17/02/2014

AIEP : La RTS trompe le public sur la Syrie

La décision vient de tomber et c'est l'Autorité Indépendante d'Examen des Plaintes en matière de radio-télévision qui le dit : la RTS trompe le Public.

Voici d'abord la décision de l'AIEP.

AIEP - Armes chimiques en Syrie: la Radio RTS trompait le public

Cela fait des mois, des années, que je suis parti en combat essentiellement contre la désinformation de nos médias, supposés, précisément, faire de...l'information. La décision de l'AIEP qui, d'habitude est très réticente à donner des suites favorables aux diverses plaintes contre ces médias, revêt une grande importance. On peut la considérer comme une décision globale frappant la presque totalité des émissions consacrées à la Syrie. Les pseudos journalistes de ces médias, propagandistes avant tout autre chose, se dont donnés pour mission (à moins qu'on la leur ait donnée) de déformer toute nouvelle en provenance de la Syrie. Lorsque l'armée syrienne frappe des positions de terroristes, ces derniers se transforment en pauvres civiles dans nos médias. Lorsque leurs protégés (oui et j'insiste) terroristes massacrent les habitants de villages entiers (lisez pour cela le rapport de HRW http://www.hrw.org/fr/news/2013/10/10/syrie-executions-et...), c'est soi le silence absolu soit, carrément, l'inversion des faits.

La RTS justifie cela par...des priorités rédactionnelles.

Un dernier mot. La RTS peut contester cette décision devant le TRibunal Fédéral. Rien de moins que de cela. On peut être certain qu'ils vont le faire. Ceci au moins pour deux raison :

  1. 1. Gagner encore plus de temps. Après, tout le monde aura non seulement oublié mais l'affaire n'aura presque plus d'objet.
  2. 2. Qu'est-ce que cela leur coûtera ? Rien. C'est bien aux frais du contribuable.


La belle vie quoi.


09:30 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : rts, télévision, radio, syrie

Commentaires

Hélas, Monsieur, la RTS trompe son public et - en totale collusion avec ses deuxièmes couteaux de Billag - vampirise le peuple.

Quelle chaîne nationale oserait rediffuser en boucle ses mensonges comme le fait la RTS ? La RTS met en marche un enregistrement des émissions - du moins une partie - de la journée et les diffuse pendant la nuit.

Si on calcule, il y aura au moins 30 répétitions-rediffusions du dernier journal entre 23h00 et 06h00.

La boucle infernale, quoi.

Écrit par : Keren Dispa | 17/02/2014

Alors, quelle bonne nouvelle enfin, pour Genève?
Mr le Dr Pierre Unger, retraité bien mérité du conseil d Etat est devenu, après avoir été le chef d Urgences aux HUG puis conseiller d Etat...il est transformé en PROMOTEUR IMMOBILIER. C est curieux comment le pouvoir transforme la médecine à des remèdes qui ne font que tuer le malade en fin de carrière....A quoi bon cette médecine?..

Écrit par : charles | 17/02/2014

Le lien ne fonctionne pas. Prière de le corriger car je voudrais trouver accès à la source de cette information.
Merci

M-C L. Miller

Écrit par : Marie-Cécile L. Miller | 18/02/2014

Bonjour,

Le ... revoici

http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=52011

AIEP - Armes chimiques en Syrie: la Radio RTS trompait le public

Écrit par : Jean Gowrié | 18/02/2014

Monsieur Jean-Souhel Gowrié : s'il n'y avait que la RTS...

http://www.legrandsoir.info/le-sarin-de-qui-london-review-of-books.html

Écrit par : Charles | 18/02/2014

De toute façon au cas ou le TF confirmerait la décision de la Surveillance, la SSR va du côté de la Cour européenne qui saura mettre au pas les autorités politiques et judiciaires suisses. C'est exactement ce qui s'est passé avec le navet de la TV romande "L'honneur perdu de la Suisse" des années 90.
Mais tous les partis sont attachés à la liberté d'expression de la SSR, ce qui, à les croire, permettrait à un journaliste de la SSR, d'exprimer une opinion différente de sa hiérarchie. J'ai un léger doute.

Écrit par : Christian Favre | 19/02/2014

Les commentaires sont fermés.