20/11/2013

La France et l'Arabie Saoudite sont nos ennemies

Telle fut la déclaration du Vice-Ministre des Affaires Étrangères de la Syrie, en visite officielle à Moscou, où il doit rencontrer ses homologues Russes pour discuter de la crise syrienne et de la préparation de Genève II. Il faut espérer que celle-ci ait lieu un jour.

Cette déclaration, M. Mekdad l'a faite de Mouscou et d'une manière "très officielle". La Syrie marque donc ses positions d'une manière quasi définitive. En tout cas pour l'instant. "nos ennemies" sont la France et l'Arabie Saoudite. En d'autres temps, cela aurait pratiquement signifié une déclaration de guerre. Dans la réalité, la Syrie EST en guerre directe avec l'Arabie Saoudite et désormais "presque" directe avec la France.

Pour ce qui est du cas des Wahhabites, les princes du pays où le rêve ultime d'une femme est de conduire une voiture, ils disposent désormais d'une véritable armée en Syrie. Plusieurs dizaines de milliers de "combattants" sont financés, entrainés, équipés et reçoivent leurs ordres, de combat, directement de Riyad. Les aveux des centaines d'entre eux, s'étant rendus à l'Armée Nationale Syrienne, qui a lancé une offensive sans précédent dernièrement, ne laissent aucun doute à ce sujet.

Pour ce qui est de la France, désormais loser attitré dans pratiquement tous les domaines, elle a décidément tout faux. Même le bouillant Erdogan, qui est allé jusqu'à déclarer récemment que tout ce qu'il entreprend est fait en sa qualité de "dépositaire de l'héritage Ottoman" fait depuis un moment profil bas et semble même vouloir fermer "un peu" la porte aux jihadistes souhaitant se rendre en Syrie. Pas le mollasson de l’Élysée. Bientôt, à l'instar du Turc qui, lui, a déjà reçu ses ordres, Flanby, qui semble tellement se plaire dans le rôle qu'il croit s'être octroyé (celui du leader d'une grande puissance) se soumettra.

Reste à savoir si la Syrie gagnera la guerre contre le "royaume" moyenâgeux. Dans ce cas, ce sera, peut-être, le début de la défaite globale de ce cancer qu'est l'Islam Sunnite Wahhabite, avec son cortège de terreur et de malheurs.

10:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.