20/06/2013

G8 ? Non. Un contre 7

Le contenu de la réunion en question n’a, bien évidemment, aucune importance. Il n’y en a de toute façon pas. Non. Le plus remarquable dans cette réunion sont précisément les allures des uns et…de l’autre. Les uns sont les larbins, laquais et leur maître Yankee. L’autre, c’est bien sûr le Russe.

La solution, syrienne, sera russe, rien d’autre.

Pas la moindre concession de la part du locataire du Kremlin : pas d’armement pour les terroristes en Syrie de la part des Occidentaux et toutes les armes nécessaires pour écraser ces mêmes terroristes pour l’Armée Nationale Syrienne. Le Yankee et ses laquais, parfaitement conscients du changement du cours de l’histoire et de leur position sur la pente descendante de celle-ci, mais aussi suite à la tournure dramatique, entendez positive, de la guerre contre le terrorisme après la bataille décisive de Qousseir, se sont rendus à l’évidence : pour eux, c’est terminé en Syrie. Les gesticulations comiques du premier ministre britannique, changeant d’avis au gré des ordres venant du Maître, n’y changeront rien.

A Berlin, en la présence du Yankee, venu prononcer un autre discours « historique », 50 ans après celui du mari de Jacqueline Kennedy, Merkel, petit maître « local » en Europe, a déclaré, en regardant l'Américain : pas d'armement pour les terroristes (elle les a appelés "opposition", mais cela importe peu).

Pour ce qui est des Arabes, le "coup de maître" des Occidentaux semble avoir totalement réussi. Nous savons depuis très longtemps déjà que tout, absolument tout, sans la moindre exception, dans la région tourne autour d'un seul et unique sujet : Israël. Il s'agit non seulement d'annihiler toute possibilité pour ses "ennemis" de le menacer, mais il faut au surplus que toute éventualité "future" de la faire soit tuée dans l'oeuf. Tout cela a commencé tôt, très tôt.

Sans refaire l'histoire, regardons en le résumé aujourd'hui. L'armée irakienne occupée uniquement à combattre les terroristes. Elle n'existe plus dans sa fonction essentielle. L'armée syrienne s'épuise à son tour en affrontant la pire offensive terroriste mondiale. L'idée étant qu'une fois le régime tombé (on attendait cela beaucoup plus tôt) tous ces terroristes devaient se diriger vers le Sinaï, pour mettre à genoux l'armée égyptienne. Regardez la carte de la région et constatez visuellement ce que cela donnerait.

La Jordanie n'existant déjà plus depuis très longtemps, il ne restait plus que le...Hezbollah. Le moment est venu pour le neutraliser. Mais, à l'instar des pronostics concernant la chute rapide du régime syrien, le choc d'Al Qousseir est venu chambouler totalement les plans occidentaux. La capacité de résistance et d'organisation des Syriens et leurs alliés semblent aller bien au-delà de ce que pouvaient imaginer les plus optimistes, ou pessimistes, c'est selon.

Est-ce que cela refroidira définitivement Américains, Israéliens, laquais et bédouins ? Rien n'est moins sûr. Il semble désormais tout à fait admis que les bédouins du Golfe considèrent l'issu de la crise syrienne comme une question de vie ou de mort. Quant aux Américains et Israéliens, une défaite, admise comme telle, de leurs troupes de terroristes, signifiera la fin définitive de leur influence dans la région. C'est pour cette raison qu'ils ne renonceront pas à soutenir les terroristes jusqu'au bout, même si cela devait se faire au prix d'une destruction totale de la Syrie, ce qui semble être leur Ultime objectif.

Il y a de cela deux jours, on assistait, coup sur coup, à deux événements, passés presque inaperçus mais dont l'importance ne devrait pas être négligée. Il y a tout d'abord eu le coup d'humeur du chef des islamistes égyptiens, Mohammad Morsi, Président de l'Egypte pour certains, qui a décidé de couper d'un seul coup toutes les relations avec la Syrie. C'est à peu près au même moment que le vieux roitelet de l'Arabie Saoudite annulait ses vacances au Maroc pour rentrer chez lui, à Riyad.

Les paris sont ouverts, pour imaginer ce qui se trame.

09:00 Écrit par Jean-Souhel Gowrié | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : syrie, occident, usa, gowrié, arabe, qatar, islam, terrorisme, jihad, arabie saoudite, cameron, obama, merkel

Commentaires

Bonjour,

Nous évoquions Madame Carla del Ponte, ancienne Procureure du Tribunal Pénal International de la Haie: elle affirmait (elle était mandatée alors par l'ONU) que c'est la soi-disant "Résistance" (formée, armée et envoyée par la "noble et pure" coalition) qui avait fait usage de toxiques.

Ici, nous avons des éléments à l'appui de ses déclarations:
http://french.ruvr.ru/news/2013_07_09/280-tonneaux-avec-des-substances-toxiques-saisis-a-l-opposition-syrienne-autorites-8819/

Voilà la démonstration, si c'est avéré, que la Syrie n'est qu'un immense "false flag" destiné à nous "enfumer" (et je choisi mes mots!) pour ensuite justifier la mise à mort du régime actuel (que je ne soutien pas: je ne le connaît pas. Mais je ne le juge pas non plus: je n'en ai pas les compétences)

Par contre, mes "alliés", eux, je les juge et je les accuse de meurtres et de génocide (et mon gouvernement en est complice)

Prions pour les victimes
Prions pour leurs familles et leurs amis

Justice (la Vraie) sera faite; d'ici-là, prions pour toutes les victimes de telles horreurs

Amitiés

Fred

Écrit par : Fred | 09/07/2013

Journalistes, comment avez vous fait pour tomber aussi bas ! Où est donc passé votre éthique ?
Si vous en aviez eu, ne serait-ce qu'une once, les apprentis sorciers qui nous gouvernent n'auraient jamais osé aller aussi loin.
Tout comme eux, vous êtes responsables de ce GENOCIDE !

Vous aurez un jour, des comptes à rendre ! Ne serait-ce qu'avec votre conscience, si toutefois vous en avez une !

http://www.silviacattori.net/article4621.html

Par Bahar Kimyongür
Blocus d’Alep par la "rébellion" : Un crime de guerre contre le peuple syrien
D’après plusieurs sources concordantes, la situation humanitaire à Alep déjà alarmante s’est sensiblement détériorée depuis que les groupes armés ont lancé il y a une semaine, une campagne de blocus de la ville, empêchant la population d’accéder aux denrées alimentaires et sanitaires de base.

Écrit par : Bahia | 15/07/2013

Bonjour,

...on le savait, mais aujourd'hui ce que l'on devinait de l'iceberg devient officiellement évident. C'est donc forcément l'horreur: Obama (pour le compte de ceux dont il est la marionnette) a payé 25 milliards de $ pour le "Génocide" cité ci-dessus par Bahia.

Oui, l'horreur!

http://www.crashdebug.fr/index.php/international/7064-les-services-de-renseignements-algeriens-et-russes-ont-pousse-obama-a-lacher-les-islamistes

Écrit par : Fred | 19/07/2013

Les commentaires sont fermés.