des "Français". C'est aussi un fait établi. 

C'est sur France Info aussi, décidément, qu'on apprend que les journalistes "ont été abandonnés par des hommes inconnus". Lire la suite.

N.B Hier soir, sur la RTS, Sébastien Faure, de retour d'Ukraine, expliquait sur le plateau du journal de 19h30 que, je cite, "C'est un vrai mouvement populaire, les gens sur les barricades, même armés de Kalachnikovs, sont des travailleurs, des artisans, etc. Ils ont le soutien d'une large frange de la population". C'est exactement au même moment qu'on apprend, sur les médias de l'Hexagone, que ces mouvements séparatistes sont ultra minoritaires. Mieux, France Info, encore et toujours, nous gratifie ce matin d'une interview "exclusive" avec un "passant" à l'est de l'Ukraine qui nous dit que ces mêmes séparatistes ne sont rien d'autre que les hommes de main d'un oligarque, qu'ils ne représentent que quelques dizaines de personnes à la solde de Moscou. Soit.

On aimerait tout de même savoir, de la part de ces médias extra indépendants, qui dit vrai. Les échanges commerciaux de la Suisse avec la Russie, très florissants et qui ont fait un bond depuis le début de la "crise ukrainienne", y seraient-ils pour quelque chose ?

 

ukraine,russie,rts,sébastien faure,france info,l'express,le figaro,libération,médias,presse,journalisme


Commentaires

"C'est un vrai mouvement populaire, les gens sur les barricades, même armés de Kalachnikovs, sont des travailleurs, des artisans, etc"
Mais vous ne précisez pas de qui il parle ? Des gens du peuple armés de Kalachs en faveur de l'Ukraine ou de gens du peuple armés de Kalachs en faveur de la Russie ?
Comment voulez-vous que le lecteur le sache ?

Écrit par : Géo | 29/04/2014

@Géo
Au contraire c'est parfaitement clair. Vous pouvez aussi regardez M. Faure qui explique très bien de qui il s'agit. Mieux, il explique très bien qu'il s'agit des "anti-régime" de Kiev.

Écrit par : Jean Gowrié | 29/04/2014

18 000 000 de Dollars seraient la Rançon versée par la France aux Djihadistes de

Syrie : comment l'Etat a négocié la libération des quatre otages:

...selon l'hebdomadaire allemand Focus, la France a versé 18 millions de dollars (13 millions d'euros) pour la libération des quatre journalistes français enlevés en juin 2013 en Syrie et relâchés la semaine dernière.

«Les fonds, convoyés vers Ankara par le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, ont été versés aux ravisseurs par l'intermédiaire des services secrets turcs», écrit Focus, citant des sources proches de l'Otan à Bruxelles. Selon des experts de l'Otan, l'espionnage français a été informé dès le début de la prise d'otage du lieu de détention des quatre journalistes, mais a renoncé à une intervention armée pour les libérer en raison des combats qui secouent la Syrie, poursuit le magazine.

http://www.leparisien.fr/

Écrit par : Patoucha | 29/04/2014

Je vous laisse interpréter et juger de la "pertinence" meurtrière voire même
type Al Qaidaiste de ces trois déclarations et de qui, il s agit :

1--Al Qaida fait quand même du bon boulot en Syrie ...(!!)
2--Il faudrait faire deux choses en Syrie:
A--Il faut sérieusement punir et châtier Assad mais non pas jusqu au stade de le faire chuter et perdre le pouvoir car cela risquerait de nuire à nos intérêts d une part et de l autre de faire flamber tout le proche orient, choses dramatiques.
B--Il faut sérieusement aider l opposition en Syrie mais non pas jusqu au stade de la faire prendre le pouvoir e Syrie car cela nuirait à nos intérêts dans la région d une part et de l autre de faire flamber tout le proche orient, choses dramatiques.

Ceux sont deux membres d Al Qaida que je vous laisse deviner leurs propres noms et pouvoirs...

Bien à Vous
Charles

Écrit par : Charles | 29/04/2014

Non vraiment je ne vois pas de qui il s'agit. Pouvez-vous m'en dire plus? Merci!

Écrit par : Patoucha | 29/04/2014

Non vraiment je ne vois pas de qui il s'agit. Pouvez-vous m'en dire plus? Merci!

Écrit par : Patoucha | 29/04/2014

Patoucha oublie de dire que c'était 18 millions de dollars par otage !!

Plus les commissions !!

quant au rouble ?!?!?, à 2 centimes le rouble, pas de quoi pavoiser !!

L'économie russe va-t-elle s'effondrer, il ne faudrait pas grand chose, car si une nouvelle chute du rouble s'annonce, cette fois, ce sera la dernière !

Écrit par : Corto | 30/04/2014

@Patoucha
La première de fabuis et les deux dernières de Hollande. Déclarations véridiques
faites en 2012.

bien à vous

Écrit par : charles | 30/04/2014

ça m'étonnerais que des mecs d'al qaïda négocie avec la France via la Turquie !!!

De toute façon, si la presse dit un truc, c'est forcément sur la tête !

Écrit par : Corto | 30/04/2014

Kerry jette l éponge, dit il, tout en avertissant qu Israel serait un pays d "Apartheide" suite à l échéance de l ultimatum au 30 avril 2014 qui n a pas abouti à conclure un accord de la création de 2 états faute de négociation constructive palestino-israelienne ..

Merci Mr Kerry pour le terme Apartheide. Bien qu on vous a déjà appelé "Kerrydawi" en s inspirant du salaud de Qardawi du Qatar, un frère musulman égyptien dégénéré (Est ce du pléonasme?) Pourquoi donc? Parce que Kerry disait: ""Al Qaida n existe pas en Syrie". C est logique de le dire puisque la CIA et Al Qaida sont deux organisations pures américaines, la première est plébiscitée et assumée publiquement et l autre, Al Qaida, est la société "écran" de la CIA et/ou des Etats Unis.

Quand aux négociations avec les palestiniens, et c est là que le bât blesse, ce terme a pris une tournure mensongère dès le début. Il n y a jamais eu de négociation, mais jamais de la vie avec les palestiniens. Seigneur, n ayez pas pitié, n ayez aucune pitié à l égard des menteurs...

Négociations? C est une sale plaisanterie...Comment appeler des prisonniers (palestiniens) qui "négocient" avec leurs bourreaux israeliens? C est attendre la clémence de son bourreau...Les palestiniens peuvent attendre une éternité...

Écrit par : Charles | 30/04/2014

Je m'en doutais un peu surtout du B et m'en suis souvenue après coup. Mais merci pour la réponse charles.
De toute manière, il n'y a plus à s'étonner de rien venant de la France qui a perdu son âme avec ce gouvernement fantoche.

"Patoucha oublie de dire que c'était 18 millions de dollars par otage !!"

Désolée Corto, cela n'était pas précisé. Il ne s'agit donc pas d'un oubli. :)

Écrit par : Patoucha | 30/04/2014

Selon la presse de Tel-Aviv, les "négociations" (à la française, c'est à dire, que c'est sans aucun doute, eux qui kidnappent leurs propres ressortissant pour se faire du beure au passage et pour cueillir les lauriers "politiques"), tout semble organisé depuis les cabinets ministériels parisiens avec des "représentations" biens établies dans l'hexagone, mais pour revenir à l'article (en hébreu), le fric aurait passé par le Qatar, ce qui me semble plus raisonnable, de toute manière dans ce genre d'affaires très juteuses, la vérité est un poison mortel !

Par contre, le lendemain et de ça, la presse française est restée très silencieuse, c'était l'exécution le jour même de l'arrivée des otages en France, d'un des otages du Mali, ce qui semble confirmé mes doutes et ceux de la DRS algérienne !

Écrit par : Corto | 01/05/2014

Concernant les attaques au chlore par le régime syrien sur ses populations, l'ONU a finit par zapper la question du chlore et après un mois de tergiversations sans fin, décide d'ouvrir une enquête sur l'utilisations du chlore par l'armée syrienne, ce que tout le monde admet, même la Syrie !!!

Écrit par : Corto | 01/05/2014

Je connais:
--Le Régime Ducan
--Le régime Weight Watchers
--Le régime pour diabète
--Le régime pour les rénaux
Mais je ne connais pas ni un régime syrien ni un régime suisse ni un régime hollandais dans le sens propre et figuré..

Par contre, je connais le "régime" des dires de Horace, du Père d Albert Camus et de Sigmund Freud qui disent tous: Quand les Hommes n arrivent pas à changer les choses, ils changent les mots et en inventent des autres ou/et Quand on commence à céder sur les mots, on cédra sur tout après...

Écrit par : charles | 01/05/2014

Je connais:
--Le Régime Ducan
--Le régime Weight Watchers
--Le régime pour diabète
--Le régime pour les rénaux
Mais je ne connais pas ni un régime syrien ni un régime suisse ni un régime hollandais dans le sens propre et figuré..

Par contre, je connais le "régime" des dires de Horace, du Père d Albert Camus et de Sigmund Freud qui disent tous: Quand les Hommes n arrivent pas à changer les choses, ils changent les mots et en inventent des autres ou/et Quand on commence à céder sur les mots, on cédra sur tout après...

Écrit par : charles | 01/05/2014

@Patoucha

C est ce qu on appele maintenanat la France (=le pouvoir) normal..

Nous avons entendu parler du pouvoir hyper-normal sarkozien et du même "Paul Bismuth" qui a pollué la Seine en lui balancant son 2ème natel incognito, geste digne d un dealer de cage d escalier.

Nous avons entendu parler du Messih Hollande, cette fois Psdt normal qui allait sauver la France mais qui a le droit d aller aussi en scoot et casque sur la tête prendre le café croissant à 6 h du mat. Manque de bol, il s est fait flasher par un paparazzi ( heureusement que ce n était pas un snipper...). Bien qu en principe, quand on est "locataire" de l Elysée, on y reste et on travaille..

Vous avez dit travailler?

Certes qu ils travaillent mais n ont ils pas encore compris que toutes les décisions qui concernent ce beau pays de Voltaire, Jean Jacques Rousseau, Charles Beaudelaire, le Général...etc.., que toutes les déçisions la concernant ont été et seront prises par l"Etranger". L étranger ou l extérieur et en tête l Otan, les USA (La France contre l espionnage de la NSA mais interception quand même de l avion du Psdt Bolivien par crainte car Snowden y soit avec...). Décisions prises à l Extérieur comme aussi par Bruxelles, par le libre passage des capitaux, des personnes et des délocalisations. S ajoute à cela, la livraison de la France en mini juppe aux non fréquentables et dictatures absolues golfistes chez qui même le Psdt Normal danse avec le sabre comme un attardé mental. Avec ces mêmes derniers, la France(pouvoir) exécute leurs commandes afin d effacer la Syrie en jouant, donc les 2 parties, les marionnettes et les marionnettistes..

Quand les pieds et les ficelles des marionnetets et des marionnettistes se croiseraient et s en mêleraient, le "NORMAL" ne saurait plus ce qu il fait bien qu avant il ne savait pas non plus!.. Mais, il y a un mais: espérons que la conscience et le "Ciel" ne leur pardonneraient jamais car ils savaient bien tout le mal absolu qu ils ont fait...

Et la Patrie dans tout cela?

Bien à Vous
Charles

Écrit par : charles | 01/05/2014

Et en plus Charles ne connait pas les régimes de bananes !

Écrit par : Corto | 01/05/2014

Charles, on n'entend par "régime" une forme d'imposition, prenez le comme ça, car entendre des voix d'outre-tombe sous le sens !

Écrit par : Corto | 01/05/2014

Pas forcément aisé de prendre partie dans un massacre, pourtant ça ne semble pas manquer sur le terrain, comme je l'ai déjà expliqué, la plupart ne sait pas pour qui ils roulent, ils roulent et puis c'est tout !

Le problème, c'est qu'ils roulent par populations interposées, car ils sont assez lâches pour ne pas risquer de se confronter entre "hommes" !

Il y a un composant que le régime assad n'avait pas vraiment calculé, c'est que des frappés du casque, ça ne manque pas de Casablanca à l'ile de Timor !

Le stock est inépuisable, c'est un euphémisme !

Écrit par : Corto | 01/05/2014

Je continue, puisque je m'attribue la parole, en complément de mon dernier com., c'est infini, et un pys qui ne contrôle plus ses frontière se transforme instantanément en guêpier dans ce coin de la planète, l'Irak en a fait les frais et sait comment évaluer ce problème.

Ils accourent même du Liechtenstein pour servir les miséricordieux hospices du Prophète guerrier et ce ne sont pas les enseignes et oriflammes qui manquent au rendez-vous.

Rien qu'en France le gouvernement parle de 800 frappés aux gênes assassins ont fait la route de Damas kalash en tête, cela sans aucun visa, juste un passeport européen, en Europe, ils doivent approché les 3'500 à avoir choisis de massacrer des paysans syriens, pauvres paysans syriens, je me rappel de leur hospitalité, même si il n'était pas conseillé d’accueillir de potentiels agents du Mossad, je peux l'affirmer, je n'ai jamais rencontré des personnes aussi hospitalières. Bref, ce n'est pas le sujet, donc, ils (les gouvernements européens, craignent le retour de ces fils de ...., car ils pourraient commettre des attentats en Europe !?!?!, que né-ni, ils sont avant lâches et ne s'en prennent qu'à des innocents et comme leurs crimes restent impunis, puisqu'ils sont accueillis dès leur retours par des assistants sociaux remplis d'euros tout frais, ils vont repartir et contaminer encore plus de psychopathes et dans un an, ils ne seront plus 3'500 à brandir leurs passeports étoilés, mais 5 fois plus a faire ce qu'ils n'osent plus faire dans leurs "zones à risques", et ils n'y en a pas uniquement du coté des salafistes, il y en a aussi, si ce n'est pas une majorité du coté hizbollah, c'est une honte que l'Europe ne contrôle même pas ce gâchis !

Écrit par : Corto | 01/05/2014

@charles: J'aurais dû préciser "avec ces derniers gouvernements fantoches...." Un clou chasse l'autre!

"..... afin d effacer la Syrie ....."

Négociations secrètes USA-Hezbollah et partage d’influence

Objectif : inclure des accords libano-syriens dans le pacte nucléaire iranien.

L’initiative du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas, de signer un pacte d’union avec les extrémistes du Hamas, la semaine passée, n’est pas arrivée à l’improviste. Elle s’est inspirée des contacts directs qu’entretient secrètement l’Administration Obama avec le Hezbollah libanais. Abbas a raisonné en se disant que si Washington peut se permettre de lancer le dialogue avec une organisation terroriste, alors il n’y a aucune raison pour que son propre OLP et Fatah ne le fasse pas.

Les sources de Debkafile à Washington révèlent que l’Administration Obama apparaît avoir transféré sur le Liban la doctrine mise au point par Richard Holbrooke pour l’Afghanistan, par laquelle le dialogue avec les Taliban devrait constituer la pièce maîtresse de la stratégie de Washington en vue du retrait des troupes américaines. L’influence d’Holbrooke sur le Secrétaire d’Etat John Kerry remonte à l’époque de sa candidature pour la présidence, en 2004.

Selon le modèle dupliqué en termes libanais, le Hezbollah d’Hassan Nasrallah devient l’équivalent des Talibans du Mollah Omar. Le Hezbollah obtient un score élevé dans la guerre civile syrienne. Son intervention militaire, aux côtés du Président Bachar al Assad, l’an dernier, est créditée pour avoir fait basculer la situation de l’armée syrienne, d’un état de quasi-défaite, en 2013, en triomphe partiel dans des régions-clés de Syrie, cette année. Nasrallah peut se vanter que l’engagement de son mouvement dans le conflit syrien est devenu sa mission centrale et qu’il en demeurera ainsi jusqu’à ce que les forces rebelles et d’Al Qaeda soient finalement vaincues.

Le message que tente de faire passer le chef du Hezbollah, selon la doctrine Holbrooke, c’est que, tout comme le Mollah Omar en Afghanistan, lui, Nasrallah, détient les clés de la résolution de la guerre civile syrienne.

L’Administration Obama a accepté ce principe et décidé de le mettre en oeuvre, afin d’élargir le dialogue qui progresse rapidement avec Téhéran, sur les régions concernées. Le Plan développé à Washington était de profiter de l’élan déclenché par les pourparlers nucléaires et de s’y atteler, dans le cadre d’une vaste entente américano-iranienne, qui comprenne un accord nucléaire complet avec Téhéran, ainsi que des points d’accord afin de résoudre les questions syriennes et libanaises.

Les responsables de l’Administration envisagent que Nasrallah ne tient compte de personne sauf des Ayatollahs à Téhéran. Il peut parler fort, mais il sait que son sort est entre les mains de ses maîtres iraniens. Si l’Iran décide qu’il est temps qu’il s’en aille, alors le rideau retombera sur lui. Son engagement en Syrie est perçu comme totalement contingent des décisions stratégiques prises par les dirigeants iraniens (il était beaucoup moins confiant à l’hiver 2013, alors que les bases intérieures du Hezbollah au Liban étaient percutées de plein fouet par des attentats-suicide meurtriers).

L’Iran détermine également quelles armes seront fournies aux unités du Hezbollah combattant en Syrie, dans quels secteurs ils doivent combattre et comment répondre à ses demandes de renforts.

Selon le point de vue régnant à Washington, l’implication du Hezbollah en Syrie a accru la dépendance de son dirigeant à l’égard de Téhéran. De ce fait, il a peu de marge de manœuvre dans ses contacts avec les représentants américains et s’il se montre rétif, ils sont sûrs de pouvoir se tourner vers Téhéran pour le contraindre à s’aligner.

On pense aussi, dans les cercles de l’Administration, que les échanges secrets saoudiens avec Téhéran finiront par déboucher sur le fait que Riyad accepte le Hezbollah comme un facteur prédominant en Syrie et au Liban.

Cependant, de nombreux experts du Moyen-Orient trouvent que la façon dont les Etats-Unis entreprennent le Hezbollah est aussi naïve que simpliste et ils doutent fortement que la voie choisie amènera Nasrallah –ou Téhéran – au point de servir la volonté ou les objectifs de l’Amérique. Ils établissent un parallèle avec les hypothèses américaines sous-jacentes qui ont, en définitive, surtout réussies à faire dérailler les négociations palestino-israéliennes.

Mais les attentes, quant à cette tentative vis-à-vis du Hezbollah, sont élevées et elles guident fortement les actions du Président Obama, de John Kerry, de la Conseillère Susan Rice à la Sécurité Nationale et du Directeur de la CIA, John Brennan. Ainsi, au début mars, le premier rendez-vous secret s’est déroulé à Chypre entre des officiers de la CIA et des agents des renseignements et de la sécurité du Hezbollah.

Selon un certain nombre de sources des renseignements du Moyen-Orient, deux rencontres de ce style ont été menées et des accords américano-Hezbollah atteints, concernant les situations volatiles en Syrie et au Liban.

Nos sources des renseignements ajoutent que l’Ambassadeur américain à Beyrouth, David Hale, est en charge de préparer ces réunions et de mettre en œuvre les accords obtenus.

DEBKAfile Reportage exclusif 29 avril 2014, 9:12 AM (IDT)

debka.com

Adaptation : Marc Brzustowski.

Écrit par : Patoucha | 01/05/2014

Patoucha, certains consacrent leur dévolus à vouloir que les politiciens exécutent leurs taches comme il se devrait ???

Si ils agissaient de la sorte, tout le monde pourrait faire de la politique.

Or, la première règle dans ce cirque, c'est d'être imprévisible et y parvenir, contraire au bon sens !!

Etre prévisible mettrait la nation en danger !

Concernant la "politique" américaine, notamment au Moyen-Orient et de façon plus globale, vis-à-vis du monde musulman, il n'est pas nouveau dans l'histoire que la culture musulmane est régie selon des règles et cela d'une manière beaucoup plus ancrée et systématique que ne peut l'être le monde occidental, donc, ne pas trop sous-estimer les gesticulations provenant des spin-doctors du Pentagone et de la NSA, ils savent où appuyer et mettre en marche des réactions facilement manipulables.

Ne pas oublier que 90% des agents de la CIA sortent des meilleures facultés d'anthropologie et d'ethnologie !

Les personnages en première ligne, le président et sa clique d'androïdes ne sont que des acteurs secondaires et interchangeables.

Le fait que la "politique" étrangère des USA ait fait un virage à 180° depuis l'avènement Obama, n'est rien d'autre qu'une posture afin de donner un coup de sac comme le dirait les vaudois, fribourgeois et valaisans quand ils jouent au loto, mais reste malgré toute les prédiction, le fait d'une continuité dans la politique extérieur américaine.

Écrit par : Corto | 02/05/2014

"Les rapports précédents sur la Syrie ont prouvé que les djihadistes ont recours à des moyens violents et horribles pour punir et tuer leurs ennemis."

Personne ne les aurait donc lus? Pourquoi ce silence?

avr 30, 20148
Syrie – ville de Raqqa : le 29 avril, des jihadistes ont crucifié des syriens en public


Des nouvelles choquantes parvenues de Syrie cette semaine, révèlent que les extrémistes islamiques ont commencé à crucifier leurs ennemis sur des croix en places publiques.

Récemment, deux hommes qui avaient été faits prisonniers par ISIS (Etat islamique djihadiste de l’Irak et du Levant) ont été exécutés par crucifixion dans le nord de la Syrie. ISIS, qui depuis l’an passé a pris le contrôle de la ville de Raqqa, a éliminé tous les ennemis restant dans la ville et a dévasté les vestiges historiques.

Comme si ces nouvelles ne suffisaient pas, les djihadistes soutenus par al-Qaïda utilisent Twitter, pour publier des photos et des scènes réelles de crucifixions prises sur le vif.

crucify2

Une image qui est apparue sur le compte Twitter d’un djihadiste a montré un homme syrien, ensanglanté, suspendu à une croix. Un jeune garçon syrien regarde le corps de l’homme mort. La légende de l’image dit ceci : « Une des sept personnes exécutées par ISIS à Raqqa aujourd’hui accusée d’être un combattant rebelle et un espion. »

Des messages de félicitations ont rapidement afflué via Tweeter avec des remerciements de la part d’admirateurs des djihadistes et même des plaisanteries « lol c’est le nouveau faux Jésus. »

Ibrahim Alrquaoi, un dissident syrien, fondateur de l’organisation ‘Raqqa égorgée en silence’, a parlé à Fox News et a dit: «C’est très dangereux. Ils nous menacent directement et veulent nous tuer».

«Ils [ISIS] veulent garder le contrôle. Ils font tout pour faire peur aux gens», a déclaré Alrquaoui. «C’est pourquoi ils tuent des gens en public.»

Les rapports précédents sur la Syrie ont prouvé que les djihadistes ont recours à des moyens violents et horribles pour punir et tuer leurs ennemis. Des histoires d’assassinat à bout portant, de viol et de torture deviennent trop fréquentes s’agissant de cette guerre civile qui fait rage en Syrie.

Depuis le début de la guerre civile en Mars 2011, plus de 150.000 personnes ont perdu la vie en Syrie.

Par Lea Speyer – 30 avril 2014 – Traduction Europe Israël

Read more at http://www.breakingisraelnews.com/14454/radical-islamists-syria-publicly-crucifying-enemies/#4xpRGeCl1D3xebwx.99

© Copyright Europe Israël – reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif

Écrit par : Patoucha | 02/05/2014

@patoucha
hélas hélas...Ce sont les "Combattants de la Liberté" comme Forest, Fabuis et les autres médias français les appelent! Et après cela , ils nous disent:Le SEUL et Unique problème en Syrie est le"Régime" ...

Quand ces barbares tuent et crucifient ou qu ils posent des voitures piégées c est idem, ou qu ils bombardent des hôpitaux...les médias se contentent de dire: Encore des morts en Syrie, X nombres de morts dans des régions soit tenues par le "Régime" soit "libérées" du "main sanguinaire" du Régime... Circulez ...

Écrit par : charles | 02/05/2014

"Les personnages en première ligne, le président et sa clique d'androïdes ne sont que des acteurs secondaires et interchangeables."

Dans ces conditions la CIA serait LE Président à vie des Etats-Unis Corto?!!!! :)

Écrit par : Patoucha | 02/05/2014

Patoucha, disons que depuis l'arrivée du pacifiste Obama au pouvoir, les armes russes se sont, elles, déversées sur l'ensemble du globe. Du coup les enchères montent et si ça, c'est pas un coup de la CIA, faudrait m'expliquer ??

Il y a dix ans, il n'était très difficile de trouver des stingers pour 5'000 us $, maintenant c'est autre chose !

D'autre part, il faudrait 20 Sukhoi ou Mig russes pour combattre un F-35 5ème génération, voir un F-16 Sufa, donc les pays concernés voient les prix grimpés plus vite que les jets de combats et les délais de livraisons sont passés à 10 ans !

Juste histoire de laisser du temps à la Chine de se mettre quelque peu à niveau, c'est plus drôle à 3 !

Car l'Europe, elle, retourne vers l'âge de la catapulte, bon, la Suède arrivera peut être à fourguer quelques Grippen à la Suisse, pour le reste, c'est mort !

Écrit par : Corto | 02/05/2014

Concernant la Russie, d'abord, il faut bien se dire que les images venant de ce grand pays sont filtrées, très filtrées !

Deuxièmement Poutine est en train de se faire dépasser sur son propre terrain. Ceux qui défilent en glorifiant ses actions récentes sont ses principaux ennemis, lors de la manif du 1er mai à Moscou, les vrais pro-poutines étaient très minoritaires.

Une seule réflexion, pourquoi aurait-il besoin "d'autant" de soutiens venant de la rue, ce n'est pas son style.

Il faut connaitre l'histoire de ce pays et se rappeler comment la révolution de 1917 est parvenue à ses buts, grâce à la bourgeoisie !

Si la machine s'emballe, Poutine sera très vite abandonné par les plus extrémistes, je parle des militaires que Poutine ne semble plus vraiment contrôler !!

Les généraux russes ont été abandonnés par les stars oligarques du Kremlin, c'est à mon avis, le plus grand danger lié à la crise ukrainienne !

Écrit par : Corto | 03/05/2014

Une seule réflexion, pourquoi aurait-il besoin "d'autant" de soutiens venant de la rue, ce n'est pas son style.

@Corto
Pour être courtois avec vous, vous êtes très fort dans la com mais je ne sais pas si vous le faites exprès ("bravo") mais si vous surfez sur la vague (c est dommage pour les autres lecteurs).

Quand Poutine reçoit l appui de 85% des Russes, il est méchant car il n en a pas besoin étant donné qu il est dictateur. Et quand il n y compte pas, il est vilain comme un dictateur sanguinaire...Que doit il faire donc? Me demander ou vous demander conseil?

Quand Obama se mêle de la Crimée et l Ukraine ( pays à 10hrs de vol d avion de chez lui mais bien plus long pour un vol d oiseau..) et que la CE ne lui interdise pas de s en mêler, c est parfaitement normal voire messianique...Mais si Poutine enverrait ses "sbirs" se mêler à Caracas d aider les pro-cubains contre les Anti-.., Poutine est un salaud, sanguinaire ( info reprise depuis la TDG...)

@Corto, on veut ou pas, la Russie a repris son rôle légitime et très souhaitable comme une 2 ème puissance pour un monde bi-polaire et plus tard multi polaire inclus les BRICS par exemple pour l intérêt de nos enfanst et petits enfants...Par grâce du Seigneur, ne salissez pas toujours la Russie et Poutine rôle et d élever les uSA aux rangs des anges asexués..C est le jeu macabre de l axe du mal et bien absolus (dualité...) Il y a du bon et du mauvais partout mais moi je vois plus de mal en USA qu en Russie...

Écrit par : charles | 03/05/2014

@Corto: "Une seule réflexion, pourquoi aurait-il besoin "d'autant" de soutiens venant de la rue..."

La "rue" a le vent en poupe aujourd'hui, ensuite c'est un bras de fer avec l'UE!

Pour en revenir au billet, cette nouvelle vient de me parvenir et que je fais partager car elle tombe à pic:

Les rebelles syriens ont bien des missiles antichar français selon le Washington Post
mai 02, 20140

Un article du Washington Post du 28 avril 2014 annonce la bonne réception de missiles anti chars américains TOW, video à l’appui. L’article souligne qu’ils vont remplacer les missiles anti-chars Français et Russes acquis « par les alliés » de l’Otan (France) et au marché noir. Le Monde évoquait des missiles MILAN dans un article du 8 juillet 2013 dernier :

« Riyad a accéléré ses livraisons d’armes à la rébellion syrienne et nettement rehaussé la qualité des équipements livrés. Des vidéos ont ainsi permis d’attester la présence de missiles sol-air chinois de dernière génération, ainsi que de missiles antichars français de type Milan, notamment dans la région d’Alep »

Voici l’extrait du Washington Post :

« (…)the arrival at the base last month of U.S.-made TOW antitank missiles, the first advanced American weaponry to be dispatched to Syria since the conflict began, has reignited long-abandoned hopes among the rebels that the Obama administration is preparing to soften its resistance to the provision of significant military aid and, perhaps, help move the battlefield equation back in their favor.The small number of BGM-71 missiles, about two decades old and hardly better than similar Russian and French models acquired by the rebels from allies and the black market over the past year, will not change the game in the fight against Syrian President Bashar al-Assad, the fighters say. »

« (…) L’arrivée à la base le mois dernier de missiles TOW antichars de fabrication américaine – le premier armement américain de technologie avancée à être expédié en Syrie depuis le début du conflit, – a ravivé les espoirs abandonnés depuis longtemps parmi les rebelles en les laissant entrevoir que l’administration Obama va lâcher du lest sur la fourniture d’une aide militaire importante et, peut-être, aider à déplacer l’équation de champ de bataille en leur faveur. Les quelques missiles BGM-71, vieux d’environ deux décennies et guère meilleurs que les modèles russes et français similaires acquis par les rebelles auprès des alliés et au marché noir l’an passé, ne changera pas la donne dans la lutte contre le président syrien Bachar al-Assad, disent les combattants. »

Sur le même sujet relire :

Syrie: des missiles antichars européens achetés par l’Arabie Saoudite finissent chez Al-Qaida

La France siège à une salle des opérations dirigée par l’Arabie Saoudite coordonnant la livraison d’armes (Le Figaro)

source

http://www.islamisation.fr/archive/2014/05/01/les-rebelles-syriens-avaient-bien-des-missiles-anti-chars-fr-5360099.html

Écrit par : Patoucha | 03/05/2014

@Patoucha
Excellent article que j ai lu avec intérêt.

Je "sur enchère" en ce bô dimanche genevois:

COMMENT PRENDRE OU COMPRENDRE LA POLITIQUE ETRANGERE de la France ( entre autres en Syrie) représentante du Club ou de l Amicale des "Amis" de la Syrie (pour moi, Les Ennemis de la Patrie la Syrie) ?. Quand à celle des USA, elle mériterait un autre texto ?

1--Se faire du beurre (même en massacrant la Syrie).
2--Cueillir des lauriers "politiques" comme un des contributeurs le dit un peu plus haut ( puisqu à l intérieur, il n y a rien à mettre sous la dent...) Comme les "négociations à la française" pour libérer récemment les 4 journalistes détenus par l EIIL en Syrie mais pas un mot sur les atrocités de cette EIIL).

3--Et le comble est que le Système Français et Hollande/Fabuis seraient capables de vous inventer ou de vous fabriquer, contre paiement bien entendu, une guerre/massacre où vous voulez ou de se faire kidnapper leurs propres journalistes afin d arriver aux points 1 ou 2 précités. Toujours pour se faire, et bis repettita placent ou deux vermouths mieux qu un seul, du beure au passage et cueillir les lauriers politiques ...

N.B: Si l idée d une guerre vous amuse et vous chante, vous savez à qui la demander, service clefs en main et de A à Z Tout Inclus/ All Inclusive...

Écrit par : charles | 04/05/2014

Patoucha, la presse ne dit pas tout, c'est encore plus compliqué :

Vous parlez de livraisons de missiles à al qaïda, mais c'est justement al qaïda qui ne veut pas déployer des missiles en Syrie, car les sunnites n'en ont rien à battre du conflit syrien et savent que la situation va pourrir plus ça roule pour eux, al qaïda ne veut surtout pas se mêler aux milices proches des frérots et autres milices pro-kurdes sans parler des brigades sunnites pro-palestiniennes !

Non, les livraisons d'armes ne sont pas destinées aux foyers syriens, car ce à quoi nous assistons n'est qu'un amuse gueule vis-à-vis de ce qu'il se prépare dans la péninsule arabique et ses alentours !

Quant à Charles, "ce n'est pas pars-qu’on rien à dire, qu'il faille fermer sa gueule" !!!

Juste pour info et c'est vérifiable, concernant Poutine, à l'époque de la crise des armes chimiques, qui, il faut le rappeler sont loin d'être à 100% russes, "Corto" avait 10 jours avant l'annonce de Poutine, annoncé que ce serait la Russie qui allait s'engager dans le désarmement des armes chimiques en Syrie !!!

Et quand je dis que Poutine se fait largement dépassé par son propre camps et ceux qui (très nombreux) rêvent d'une plus grande Russie, nous touchons à un phénomène bien "russe", que seul staline avait désamorcé dans l'oeuf, il ne faisait pas bon être trop pro-staline sous staline, si il vous faut encore des preuves, pas de problème !

Mais les généraux russes, ne laisserons pas passer l'occasion et là, il y a un vrai danger contre lequel Poutine est dans ce cas prit dans le sens du poil et sur trop de fronts pour faire la fine gueule !

Écrit par : Corto | 04/05/2014

Corto, je compte sur vous pour nous informer plus... Car moi, je me fie à des infos qui ne sont ni politisés ni biaisés, comme cette vidéo:

Syrie : des musulmans forcent un chrétien à se convertir à l’islam… avant de l’égorger. Âmes sensibles s’abstenir

http://www.livingscoop.com/watch.php?v=3356

blog.com/article-syrie-des-musulmans-forcent-un-chretien-a-se-convertir-a-l-islam-avant-de-l-egorger-122874556.html

Écrit par : Patoucha | 04/05/2014

Charles, si vous me traitez de clown pour reprendre avec votre prose mes postes passé, alors qui êtes-vous ?

Écrit par : Corto | 04/05/2014

Concernant la vielle cuisine française en matière de payements de rançons pour des otages, la tradition remonte au 7ème siècle, donc pas de panique, après Pasqua et Baladure, c'est au tours des socialos de se faire la main !

Écrit par : Corto | 04/05/2014

Lecteur qui passe, jette un coup d'oeil par ici, tu pourras admirer les méfaits du fumage intensif de moquette...

Écrit par : Géo | 04/05/2014

Géo, fidèle lecteur de la presse dominicale nous a fait avancé dans sa croisade un peu forcée !

Patoucha, si les missiles annoncés étaient en Syrie, l'armée régulière ne circulerait pas autant avec des hélicos à 500 mètres de hauteur !

Il y avait projet d'armer les rebelles, mais cette idée fut très vite enterrée, non pas à cause des "djihadistes" d'al qaïda, mais tout simplement parce que cette guerre arrange tous les émirs du coin, pour le moment les pays du Golfe sont très contents de voir partir quantité de frappés, même qu'ils sont financés, mais loin de leurs frontières !

Ne pas prendre les cheikhs des pétromonarchies pour des idiots, ce n'est pas nouveau que ces milliardaires payent leurs futurs martyrs hors de leurs frontières, raison pour laquelle la moitié des nations arabes sont envahies, comme depuis quelques années le sub-Sahara !

Ne pas non-plus négliger que l'oisiveté est la mère de tous les vices, et l'oisiveté dans les pétromonarchie n'est pas en baisse, ces patriotes sont payés pour ne rien faire, d'où la prodigue éclosion de frappés dans ces monarchies.

Ils se comptent par millions et ça se remarque, mais la presse ne voudrait surtout pas irriter les enturbannés venant faire leurs emplettes dans nos magasins de luxe !

Écrit par : Corto | 04/05/2014

Quel dirigeant politique européens ou autre, pourrait voir d'un mauvais oeil que des islamistes frappés de plusieurs camps se neutralisent parmi en Syrie, en Irak ou ailleurs ?

Écrit par : Corto | 04/05/2014

@Corto

Je ne me suis permis de vous traiter de Clown. Il vous appartient d interpréter mon commentaire comme vous le pensez (lisez le encore une fois SVP) bien que ceci n est pas mon intention primaire sinon j aurais été censuré et vous le savez bien. J écris, en règle générale pour transmettre une idée et si possible une réflexion..tant que je peux..

Quant à votre réponse que vous m avez adressée, à savoir:""Quant à Charles, "ce n'est pas parce-qu’on rien à dire, qu'il faille fermer sa gueule" !!!""
Franchement, je ne sais pas comment la prendre? Que dirions nous quand on a quelque chose à dire autant pertinent que pas?

Je ne vous dirais pas ce que je pense car ce n est pas le site de mon père mais bien qu à Mr Gowrié et /ou la TDG d en juger.

Écrit par : charles | 04/05/2014

@Corto, Patoucha, Géo et tous les autres.

Vos commentaires m'intéressent et sont dernièrement raisonnables. Merci de vous arrêter au moment où vous sentirez que vous ad dresserez des attaques personnelles. Cela est totalement inutiles. Vous pouvez échanger vos points de vue, que je publie sans ni couper, ni même modifier. Je souhaiterais beaucoup continuer comme cela. Dès lors, mille merci de respecter les consignes de bienséance, notamment en ce qui concerne les termes utilisés.

Merci à Charles de l'avoir souligné.

Écrit par : Jean Gowrié | 04/05/2014

Les commentaires sont fermés.