25/04/2014

Ukraine : ce que la Russie devrait faire

Al Mutanabbi est probablement le plus grand poète arabe de tous les temps. Prolifique, le verbe facile et parfois acerbe, il gagnait sa vie, comme beaucoup de ses prédécesseurs et ses successeurs, en chantant les louanges de son "protecteur", en l'occurrence Saif Al Dawla Al Hamdani, prince d'Alep, tiens, déjà. Entré en disgrâce, il part pour l'Egypte où il entre dans le service du prince Kafur, un eunuque originaire de Nubie, d'où l'appellation de "abd" (qui, en arabe, signifie à la fois esclave et...noir).

Tout cela pour dire qu'un des vers les plus célèbres du grand poète, après que celui-ci se disputa avec Kafur, fut :

"N'achète l'esclave que s'il a son propre fouet avec lui. Car les esclaves sont infectes et des bons à rien dangereux".

Comme il avait raison, Al Mutanabbi : le prophète, en arabe.

Contrairement à ce que croient la plupart des observateurs, la Russie devrait ignorer totalement les USA. Faire comme si ses derniers n'existaient pas, c'est parfaitement possible. Et se concentrer sur "les laquais", le maillon faible de la chaîne : les Européens. L'Europe, où, désormais, tout le monde se sert.

Il n'aura échappé à personne, ou peut-être que si, que, échaudés pour très longtemps par leurs échecs cuisants et coûteux en Afghanistan et en Irak, les USA ont complètement changé de tactique. Inutile de s'engager directement dans des guerres coûteuses en hommes, matériel et argent, avec un retour sur investissement plus qu'hypothétique. Désormais, c'est par procuration. On trouvera toujours des larbins locaux près à vendre leurs mères pour bien moins que 30 pièces d'argent. L'ennemi ultime est toujours le même : la Russie.

Et c'est le grand lot assuré...à tous les coups.

Si les larbins prennent le dessus, c'est la main mise sur le pays pour presque pas un centime. Mieux, puisque le pays en question est en ruine (p.ex l'Ukraine) ce sera alors par "l'aide économique" qu'on le mettra complétement sous tutelle. Ce ne sont certainement pas les laquais de Kiev qui s'y opposeront. Si, en revanche, cela ne marche pas (p.ex la Syrie), c'est alors la ruine presque totale. Dans les deux cas, le but est atteint. Parfois, c'est les deux à la fois : les laquais sont bien "aux commandes" mais le chaos règne (la Libye).

Jusqu'à maintenant, seul la Géorgie a échappé à ce scénario et pour cause : la Russie n'avait pas tergiversé à l'époque.

C'est exactement, en beaucoup plus violent, ce que les Russes devraient faire e Ukraine. Et cela sans s'engager d'une manière trop directe. Viser directement et personnellement les "laquais" de Kiev. La Russie aurait dû commencer par asphyxier l'Ukraine : réclamer le remboursement intégral de sa dette, énorme et mettre en place ensuite un véritable embargo économique. Ce serait tant mieux si les Occidentaux se chargent de la note. Si, par la suite, l'Ukraine a des velléités à la géorgienne, c'est alors que la Russie pourrait y intervenir, à la géorgienne aussi.  L'armée russe peut ne pas entrer en Ukraine, les USA en seraient ravis. Les missiles russes, si. Beaucoup de missiles en très peu de temps. 48 heures sans interruption avec pour but la capitulation déclarée et, probablement, la fuite des larbins chez leurs "protecteurs" de ce côté-là de l'Oural.

L'étape suivante devrait viser les Européens, laquais de luxe.

Nuland avait raison : "Fuck the EU"

09:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (36) | Tags : europe, nuland, usa, russie, ukraine, al mutanabbi

Commentaires

Belle analyse!!

Pour l Occident, la vision unipolaire du Monde est celle précisément ce qu ils veulent interdire à la Russie et à Poutine mais ont ils les moyens?

L Union Européenne (EU) connaît sa faiblesse mais ne la reconnaît pas bien même qu elle servilement allignée à Washington. L UE n a pas les moyens ni militaires ni de mettre la main à la poche pour régler ni la crise Ukraine ( ni celle de la Syrie en passant...) . Ces deux crises, Syrienne puis Ukrainienne, tombent à point nommé car elles ont "propulsé", dirait-on enfin, la Russie et Poutine à leur droit de donner leurs avis sur le plan international.

On reproche à Poutine son "soutien" à Ianokovitch, le corrompu, mais c est précisément la Révolution (?) orange qui l avait mis en place. Comme la même antienne habituelle, par qui ce "corrompu" a été ou qu il serait remplacé, des moins ou des plus corrompus, par des plus démocrates et des plus intelligents comme la Belle Blonde sortie enfin de prison et qui est plus ou moins autant corrompue?: Sinon, il y a l ex-boxeur, "Leader Charismatique" de la deuxième Révolution Ukrainienne, c est une bien bonne blague celle là!
La vision de cet ex-boxeur n y compte que pour rien surtout après les coups de boxe sur la tête qu il en a encaissés dans le passé?

Poutine, "hautain", s offre même le luxe d annoncer qu il va ouvrir un compte à la Rossiya Bank de New York pour déposer son salaire!!

Pour nos enfants et petis enfants, nous leur devons certes un monde bipolaire puis multi-polaire ( +BRICS) et non pas l idée toxique à l accoutumée de Fabuis, ministre des AE Français : Un Monde zéro-polaire...

Écrit par : charles | 25/04/2014

Il est temps pour les pays-membres de cette Union Européenne de congédier les cinq haut-fonctionnaires de Bruxelles qui ne sont rien d'autres que des agents de l'imperatur américaine sur notre continent.
Cette équipe, élue par personne, jouit de pouvoirs exorbitants et injustifiés.
Si l'U.E désire échapper à son effondrement, elle ferait bien de rejoindre les positions proposées par Poutine et la Chine. Mais il est vrai qu'une position consensuelle en Europe dans cette Union de concurrence non faussée est difficile à trouver, à cause des jalousies et des disparités économiques.

Parmi le cinq fondateurs historiques de l'UE, il faut reconnaître que c'est l'Allemagne actuellement qui détient la clé d'accès aux solutions. Elle a pris le leadership économique sans déclarations diplomatique fracassante, mais c'est aussi elle qui vérouille l'unique solution pacifique et politique concernant l'Ukraine qu'elle comptait en faire une troisième Allemagne de l'Est pour son gisement de travailleurs à bas prix, ses richesses naturelles et son accès au Sud par la Mer Noire.

Il est incompréhensible que l'UE détruise ses atouts pour plaire à l'imposteur qui traverse l'Atlantique et qui a le culot de parler de sécurité de son pays à des dizaines de milliers de kilomètre de notre continent.
Poutine est en train de s'épuiser d'efforts pour montrer à l'UE le digne rôle qu'elle aurait pu jouer entre l'Est et l'Ouest, les possibilités de faire repartir son économie moribonde, des potentiels pour toutes les nations qui peuplent le continent, du bord de l'Alantique à l'autre du Pacifique, avec une Eurasie en préparation pour assurer du développement, de la prospérité, de la sécurité et la paix.
A ce propos, le prochain sosie du FMI que fondent les BRICS est en train de se mettre en place sans le dollar américain. L'ancienne route de la soie sera réouverte et la Chine est à l'oeuvre pour jeter ce pont de Péking à Duisburg en passant par Moscou. Il faudrait que l'Allemagne qui sera le point d'arrimage de ce pont en Occident ne le transforme pas en cul-de-sac pour l'Europe - c'est ce qu'on pourrait craindre.

L'Ukraine aurait pu bénéficier de cet apport provenant de plusieurs horizons comme un maillon important dans l'intermédiation de ce type de développement. Son peuple dit russophone le pressent favorablement et Washington le redoute.
Il est dès lors tentant pour Washington de contrecarrer cet essor potentiel en instrumentant ces larbins grassement nourris, blanchis et dressés pour qu'ils sabotent.

L'Europe est à blâmer plus qu'à plaindre. Elle choisit la tutelle américaine au lieu de l'indépendance.
Il n'est pas trop tard si elle veut changer de cap.
Si demain elle expulse l'OTAN, elle pourra forger sa propre destinée et choisir ses partenaires et il n'y aura plus aucune raison pour que l'Ukraine et la Syrie ne fassent pas partie de tous ceux qui participent à la prospérité du continent d'Ouest en Est et du Nord au Sud. Un continent puissant économiquement et militairement qui tiendra les USA en respect.

Leur interdire toute ingérence! Ce sera un des buts. C'en serait fini de leur hégémonie et des destructions gratuites de l'humanité. C'en serait enfin fini du Terrorisme américain!

Écrit par : Beatrix | 26/04/2014

Comment peut-on ne pas avoir le sentiment que par leurs démarches, leurs sanctions à tous vents... les Etats-Unis, une fois de plus, jettent de l'huile sur le feu histoire d'assurer leur mainmise sur le monde, le monde entier, le monde à venir?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 26/04/2014

C est exact que ""les USA jettent de l'huile sur le feu histoire d'assurer leur mainmise sur le monde, le monde entier, le monde à venir..""

Leur mainmise cache leur refus qu ils ne soient pas le Leader du monde (Leaser ou Dealer? )

Leur mainmise est "justifiée" car ils dépensent bien plus que leurs moyens leur permettent et il n y a pas de miracle, il faut aller voler et spolier les autres ( dont saoudie Qatar, des idiots utiles)etc.. ..Quant à Al qaida leur bras armé, il faudrait tout simplement remplacer ce terme par les USA et la France sans démagogie gratuite ..Al qaida est leurs marionettes pyromanes ...Fabuis a chanté Al Nosra qui fait du bon boulot en Syrie, disait il...Al Nosra considérée par les USA comme une organisation terrosriste...Essayons un de nous de parler comme Fabuis ( le bon boulot...) il finira à Guantanamo...mais jamis Fabuis...

Écrit par : charles | 28/04/2014

Je me demande si ce n est pas trop tard pour la CE de changer de cap de ne plus être une servile alliée aux USA.

Les USA depuis sa création il y a 250 ans, ont fait 157 guerres (internes sont leurs problèmes mais les externes sont pour voler et spolier les autres). Les USA n acceptent pas de ne plus être le leader du monde. C est plutôt le Dealer du monde et ils le savent bien..

Que laissons nous à nos enfants et petits enfants? On ne parlait que de l OGM (étasunien) et de Monsanto...LISEZ BIEN CE QUI SUIT, ça concerne 600 millions d Européens (Nous, nos enfants et petits enfants...etc)
-----------------------------------
Après les Fêtes et les bons repas des vacances de Pâques, voici ce qu on pourrait découvrir comme menu dans un Resto du Petit Coin:

--Messieurs, Dames, PRENEZ VOUS UN PEU DE POULET A L EAU DE JAVEL? SINON UN PETIT PORC AU RACTOPAMINE suivi par UN PETIT dessert maison au nom sexy d APT
ou intimement appelé QUI EST LE COMMENT LES Etatsuniens (AMERICAINS) VONT NOUS BOUFFER?
--Bon appétit, Messieurs, Dames..

Savez vous certes ce qui se manigancent en catimini et dans le plus grand secret (avant les élections européennes, pourquoi?) et ceci depuis l automne 2013 entre les USA et la CE et principalement leur alliée ou "suiveur" "=follower", la France) au sujet des APT ?

L APT est l Accord Partenariat Trans-atlantique pour le libre échange entre les deux (USA et Europe) et à gogo ? Le silence est suspect et quand il y a loup en silence il y a le flou…

Tout cet APT n est que pour augmenter le profit des USA et Rivaliser avec la Chine…

800 millions de consommateurs, NOUS, allons nous faire bouffer par les américains et que nous serons livrés au profit des multi nationales qui peuvent se retourner juridiquement contre ces Etats afin se faire indemniser et obtenir un gain de cause par ces mêmes Etats (=les contribuables européens) qui pourraient interdire l OGM, l agriculture de mauvaise qualité, le poulet selon l American Way of Life et même en contradiction avec les précautions européennes comme le poulet désinfecté à l eau de Javel , l ajout du Ractopamine*** pour les porcs (interdit en Europe "actuellement", la Chine et la Russie...)…etc……
Bien à Vous…
Charles

--------------
***(Wiki): La Ractopamine est un médicament (numéro CAS : 97825-25-7), qui est aussi utilisé comme additif Bêta-agoniste aux porcs ou à d'autres animaux élevés pour leur viande afin d’obtenir de la viande plus maigre et plus protéinée. Cette molécule dégrade les qualités organoleptiques de la viande en réduisant la teneur en graisse intramusculaire. Cet additif est interdit dans l'Union européenne.

Écrit par : Charles | 26/04/2014

Ce proverbe chinois a "sauté" je ne sais pas où de la fin de mon "Menu" APT..

Si l’on ne peut pas appeler Patrie, un pays où l’on ne possède rien même d être écouté; comment nommer celui où l’on est esclave ?.
Un proverbe chinois…

Écrit par : charles | 26/04/2014

je suppose que ce billet est de l humour. Souhaiter que la russie ecrase l Ukraine sous une pluie de missile ... Je suppose que l auteur ne sait pas que la plupart des missiles russes sont dotes d ogives nucleaires et que dans ce cas, meme s il vit a geneve, il risque de le sentir passer !
Les USA ne sont pas des saints mais il faut quand meme rappeler que Poutine est bien pire. Vous souhaitez vraiment que la russie remette au pas l Ukraine comme la Tchetchenie ?
Quand a l aide economique pour la reconstruction tant decriee ici, c est ce qui a permit a l europe de l ouest de se relever apres la seconde guerre mondiale. Vous pensez vraiment que les pays de l est ont fait une bonne operation d avoir ete "libere" par Staline et de n avoir rien eut (a l epoque le plan Marshall etait aussi pour eux mais sous la pression russe ils ne l ont pas accepté)

PS: il n est pas difficile de comprendre pourquoi les ukrainiens preferent l association a l europe a celle a la russie. Outre le fait de ne pas se retrouver en prison pour avoir deplu au tsar et de ne pas devoir payer un dirigeant corrompu, le niveau de vie en Europe est nettement superieur a celui de la russie

Écrit par : cdf | 26/04/2014

Ce proverbe chinois a "sauté" je ne sais pas où de la fin de mon "Menu" APT..

Si l’on ne peut pas appeler Patrie, un pays où l’on ne possède rien même d être écouté; comment nommer celui où l’on est esclave ?.
Un proverbe chinois…

Écrit par : charles | 26/04/2014

Oui, en effet, très belle et excellente analyse.
En effet, les Européens (UE) sont bel et bien les laquais larbins de cette aberrante Administration ObHamas.
Les laquais de l'UE (Catherine Ashton en tête) sont et seront toujours les idiots rampants utiles des USA.
Je partage entièrement votre très pertinente et lucide analyse.
BRAVO!

Écrit par : Richard | 26/04/2014

On ne peut pas vraiment dire que ceux que vous soutenez soient très vaillants, le simple fait que vous souteniez la politique de Poutine me rend optimiste !

Écrit par : Corto | 26/04/2014

@ certains de mes lecteurs et sans le moindre esprit de polémique.

Le titre de mon billet est : ce que la Russie devrait faire. Au risque de surprendre, je n'ai jamais prétendu que les USA et, partant, les Occidentaux ne doivent faire ce qu'ils font. Ils sont parfaitement dans leur rôle. Qu'on cesse juste de prononcer même les termes :"droits de l'Homme". Domination, intérêts, aires d'influence, etc. d'accord mais, de grâce, qu'on nous fiche la paix avec leurs histoires de droits de l'Homme.
Pour le reste, je vois mal, très mal, un certain Hollande serrer la main du Rois d'Arabie, disant qu'il partage à 100% sa vision des choses, aller nous faire la morale en Ukraine, ou ailleurs.
C'est donc une guerre, une vraie, ou chacun défend ses intérêts. Les USA, qui se fichent totalement de l'Europe, pour ne pas dire plus, ont parfaitement le droit de la mener. Le problème est qu'ils nient aux autres même le droit de se défendre. Ce qui n'oblige bien évidemment pas ces derniers à accepter cela.

Écrit par : Jean Gowrié | 27/04/2014

@ Beatrix : Bravo pour votre lettre ! 100% d'accord !
Meilleurs messages

Marion Garcia

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 27/04/2014

Monsieur Gowrié,

Merci de rappeler le titre de votre billet.
Pour aller directement dans le vif du sujet que vous soulevez, je dirais, comme beaucoup d'autres avant moi, que la guerre, selon votre formulation "C'est donc une guerre, une vraie, ou chacun défend ses intérêts." est une guerre assymétrique, identiquement menée contre l'Ukraine et la Syrie mais probablement à d'autres aussi.

Ce que doit faire Poutine?

Pour que Poutine puisse faire quelque chose, il faudrait qu'il ait en face de lui au moins UN interlocuteur, Un répondant, qu 'il s'agisse d'un homme d'Etat ou d'une représentation RESPONSABLE d'états. Hors les nouveaux dirigeants autoproclamés sont non seulement illégitimes selon la constitution du pays, mais encore, ils sont irresponsables. Ils l'ont démontré par leur comportement infantile, immature et butté. Au lieu d'entreprendre une grande concertation avec les régions, ils leur imposent des hommes non élus, édictent des interdictions, mènent leurs instances du moment comme on dirige une mafia, menacent, agressent, kidnappent et tuent. Ils sont vraiment la caricature du Cow-boy écervelé dangereux.

Comment pourrait-on les prendre au sérieux?

Ce que Poutine devait faire, il l'a déjà fait: Sauver la Crimée et ses habitants, sauver sa flotte c'est sauver les moyens de défense pour la Russie mais aussi pour, éventuellement, sauver l'Ukraine s'il y a vraiment besoin.
Poutine avait consacré beaucoup de temps aux pourparler avec les différents dirigeants occidentaux, il avait tendu la main à l'Union Européenne, proposé une médiation et une résolution... Rien de ses efforts et de sa bienveillance n'avait été pris en considération.

Devant tant de veulerie et de mauvaise foi, que peut faire un homme?
Que dire et quel jugement porter sur ces protagonistes qui en face de Poutine, sont eux-aussi, des hommes d'état dont leur seule capacité est de participer au lynchage et de le pousser à la faute?
Quelle vulgarité pour des chefs! Et ils font de même avec Bachar Al Assaf. Quelle lâcheté de leur part!

Franchement, ce n'est plus à Poutine de tenter quelque chose pour apaiser un feu que d'autres alimentent.
Puisque l'Occident fournit des aides en armes et en conseillers militaires, Poutine devrait se sentir légitimé à en faire autant pour que les russophones aient les mêmes moyens de se défendre par eux-même.

C'est une guerre asymétrique dès le départ: plusieurs représentants d'états occidentaux étaient présents en personne pour vociférer des menaces et opérer le coup d'état. Soutenir des crimes et en commettre.

Même si on leur reconnait à chacun de ceux-là le droit de défendre leur histoire et leurs intérêts respectifs, on ne peut pas, toutefois, admettre qu'ils le fassent en dehors de chez eux. Sans quoi, il n'y aurait pas eu de conflit ni de crise. On ne peut donc faire abstraction de leur permissivité de voyous dans la destruction de pays tiers.

Voyez-vous, les gens à qui vous avez permis de s'exprimer, ne sont pas indifférents aux scenarii de cynisme. Ce qui se passe depuis trois ans en Syrie et qui vient de débuter en Ukraine est comparable à la torture d'un enfant sous les yeux de ses parents; d'un parent sous les yeux des enfants.
On vous charcute mais si vous vous en défendez ou essayez de défendre les vôtres, vous vous rendez coupable d'avoir réagi.

On met à sac ces pays et on intime leur chef d'état de ne pas intervenir sous peine d'être sanctionné et d'être poursuivi et traduit en justice pour crime contre l'humanité. Asymétriques ils le sont jusque dans les accusations, le harassement et la propagande calomnieuse.

J'espère que vous pardonnerez mon emportement, mais il faut, à un moment donné, dénoncer la farce qu'on veut faire avaler à l'opinion publique qu'on tient pour témoin. Il faut trouver les mots pour compenser ce déséquilibre dans ces fameux rapports asymétriques: Tous contre Un. Un seul doit se défendre contre la dizaine en face.
Ce n'est rien moins qu'une mise à mort dans une fosse aux lions ou dans une arène de tauromachie avec plusieurs picadors.

Alors non, je ne peux pas dire ce que doit faire Poutine, mais je dois faire entendre aux miens qu'il y a injustice, qu'il y a déliquescence et dégénérescence chez les dirigeants occidentaux, qu'il y a danger pour nous, pour les états souverains qui aspirent à la cohabitation dans la paix. Qu'il est éminemment urgent soit de dissoudre soit de réformer l'ONU, l'OSCE, l'OTAN, le CS de l'Onu qui sont tous devenus des outils redoutables au service des guerres de destruction des peuples.

Je ne peux que dire ce que les Occidentaux (parce que je suis occidentale) ne doivent pas faire, ce que les Occidentaux ne doivent plus tolérer: être instrumentalisés pour servir les intérêts des gouvernements manipulés et malades. La Maison Blanche et la Maison Europe!
Nous ne sommes plus à l'abri d'attentats étatiques traversant nos frontières.
C'est ainsi qu'on vient de nous faire entrer dans l'enfer du terrorisme d'états coalisés.

C'est par les USA que nos malheurs sont advenus sur presque toute la planète. Il n'y a pas de fatalité. Pour rester indépendant, il faut de la dignité et du respect des autres, du respect des faibles, de ceux qui sont différents. Ce que la CE ne fait pas, ce que la Ligue Arabe et la Turquie ne font pas.

Une longue liste de cas semblables attestent qu'il ne s'agit pas de la question de défenses de ses intérêts. il faut à présent, qu'il soit question de règles et d'un minimum d'éthique dans la défense de ses intérêts.

Un grand merci à vous, Monsieur Gowrié, de m'avoir permis de développer longuement mes arguments.

Bien à vous
Beatrix

Écrit par : Beatrix | 27/04/2014

« Le problème est qu'ils nient aux autres même le droit de se défendre. Ce qui n'oblige bien évidemment pas ces derniers à accepter cela. »

...et avant de lâcher le premier drone ou missile "préventif", ils ont désigné leurs vrais criminels de guerre... ceux que l'Histoire aura l'obligation de consigner et d'en interdire la contestation.

Comme tout se répète...

Écrit par : petard | 27/04/2014

Bonjour,

Rappelons nous que la triste affaire des morts de la Place Maidan pourrait soulever quelques réflexions:

1--Une force dite la 3ème force a tiré des balles du même calibre dans le dos autant des anti-Ianoukovytch que les forces de l ordre de l Etat, l Ukraine. Mme Catherine Ashton et un Ministre néerlandais (sauf erreur or norvégien?) avaient évoqué cette information perturbante et ils avaient parlé de "penser" éventuellement à faire une enquête ( conversation téléphonique entre les deux interceptée...) et ceci après être dépêchés sur place peu après les assassinats tragiques de Maidan. Mais ceci est resté lettre morte, bien évidement!

2--Actuellelement, les pro-russes répètent ( à tort à mes yeux ) la même chose que les Anti-Ianoukovytch avant. Interrogation et provocation "scolaire": Pourquoi blâmer les premiers précités quand on avait applaudi et salué ceux que les deuxièmes avaient fait? Est ce beau ce que l UE et les USA font mais "très môche, vilain et stalinien" quand la Russie est ressentie comme l instigatrice" ?

3--Jean François Khan dans Marianne avait écrit:"" Imaginons que 60 000 citoyens, de tout bord confondu inclus l extrême droite et aussi des mécontents de la politique et du Président, débarquent à la Place de la Concorde, refusent d y déloger, occupent quelques bâtiments des alentours et scandent "A Paris comme à Kiev"", justement à Kiev où on a trouvé cela merveilleux, magnifique et très beau ....que fera t on ? ""

4--De plus en plus, on compare les deux crises, syrienne puis ukrainienne, surtout par la ré-apparition du rôle de la Russie et de Poutine sur la scène internationale. Tout pouvoir est critiquable mais que les "individus" au pouvoir et leurs personnes deviennent la cible exclusive de la révolte, on ne peut pas appeler cela une Révolution. Une révolution a besoin d un leader charismatique, des bases saines d une révolution qui est tout d abord sociale, culturelle et certes politique. Autant ces deux "révoltes" ne ressemblent nullement à une révolution ni copernicienne ni scientifique ni une révolution industrielle...etc... Est on là où il faudrait ? Un commentateur politicien et provocateur ( je ne sais plus son nom) a dit:

""Changer les ex-dirigeants du printemps arabe par le Saint Esprit ou par Jésus ( toute proportion gardée bien entendu ), ce n est pas certain que le printemps arabe n aurait pas eu lieu car la finalité et les plans et les "tunnels sous terrains" étaient bien dessinés avant puis le prétexte et le terrain ont été facilement trouvés en 2ème temps, à juste titre, afin de maquiller "la Révolution" . Autrement dit, on décide de se débarrasser de son chien et une fois la balle a transpercé son crâne, on trouvera une raison ou une autre: il avait la Rage par exemple... même s il était un peu malade d autre chose et qui ne l est pas...?""

Écrit par : Charles | 27/04/2014

@petard

Ce que la Russie devrait faire, pour un commentaire, une opinion, une seule, bien sûr, que la mienne! sans se donner autre importance, ce que la Russie devrait faire? ne pas s'en laisser conter par les Etats-Unis, ne pas répondre é leurs incessantes provocations MAIS il y a le problème des "sanctions" infligées par les Etats-Unis à la Russie.

Si ces sanctions, selon répercussions pour la Russie, deviennent intolérables?


Autre chose, si l'on accepte nous Suissesses et Suisses le Gripen n'entrons-nous pas dans l'OTAN (je l'ai lu sur ce blog ou un autre, articles ou commentaires) donc, de façon "biaisée" nous entrons dans l'UE avec ses incohérences dictatoriales tragiques, ses démêlés divers y compris, en tout premier lieu, prochainement, par le choix du Gripen, ayant ainsi adhéré à l'UE "de façon biaisée", encore une fois, nous entrerions dans la politique du sieur Obama concernant la Russie, notamment...?

Écrit par : Myriam Belakovsky | 27/04/2014

Est ce que ce billet "Ce que la Russie devrait faire un Ukraine" est de l humour comme un contributeur a écrit un peu plus haut?

Le vrai humour pourrait être ce que je vais transcrire, avec humour certes en cette matinée nuageuse à Genève :) . Dans la même veine de cet excellent billet, je vais reporter ce qu un auteur-médecin français (son nom? je ne sais plus pour son droit d auteur, navré!!) a publié tout récemment dans un tout petit livre sur les maladies et les remèdes racontés selon sa patientèle:

---Ma chair avait quelques blessures alors on m a fait bien quelques points de "soudure"

---J ai des douleurs dans mon dos à cause d une hernie "fiscale"

---Je marche mal à cause de mes ligaments croisés.

Et les deux meilleurs ( comme ceux prescrits pour les crises Ukrainienne et Syrienne):

---J appréhende le fait de subir une opération chirurgicale mais il faut bien y aller avec courage, à ce sujet je vois demain mon Euthanasiste..

---J ai une gonarthrose atroce du genou et ils vont me le changer bientôt par une prothèse de la hanche. ...

Est ce de l humour tout cela ou bien de la réalité?

Écrit par : Charles | 27/04/2014

toute cette "éloquence" alors qu'il s'agit manifestement d'un mer... sans comparaison !?!?

Même ceux qui se battent sur ce terrain, ne savent pas pour qui ou pourquoi ils sont embrigadés, c'est exactement comme au Liban fin des années 70, ils se tiraient dessus entre mêmes factions !

Y a même des Alaouites anti-assad et des sunnites pro-hizbollah !

Bonne chance à ceux qui y retrouvent leurs chatons, ils doivent être non-voyant, sourds et démunis d'odorat !

Écrit par : Corto | 27/04/2014

@corto
Vous n avez pas remarqué que vous êtes sourd(e)-Dingue? Malheureux le malade qui s ignore...

Vous jouez au Lucky Luke, vous tirez mais vous ne réfléchissez même pas après le coup ni sur le pourquoi ni le comment... La télévision abrutit les gens, quand pensez vous des Simpson, c est marrant, non ?

Écrit par : Charles | 27/04/2014

Oui, je n'ais pas la délicatesse des experts de l'onu qui ergotent depuis 3 mois, à savoir si le chlore utilisé dans les largages de barils explosifs sur les populations, est à considérer comme gaz de guerre ou pas !

Écrit par : Corto | 28/04/2014

Ils pleurent les effets dont ils chérissent les causes (de mémoire, je crois, Bossuet)... Les européens ont une attitude qui me laissent songeur, encourageant ici les uns à s'émanciper, les autres à rentrer dans le rang alors que cette pauvre UE n'a ni les moyens politiques (doctrine unitaire ou vision d'un développement à moyen terme) ni les moyens militaires (aucune défense commune, aucune technologie adéquate) pour soutenir les paroles lancées .. en l'air !
Il faut bien reconnaître que les américains sont entrés dans une période plus "subtile" du développement de leur emprise planétaire où le travail en couverture a remplacé les GI bondissants, ceci sou le regard presque admiratif de cette UE inconstante et si faible.

Écrit par : uranus2011 | 28/04/2014

@Corto
L utilisation des armes chimiques type chlore et sarin est certes interdit.

Quand au Chlore, autant la "Grande Lumière", malhonnête, Hollande qui soutient et finance les assassinats des Syriens et de leurs infrastructures + la Libye que les USA qui ne sont pas non plus une référence d honnêteté dans l utilisation des armes prohibées ou qui devraient l être (Napalm, Drônes, 1 million et demi d irakiens assassinés dont 400 000 enfants, ET S ILS éTAIENT LES NÔTRES??) ,
Au "moins", ces deux Non-Références d hônnetêté n ont pas encore confirmé cette info de barils de chlore que vous citez. Bien qu ils sont capables de tout inventer comme la fiole de Powell à l Onu ou les deux battman rigolos du Sarin du Figaro qui ont fait beaucoup plus que l Armada des services secrets français.
Si deux Battman Journalistes du Figaro dépassent largement les services secrets français, en cette période d économie chancelante en France, il faudrait les virer et nommer seuls les deux Battmann précités à mener des enquêtes "réussies"...sauf si vous avez des info vous même mieux que Hollande et Obama..

Moi aussi, j ai vu Max voler avec une aile ...

Écrit par : charles | 28/04/2014

COMMENT LES JEUNES SONT PLUS CONSCIENTS QUE NOUS?

IL S AGIT DE LEUR MONDE FUTUR à EUX BIEN QUE NOUS SOMMES, NOUS DISENT-ILS, PLUS INQUIÊTS QU EUX !!

Soit cliquer sur ce lien ci dessous sinon le copier puis le coller dans la barre de recherche...

Un philosophe linguiste américain qui estime qu Obama est un Terroriste (pas un vrai quand même d après les consignes de cette jeune universitaire genevoise de 22 ans ) et qui m a transmis ce lien à faire circuler:

http://www.canalplus.fr/c-divertissement/c-clique/pid6503-clique.html

Écrit par : Charles | 28/04/2014

Charles, "@Corto
L utilisation des armes chimiques type chlore et sarin est certes interdit."

Renseignez-vous, et d'abord le chlore n'est pas considéré comme un gaz de guerre, comme le sont des milliers de molécules chimiques tout aussi toxiques !!

Concernant votre vielle propagande communiste concernant l'Irak, c'est hors sujet !!!

Écrit par : Corto | 28/04/2014

Le vieil adage de l Irak comme vous dites n est pas une affaire de communiste mais bel et bien des vies humaines sacrifiées par les terroristes type Bush et compagnies.

Mélangez un peu les pinceaux mais non pas trop par respect à vos écrits tout d abord......

Écrit par : charles | 29/04/2014

@corto
Si j ai parlé du terroriste Bush ( autant qu Obama est terroriste aujourd hui...)
et COMPAGNIES, je voulais dire des Compagnies pétrolières ...y a t il quelqu un qui pourrait nous renseigner sur un très cher au peuple Irakien et Libyen mais qui est parti sans laisser ni d adresse ni de nouvelles...LEUR PETROLE ....

Écrit par : charles | 29/04/2014

Oui, est quand les "américains" n'interviennent pas, c'est mieux ??? Peut être.

Ca ne change rien, c'est blanc-bonnet et bonnet-blanc, disons que la Syrie a largement dépassé l'Irak en un temps record !

Écrit par : Corto | 29/04/2014

Mais en ce qui concerne la Syrie, on peut facilement dire que la Russie n'est pas rongée par la timidité !

C'était aussi comme en Irak où Saddam dépensait les 3/4 de son budget en armement, lorsqu'il n'était pas en guerre avec l'Iran !

Mais tout ça, c'est du passé, que va devenir la Syrie ou ce qu'il en reste ?

Alors que le Liban ne s'en sort pas encore de son bourbier des années 70-80, on peut simplement faire un constat, c'est plus facile de descendre que de remonter !

Et, est-ce que la Syrie voit la fin du tunnel, disons qu'il n'y a pas la lumière partout, mais cette fois, vouloir incriminer les américains me semble plus que douteux, à moins d'être méchamment versés dans les théories de la conspiration à sens unique !!

Il semblerait que Charles, comme le font certains, en veut aux américains, comme beaucoup de salafistes armés par les mêmes américains !!!

Écrit par : Corto | 29/04/2014

" vouloir incriminer les américains me semble plus que douteux,"

Pas si douteux que cela Corto, quand on sait que Obama soutient les islamistes Frères musulmans, Al-Qaïda, pour ne citer que ceux-là!

@charles "Etc...et vous appelez ça "Djihad" ou meurtres par des sans foi ni loi !! "

L'un ne va pas sans l'autre!
-----

Ils ne sont pas considérés comme des terroristes....?

"Sur place, ces personnes doivent être traitées comme des combattants qui bénéficient de la protection des Conventions de Genève. Mais souvent, elles sont considérées comme terroristes."

Avec la Syrie, la Suisse découvre sur son propre sol, le cas des «combattants étrangers»

Image à la Une : Le cas très médiatisé du jeune Vaudois revenu de Syrie a attiré l’attention sur la question des jeunes Occidentaux qui partent combattre à l’étranger.

Avec la Syrie, la Suisse découvre les «combattants étrangers». Alors que l’OSCE se réunit à Interlaken (BE) fin avril pour évoquer les enlèvements contre rançons, un autre sujet de discussion sera à l’honneur: celui des Suisses qui partent combattre en Syrie notamment.

La radicalisation extrémiste en Suisse reste faible comparativement à d’autres membres de l’OSCE. Mais plusieurs cas médiatisés, dont celui du jeune Vaudois revenu de Syrie, en ont fait un thème de discussion avant la conférence d’Interlaken (BE) (lire: Les enlèvements contre rançon au menu de l’OSCE), même s’ils n’ont pas le statut de terroristes. Se pose notamment la question de leur réintégration dans la société.

«Il faut être attentif. C’est un problème relativement nouveau» pour la Suisse, a indiqué dans un entretien le président de la Confédération Didier Burkhalter. Il faut évaluer comment réintégrer au mieux ces personnes lorsque la situation le permet.

Au total, jusqu’à 11’000 «combattants étrangers» ont rejoint la Syrie depuis le début du conflit en 2011, soit environ 10% du nombre total des rebelles, selon les estimations publiées en décembre par le Centre international d’étude sur la radicalisation (ICSR), basé à Londres.

La situation stagne depuis notamment parce que 90% des combats ont lieu entre groupes rebelles et jihadistes. Et «les Occidentaux vont en Syrie» pour affronter le président Bachar al-Assad, pas pour se battre entre opposants, souligne le directeur de l’ICSR, Peter Neumann. Par ailleurs, les Syriens leur disent souvent qu’ils ne veulent pas d’eux.

Sur place, ces personnes doivent être traitées comme des combattants qui bénéficient de la protection des Conventions de Genève. Mais souvent, elles sont considérées comme terroristes.

«10 à 12» personnes pour un individu

Selon le Service de renseignement de la Confédération (SRC), 15 à 20 Suisses se sont rendus en Syrie – dont deux à trois chrétiens désireux de défendre leur communauté minoritaire dans ce pays. La qualification juridique de ces faits varie en fonction des circonstances.

Dans un récent rapport, l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a évoqué plusieurs milliers de sympathisants des milieux radicaux en Suisse. Quelques dizaines sont considérés comme des extrémistes islamistes. Les personnes qui se radicalisent en Suisse «ont pour la plupart grandi en Suisse ou y sont nées», souligne le responsable de cette étude, Lorenzo Vidino.

Une fois que les combattants reviennent, les autorités doivent évaluer si elles les surveillent, si elles les poursuivent ou si elles peuvent les réintégrer. Une surveillance permanente demande «10 à 12» personnes pour un individu, fait remarquer Lorenzo Vidino. Seuls les plus dangereux seront l’objet de ce dispositif, souligne Peter Neumann.

En effet, «des groupes islamistes en Syrie liés à Al-Qaïda recrutent et forment des Américains et d’autres Occidentaux pour qu’ils commettent des attentats dans leur pays», selon la spécialiste du terrorisme au Centre d’études de politique de sécurité de Genève (GCSP), Christina Schori-Liang.

(....)

23 avril 2014 – http://www.lematin.ch/suisse/syrie-suisse-decouvre-combattants-etrangers/story/18876181

Écrit par : Patoucha | 29/04/2014

franchement, l Irak aujourd hui est bien pire qu à l époque du 2tyran" saddam...
et si les irakiens ont à choisir , ils auraient préféré mille fois Sadam que l état actuel avec 50 morts tous les jours, patrie complètement effacé

C est le même tarif que Mr Corto souhaiterait pour la Syrie et à ceux qui chantent les oeuvres des "combattants de la Liberté" comme les grands mé(r)dias disent: combattants qui sacrifient leur vies pour Dieu ( c est une blague pour les simplets)et pour protéger les citoyens syriens. Cette deuxième mérite explication: Oui, ils les "protégenet contre le "tyran sanguinaire" nous disent ils et afin de protéger ces syriens, ces combattants:
--Les décapitent, les découpent puis les traînent
--Les balançent vivants dans les fours ( industriels et de fonderie de métaux) à Adra
--Tuent le Père Fadi Hadad à Qatana en le décapitant et le Cheikh Al Bouti et un de ses élèves ( son petit fils même...) dans le sein d un lieu sacré;mosquée Al Omeyades à Damas et tout récemment ils assassinent de sang froid le Père Jésuite Frans van der Lugt....
--Ils bombardent avec les cris d Allaho Akbar les Hôpitaux ( Al Kindi à Alep et Al watani à Homs)..
--Bombardent l université à Alep et à dams
--Attaque par les mêmes barbares Maaloula et ils détruisent le Couvent Mar Takla
--Mangent le coeur cru d un soldat de l armée syrienne (préçision, un Alouite..)
--Couchent avec des cadavres de femmes ou avec leurs petites filles...

Etc...et vous appelez ça "Djihad" ou meurtres par des sans foi ni loi !!

Écrit par : charles | 29/04/2014

franchement, l Irak aujourd hui est bien pire qu à l époque du 2tyran" saddam...
et si les irakiens ont à choisir , ils auraient préféré mille fois Sadam que l état actuel avec 50 morts tous les jours, patrie complètement effacé

C est le même tarif que Mr Corto souhaiterait pour la Syrie et à ceux qui chantent les oeuvres des "combattants de la Liberté" comme les grands mé(r)dias disent: combattants qui sacrifient leur vies pour Dieu ( c est une blague pour les simplets)et pour protéger les citoyens syriens. Cette deuxième mérite explication: Oui, ils les "protégenet contre le "tyran sanguinaire" nous disent ils et afin de protéger ces syriens, ces combattants:
--Les décapitent, les découpent puis les traînent
--Les balançent vivants dans les fours ( industriels et de fonderie de métaux) à Adra
--Tuent le Père Fadi Hadad à Qatana en le décapitant et le Cheikh Al Bouti et un de ses élèves ( son petit fils même...) dans le sein d un lieu sacré;mosquée Al Omeyades à Damas et tout récemment ils assassinent de sang froid le Père Jésuite Frans van der Lugt....
--Ils bombardent avec les cris d Allaho Akbar les Hôpitaux ( Al Kindi à Alep et Al watani à Homs)..
--Bombardent l université à Alep et à dams
--Attaque par les mêmes barbares Maaloula et ils détruisent le Couvent Mar Takla
--Mangent le coeur cru d un soldat de l armée syrienne (préçision, un Alouite..)
--Couchent avec des cadavres de femmes ou avec leurs petites filles...

Etc...et vous appelez ça "Djihad" ou meurtres par des sans foi ni loi !!

Écrit par : charles | 29/04/2014

Je reviens à Paul Craig Roberts pour une réponse tranchée sur la question de ce que doit faire la Russie, parce Paul Craig Roberts a tous les moyens d'être lucide et il dit sa pensée sans détour. Ses déclarations publiques nous rendent un grand service, à l'heure où tous les officiels ont perdu la parole, exceptés les rares exceptions comme Mélenchon sur son blog, sinon ils vocifèrent dans le tropisme antirusse.



"It is clear that Washington has no intention of working anything out with the Russian government. Washington’s demands make this conclusion unavoidable. Washington is demanding that the Russian government pull the rug out from under the protesting populations in eastern and southern Ukraine and force the Russian populations in Ukraine to submit to Washington’s stooges in Kiev. Washington also demands that Russia renege on the reunification with Crimea and hand Crimea over to Washington so that the original plan of evicting Russia from its Black Sea
naval base can go forward."

Il est clair que Washington n'a pas l'intention de travailler avec le gouvernement russe. La demande de Washington est cette conclusion inévitable. Washington exige que le gouvernement russe tire le tapis sous les pieds des populations qui protestent dans l'Est et dans le Sud de l'Ukraine et qu'il force les populations russes en Ukraine de se soumettre aux larbins de Washington à Kiev. La demande de Washington est que la Russie revienne sur sa réunification avec la Crimée afin que le plan initial puisse se poursuive d'expulser la Russie de sa base navale en Mer Noire.

"In other words, Washington’s demand is that Russia put Humpty Dumpty* back together again and hand him over to Washington."

En d'autres termes, l'exigeance de Washington est que la Russie rassemble les morceaux* (faire taire les soulèvements et rendre la Crimée) et qu'elle remette la clé de la maison à Washington.

*Humpty Dumpty: un jouet ou un personnage cassé, endommagé, battu et baffé et mis à terre.

Article entier:
http://www.paulcraigroberts.org/2014/04/26/moving-closer-war-paul-craig-roberts/

Écrit par : Beatrix | 29/04/2014

Ce qui est par contre facilement vérifiable, ce sont les contrats préparés par Exxon que Ianoukovitch avait refusé de signer juste avant les révoltes post-Sotchi.

L'Ukraine possède de très importantes réserves de gaz de schiste, ce qui ferait aisément baisser le gaz russe de 50% !!

Donc la partie ne fait que commencer !!

Et dommage pour les européens, le prix du gaz, en lieu et place continuera de grimper !!

Écrit par : Corto | 30/04/2014

Que ce passe t-il, interdit de parler du gaz de schiste ukrainien ??

Écrit par : Corto | 30/04/2014

En ce qui concerne la Russie, dans le cas des armes envoyées par Poutine au hizbollah, ne vous en faites pas, les généraux ne partagent pas tout à fait vos vues sur la situation !

Mais, y comprendrez-vous quelque chose, rien n'est moins sure !

Écrit par : Corto | 04/05/2014

Dans ce cas, Mister Gowrié, que faites-vous avec la phrase de Mister Charles R. Identifié, car les serveurs suédois sont ce qu'ils sont vous savez !

Écrit par : Corto | 05/05/2014

Les commentaires sont fermés.