23/01/2014

Conférence de (paix ?) sur la Syrie : premier jour à Montreux

Dès les premières minutes, le ton est donné : le ministre des affaires étrangères de la Syrie, Walid Al Mouallem, point, avec index, l'ex candidat à la présidence des USA et actuel ministre des affaires étrangère de ce même pays, lui dit que ni les USA, ni aucun autre pays ne décide, ni ne décidera de qui doit ou doit pas diriger un pays, à plus forte raison la Syrie.

Eh pan.

Le minable Laurent Fabius, à la traine derrière le mourant Faisal, son chef, membre de la famille propriétaire de l'Arabie Saoudite, a fait un de ces discours habituels "à a française", où il a dénoncé les "élucubrations agressives" de Mouallem et "loué" l'attitude démocratique de Jerba, chef de la soi-disant opposition syrienne (qui a perdu les deux tiers de ses membres sur le chemin menant d’Istanbul à Montreux), nommé lui-même par la même famille précédemment citée.

Kerry ayant, de nouveau (décidément, ils sont indécrottables) souligné que l'avenir de la Syrie doit se faire sans Bachar el Assad, c'est maintenant le ministre syrien de l'information qui lui répond : "Bachar el Assad ne partira pas, ni maintenant, ni après".

Et pendant ce temps-là...

Lavrov ne dit pas grand-chose. Il n'aime pas perdre son temps. Il dit seulement ce qui est "nécessaire". Les discours, à la française...il y a Fabius pour cela.

Personne n'a remarqué l'absence de l'Iran. Justement, parlons un peu de l'Iran. Mais aussi de la Russie. Et ce qu'il ne faut surtout pas oublier, c'est que les premiers sont les inventeurs du jeu des échecs et les seconds en sont les meilleurs joueurs du monde.

L'absence de l'Iran, somme toute que physique, était la carotte donnée aux soutiens des terroristes, essentiellement la France et les bédouins du Golfe, pour que ceux-ci fassent venir les terroristes à la conférence. (ndlr : terroriste = ceux qui s'appellent opposants). Coup triple, ou de maître, c'est comme vous voulez : la conférence ne capote pas, les opposants sont obligés de venir mais, déjà divisés, leur mascarade (ils l'appellent coalition) s'est encore divisée en deux. Enfin, l'Iran, physiquement absente, empêche ainsi tous ceux tentés par une provocation, de faire échouer la conférence en mettant cela sur le dos des iraniens.

Nous savons que la conférence ne débouchera sur rien, en tout cas pas grand chose. Les "conférenciers" seront, malheureusement pour certains, d'admettre que les jeux sont maintenant faits. En d'autre mots, c'est la situation sur le terrain qui déterminera la suite des opérations. Et justement, sur la terrain, c'est la débandade, presque totale. Les jihadistes, tout en continuant à massacrer et égorger, s'entretuent et s'éliminent mutuellement. La mascarade appelée jadis ASL (Armée Syrienne Libre) a disparu et nous n'entendons même plus en parler.

Dès lors, ces drôles de personnages présents à Montreux et Genève, qui représentent-ils exactement ? En dehors, bien évidemment des genoux, turques, saoudiens et qataris, sur lesquels ils s'assoient depuis bientôt trois ans ?

09:25 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Le représentant du régime ne respecte pas les règles du jeu alors que les autres délégations s'y sont pliées sans problème! Vous affichez un mépris total des gens qui sont opposé au régime de Bachar El Assad! Si les tous les partisanes de Bachar sont aussi méprisants que vous, je comprends que ce pays soit à feu et à sang.

Ne pensez-vous pas qu'un gouvernement provisoire composé de représentants de toutes les tendances, mais sans les acteurs actuels, suivis d'élections libres, sous supervision internationale, auxquelles pourraient participer chaque parti seraient libres de présenter qui il souhaite, y compris M. Bachar El Assad, seraient une solution possible ? Le gouvernement provisoire aurait pour mission de pacifier le pays en éjectant notamment tous les combattants étrangers impliqués dans les combats et en désarmant toutes les milices avec une aide internationale si nécessaire!

Merci de me dire si une telle solution serait à votre avis praticable ?

Écrit par : Galileo | 23/01/2014

@Galileo,

Je répondrais, aussitôt que je l'ai lu, à votre commentaire...et question. Laquelle question était double : vous ne posez pas la question de savoir si j'adhère à une telle solution ou si je considère qu'elle est praticable (dois-je comprendre "faisable" ?) Dans le premier cas, mas réponse oui, sans condition. dans le second, j'ai un grand doute. Ceci me ramène à votre introduction sur le mépris. Croyez-vous que, pour la simple participation à la conférence, exiger que l'autre ne soit carrément pas là, soit un marque de respect ? Condition de l'opposition = Bachar el Assad parte. On a déjà un grand problème. Il y a ensuite la question de la "praticabilité". Négociation = avec quelqu'un en face. C'est qui ce quelqu'un ? Ceux présents à Genève ? Ceux restés à Istanbul en se retirant de la coalition ) L?ASL (dont il ne reste personne et dont les chef sont éparpillés entre le Qatar, la Suède, la Hollande, etc. ? L'opposition armée ? Qui a déjà rejeté la représentativité de la coalition. Et...au fait, en parlant de ces derniers, qui leur bottera le cul hors du pays ?
Intéressant, non ? Pour autant qu'on laisse de côté un tant soit peu son dogmatisme ou naïveté ?

Merci à vous.

Écrit par : Jean Gowrié | 23/01/2014

Bonsoir,
Je pense que l interrogation de @Galileo est légitime à savoir ne faudrait il pas des représentants de toutes les tendances sans les auteurs actuels?

Néanmoins, il y a deux commentaires à ce point:

1--Y a t il des représentants de l "opposition" dignes de representer des syriens. Mr jarba me représente que le Royaume Saoudien et il est parachuté parce que Mr Fabuis et les Saoudiens l ont choisi. C est un ninconnu. personne ne a jamais entendu parler de ce nom en Syrie. A t il projet révolutionnaire? Dégommant Assad n est pas un projet. Hollande a dégommé Sarkosy mais son projet et son image sont pires que le précédent. Mr Jarba représente t il que 5 ou 15 citoyens syriens? Je crois que vous plaisenteriez @Galiléo.

2--Soyons pragmatiques. Comment les syriens là bas sur place et non pas les sympathisants en Europe (vous et moi donc) voient le choix qui leur est offert pour le futur pouvoir ?

Ils ont Assad avec ses défauts bien que son action depuis 3 ans, à mon humble avis, chapeau.

De l autre côté, ils ont devant eux les oeuvres de l opposition : des coupeurs de tête, les mangeurs de foi et de coeur humain d un soldat alouite, les pilleurs, les voleurs de blé à Alep, les assasins d un gamin d Alep et devant les yeux de ses parents qui a blasphamé, le croyant qui s est trompé dans le nombre des prières ( Al Tajwid), un autre qui a osé fumer une cigarette, les 3 têtes de syriens coupées avec lesquelels ils jouaient du football(3 alouites), l assassinat du Père Fadi Hadad à Katana, du Cheikh Bouti avec son petit fils à la mosquée Omeyades à Damas, les violeurs des cadavres de femmes, l enterrement de vivants,révolution qui se vend et s achéte entre Qatar/Saoudie/Turquie, voitures piégées partout, vol des musées, destruction des ponts, destruction des tours de communication, bombardement de la cafeteria des ingénieurs à Damas, bombardement des écoles, des mosquées, des églises, de la raffinerie de Homs à cinq reprises, destruction de l hôpital Publique de Homs et Al Kindi à Alep, kidnapping des soeurs de couvent, Destruction de Maaloula et Sednaya, syriens brûlés vivants dans les fours à Fonderie à Adra, .....En voulez vous encore?

Qui choisir, entre un qui louche et un aveugle des deux yeux? That s the question @Glailéo...

L opposition, Fabuis et son Chef et les Saoudiens prennent les syriens pour bêtes et stupides bien plus qu ils sont...

Écrit par : charles | 24/01/2014

PAR BAHAR KIMYONGÜR

La Syrie loyaliste : grand vainqueur de la Bataille de Montreux

http://www.silviacattori.net/article5337.html

Écrit par : Bahia | 26/01/2014

Merci pour l article de Bahar Kimyongur

Il est très complexe de comprendre: que cherche-t-il l opposition?
En régle générale, il leur faudrait une idéologie, un plan de travail, des promesses électorales, des personnes connues à l intérieur du pays, leur adhésion à un parti x ou y ou z et qui lutent sans prosélytisme et arrogance pour leurs idées et la moindre des choses qu ils ne soient pas des exilés qui n ont pas mis les pieds en Syrie depuis 30 ou 40 ans et ne savent plus si la population compte 7 millions comme il y a 30 ans ou 22 aujourd hui.

Tout ce qu ils veulent et leur BUT est de dégommer Assad. Ceci n est pas un programme électoral.

Que proposent ils aux syriens:
1---Nous sommes délégués par les Saoudiens , même Mr Jarba se vante d être un descendant des Al Saoud (Et Alors! ça leur fait des belles jambes ces syriens)
surtout quand venant des moyenageux, féodaux et arrièrés ...
2---Nous sommes soutenus par Fabuis et Hollande( C est lamentable car ces derniers n arrivent à ranger leur bordel chez eux pour aller foutre le bazar chez les autres.
3---Pourquoi les qataro-saoudiens se mêlent ils:Ils cherchent exclusivement à rester au pouvoir éternellement vu que leurs pays et son étrole sont convoités. La seule entreprise qui pourrait leur fournir un certificat d assurance au pouvoir sont: Les USA/L Otan/Israel et fraîchement la France. Contre cette garantie ils ristournent 98% de leurs pétroles ceque M.E.Naba appelle les idiots utiles. Cerise sur le gâteau, puisque Karadaoui avait donné au Qatar une légitimité religieuse puis la saoudie a récupéré cette légitimité, ils fournissent de l eau très sale au moulin galopant de l anti Islamisme occidentale qui va booster la sale théorie des chocs des civilisations.

IN FINE, détruire la Syrie par l ASL et/ou par Al Nosra (bon boulot selon Fabuis) et/ou EIIL et/ou/ contre les uns les autres....tuer et détruire est très"bon" au moins pour Israel qui serait plus optimiste et tranquille avec ses voisins et la palestine ...on oublie....

Écrit par : charles | 26/01/2014

Pourquoi l opposition syrienne refuserait elle de condamner le terrorisme?
---Elle ne va plus reçevoir sa paie de l Arabie Saoudie et tant pis si des syriens sont assassinés?
---Mr Fabuis Al Nosra n a pas l envie de se trouver porte à faux avec cette éventuelle condamnation puis qu il est un admirateur d Al Nosra(ramification d Al Qaida)Qui, dit-il, Al Nosra fait du bon boulot en Syrie..On le "comprend"!!!
---Et les 22 millions de syriens, vont ils apprécier le refus de l opposition de condamner le terrorisme? Mais cette opposition s en fiche puisque les arrièrés saoudiens lui ont dit de faire ainsi (+Fabuis Al nosra)
---C est vrai que le terrorisme en Syrie est une "futilité" pour l opposition.
---En règle générale, quand il y a le feu à la maison, on éteint le feu tout d abord avant de pondre des théories et avant de demander de dégommer le locataire élu au suffrage universel puisque ce n est pas lui qui a mis le feu mais bel et bien cette opposition...

Écrit par : charles | 31/01/2014

J ai une question simple à poser @ Site de Jean.-S. Gowrié

Ne faut il pas remplacer dans notre langage courant la maudite nomination d Al Qaida par La Saoudie "tout bêtement" même si Bush Junior reçoit un collier en Or massif du Royaume Familial d Al Saoud et qu un kilo et demi de diamants-émeraudes sont offerts par ce mini-royaume à Mme Clinton(future présidente USA post Obama-2 ou au pied levé) et qu Hollande faisant jojo avec le sabre (comme Bush junior précité) et promesse de 23 milliards de cado et que l Elysée déclare le 30 décembre 2013:La Saoudie est un pays mondialement "respecté".... ??

Écrit par : charles | 02/02/2014

@ Charles,

Je ne crois pas qu'il faille même aller aussi loin. On pourrait tout aussi simplement remplacer Al Qaida par "USA", "France", etc. Ce n'est en aucune manière de la démagogie gratuite. Ce n'est même pas moi qui le dis mais le chef de la diplomatie américaine lui-même : "nous allons armer et entrainer les combattants de l'opposition", a-t-il déclaré en préambule à la conférence de Genève sur la Syrie. Il suffit ensuite de parcourir le spectre de cette "opposition" sur le terrain...

Écrit par : Jean Gowrié | 02/02/2014

Merci pour la prompte réponse.
Al Qaida est une exécutante de ce que les USA ont fabriqué au début afin de freiner l expansion soviétique vers le Sud d où le malheur des Afghans.
Al Qaida n a aucune idéologie et elle sert l Otan,l Ooccident,La FBI/La France...

L exécutant actuel est la Saoudie. Quand à la France/USA ..etc...ils sont les maîtres penseurs , bien plus intelligents et malins que les arriérés saoudiens.

Ce que je veux dire c est que nous ne devons plus parler d Al Qaida mais peut être des SIQ FAT , les Gros Malades:Saoudie-Israel-Qatar et France-Amérique-Turquie..

Je pensais vouloir faire bannir ce maudit terme Al qaida qui essaie de cacher la "Sale" Forêt non pas Civilisée mais bien hypocrite nous lavant le cerveau avec des histoires (story telling..)comme si Al qaida a été parachutée du ciel ....

Écrit par : charles | 02/02/2014

Les commentaires sont fermés.